Commentaires en ligne 


16 évaluations
5 étoiles:
 (11)
4 étoiles:
 (5)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

15 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un document magnifique, 13 décembre 2001
Par 
Muryel Miramond (Aigremont- France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Cette histoire vraie, bouleversante, relate les horreurs du ghetto de Varsovie et la survie inimaginable de l'auteur, pianiste, juif polonais dont la force intérieure est hors du commun; sa force de caractère et sa volonté de vivre, même dans les situations les plus tragiques, sont accompagnées par une intelligence subtile et par une intuition étonnante qui semble guidée par une main divine invisible!Les dernières pages sont absolument poignantes et serrent le coeur très fort; la tension dramatique est grande jusqu'à la dernière ligne. Ce récit est un formidable plaidoyer pour toujours garder de l'espoir au fond de nos coeurs. De plus, et c'est une grande qualité de ce livre, les évènements sont bien détaillés, bien racontés, en toute simplicité, sans aucune aigreur, sans aucune agressivité.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'art - la musique - qui sauve de la bêtise qui tue, 25 mars 2004
C'est le sous-titre qu'aurait pu porter selon moi le chef -d'oeuvre de Polanski construit sur l'extraordinaire récit de W. Szpilman... J'ai lu le livre après avoir vu le film, pour un surcroît d'émotion : l'intelligence aura survécu en fin de compte aux assauts immondes de la bêtise militarisée à outrance. Autre émotion aussi à la lecture des quelques pages extraites du journal de l'instituteur allemand en uniforme, le capitaine Hesenfeld : Hitler n'avait pas réussi à tout pourrir en Allemagne, il y eut aussi des justes, jusque parmi ceux qu'il utilisa pour accomplir ses desseins de dément ; et Wolf Bierman qui postface le livre a raison de vouloir que le nom de hesenfeld puisse être honoré un jour parmi les arbres qui bordent l'Allée des Justes à Jérusalem. Fils de Résistant (je suis né en 1943), à l'écoute dès ma petite enfance des récits terribles qui se faisaient autour de moi, ma sensibilité à profondément vibré au récit à la fois si beau et si terrifiant de Szpilman. Il fut sans aucun doute un grand musicien... comment pourrait-il en aller autrement ?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Humanisme, 23 février 2007
Par 
Latour07 (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Pianiste (Poche)
Humaniste est l'auteur, Wladyslaw Szpilman, si proche de Primo Lévy "Si c'est un homme" dans son analyse des faiblesses de l'humanité, de ses limites.

La vie dans le ghetto de Varsovie, la misère, les inégalités sociales, la solidarité, la chance... les heures tragiques, des images violentes comme celle du professeur d'école qui accompagne les enfants en chantant, stoppé par un officier nazi qui, le reconnaissant et l'appréciant, lui demande de sortir du rang, au refus que le professeur lui oppose, s'assure qu'il sait où il va. La réponse est clairement affirmative. L'homme était responsable de ces enfants. La sobriété est celle d'un grand musicien.

J'ai également beaucoup apprécié le témoignage d'amitié rendu aux résistants catholiques qui risquèrent leur vie pour le sauver et enfin, à ce capitaine allemand, lui-même catholique, qui lui donna à manger et le vêtit de son manteau. Amitié. Beauté. Une fin heureuse.

Un très, très grand livre, meilleur encore que l'excellent film de Roman Polanski.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 a lire absolument, 6 juin 2002
Par Un client
Des livres sur les pogroms et sur l'attitude des nazis pendant la seconde guerre mondiale j'en ai lu, mais là j'en ai eu le souffle coupé certes on connait la vie dans le ghetto mais la vie hors du ghetto à varsovie pendant la guerre n'a jamais été aussi bien décrite et par quelqu'un qui la vit de l'intérieur. Un livre document à lire où la réalité depasse la fiction. Ames sensibles tenez bon ça vaut le coup.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 0, 20 septembre 2001
Un témoignage d'un rescapé du ghetto de Varsovie, écrit juste après la guerre, ce qui explique peut-être l'approche plus factuelle que sensible. Contrairement à la majorité des récits de cette sombre période (par exemple Au nom de tous les miens de Martin Gray), on ne sent pas chez l'auteur, au moins pas dès le début, la farouche volonté de survivre. Ce qui compte c'est de rester unis, à tel point qu'il se bat pour monter dans le même convoi que les siens jusqu'à ce qu' un des miliciens lui intime l'ordre de sauver sa peau. Puis son souci - qui peut sembler dérisoire - est de préserver ses mains pour pouvoir continuer, un jour, à jouer du piano. Mais peut-être en est-il ainsi dans les situations extrêmes : il faut une chose à laquelle se raccrocher, quoi qu'il arrive. Globalement, il donne un peu l'impression que son destin était tracé, qu'il devait survivre, mû par une volonté céleste. Ce qui m'a le plus intéressée, sans vouloir déprécier cet itinéraire unique, c'est le rôle de l'officier allemand et les extraits de son journal. Enfin un document qui montre que, parmi l'ennemi, certains étaient clairvoyants et ont su faire preuve d'humanité. Des éléments encore plus rares que les témoignages des victimes de la Shoah.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un livre indispensable, 13 juin 2002
Par 
L'histoire de cet homme dont la vie passe par la musique est édifiante.
Qu'il survive ou comment il survit à l'horreur la plus absolue ne sont pas déterminants.
Il survit grâce à ce que la musique lui a appris : on ne désespère pas d'une humanité capable d'écrire la musique, capable de penser la musique. Il survit pour ses mains qui rejoueront un jour.
Ce livre est une leçon de vie, une leçon d'humanité.
Il rappelle à qui veut l'entendre que la frontière entre le bien et le mal n'est parfois qu'une vue de l'esprit.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Good, 25 décembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Pianiste (Poche)
Depuis le temps que je voulais un livre littéraire sans une écriture trop compliqué et facile à comprendre, j'ai trouvé mon bonheur dans ce livre qui prend aux tripes et qui nous tiens en haleine tout au long des pages. Vraiment un très bon livre, à recommander sans hésitation.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un livre pour les études de ma fille, 27 novembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Pianiste (Poche)
Un livre incontournable et émouvant, à lire sans modération. Le destin de ce pianiste est hors norme. Bien sûr, il faut voir également le film.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Livre poignant, 23 octobre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Pianiste (Poche)
Récit véridique qui nous plonge au sein de la deuxième guerre mondiale, dans le guetto de Varsovie.
Des atrocités y sont commises, mais l'auteur nous les raconte dans un texte à la fois sobre et émouvant.
Même si certains passages sont difficiles à lire, je vous le conseille.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 UN LIVRE EXCEPTIONNEL, 29 mai 2012
Par 
bozena (Chaumont) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Pianiste (Poche)
Le livre a été écrit tout de suite après la guerre.
C'est l'histoire de Szpilman et de sa famille.Szpilman était pianiste . Il fut le seul survivant - sa mère, son père ,ses deux soeurs et son frère ont disparus à Auschwitz
.L'histoire débute avec l' invasion de la Pologne par les nazis.La terreur s'installe rapidement - les exactions sont quotidiennes. Les nazis créent rapidement le ghetto - Szpilman raconte la vie dans ce ghetto où sévit la police juive, où la pauvreté extrême côtoie l'opulence.Et oui, c'était un monde à part où prospéraient les trafiquants, et où mouraient de faim les juifs pauvres. Szpilman fut témoin de la déportation de plusieurs milliers de juifs - sa famille en fut victime. Lui-même fut miraculeusement sauvé de la déportation.
Aidé ensuite par ses amis polonais, il se cacha dans plusieurs appartements.Et cela pendant deux ans.Ce furent des moments très difficiles - solitude, peur et faim. Il assista à l'insurrection du ghetto, à l'insurrection de Varsovie.Puis erra dans Varsovie complètement détruite en fuyant les dangers.Presque mourant de faim et de froid, il fut sauvé par un officier allemand.Le livre contient d'ailleurs quelques extraits du journal intime de cet homme.
Je vous conseille vivement la lecture de ce livre qui inspira le film de Polanski.
J'ajouterai que Szpilman a repris après la guerre son métier de pianiste et de compositeur. Il fut aussi l'auteurs des chansons, très populaires à l'époque.Il est mort en 2000.
Le livre est passionnant et bien écrit.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Le Pianiste
Le Pianiste de Wladyslaw Szpilman (Poche - 2 janvier 2003)
EUR 6,80
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit