undrgrnd Cliquez ici Baby ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles35
4,4 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 17 septembre 2003
Franchement Madame Grinspan est une femme qui m'a profondemment touchée car son histoire qu'elle m'a contée ainsi qu'à ma classe de 3ème au mémorial de la déportation à Paris m'a totalement chamboulée.Depuis cette visite, il y a 3 ans, je n'en reviens toujours pas et je pense que lire son livre serait rendre service à tous ces gens qui se battent pour que les atrocités de l'histoire ne soient ni oubliées ni reproduites!!!
Ce livre reflète tout à fait l'histoire des camps et je conseille à tous les jeunes qui liront ce message de lire "J'ai pas pleuré" pour réfléchir différemment sur ce passé qui n'est pas si loin.
0Commentaire48 sur 49 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mai 2003
J'ai été touché par cette parcelle de vie d'une enfant de 14 ans. La narratrice décrit simplement,avec des mots justes une réalité, pas si lointaine et toujours dure à croire, comment elle a survécu à sa déportation à Auschwitz.
Ce qui est trés intérressant, c'est la confrontion entre sont histoire et des jeunes d'aujourd'hui, de voir les questions qui lui sont posé et qui ne sont pas toujours aussi évidente pour tout le monde...
0Commentaire34 sur 35 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 février 2004
Ida tente de nous faire comprendre les horreurs et les tortures infligées aux déportés (Juifs, Tziganes, résistants...)ainsi que la déshumanisation systématique exercée par les nazis. Encore aujourd'hui, on se demande comment nous avons pu en arriver à de telles infamies.
Malgré tous les coups, les privations, les humiliations, Ida reste profondément humaine, solidaire et garde une force vitale impressionnante.
C'est une grande leçon d'histoire mais aussi de fraternité et d'espérance : merci.
0Commentaire33 sur 34 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 juin 2002
Encore un livre sur la Shoa ai-je pensé. Et puis, comme dans ce cas la couverture m'a attiré l'oeil j'ai acheté et j'ai lu.C'est un récit fascinant parce que pas un instant, la petite Ida qui raconte, ne s'apitoie ou larmoie. Au contraire, c'est vif, il y a de l'humour, de la colère et une force vitale inouie. on est sidéré de découvrir que pas moins de 3 gendarmes se sont déplacés pour arrêter cette fillette de 13 ans ! Ensuite on suit "sa débrouille" sa survie racontée par elle aujourd'hui avec le même regard simple enfantin et lucide en même temps. Et puis il y a le retour ! Et là un grand pan d'Histoire peu connu apparaît : que devneait les enfants orphelins, retour des camps. Ida a vécu tout cela sur le mode guilleret. Pas de larmes mais de l'émotion à chaque ligne. Ce livre me fait penser irresistiblement à la Vie est belle. Je l'ai lu et je le fait lire.
0Commentaire25 sur 27 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 octobre 2008
Ida était une jeune fille comme les autres avant la guerre mais son destin va être bouleversé à cause de la folie des hommes. Beaucoup de survivants ont témoigné, chacun raconte son histoire...La particularité de ce livre est la manière étonnante dont Ida parle des événements...Elle est directe, lucide, ce livre n'est pas une thérapie mais une nécessité...La véritable "nécessité" est de faire lire ce livre au plus grand nombre.
0Commentaire13 sur 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 janvier 2008
j'ai lu ce livre pour le collège et je dois dire qu'il m'a beaucoup touchée, Ida nous montre ses conditions de vie déplorables avec beaucoup de pudeur. je l'ai d'ailleurs rencontré lors d'une conférence dans un collège et c'est un récit tragique et très émouvant que l'on a écouté. Ce livre est à lire!!!
0Commentaire11 sur 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 octobre 2010
Voici ce que je retiens à la lecture de ce témoignage. Comment a-t-elle fait pour supporter cet enfer et en revenir ? Il y a tout d'abord une force de caractère impressionnante qui l'empêche de s'écrouler sous les humiliations, la peur, la faim, le froid, la fatigue, l'absence totale d'hygiène. Puis Ida Grinspan le répète tout au long du livre, la Chance, sur des faits minimes (faire plus âgée que son âge, ne pas être montée dans tel camion, ne pas avoir été gravement malade, être soignée par une formidable infirmière après l'évacuation d'Auschwitz) mais qui vont lui permettre de passer au travers de l'extermination massive et de survivre près de 18 mois dans les camps.

Je retiens aussi la solidarité hors du commun de son groupe de co-détenues, l'épisode méconnu de la fin des camps, avec cette marche forcée plus meurtrière que l'incarcération dans les camps, ainsi que la difficulté de se réinsérer "Après".

Un témoignage édifiant, vivant, jamais voyeur, qui se lit d'une traite et qu'on ne peut que conseiller autour de soi.
0Commentaire8 sur 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 janvier 2008
Ida est une femme pleine de courage qui nous decrit dans sont livre aussi bien qu'à l'oral ayant eu la chance de la rencontrer c'est une femme qui montre dans sont texte qu'elle n'a pas envie que cette horreur recommence.
Elle n'a jamais eu 15 ans mais son livre le fait comprendre.
0Commentaire9 sur 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ida est une jeune fille juive de 14 ans qui a été confiée à une famille catholique dans le marais poitevin. Elle va être déportée en février 1944. Son récit est d'une simplicité et d'une grande sensibilité. Il nous décrit avec une grande sensibilité la France de cette époque avec ses héros tranquilles et aussi les lâches, et l'univers concentrationnaire.

Un témoignage de plus diront les mesquins, et les autres dont je fais partie diront un témoignage qui nous fait vivre cette époque trouble. Les personnages sont particulièrement bien décrits avec leur courage tranquille et leur lâcheté commune. La plume sensible et alerte fait que ce livre mérite d'être lu non pas seulement par les adultes mais aussi par les plus jeunes comme un témoignage vrai bouleversant tel le journal d'Anne Frank. C'est en effet la vie d'une adolescente à qui cette partie de sa vie sera volée et qui basculera en quelques jours dans le monde des adultes.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 février 2010
Ce livre s'est écrit à deux voix : Ida qui donne son témoignage d'enfant perdue dans Auschwitz et Poirot-Delpech qui ponctue ce récit de dates et de faits historiques.
Ida s'estime heureuse d'être déportée si jeune dans les camps et soutient que c'est grâce à ça qu'elle a survécu.
Le fait aussi que le débarquement a eu lieu et a abrégé sa peine.
Elle parle davantage pour les autres que pour elle, il faut entretenir la mémoire, témoigner et à cause de ces promesses elle replonge régulièrement dans ses cauchemards et fait revivre les disparus. Elle retourne aussi sur son lieu de détention avec à chaque fois la même douleur, pour escorter des scolaires et expliquer, décrire.
Mais il ne faut pas oublier, tous ceux qui ont payé de leur vie le lui crie !
Au retour de déportation, l'intérêt que suscitait son récit n'avait pas cette avidité que réclame aujourd'hui l'opinion publique. On avait hâte de tout oublier, de vite tourner la page et de continuer à vivre.
Pour ceux qui revenaient de l'enfer cétait sans doute très pénible d'être hanté à jamais et de ne pouvoir le confier...
A l'heure actuelle, on cherche à comprendre pour que ça ne se reproduise plus. C'est pour cette raison qu'Ida a souhaiter mettre son vécu par écrit car elle sait qu'elle est une des dernières à pouvoir encore raconter (sans doute plus pour longtemps) et qu'il ne faut pas que tout ça recommence.
0Commentaire5 sur 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,65 €