Commentaires en ligne 


110 évaluations
5 étoiles:
 (51)
4 étoiles:
 (17)
3 étoiles:
 (10)
2 étoiles:
 (7)
1 étoiles:
 (25)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


42 internautes sur 49 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Commentaire à lire pour se donner envie de lire ce Lire +++
bonjour,
Je viens juste de finir de lire le tome 1 et je trouve cet auteur fabuleux.
Etant un fan du genre, Seigneur des anneaux, Philip Pullman, la croisées des mondes, les chevaliers d'émeraude, Trilogie Eragon, livre de Narnia, magyk, Robin Hobb...

Allez-y foncez!

Quoi rajouter de plus : ' enfin une histoire qui ne met pas...
Publié le 7 avril 2010 par coutaud

versus
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Divertissant
L'épée de vérité, d'abord remercions l'éditeur qui contrairement à PYGMALION ne divise pas un livre de 600 pages (CF ROBIN HOBB) en deux voire trois volumes à des fins exclusivement mercantile.

L'ouvrage de GOODKIND est un honnete divertissement, il n'est ni ennuyeux ni surprenant, les gentils sont d'un...
Publié il y a 12 mois par Jérôme


‹ Précédent | 1 211 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

42 internautes sur 49 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Commentaire à lire pour se donner envie de lire ce Lire +++, 7 avril 2010
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Épée de Vérité, tome 1 : La Première Leçon du Sorcier (Broché)
bonjour,
Je viens juste de finir de lire le tome 1 et je trouve cet auteur fabuleux.
Etant un fan du genre, Seigneur des anneaux, Philip Pullman, la croisées des mondes, les chevaliers d'émeraude, Trilogie Eragon, livre de Narnia, magyk, Robin Hobb...

Allez-y foncez!

Quoi rajouter de plus : ' enfin une histoire qui ne met pas seulement en scène des enfants Héros... avec un hero vulnérable et sensible plus proche de n'importe quel homme' (pas de stéréotype des personnages)
Une histoire vraiment pour adulte reprenant de nombreux thèmes : amour, religieux, philosophie, torture, violence passion'
Un auteur qui sait nous mettre au centre de l'action
Des passages ultra-violents qui génèrent une empathie aussi bien pour le hero que son tortionnaire
Un environnement social novateur : culture, politique (monde relativement recherché)
Le plus pour ma part : un démarrage direct sans passer plusieurs centaines de page de description environnementale, sociale' (ici la description est au centre de l'action)

J'ai vu certaines critiques qui m'ont un peu choqués mais bon chacun son style, c'est pour ça je j'aime mettre quelques livres que j'ai adoré' dommage de toujours trop vouloir comparer au maitre TOLKIEN
Je crois que le but des commentaires est d'aider le lecteur à faire le bon choix' et pas seulement de le lire ou de ne pas le lire.
Néanmoins déçu par la série qui ne reprends pas du tout l'histoire du livre, mais qui créer une nouvelle histoire grâce aux personnages et anecdotes du livre.

Pour finir : vendu à 20 millions d'exemplaires !! sans commentaire à chacun le droit de penser ce qu'il veut

N'hésitez pas à me faire des commentaires positifs ou négatifs pour aider le futur lecteur'
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


22 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une bonne série Fantasy, 4 septembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Épée de Vérité, tome 1 : La Première Leçon du Sorcier (Broché)
Richard, simple forestier dans la forêt de Hartland, un pays sans histoire, devient par le fil des choses, LE sourcier. Le dernier prétendant à ce titre étant devenu une espèce de bête rampant aux pieds d'une magicienne... mais c'est une autre histoire.

Voilà les fondements de cette épopée, de ce premier livre, mais aussi de toute la saga. Les personnages sont dépeints dès le premier tome, et nous les suivrons au fil de leurs mésaventures, découvrant des détails fort intéressants... Ils ne sont pas de super héros, mais vont apprendre ! Ils ont certes des pouvoirs, mais Richard ne mesure absolument pas tout ce qu'il va devoir faire, savoir...

Le premier opus est souvent le meilleur, ce qui se confirme, en partie, dans cette série. La découverte de l'univers de Richard, l'amour impossible entre les deux personnages, les batailles gagnées comme toujours de justesse, des rebondissements enfin qui font s'écrouler l'histoire alors que l'on pensait les héros sauvés... De la vrai Fantasy !

Un monde magique. Des pouvoirs exceptionnels. Un méchant Très méchant et qui semble perdre à la fin... mais qui réussi un petit tour de force, laissant un gout amer à la victoire.

Chaque nouvelle intrigue est bien construite, on vibre avec le personnage principal, on espère, on souffle. On peste lorsque Richard se fait piéger... ce qui lui arrive assez souvent.

Les personnages secondaire sont touchants. La petite fille que l'on rencontre au tome deux est adorable et admirable de courage. On tremble pour elle, on se surprend presque à se murmurer de se cacher ! Très joli passage. Et les Mord'sith... j'adore ces femmes. Et Jenssen que l'on rencontre très tard, dans le tome 7...

La saga souffre aussi de sa longueur. Notamment pour le troisième livre, qui change de ton et ouvre sur de nouveaux horizons, avec une nouvelle intrigue. Certes, ce sont les bases des livres suivants, mais c'est frustrant. Et c'est je crois le reproche le plus important, tout se décante dans les deux derniers chapitres... l'histoire s'installe très lentement, trop ? Puis, tout d'un coup, s'emballe comme si l'auteur manquait de temps pour finir ! Dommage ?

Dés le tome quatre, les personnages gagnent en maturité. Ils sont mis à rude épreuve, les deux amoureux se retrouvent face à des décisions très ardues. Ici il leur faudra faire confiance en leur amour et en leur fois plutôt qu'à leur sens.

Les autres livres amènent des visions politique très bien fondées. Elle obligent Richard à réfléchir, à accepter son lot, à comprendre que la route vers la victoire passe par de nombreux sacrifices. On trouve une très belle allégorie du Communisme, de l'anarchie, aussi, et de la démocratie. C'est écrit de façon si fine, que l'on si tromperait. Terry Goodking écrit de façon très simple, avec pourtant une étude politique assez intéressante. Il n'use pas de mots savants, mais ses constructions de phrases sont nettement supérieures à la moyenne.

En usant des artifices classiques de la fantasy (magie, monstres... épopée), il parvient aisément à concilier des domaines assez distants, tel que la religion (fort bien développée), l'amour (digne des drames Shakespeariens à certains moment) dans une histoire qui contentera les jeunes lecteurs comme les plus avertis.

Vous trouverez aussi de grandes descriptions, presque aussi belles que celles de Tolkien, et là, c'est un compliment venant de ma part, ainsi que des combats, des courses... très bien détaillés. Le tout saupoudré d'une petite teinte sombre, presque réaliste. Peu de manichéisme, même si le héros est présent sur tous les tomes, il ne sort pas forcément Grand vainqueur et va perdre ses plumes.

L'auteur a su éviter les pièges d'une réécriture... pourtant quelques défauts sont à relever, (enfin, défauts pour moi !) notamment un rappel trop présent du premier livre avec de longs passages ré-expliquant les événements passés... ce qui alourdi un peu la lecture. Certes on peut concevoir que certains lecteurs aient oubliés les éléments des premiers livres, mais là, tout de même cette répétition donne le sentiment que l'auteur à voulu meubler des pages. Je n'ai pas fait d'estimation sur la quantité que cela représente mais c'est un peu trop. D'autant que ce "défaut" reviendra dans les autres livres... jusqu'au cinquième, où enfin, il change de mode de rappel pour l'alléger.

Bref, une bonne série, qui change un peu des navets sortis avec la mode du genre. A lire...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Divertissant, 17 juillet 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Épée de Vérité, tome 1 : La Première Leçon du Sorcier (Broché)
L'épée de vérité, d'abord remercions l'éditeur qui contrairement à PYGMALION ne divise pas un livre de 600 pages (CF ROBIN HOBB) en deux voire trois volumes à des fins exclusivement mercantile.

L'ouvrage de GOODKIND est un honnete divertissement, il n'est ni ennuyeux ni surprenant, les gentils sont d'un cotés, les méchants de l'autre. Richard est très gentil, et le méchant est très méchant. Le gentil hésite à prendre répondre à l'appel de la quête (comme Luke Skywalker) mais il est aidé par un vieux monsieur très sage et vaguement sorcier (comme BEN KENOBI) et une jeune femme puissante politiquement (comme LEIA ORGANA SOLO) pour aller affronter son ennemi juré à l'aide d'une épée magique (non c'est pas un sabre laser) tout en étant lui même un peu sorcier (comme un jedi médiéval)...etc etc...Vous l'aurez compris à une ou deux bonnes idées prêts, GOODKIND n'a pas inventé l'eau chaude pour les enjeux narratifs, pour le reste comme ça se lit vite et bien, on n'en demandera pas beaucoup plus...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une saga épique, 12 novembre 2012
Peu habitué du genre heroic fantasy, je suis tombé par hasard sur ce livre dans ma librairie.

Ayant apprécié ce que j'ai lu dans les premières pages, j'ai décidé d'acheter le livre. Je me suis alors laissé emporter dans une saga épique, dont il est difficile de décrocher une fois que l'on a commencé, plus d'une fois je me suis couché à 2 heures du matin en me disant "allez, après ce chapitre j'arrête".

Même si certaines parties sont un peu lentes et monotones, il y a un vrai gros travail qui nous permet de nous imaginer dans le monde de Richard et Kahlan. L'auteur réussit à créer des situations telles qu'on se demande comment l'histoire peut continuer tant les choses semblent désespérées.

Une excellente saga, à ne manquer sous aucun prétexte. Le premier livre est maintenant à un prix très attractif, il serait dommage de ne pas y jeter un oeil!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 une plongée dans l'heroic fantasy, 22 octobre 2012
Par 
P. Pascale (france) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
grande lectrice, je suis particulièrement avide des classiques de la Littérature. C'était donc pour moi une grande première en ce qui concerne l'"heroic fantasy"!
de l'action, de la magie, des descriptions de paysage dignes de conte de fée et un sens plutôt aiguë de la morale (ce qui explique le titre quelque part d’ailleurs!)
au final, ce premier tomme a réussi à m'accrocher et à me passionner pour l'histoire de Richard, Kahlan et Zeddicus!
J'ai eu la curiosité de lire la série littéraire principalement grâce à l'adaptation télévisuelle, au final, inutile de dire que bien que le concept reste le même l'histoire diffère en beaucoup de points, si c'est aussi votre cas, ne vous attendez donc pas à simplement lire une version qui correspond à l'histoire montrée sur écran! (mais soyons honnêtes, de tout façons, c'est toujours plutôt le cas lorsque qu'une série littéraire est adaptée pour la télé!)
Je tiens à souligner la noirceur de certains passages, on nous ménage pas quant aux descriptions de meurtres ou viols, donc âmes sensibles s'abstenir!
sinon quant à l'écriture en elle-même, Terry Goodkind a un sens aiguë de la stylistique littéraire, le livre est très bien écrit, se lit TRÈS facilement et est très agréable à lire. un style plutôt classique qui nous donne l'impression de lire un vieux conte qui aurait été subtilement modernisé, c'est TRÈS agréable!
(à noter, bien que Goodkind soit très doué pour instiller le suspens, il est aussi raisonnable au point d'offrir une fin satisfaisante à chaque tomme, ainsi, si ce n'est que votre curiosité, il est très aisément possible de s’arrêter de lire à la fin du premier tomme et d'avoir une histoire relativement close!)
en bref, j'imagine que tout dépendra de vos goûts, mais il est fort probable que vous vous preniez vous aussi dans la lecture de ces interminables tomes!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 l'épée de vérité, tome 1, 18 juillet 2012
Ce premier tome commence assez lentement et la fin est expédiée plutôt rapidement. Il faut trois cents pages aux héros pour passer la frontière qui sépare les deux royaumes et autant ensuite pour combattre et vaincre le méchant (sans vouloir dévoiler l'intrigue). Toutefois, à l'exception d'une cinquantaine de pages où l'auteur exploite un (mauvais) goût certain pour le sado-masochisme, l'intrigue se suit sans déplaisir. Les personnages font preuve d'un certain humour. J'espère apprécié également la suite... En onze tomes.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Génial!, 29 novembre 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Le début d'une GRANDE saga! La rencontre avec Kahlan et Richard qui vont nous offrir de nombreuses aventures dans un monde magique mais néanmoins dur, comme peut parfois l'être la vie. Déjà la révélation de certains secrets...
Je vous le conseille mais âmes trop sensibles s'abstenir, quand on commence on n'a plus envie de s'arrêter mais comme je le disais l'histoire peut parfois être "difficile". Enjoy!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 passionnant, 12 novembre 2011
Il est vrai que la trame de l'histoire reste assez classique, néanmoins une fois que l'on commence ce roman, on ne peut s'y détacher. Certains passages très violents m'ont un peu dérangé. mais j'ai trouvé les personnages très attachants et l'histoire superbement raconté. il me tarde de commencer le second tome de cette saga épique.
arrêtez dès qu'on touche à la fantasy de toujours tout rapporter à Tolkien!!! Compare-t-on tous les romans policiers à tolkien?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Un chef d'oeuvre qui prend forme au fil des pages..., 1 avril 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Épée de Vérité, tome 1 : La Première Leçon du Sorcier (Broché)
J'ai commencé la saga de l'Epée de Vérité par Dette d'os, la préquelle. J'avais été déçue par une certaine platitude du style. Ce premier tome m'a fait le même effet: quelques phrases creuses, un manque de richesse dans le choix du vocabulaire, qui m'ont posé quelques difficultés pour m'immerger entièrement dans le livre, et ont rendu ma lecture plus traînante,mais peut-être est-ce lié à la traduction. Pourtant, j'ai tenu bon jusqu'au bout, et malgré ce regrettable incident de forme, je dois reconnaître que le fond est bien ficelé. Les psychologies des personnages sont bien étudiées, riches, poussées, et on s'attache ou on déteste très vite chacun d'eux selon leur rôle!C'est ce qui m'a poussé à lire le tome 2, et je ne le regrette absolument pas. Alors, à tous les amoureux de la belle langue française, qui aiment les plumes lui apportant ses lettres de noblesse(je pense à Léa Silhol notamment), je vous conseille de ne pas vous arrêter sur la forme, mais vraiment de vous attacher à un fond qui s'avère de plus en plus prometteur au fil des pages.

Bonne lecture!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


16 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Manque d'imagination, 27 septembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Epée de Vérité, Tome 1 : La Première Leçon du sorcier (Poche)
Ce roman se lit bien parce qu'il utilise de vieilles ficelles. Il y a un brave jeune homme, Richard Cypher, auquel est soudainement révélé sa mission de sauver le monde. Il y a une belle jeune femme, Kahlan Amnell, qui est poursuivie par des tueurs si féroces qu'ils sont capables de s'entretuer pour savoir qui pourra la violer avant de la tuer. Comme le jeune homme, cette jeune femme a aussi pour mission de sauver le monde. Il y a un vieux magicien qui doit aider les deux tourtereaux. Quant au grand méchant qui menace le monde, c'est un tyran sanguinaire et dépravé qui s'appelle Darken Rahl. Il cherche les trois boîtes d'Orden, dont l'une lui donnera un pouvoir absolu. Mais a priori, il ignore laquelle il doit ouvrir. Les deux autres peuvent le tuer ou supprimer toute forme de vie (rien que cela!). Voilà donc comment est ficelé l'intrigue.

L'éditeur nous apprend que l'ouvrage a été un best-seller international qui s'est vendu à 20 millions d'exemplaires. Correction sur le site officiel français de Terry Goodkind: ce chiffre est ramené à 10 millions. On s'interroge aussi sur la citation de Marion Zimmer Bradley: "Ce roman va tout balayer sur son passage, comme le firent ceux de Tolkien dans les années 60". Sur les tomes suivants, il est écrit: "Ces romans vont tout balayer sur leur passage...". On remarquera le passage du singulier au pluriel. Alors qu'a réellement dit M. Z. Bradley? Elle n'est plus là pour nous répondre, puisqu'elle est morte en 1999, 5 ans après la sortie du livre aux USA.

Cette coutume mercantile de comparer n'importe quel auteur de Fantasy à Tolkien commence à être lassante: ce n'est pas une manière de rendre hommage au Maître, qui était un véritable homme de lettres, un grand philologue et un spécialiste de la mythologie. Il composait de superbes histoires, il écrivait avec un style recherché, il s'est donné la peine de créer plusieurs langues. Chez Goodkind, les personnage s'appellent George, Michael, Richard, William, Samuel, Violette ou Rachel (le nom de Kahlan fait étrangement penser à Rachel Kahlandt, amie de l'auteur). Cette difficulté à inventer des mots est symptomatique du manque d'imagination de l'auteur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 211 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

L'Epée de Vérité, Tome 1 : La Première Leçon du sorcier
L'Epée de Vérité, Tome 1 : La Première Leçon du sorcier de Terry Goodkind (Poche - 9 septembre 2005)
D'occasion et Neuf à partir de : EUR 4,83
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit