undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles95
4,5 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 18 mars 2003
Son premier roman m'avait beaucoup séduit par la
force de ses personnages, la solidité de son intrigue ainsi que la véracité émanant des descriptions des diverses techniques de police scientifique et médecine légale.
Son deuxième opus ne faillit pas et prouve même si besoin en était que Maxime Chattam est un nouveau venu qui va compter dans ce genre littéraire.
Les personnages sont toujours aussi intéressants et complexes, l'intrigue vous laisse pantois et rempli de crainte.
Le tout écrit avec un style qui s'affirme et une marque de fabrique qui s'impose.
Bref, une signature est née
> >
0Commentaire|32 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mai 2003
J'admire le talent de ce jeune auteur qui sait maintenir jusqu'au bout un suspens qui devient de plus en plus insoutenable. Il met les nerfs à vif en nous faisant attendre !!!!!
A lire ABSOLUMENT pour tout ce qui aime les histoires qui savent tenir en haleine !!!!!!!!
BRAVO !!!!!
0Commentaire|19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 mai 2007
A la fois le pire et le meilleur des trois. On découvre des tas de petites choses sur l'intrigue au fur et à mesure, les difficultés de l'enquète (bien loin des séries où les résultats des analyses en labos sont immédiats) ce qui rend l'histoire vraiment réaliste. Aussi paradoxal que cela puisse être, l'ensemble paraît pourtant incroyable, surtout la fin, vraiment géniale et abominable !

Merci à Maxime Chattam ! On est presque rassuré de lire ce thriller, en sachant que tout est faux, enfin, j'espère....
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 octobre 2003
J'en ai lu des livres qui vous tiennent jusqu'au bout, mais la descente aux Enfers de ce Livre est d'autant plus inquietante qu'elle semble vraie.
L'horreur vecue par les victimes, physique ou psychologique vous donne des frissons et des suees de terreurs. Le malaise reste et vous donne a penser.
0Commentaire|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 décembre 2014
Deuxième tome de la Trilogie du Mal, in Tenebris est un très bon thriller captivant le lecteur jusqu’au bout. Sans non plus être en apnée pendant toute la lecture, Maxime Chattam nous fait à nouveau frissonner dans un univers glauque à souhait.

On retrouve dans ce thriller les décors froids et sombres caractéristiques de l’auteur tout comme les chapitres courts qui font tourner les pages à un rythme soutenu. Les souterrains de New-York, découverts dans La Promesse des Ténèbres refont leur apparition, mais leur place est cette fois-ci minime.

L’intrigue est plutôt bien menée et les connaissances en criminologie de Maxime Chattam se font ressentir tout au long du récit. Malheureusement, les détails techniques, qui avaient sûrement leur intérêt il y a dix ans, sont désormais dépassés et on ne peut que sourire lorsque l’auteur nous décrit très exactement, pour ne citer qu’un exemple, le modèle de gilet pare-balles utilisé par les agents du FBI pour appréhender un suspect.

Côté personnages, nous retrouvons Joshua Brolin, devenu détective privé depuis l’affaire du Fantôme de Portland, et Annabel O’Donnel, se remettant petit à petit de la disparition de son mari. Fort heureusement pour nous, Chattam nous épargne cette fois la romance à l’eau de rose.

Au niveau du dénouement, le lecteur suspecte rapidement l’un des personnages d’être la tête pensante du gang sévissant dans ce tome et tombe dans le panneau de la fausse piste à quelques chapitres de la fin ce qui lui permet d’apprécier les dernières pages à leur juste valeur.

Je recommande vivement ce thriller, qui à mon goût était bien meilleur que L’Âme du Mal. Si le style de Chattam s’améliore au fil des tomes de cette trilogie, mes attentes envers Maléfices risquent d’être très hautes…
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 juin 2004
Non seulement Maxime Chattam possède une écriture et un style brillants, mais il renouvelle de plus le genre du thriller en imaginant des intrigues exceptionnelles qui donnent un souffle nouveau - et terrifiant - au genre.
Ne commencez pas In Tenebris si vous n'avez que deux heures devant vous, une fois que vous aurez lu les trois premières lignes vous resterez collés à son récit jusqu'au dénouement de la dernière phrase. Chaque mot, chaque phrase, chaque ligne, chaque chapitre sont autant d'étapes d'un suspens terrifiant qui ne pourra que vous obliger à lire cet ouvrage d'une traîte.
"l'âme du Mal" était brillant, "In Tenebris" est exceptionnel... demain j'attaque "Maléfices", le 3ème ouvrage de ce jeune auteur absolument déjà devenu incontournable.
0Commentaire|21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mai 2003
» Nous espérions la suite. Maxime l'a fait.
Pour mes 30 ans (le 31 mars), quelle surprise. Un paquet de la forme de l'edition 5 dvd de band of brothers. J'ouvre. Surprise, pas de dvd mais In Tenebris. Jubilation. Maxime et Joshua are back. Après un an de patience, je revis au rythme des chapitres. Dès la première page, on a envie d'être à la fin. Patience. "Attendez qu'il fasse nuit, allumez une simple lampe de chevet et ouvrez la première page" (Maxime Chattam). L'intrigue, tout aussi noire que dans l'Ame du Mal, vous prends au ventre. Maxime frappe encore plus fort. Encore plus noir. Il comfirme son style, l'améliore, le pêrfectionne. "Caliban est notre maitre" résonne encore dans nos têtes et nous poursuit. On se retourne au moindre bruit dans la rue. Un Brolin en grande forme et une Annabel à sa hauteur. Des personnages humains, attachants, torturés par leurs démons. Que demander de plus ? La suite Maxime. La suite. Ben la suite en mars 2004. Prennez votre Mal en patience.
0Commentaire|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 janvier 2006
Après avoir dévoré Maléfices, livre avec lequel j'ai découvert Maxime Chattam, j'ai décidé de lire le reste de la triologie consacrée à l'inspecteur Brolin. L'auteur est plus qu'au mieux de sa forme avec cette histoire se déroulant dans les rue de New York et qui va vous en faire voir de toutes les couleurs. Pour cela il suffit de parcourir les premières pages et vous voilà à nouveau dans l'impossibilité de poser ce satané bouquin !!! Il est tout simplement inconcevable de finir un chapitre sans vouloir continuer à sombrer dans cette univers glauque et malsain digne des plus grand thrillers ... Encore un bouquin de plus de 600 pages lu en un temps records, merci Monsieur Chattam !!!
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 janvier 2003
Dans les abîmes ténébreux de l'âme humaine, Maxime Chattam s'enfonce...touche le fond...et creuse !!! Le style, toujours très cinématographique, s'est affiné et l'on ne décroche plus, ni de l'intrigue, ni des personnages attachants... Un roman qui laisse pantois et donne à réfléchir, même très longtemps après avoir tourné la dernière page, sur notre vulnérabilité face aux déséquilibrés (ou clairvoyants ?) en tout genre... Suite de l'âme du mal (mais celui ci peut être lu indépendamment), l'essai est plus que transformé avec In Tenebris... Une intuition : comme moi, Chattam s'impose dans les parutions que vous allez attendre impatiemment...
0Commentaire|16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 mai 2007
Après la lecture d'un livre, avez-vous déjà fait une nuit blanche, caché sous vos draps, épiant la moindre ombre, le moindre bruit, grincement, rallumant les lumières toutes les 5 minutes, en ayant à portée de main un objet qui pourrait être utilisé pour vous défendre si on vous attaque ? Toute une nuit, sans dormir, à compter chaque minutes, chaques secondes qui vous espaçaient du lever du soleil ? À regarder par la fenêtre, priant pour que les lampadaires qui éclairent quelque peu votre chambre ne s'éteignent pas ?

J'ai lu ce livre en une journée, une seule, je l'ai fini à une heure du matin, et j'ai vécu une nuit comme celle-là, pour la première fois de ma vie.

Ce livre prend au tripes, et ne vous lâche pas, et l'horreur décrite ici, est d'autant plus insoutenable que Maxime Chattam la décrit avec un talent hors du commun, proposant une vision profonde et psychologique de la torture humaine, décrivant l'inhumanité humaine dans toute sa splendeur et son ignominie. Maxime Chattam s'attaque aux peurs primaires de chacun, et le fait avec une virtuosité sans pareil.

Alors si vous vous sentez prêts, vous pouvez lire ce petit bijou d'horreur et de terreur, mais préparez-vous à ne pas dormir de la nuit...
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,40 €
8,50 €
4,30 €