Commentaires en ligne


31 évaluations
5 étoiles:
 (20)
4 étoiles:
 (5)
3 étoiles:
 (5)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


16 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 parabole universelle
S'il me fallait, dans toute la littérature italienne du 20ème siècle, ne retenir qu'une seule oeuvre, sans doute mon choix, après mûre réflexion, s'arrêterait-il sur celle-ci. Certains me diront que Moravia a plus de style que Buzzati, que Calvino est plus original, Pavese plus profond. C'est possible, mais par son atmosphère...
Publié le 26 mai 2011 par Gwen

versus
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 L'attente à du bon
Le désert des Tartares paru en 1940 est certainement le roman le plus célèbre de l'écrivain italien Dino Buzzati (1906-1972) qui à cette époque était journaliste chroniqueur au Corriere della Sera.

Le jeune lieutenant Drogo pour sa première affectation est envoyé à la frontière, au...
Publié le 23 février 2010 par Eminian


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

5.0 étoiles sur 5 Du grand Buzzati, 18 août 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le désert des tartares (Poche)
Un bon roman qui nous met dans la peau d'un brave soldat italien charger de surveiller un désert d'une invasion plausible des tartares. Une mélancolie douce s'empare de nous quand nous suivons les péripéties de ce soldat que nous suivons dans sa routine quotidienne et dans son ennui perpétuel. Un très bon livre que l'on dévore jusqu' à plus soif. Je recommande vivement
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Troublant, 13 avril 2003
Par 
Rachel (Région Centre, France) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Désert des Tartares (Poche)
Dans un style d'une grande pureté, Buzzati nous conte l'histoire d'une vaine attente.
Celle d'un homme qui, peu à peu, ne voyant pas les années passer, s'enlise dans un quotidien immuable guettant l'évènement qui fera de lui le héros qu'il rêve d'être. Refusant une remise en question qui lui permettrait un retour à la réalité avec les risques, les joies et les peines que cela comporte, il se réfugie dans le fantasme confortable qu'il s'est forgé.
Un modèle de vie à ne surtout pas suivre.
Ouvrage d'une grande force, il est, toutefois, me semble-t-il à déconseiller aux dépressifs.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Epoustouflant, 17 octobre 2002
Par Un client
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Désert des Tartares (Poche)
Ce livre n'est pas mon livre préféré, mais c'est sans conteste le mieux écrit que j'ai lu. C'est un livre sur l'attente d'une vie. Tout l'art de l'auteur est de nous faire vivre les mêmes émotions que son personnage. On en ressort perturbé.
Faire passer des émotions à travers l'écrit, c'est le propre de la littérature. De ce point de vue là, on a affaire à un chef d'oeuvre!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une vie d'attente, 20 mars 2010
Par 
foxie "vie en livres" (france) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le désert des tartares (Poche)
Le Lieutenant Drogo est affecté sur la frontière Nord, au vieux Fort Bastiani, sentinelle avancée à la lisière du « Désert des Tartares », là d'où doit arriver l'Ennemi.
Commence un voyage étrange, dans une atmosphère irréelle, une situation étouffante. Drogo est jeune. Il a ce rêve de gloire : celui de mourir dans un combat héroïque, les armes à la main. Les jours, les années, passent, à scruter l'horizon, aux limites du Désert. La vie quotidienne est figée dans un rituel rigoureux et routinier. On attend l'heure de chance inéluctable due à chacun : celle de l'affrontement. Drogo est sous l'effet d'un enchantement. Il se coupe peu à peu du monde extérieur. Le fort est, à la longue, presque désaffecté. Drogo reste parmi les derniers ; il est trop vieux et trop malade pour combattre. Il est envoyé en ville. Il doit renoncer à « l'Heure Unique ».

Une histoire intemporelle, une vie qui passe comme sable en sablier, une angoisse prégnante jusqu'à la délivrance. Car « Elle » est là enfin ! « Peut-être est-ce un courant d'air, un simple coup de vent ?' »
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Une réfèrence, 22 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le désert des tartares (Poche)
D. Buzzati nous offre ici une profonde réflexion sur la condition humaine, l'espoir et les illusions perdues. La fuite du temps remet en cause la capacité de notre héros à agir et bat en brèche les vieilles définitions du déterminisme.
À lire et à relire
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 L’attente de toute une vie, 23 janvier 2014
Par 
HOANG THUY DUNG (PARIS, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le désert des tartares (Poche)
Une indicible mélancolie se dégage de ce roman, parabole de l’existence humaine, passée vainement à attendre sa justification, la même que celle dans ses poèmes-bulles. Le lieutenant Drogo se voit affecté dans une garnison à la frontière de la civilisation, qu’il espère vite quitter. Cependant le destin le rattrape et il va y passer toute sa vie à attendre. Attendre quoi ? L’arrivée des Tartares du désert qui va donner un sens à toute une vie d’abnégation et de renoncement ? Ou une ultime révélation ? Car on entre dans cette forteresse comme on entre en religion. Le temps qui s’y écoule n’est pas le temps fluide de la vie mondaine, mais le temps immuable de l’éternité. Finalement le jour de gloire tant attendu est arrivé. Les Tartares apparaissent à l’horizon. Cependant, ironie du sort, la gloire ne sera pas pour lui. Vieux, malade, il devra céder la place à d’autres moins méritants, pour attendre la mort. Il ne sera pas amer. Il a compris le message et s’en va serein. Peu importe si les promesses de l’aube ne sont jamais tenues. Ce qui compte, c’est comment il a vécu cette longue durée qu’a été sa vie.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 une méditation magistrale sur la vie, 20 juillet 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le désert des tartares (Poche)
Ce livre où il ne se passe quasi rien est une méditation formidable sur la vie, le destin, le temps qui fuit, le choix. Au-delà d'une histoire de soldat qui attend dans une forteresse isolée un improbable ennemi, il y a différents niveaux de lecture. Qu'est-ce au juste que cette forteresse? Quelle est notre propre forteresse? Quelle vie choisissons-nous? Si bien qu'on se replonge avec plaisir et même reconnaissance dans ces pages au style élégant et que ce livre devient un compagnon de route, un livre pour la vie.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 excellent, 7 avril 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le désert des tartares (Poche)
Excellent roman où comme le personnage principal nous attendons à chaque page que l'évènement tant attendu arrive.
J'ai adoré ce livre
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 un bon suspense, une réflexion sur l'humain, 24 mars 2013
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le désert des tartares (Poche)
un livre à suspense.. mais un autre suspense que les livres policiers ou autres livres fantastiques. Le Héros se trouve dans un fort et il souhaite que les ennemis traversent le désert des tartares pour faire la guerre et donc qu'il vive une aventure passionnante. Je ne vous en dirai pas plus sur le déroulé de l'histoire. L'histoire se focalise fortement sur l'Humain et sur la psychologie du héros et de ses compagnons d'arme

A l'arrivée un livre sympathique, suffisamment passionnant. A mon goût, j'ai lu de nombreux livres que j'ai préférés, d'où ma note

bonne lecture
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 La vaine attente, 2 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le désert des tartares (Poche)
Dino BUZATTI, écrivain italien dont le talent s'est essentiellement exprimé au travers de textes courts (ses nouvelles regorgent d'inventivité et d'imagination, évoluant dans un registre fantastique de la plus belle facture : relire à ce titre le recueil des « Nuits difficiles »), a établi sa renommée par l'entremise de son troisième roman, publié en 1940, et considéré par beaucoup comme l'un des textes incontournables du XXème siècle : « Le Désert des Tartares ». Sur les traces de Camus, Kafka, et Schopenhauer, l'écrivain nous livre sa vision personnelle et pessimiste de la condition humaine que l'on pourrait résumer à ce concept : la vaine attente.

Le lieutenant Giovanni Drogo, jeune officier, la trentaine fringante, fraîchement émoulu de l'académie militaire, prend sa première affectation au fort Bastiani, un point stratégique retranché, à la frontière d'un désert s'étendant à perte de vue jusqu'à un nord vague et inaccessible. S'il endosse ses nouveaux galons avec fierté et ambition, il ne tarde pas rapidement à regretter ce poste : le fort Bastiani est un bastion croulant, coupé du reste du monde, dont la garnison vit en autarcie, loin de tout, dans une solitude grégaire que rien ne vient égayer. Les journées défilent laborieusement au rythme des rondes, des excursions dans le désert, des marches de reconnaissance, du passage en revue des troupes, et seul l'infime espoir de voir un jour survenir un hypothétique ennemi empêche les hommes les moins perspicaces de ne pas demander leur mutation. Giovanni comptait rester quatre mois. Mais passé ce délai, il constate qu'il s'est acclimaté à la vie du fort. A ses habitudes parfaitement rodées qui tiennent lieu de petits rituels rassurants, à la compagnie des autres soldats avec lesquels il a sympathisé. Giovanni a fait du fort son univers au détriment de son ancienne vie, de ses rêves, de ses désirs. Le fort devient son unique perspective, son seul champ de possibles ; l'immensité montagneuse du désert, son seul horizon. Et ce qui devait être une affectation provisoire finit par prendre la forme d'un contrat à vie...

Avec « le Désert des Tartares », Buzatti signe un grand roman sur l'absurdité de la condition humaine. Au côté de soldats au caractère attachant, tous liés par les mêmes inclinaisons, l'écrivain ménage une place de choix à deux autres personnages : le fort Bastiani, et le désert qui l'entoure. Désert dépeint par l'entremise de descriptions poétiques qui accentuent son caractère fantastique, irréel. Un « No man's land » au sein duquel les hommes deviennent des entités anachroniques, anonymes, dont l'unique but existentiel se résume à une vaine attente seule tributaire d'un instant de gloire : les soldats attendent la venue de l'ennemi, et ils s'accrochent au moindre signe révélateur (une tâche floue perdue sur l'horizon, un mouvement perçu entre deux escarpements montagneux) pour nourrir leurs espérances et se convaincre de rester. Rester des mois, des années... Le fort Bastiani exerce sur les hommes une attraction souterraine, pernicieuse et indicible, qui lentement et irrémédiablement les coupe du monde réel et de la société : lorsqu'au détour de ses permissions, Giovani Drogo retourne en ville pour retrouver ses proches et sa famille, le temps a malheureusement opérer son office : les liens se sont distendus, les êtres aimés ne sont plus les mêmes, Drogo devient peu à peu un inconnu auprès de ceux pour qui il comptait. « Le Désert des Tartares » s'inscrit aux frontières des genres : il possède les aspects d'un conte métaphysique ou d'un récit allégorique, car jamais son lieu, sa géographie, sa temporalité ne sont clairement précisés : le roman a quelque chose d'atemporel - littéralement : en dehors du temps -. Son action peut très bien s'être déroulée il y a deux siècles, comme elle pourrait survenir dans un avenir lointain. Cette absence de balise contextuelle entraîne deux effets à la lecture : le premier, celui de donner au lecteur l'impression d'évoluer dans un univers étrangement nébuleux, entre onirisme et réalité (spécificité développée dans la plupart des nouvelles fantastiques de l'écrivain). Le second, celui d'ériger le roman au rang d'aeuvre universelle, dans le sens où le roman devient exclusivement centré sur l'homme, son comportement, son rapport aux autres, à la société, à son environnement.

Roman appartenant aux classiques de la littérature du XXème siècle, « Le désert des Tartares » se lit et se relit avec un plaisir renouvelé : si le style pâtit de quelques tournures ou formules désuets, la thématique soulevée par l'écrivain, la subtilité du regard qu'il porte sur la condition humaine, ne cessent d'interroger et d'interpeller. A lire.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Le désert des tartares
Le désert des tartares de Dino BUZZATI (Poche - 19 octobre 2004)
EUR 5,30
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit