undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles16
4,6 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 27 avril 2007
Un livre qui nous fait decouvrir un continent dont on croit savoir beaucoup de chose du haut de notre orgueil ... quel voyage ! et quelles découvertes dans les entrailles de ce continent qui concentre les contrastes, le meilleur cotoie le pire, la vie et la mort, la volonté et l'immobilisme, l'accueil et le lynchage, l'opulance et la pauvreté... et cette liste semble ne pas avoir de fin. Chaque page est une découverte de ces milles facettes de cette richesse africaine.

La démarche est intéressante, différente, enrichissante et passionnante. L'épaisseur du pavé ne doit pas repousser car il n'y a pas de longueur, le rebondissement est à chaque page. Il faut lire comme d'autre disent "il faut marcher " " pourquoi ? " " pour vous rencontrer !" c'est tout un programme !

A avoir lu absolument
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 février 2014
Pffuuuf....

On se sent encore plus petit....et beaucoup plus grand aussi.
Une belle écriture, précise et poétique, pas pédante pour un brin.
Des mots qui vont du cœur au cœur, sans intermédiaire, ni cerveau ni papier.
Un écrin très beau pour cette matière si riche.
Chapeau bas les artistes.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 janvier 2014
Je vous conseil vivement de lire le tome 1 et 2. C'est une superbe échappée !

J'ai découvert par hasard le tome 1 chez mes parents. A peine lu quelques pages que je me suis empressé de commander le tome 2. :-)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 septembre 2013
j'ai admiré la persévérance de ces deux jeunes marcheurs dans des conditions difficiles
j'ai appris beaucoup sur les pays traversés et les différents problèmes de ces populations
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mai 2014
Le tome 1 et le tome 2 m'ont donné envie de suivre les Poussin dans leur voyage "Madatrek" entamé le 1er mai 2014...
De l'humanité, de la sensibilité, du courage
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 juin 2014
Aventure humaine extraordinaire - voyage passionnant et paysages magnifiques.
Ces récits permettent de s'évader du quotidien et de relativiser notre existence.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juin 2008
il est vrai que ce livre parait imposant par sa taille,mais franchement c'est super à lire,et on se fait une belle ballade avec eux, le sentiment de partage est vraiment là,de plus vraiment de belles rencontres,avec les gens et leur façon de vivre, à lire sans modération,
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 février 2012
Bien écrit, agréable à lire, on suit ce couple courageux le long des pistes et des routes d'Afrique qui ne sont pas particulièrement sûres. Avec eux, on rencontre les habitants de ce continent, tous généreux, mais vivant des moments difficiles, que ce soit dû à la pauvreté, la précarité ou à l'insécurité. On comprend à travers les témoignages recueillis, que les populations locales ne voient que très rarement arriver l'aide internationale qui est souvent aspirée par un système politique proche du nôtre, à savoir plus intéressé par ses intérêts que par le bien être du peuple qu'ils gouvernent. Finalement, ce sont des individualités qui forcent l'admiration, par leur générosité, leur chaleur, leur enthousiasme et leur volonté.
Il faut lire les deux tomes de cette aventure hors normes de ce couple dont l'amour est exemplaire. Passionnant.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 février 2009
Rien à dire, la performance est là. Ils l'ont bien fait à pied cet impressionnant périple du sud au nord de l'Afrique. Ils ont bien été lapidés de temps à autre par des jeunes éthiopiens sur les hauts plateaux, comme cela arrive aux occidentaux parfois. Le style est fluide, les anecdotes surprenantes. Toutefois, tous ceux qui s'attendent au pouvoir évocateur des mots pour se projeter là-bas risquent d'être déçus.

Ces deux là donnent l'impression que chaque ligne ou presque qu'ils écrivent doit être ou devenir le support d'une valorisation commerciale, télévisuelle ou autre. Le récit de voyage tel que Bruce Chatwin, Nerval et surtout l'un de maîtres Nicolas Bouvier en ont créé l'archétype, s'efface pour laisser la place à la description bien souvent outrancière grandiloquente, et autocentrée que font nos deux héros de leurs pensées, avis et agissements.

Allez plutôt voir du côté de chez Bernard Ollivier et les trois tomes de la longue marche. Pudeur et sens du pittoresque y font bon ménage. Africa Trek : Tome 2, 14 000 kilomètres dans les pas de l'Homme du Kilimandjaro au lac de TibériadeLongue marche, tome 1 : Traverser l'Anatolie
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Second volet du périple accompli par les jeunes époux Alexandre et Sonia Poussin, du 1er janvier 2001 au 16 mars 2004, du Cap au Lac de Tibériade, 13.874 kilomètres parcourus à pied, avec pour chacun un maigre sac à dos comprenant un nécessaire pesant 7 kg seulement. Et vogue l'aventure ! A la recherche de l'Homme, rien de tel que de reconnaître sa fragilité, accepter humblement sa condition humaine fragile, mais avec ténacité, avancer, créer la surprise, la joie : être tout simplement acteur de sa propre vie = quelle joie !

Bien plus qu'un récit de voyage, ce livre de bord réjouit le lecteur par la profondeur, discrète, de ses remarques nées de la souffrance de l'effort physique enduré sous le soleil terrassant, dans la misère, le manque d'eau, de nourriture, la solitude des errants. Tout Homme acceptant la souffrance, sa fragilité, dans le combat qu'il doit mener chaque jour, reconnaîtra la vérité des propos écrits avec le sang et la sueur par Alexandre et Sonia Poussin. Magnifiques.

Les rencontres sont étonnamment belles, d'autant plus qu'elles sont espérées chaque soir et surprenantes. L'émotion saisit le lecteur. Ah ne reconnaissais-je pas personnellement quelques aventures à vélo (plusieurs traversées de France en solitaire avec tente) quand la solitude doit se rompre au contact de l'Autre qui vous regarde comme un étranger, celui qui passe, costumé bizarrement, poncho de pluie, chapeau de GI, par temps d'orage interdisant par les rideaux impénétrables du torrent de pluies, les rares voitures à avancer sur la route ... sauf vous au vélo, jubilant sous les éclairs, croisant par miracle une jeune fille blonde en sens inverse ! Salut ! Enchantement.

Les émotions renaissent bien entendu.

Souffrance de vivre ce privilège de l'étranger chassé par racisme (partage) notamment en Ethiopie. Terrible épreuve endurée pendant plusieurs journées sur plusieurs centaines de kilomètres par ces marcheurs d'humanisme, poursuivis par des hordes d'enfants leur jetant des pierres, les insultant, leur crachant dessus. Je fus meurtri en entendant les époux Poussin, lors d'une conférence ce mois-ci, lorsqu'ils évoquèrent ce pays qui fut la proie d'une grande violence politique (dictature communiste) ne parvenant pas à progresser tant dans l'industrie que l'agriculture, détestant par principe tout étranger, quelle que soit la couleur de la peau, parce qu'il est étranger. J'ai suggéré aux auteurs une recherche d'explication auprès de René Girard, sur la violence mimétique ayant besoin d'être canalisée, évacuée sur une victime émissaire, toujours choisie parmi les étrangers à la communauté, nécessairement, pour qu'après le déchaînement, la paix sociale puisse revenir (cf. La violence et le sacré et la continuation de cette oeuvre par le théologien jésuite Raymund Schwager Avons-nous besoin d'un bouc émissaire ?). Je fus surpris de la réaction immédiate de Sonia Poussin qui me déclara qu'il s'agissait de la première fois qu'elle entendait une piste de réponse à ce qui les avait interrogés (pas uniquement dans leur chair, surtout dans l'esprit d'amour). Mais aussitôt après, le contraire fait Homme. Un chrétien les accueille dans sa modeste demeure, leur enlève les chaussures, leur lave les pieds et les embrasse, en témoignage du commandement du Seigneur, le soir de la Cène.

Les rencontres vous bouleverseront par l'intensité des échanges, la communion des rires, de l'envie d'aimer.

Ce second opus, du Kilimandjaro au lac de Tibériade, est une ode magnifique à l'humanité, fil conducteur de la marche, le long du Rift, à la recherche de nos origines, de notre noblesse, de notre amour de l'Autre, de soi.

Je reprendrai trois phrases; l'une choisie par les auteurs, les deux autres écrites en dédicace de l'ouvrage :

- "L'homme ? C'est l'axe et la flèche de l'Univers.", Pierre Teilhard de Chardin
- "Le paradis ressemble à un matin d'Afrique !", Léopold Cédar Senghor - écrit par Sonia
- "Ces derniers pas, ces derniers mots : Ecce Homo car tous les chemins mènent à l'Homme !", Alexandre Poussin

Merci aux auteurs de ce prodigieux voyage partagé. L'Afrique progresse. Les amoureux de l'humanité sont solidaires par delà les cultures et nations.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,30 €
7,80 €
7,40 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)