undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_GWeek16Q2 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles20
3,9 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:5,95 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Pour son nouveau roman sorti en poche (l'édition originale date quand même de 2001 !) Jean Teulé plante son récit de "Longues peines" dans l'univers carcéral. Encore une fois, il réussit parfaitement à marier la dureté sociétale intrinsèquement liée à ce type de lieux avec un ton badin, à l'opposé complet de tous les livres où l'action se situe dans les prisons.

Le lecteur se promène ainsi allègrement dans les quinconces de cette prison d'où il semble émaner une certaine « folie douce » avec tous ces détenu(e)s (pour la plupart des criminel(le)s patentés) qui cohabitent avec les matons (tous un peu barrés, la palme allant peut être au directeur de la prison et à son épouse).

Comme souvent chez Teulé, à la première lecture, on se demande où il va chercher tout ça. Puis, on lit que l'ensemble du roman est tiré de faits divers réels. On pense alors évidemment que l'auteur fait preuve d'exagération dans sa retransmission factuelle. Et finalement, avec un peu de recul, on se rend compte que Teulé ne fait que retranscrire cette folie ordinaire qui nous entoure chaque jour et qui ne demande qu'à exploser, ce qui crée parfois des criminels. Avec ses mots tout à la fois bienveillants et acerbes, Teulé ne tombe pourtant jamais dans l'angélisme béat. Il nous raconte uniquement sa vision éclairée de la société actuelle à travers ces destins brisés. On peut ne pas être en accord ou trouver le procédé quelque peu ampoulé par moments, mais force est de reconnaître que le style est inimitable et parfaitement maîtrisé.
0Commentaire|23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 novembre 2007
La quatrième de couverture prècise que Jean Teulé a tiré son inspiration de faits réels. On peut imaginer, par exemple, qu'il a rassemblé en un meme lieu et sur une période de temps courte, des histoires venues d'un peu partout et courant sur de nombreuses années. Chercher à dévoiler les secrets de fabrication n'a pas beaucoup d'intérèt. Jean Teulé, de son style unique romance avec talent les existences grises et misérables abritées par une prison. Il nous fait pénétrer dans les cellules, et aussi dans les salles des gardiens. Le génie de l'auteur, consiste à faire oublier la pesanteur des ames, l'absence de soleil et d'espoir et raconter le tout de manière légère et presque humoristique. En résumé, il s'agit d'un documentaire romancé très plaisant à lire.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 août 2009
Ce livre est un coup de poing! Toutes ces histoires vous arrivent en plein visage avec violence et pourtant,on en redemande...Encore une fois,et avec brio, Teulé nous transporte dans l'univers des détraqués,cassés par la vie.Des gens insupportables mais tellement intéressants.Un des meilleurs de cet auteur ( avec l'inoubliable "Darling).A lire de toute urgence!
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 février 2013
L'auteur, Jean Teulé, romancier et auteur de bande dessinée français, qui a également pratiqué le cinéma et la télévision dépeint ici la cruauté de nos prisons.
Je me suis interrogé sur le véritable but de nos prisons car il s'agit d'une prolongation de notre société qui est celle qui a jugé ces hommes et ces femmes.
Le but de ce jugement n'est t-il pas de leur faire payer leur faute (dans le bon sens du terme) plutôt que de leur faire expier leur faute ?
Saluons ici le travail de recherche de l'auteur sur ce milieu des prisons (définitions, expressions, us et coutumes...) qui nous permet de mieux comprendre cet univers fermé.
Peut être l'auteur a-t-il utilisé ses compétences acquises avec le cinéma et la bande dessinée?
Nous pensons que la morale à retenir est d'éviter à jamais cet univers.
Je l'ai lu avec plaisir.
A lire.
11 commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'attendais beaucoup de ce roman de Jean TEULE sur l'univers carcéral en France, j'ai lu pas mal sur ce thème mais c'était surtout aux Etats-Unis d'Amérique. Je ne peux pas dire que j'ai été déçu, mais il me semble qu'à trop vouloir alterner les personnages du roman, l'auteur en a fait un peu trop et que que l'on ne ressent de compassion finalement envers aucun d'entre eux. Péché de jeunesse? Il semble que ce roman ait été écrit avant ceux qui ont fait la notoriété de Jean TEULE, auquel cas on le lui pardonnera bien volontiers. Le métier d'écrivain aussi s'apprend, parce que le talent on l' ou on ne l'a pas et même à la lecture de ce court roman on voit que Jean TEULE n'en manque pas.

Vouloir faire vivre dans un roman de 192 pages, trois détenues femmes, quatre détenus hommes, trois matons et le directeur de la prison tenait un peu de la gageure, mais il semble toutefois que l'on apprenne l'essentiel sur chacun d'eux. Certaines situations sont franchement risibles et je me suis carrément esclaffé dans mon canapé mais l'ensemble tient plutôt de la tragédie et si la situation du directeur semble un peu tirée par les cheveux, avec sa femme obsédée à l'idée d'être enfin enceinte qui fait porter à son mari la layette qu'elle confectionne en prévision de la venue des bébés et de ceux qui n'ont pas vu le jour, le reste fait partie du vraisemblable: le gardien trop sensible, la femme obsédée, la libérée qui ne veut pas sortir, le sexagénaire pédophile, le séduisant Barbe Bleue....Il faut lire cet ouvrage pour avoir une petite idée de certaines situations et de la vie dans les prisons mais ça reste dans le roman. N'y cherchons pas des enseignements pour étayer une thèse sur le sujet.
33 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mars 2012
Il paraît que les histoires croisées qu'on trouve dans ce roman sont inspirées de faits réels. Si c'est vrai il est évident que parfois c'est dur à croire. On a presque l'impression que c'est trop pour être véridique, notamment la personnalité du directeur de la prison.
Mais sait-on jamais, certains sont bien capables de faire tourner leur enfant dans une machine à laver alors pourquoi pas des énormités de ce genre. Il est vrai que notre monde a depuis perdu ses valeurs et que lorsqu'on est un minimum sensé, on a du mal en concevoir que des familles entières 'et les individus qui les composent) soient aussi démunies de raison, de logique, d'intelligence, de bon sens, et qu'autant de vices s'accumulent chez certains.
Quand au style c'est du Teulé. Brut comme le béton des cellules, un style rythmé, bref, hard qui vous gifle parfois mais qui dit bien ce qu'il a à dire. Intéressant.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 décembre 2012
Empreint d'un réalisme malheureusement vérifié mais heureusement ponctué de notes d'humour. Ecriture crue mais sans racolage inutile. J'avais déjà apprécié Jean Teulé sur plusieurs ouvrages et ne suis pas surprise que certains de ses livres soient devenus des films. A quand longues peines ?
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 décembre 2014
Pari osé que de rapporter, sous forme de témoignages, la vie carcérale sans lourdeur ni dramaturgie excessive. Bien sûr, les généralités sur les gardien(ne)s et détenu(e)s frisent les stéréotypes lorsqu'elles sont assénées sans équivoque. Bien sûr, il faut accepter la loufoquerie assumée de certaines situations qui donnent au récit des allures de conte philosophique. Mais comment rester insensible face à toute cette poésie ? Les fêlures des personnages, leur marginalité, leurs attentes et leur renoncement, tout est raconté avec délicatesse, du bout de la plume. Cuisiné à la sauce aigre-douce, le lecteur est tantôt bouleversé tantôt amusé alors qu''entre les murs, tout est chaos. Pari amplement gagné pour Jean Teulé.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 novembre 2011
Jean TEULE est un magicien! A partir d'un sujet plutôt glauque et étouffant il arrive à nous embarquer dans l'histoire tragi-comique du quotidien d'un pénitencier avec ses drames, ses histoire d'amour, ses rituels.
Ce romant est écrit comme un documentaire avec l'alternance des commentaires des matons, la vie des prisonniers et surtout la folie douce du directeur de la prison et de sa femme.
Ce roman se lit d'une traite, et finalement on a envie d'une plus longue peine!!
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 août 2013
Très bon livre, comme d'habitude chez Jean Teulè un sujet grave traité avec humour et humanité. Vraiment agréable à lire.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,30 €