undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

2
2,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
1
1 étoile
0
Le concile de fer
Format: PocheModifier
Prix:11,20 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

7 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 18 décembre 2012
China Miéville est un auteur qui s'attache autant au fond, à la narration, qu'à la forme et donc au style d'écriture.
Dans Le Concile de Fer, la réflexion politique et la poésie de la révolution prennent facilement le pas sur l'action, qui en devient secondaire. Si Miéville parvient néanmoins à emmener ses lecteurs jusqu'au bout de cette narration, c'est grâce à une précision chirurgicale dans l'utilisation du langage, qu'il utilise pour créer ses ambiances si particulières.

J'ai énormément apprécié Iron Council, au point de vouloir offrir la version française à quelqu'un qui n'entend pas la langue qu'on cause dans la Perfide Albion. J'ai donc été très déçue en m'apercevant que Nathalie Mège avait pris des libertés avec le texte. La francisation des noms propres compte autant d'adeptes que de détracteurs, et je n'en discuterai pas la pertinence. Par contre, dans le cas d'un auteur comme Miéville, qui une fois encore utilise le langage avec une habileté et une adresse consommées, il est inqualifiable de reconstruire les phrases, jouer avec la ponctuation, passer au mode impersonnel sans la moindre raison ou promener les subordonnées 3 phrases plus loin. L'usage du passé composé rend la lecture pénible et est de fait difficilement justifiable. Les dialogues sont saupoudrés de façon aléatoire de guillemets entrants ou sortants, de signes = ou plus rarement de tirets cadratins, donnant à penser que la relecture n'a pas été faite correctement.

Bref, Nathalie Mège arrive par sa traduction à détruire une belle oeuvre dont l'équilibre délicat repose sur l'utilisation pertinente du langage. C'est dommage.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
La plus grande, l'immense qualité de China Miéville, c'est l'incroyable imagination qu'il met dans ses créations. Et comme il n'écrit pas un roman d'horreur, celles qui parsèment régulièrement son livre n'en ont que plus de force. Et combien de magies différentes a-t-il inventé ? J'ai particulièrement apprécié ici l'histoire de ces moines adeptes du Moment du Caché et du Perdu, capable de trouver n'importe quoi, au prix d'un souvenir leur appartenant.

Et pourtant, le plus grand constructeur d'univers aujourd'hui démontre que la richesse de l'univers n'est rien sans une narration captivante. Hélas oui, c'est cela Le concile de fer, pas d'énigme fascinante, pas de personnalité flamboyante ou étonnante, beaucoup de background mais sans vie. C'est bien fait, mais on s'ennuie ...
Cependant n'hésitez pas à visiter ses deux chefs d'œuvres dans ce même univers que sont Perdido Street Station, Tome 1 : et Les Scarifiés !

(Remarque : la question qui est posée par le site qui abrite tous ces commentaires est de savoir si vous avez trouvé cet avis utile, ce qui ne revient pas à dire si vous êtes d'accord avec l'opinion du commentateur. Il se trouve que je n'ai peut-être pas apprécié ce roman autant que d'autres le pourraient. Ça ne veut pas dire que les défauts que j'ai relevés n'existent pas, simplement qu'ils ne vous ont pas affecté, nous avons tous un petit faible pour tel ou tel type de roman qui nous permet de passer par-dessus certaines imperfections. Il me semble cependant intéressant que ces défauts soient relevés afin que chaque lecteur puisse se demander si ceux-ci lui sont supportables ou non.)
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
The City & The City
The City & The City de China MIEVILLE (Broché - 14 mars 2013)
EUR 8,10

Perdido street station
Perdido street station de China MIEVILLE (Poche - 1 septembre 2006)
EUR 8,10

Les Scarifiés
Les Scarifiés de China Miéville (Poche - 13 novembre 2008)
EUR 11,20