undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Acheter Fire Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles
134
3,9 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

1000 PREMIERS RÉVISEURSle 27 novembre 2011
Anges & Démons, qui a été écrit avant le Da Vinci Code, et présente pour la première fois le protagoniste Robert Langdon, est un thriller de très bonne facture.

L'intrigue: la Pape est mort. Les quatre cardinaux supposément les mieux placés pour être élus sont enlevés dans Rome. Le kidnappeur, répondant de la secte des Illuminati, que de nombreux pensaient être un mythe, indique qu'il tuera un cardinal toutes les heures, avant de faire exploser une bombe, dont il envoie une vidéo. Le Vatican cherche de l'aide auprès du spécialiste en symbole Robert Langdon pour décrypter le message du kidnappeur...

Oui, on a le même type d'intrigue que dans le DVC: dejà, même protagoniste, qui travaille sur les symboles et les secrets cachés de l'histoire, et on a l'idée d'une course contre la montre.

Néanmoins, A&D est beaucoup plus sombre et beaucoup plus un thriller qu'un roman d'aventures (le DVC penchant plus sur le côté aventure et étant moins glauque). Le kidnappeur a tout d'un tueur en série machiavélique. Rien à voir avec le personnage perturbé mais aussi émouvant de Silas le moine dans DVC, qui lui aussi tuait.

Certains trouvent le roman trop tiré par les cheveux... Bon, le style thriller/course contre la montre/mystère/aventure c'est jamais très réaliste hein. L'ensemble n'est pas plus tiré par les cheveux que le DVC. Je dirais en fait que toute l'enquête et la poursuite d'indices sont beaucoup plus crédibles que celles du DVC, mais que la fin par contre est largement too much sur certains points.
Néanmoins, il faudrait être un peu à côté de ses pompes pour attendre du réalisme de ce genre de romans. L'ensemble tient quand même la route et n'est pas plus excentrique que les autres publications dans le même style.

Mais ce qui ajoute beaucoup à l'intérêt de ce thriller, au-delà de la découverte des coulisses du Vatican, de la course à travers Rome d'églises en piazzas en chapelles, c'est la réflexion proposée sur les relations religion-science. Moi qui me passionne pour les faits religieux et ai étudié la sociologie des religions, j'ai trouvé la réflexion passionnante et bien amenée. On la distingue dans les paroles de certains personnages, dans la façon dont ils sont esquissés (pour le coup les personnages sont plus complexes que ceux du DVC, même s'ils ne sont pas le moteur du roman), dans leurs choix, leurs opinions... Fin et très intéressant ce travail de l'auteur.

L'écriture de Dan Brown est tout à fait correcte. Par contre, il est vrai que j'ai lu le roman en anglais... Et ne peux pas juger de la traduction. Mais c'est vrai, souvent les traductions se révèlent plates et convenues par rapport à l'original, je l'ai déjà remarqué...
En tout cas, dans la VO, Dan Brown possède un style bien littéraire, même si certes basique, pour la simple raison qu'il axe son écriture sur les dialogues, l'action, ou des descriptions courtes et vives. Pas vraiment la place pour étaler un registre de langue élevé et un style recherché. Il n'y a pas de quoi crier à la médiocrité, et ma parole, appeler ça médiocre au niveau de l'écriture c'est vraiment se moquer du monde. Il sait tourner ses phrases, et mêmes si souvent simples, elles ne sont pas plates ou dignes d'un blog pour autant... Comme je dis souvent, je préfère 100 fois une style simple et correct qu'un style prétentieux...

Au final, une bonne lecture, que je conseille à ceux qui ont aimé le DVC, même à ceux qui ont moins aimé si la réflexion sur la religion les intéresse, à ceux qui aiment les thrillers assez sombres, l'aventure, et les courses contre la montre avec substance.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 avril 2016
Après avoir dévoré Da Vinci Code, me voilà de retour dans les pages de Dan Brown.

Ce roman est une pure merveille. De l'action à chaque pages, aucun temps mort, des scènes de retournement inattendu, que demander de plus? Je crois que tout est réuni pour un cocktail explosif en tout point.

Il y a quelques années déjà que j'ai succombé à l'univers de Dan Brown, mais je n'avais jamais pris le temps de chroniquer le roman, mais aujourd'hui c'est chose faite.
Après avoir revu le film, je me suis lancée à nouveau dans la lecture pour vous en faire une chronique, qui j'espère atteindra les mêmes sommets que le roman.

710 pages, ça peut faire peur, mais non! Après un début de mise en place un peu complexe, on plonge très rapidement dans le monde où la religion se mêle à la science et où nos certitudes sont peu à peu démantelées pour faire place à une nouvelle ère.

Le personnage principal Robert Langdon, qui est un célèbre spécialiste de symbologie religieuse, est doté d'une intelligence très poussée. Il est simple et très courageux, malgré un petit côté très vieille Europe qui le rend très attachant.
Mais Robert n'est pas seul dans cette histoire. Vittoria Vetra, la fille du scientifique Leonardo Vetra, membre du CERN, est, comme son père, une scientifique aux idées très nouvelles. Personnage très attachant, Vittoria va se livrer tout au long du livre et nous découvrons des facettes de sa personnalité insoupçonnée, jusqu'au moment où elles apparaissent.

Cette fois là, Dan Brown a fait en sorte que l'histoire se déroule en 24 heures. L'histoire ne perd donc pas en intensité.
Un très bon polar, bourré d'action, de rebondissements et de surprises ! Impossible de lâcher ce livre, le suspense est tenu jusqu'à la fin
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Pour resituer le contexte, ce livre a pour héros Robert Langton et se déroule avant le Da Vinci. J'ai lu, comme beaucoup, ce premier opus après le Da vinci, j'ai découvert un roman d'une qualité égale voir supérieure à son très médiatique grand frère. L'enquête est haltante et très bien rythmé. Dan Brown nous offre un dénouement inattendu et son style très maitrisé hâtise la curiosité : j'ai lu les 100 dernières pages d'une traite obsédée à l'idée de savoir !
Le livre offre un voyage historique très dépaysant dans le Rome moderne à la recherche du Rome de la Renaissance. Il donne à entrevoir, aussi, une vision très interéssante d'une des cités les plus secrète au monde : le Vatican.
Les détracteur crieront soit au blasphème soit au canular. Grand bien leur fasse, je me contenterai de leur rappeler qu'un roman est une histoire fictive !
0Commentaire| 42 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 janvier 2013
Très déçue par le "Da Vinci Code" je n’avais plus envie de lire un livre de Dan Brown , l' avis d'un ami m'a convaincu du contraire, il a eu raison : l'intrigue est bien ficelée...on ne s'ennuie pas une minute....Je recommande ce livre
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 novembre 2014
J'ai préféré ce livre au Da Vinci Code. Je pense quand même qu'après en avoir lu un on peut se dispenser d'en lire un deuxième. Après cela si on aime ce genre de "polard" ça vaut la peine de les lire. Trop de "raccourcis" avec
l'Histoire... trop d'interprétations avec le Vatican.

Sinon on peut y prendre du plaisir en faisant jouer son "imaginaire".
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 avril 2015
J'avais beaucoup aimé le film alors j'ai eu envie de lire le livre. Différent et beaucoup plus complet que le film cet intrigue de Dan Brown est très prenante et j'ai "dévoré" ces pages sans avoir l'impression de connaitre déjà l'histoire. Je le recommande vivement !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 avril 2005
D'une seule traite...
Dès le début on est plongé dans une ambiance à Mach 15 !
La plaie ouverte entre la science et la religion saigne tout au long d'une course effrénée pour sauver des vies pour sauver des âmes.
On passe des chapitres entiers en apnée.
Lecture épuisante, époustouflante dont on émerge avec cette douce amertume qui suit les grandes jouissances.
La quête du Grall de Da Vinci Code peu paraître balade champêtre comparée à Anges & Démons. Il faut la semaine pour s'en remettre !
0Commentaire| 24 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 décembre 2009
Après avoir lu le Da Vinci Code avec passion j'ai été enchanté par la lecture d'Anges et Démons. Connaissant assez bien Rome, le livre m'a permis de m'y repromener intellectuellement et de mieux comprendre certaines choses que j'avais vues mais pas assez comprises.
Pour être honnête je dirais que 90% du livre m'ont ravi et 10% déçu, en particulier la fin.
Par contre, ce qui m'avait déjà attiré avec le Da Vinci Code et beaucoup plus avec Anges et Démons, c'est la place de l'église, et en particulier de l'église catholique dans notre société. Je ne suis pas catholique, mais protestant, et avoue être de plus en plus attiré par l'église catholique pour ce qu'elle représente et ses symboles, et ce grâce à ce livre.
Je pense fortement que Dan Brown n'est pas un écrivain lambda et qu'il a une certaine maîtrise des symboles. Ce qu'il écrit dans les deux livres cités me laisse supposer qu'il est "initié".
11 commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mars 2005
Encore un livre à ne pas commencer le soir! En effet,l'écriture toujours fluide et rythmée,l'intrigue haletante une fois commencée demande à être continuée!
Se mèlent au suspens des pans d'histoire et l'envie d'approfondir certains évênements nous entraine dans des lectures en cascade.
Sans dévoiler l'intrigue il faut savoir que le secret des francs-maçons est pointé , que d'autres sectes ou organisations secrètes sont indiquées;
la science et la religion ,habituellement aux antipodes ici,sont associées , disséquées sous le scalpel fort adroit de Brown. A lire avec questionnerment ou pour le plaisir ,les deux sont intimement liés....
0Commentaire| 36 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
On ne présente plus Dan Brown, l'auteur du roman à succès : Da Vinci Code. Ce "nouveau" roman est en fait sorti en anglais depuis cinq ans, c'est-à-dire bien avant Da Vinci Code.
On y découvre Robert Langdon aux prises avec une secte fanatique (les Illuminati) tout droit sortie du Moyen-Age.
Comme d'habitude chez D. Brown, on se perd entre ce qui est vrai (assez rare), déformé (fréquent) et totalement farfelu (une page sur deux).
J'ai pu juger (en tant que docteur en physique) de l'incompétence totale de l'auteur sur les sujets qu'il traite (le soit-disant mystère de l'anti-matière, connue depuis 73 ans ! La soit-disant "molécule" d'antimatière ! La soit-disant création ex-nihilo de la matière, alors que lui-même explique qu'il faut projeter des particules de matière les unes sur les autres pour l'obtenir ! Où est le prodige ?).
C'est dommage : il y avait mieux à faire que de faire croire au lecteur que la physique se borne à discréditer l'Eglise depuis 2000 ans. Et de prétendre que les physiciens arborent des Tee-shirt à l'éfigie de Bill Gates !
Le vrai "mystère" de l'anti-matière est sa totale absence dans l'Univers, mais pour le savoir, D. Brown aurait du commencer par taper "antimatière" dans un moteur de recherche.
L'intrigue est quant à elle plus soutenue et rythmée que dans le Da Vinci Code, les personnages sont plus intéressants, plus vivants. La course contre la montre dans Rome est haletante et rondement décrite.
Cependant, les aller-retours systématiques entre le Vatican et les églises romaines peut lasser à la longue.
La 2ème moitié du livre est beaucoup plus farfelue que la 1ère, parfois à la limite du ridicule (l'épisode du feuillet de Gallilée est à pouffer de rire).
La fin est grotesque et sans intérêt.
En bref, le livre vaut la peine d'être lu... une fois...
22 commentaires| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,30 €