Commentaires en ligne


37 évaluations
5 étoiles:
 (26)
4 étoiles:
 (9)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


25 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Merci
Bonjour
Je vous recommande vivement J'étais médecin dans les tranchées de Louis Maufrais, ce livre est sortie fin 2008 et est non seulement un témoignage rarissime des services de santé de 14, mais encore des mémoires d'un homme émouvants et bien emprunts de ces types qui sont sortie des tranchées (j'y est...
Publié le 17 août 2009 par NicolAnne

versus
1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 j'étais mèdecin dans les tranchées
bon livre, qui permet de comprendre ce qu'on pu vivre nos ainés.
C'est un livre que je conseille trés fortement
Publié il y a 22 mois par bouzou aurore


‹ Précédent | 1 2 3 4 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

25 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Merci, 17 août 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : J'étais médecin dans les tranchées : 2 août 1914 - 14 juillet 1919 (Broché)
Bonjour
Je vous recommande vivement J'étais médecin dans les tranchées de Louis Maufrais, ce livre est sortie fin 2008 et est non seulement un témoignage rarissime des services de santé de 14, mais encore des mémoires d'un homme émouvants et bien emprunts de ces types qui sont sortie des tranchées (j'y est retrouvé un peu de mon grand père que j'ai eu la chance de connaitre) la camaraderie , le dangers , la dépression chronique, absence d'illusions , la chance impalpable, ce livre est aussi un bel album de photos inédites et remarquablement bien prises.
A lire , pour 19 euros vous ne le regretterez pas, merci à sa famille de n'avoir pas gardé cette perle.
NV
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


21 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La der des der, 20 janvier 2009
Par 
jbdam (Francfort, Allemagne) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : J'étais médecin dans les tranchées : 2 août 1914 - 14 juillet 1919 (Broché)
Ce n'est pas un livre d'histoire mais un témoignage poignant. On comprend à travers le cauchemar que vit le docteur Louis Maufrais tout au long de ses 3 ans de tranchées pourquoi cette guerre aurait du être la "der des der". Maufrais est un miraculé, il n'a jamais été vraiment blessé, il fut de toutes les grandes batailles de 1915 à 1918. Il narre, il faut le dire, avec le regard froid et insensible de tout médecin opérant dans ces conditions le passage des blessés, la souffrance, la mort ... Il en aurait certainement raconté plus s'il avait rédigé ce livre (certains passages sont hélas trop brefs) mais enfin, rendons grâce à une de ses descendantes qui a entrepris de publier ses souvenirs enregistrés sur cassette, les sauvant d'un oubli qui risquait de devenir définitif.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Récit touchant d'humanité, 11 décembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : J'étais médecin dans les tranchées (Broché)
Très bien écrit, avec des mots simples et vrai. Mon père a servi pendant toute la guerre 14-18 dans le service de santé et décrivait les mêmes horreurs.
J'ai beaucoup apprécié l'humanité de ce médecin breton, comme mon père. C'est un des meilleurs livres que j'ai pu lire sur le quotidien du combattant dans cette guerre des tranchées.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Superbe témoignage, 2 mai 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : J'étais médecin dans les tranchées (Broché)
Ce témoignage rapporté par un médecin de premières lignes est passionnant.

L.Maufrais nous relate toutes ses campagnes successives au sein de ses unités d'affectation : L'Argonne, La Champagne, la région fortifiée de Verdun, la Somme...Le titre est très bien choisi car les médecins opéraient sur toutes les zones du front. En évoquant les soins des soldats blessés, on s'attend à des images d'hôpitaux calmes, proprets et surtout bien équipés. L'expérience de l'auteur (et acteur) de ce livre est à l'opposée de cette image. On découvre des conditions de travail épouvantables pour un praticien chargé d'administrer les premiers soins d'urgence à des hommes parfois sévèrement mutilés. Le médecin de 1ère ligne doit se contenter et se conformer aux même conditions de vie que les combattants : les poux, les épidémies, la pluie, la promiscuité, les bombes, le bruit, la perte de camarades...Le médecin doit également se satisfaire d'abri de fortune en guise de poste de secours, souvent sans eau et sans électricité. Le ravitaillement peut aussi devenir une grosse source de problème, selon le théâtre d'opérations. Dans ces conditions, on imagine aisément l'impuissance de ces hommes de santé à exercer leur savoir. Mais à l'image de cet homme, ils l'ont fait et du mieux qu'ils ont pu.

Honnêtement, je suis sorti admiratif du courage de ces hommes à vivre et à travailler dans de telles conditions. Les soins prodigués étaient parfois sommaires mais leur présence était tout de même indispensable. Les médecins étaient au coeur de l'intimité des soldats. Ces derniers cherchaient souvent une oreille attentive pour parler de leur angoisse ou pour juste trouver quelques minutes d'attention dans cet enfer, voir de courts instants avant de mourir, histoire de ne pas crever seul. Et lui, le médecin, il ne plaint pas. On sent la patte d'un praticien, c'est à dire une expression qui ne se laisse pas débordée par les émotions.

On découvre aussi la vie des tranchées sous un autre angle, celui des servitudes si je puis m'exprimer ainsi. En effet, les médecins ne sont pas des combattants à proprement dit. Ils sont assistés dans leurs tâches par une myriade de petits personnels en apparence mais d'une grande abnégation dans les faits. Je veux parler des infirmiers, des brancardiers, des cuisiniers, des agents de liaison, des musiciens réquisitionnés pour assister les brancardiers. Tous ces hommes de "l'ombre" qui n'ont peut-être pas brillé, comme le voudrait la propagande, en tombant avec la baïonnette au canon mais qui se sont illustrés avec des brancards, des seaux d'eau ou de gnôle, des gamelles ou encore des sacs de premiers soins. Ce livre constitue donc aussi un focus sur l'aspect ingrat mais néanmoins incontournable de la logistique dans les tranchées.

La fin du livre est à l'image de l'auteur : sobre et sans triomphalisme. L.Maufrais parle plutôt du "deuil" de la victoire et ressasse ses années sur le front. Dans les dernières pages, il nous rapporte les paroles d'un officier allemand soigné dans son hôpital. L'état des lieux que dresse cet officier sur les clauses de l'armistice est très éloquent, à suivre comme dirait l'autre...

Sinon, les récits successifs des campagnes sont très bien écrits. C'est simple et efficace. Le style est très agréable et très léger. A noter également l'insertion de plusieurs photographies dans ce livre, prises par L.Maufrais lui-même. Ces photos ne font que rendre la lecture encore plus immersive.

A recommander bien sûr, rien que pour l'hommage rendu.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A lire absolument..., 15 février 2014
Par 
Hubert Meunier - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : J'étais médecin dans les tranchées (Broché)
Voilà un livre qui m'a marqué durablement et qui est appelé à devenir un "classique" du genre...
Louis Maufrais est un jeune étudiant en médecine lorsque la Grande Guerre éclate et le contraint à rejoindre le front et les tranchées où, quatre années durant, il va côtoyer la mort "les pieds dans la boue et les mains dans le sang", de l'Argonne au Chemin des Dames, en passant par la Champagne ou encore Verdun. Durant les périodes d'accalmie, fait rarissime, il prend non seulement des notes mais surtout des photos, judicieusement insérées aux moments où il en est question dans le récit (même si l'on peut ici regretter le format poche, qui nuit passablement à l'impact de documents si précieux).
Brillamment préfacé par Marc Ferro, le livre est également présenté par Martine Veillet, la petite-fille de Louis Maufrais, qui a réalisé un travail de recherche extraordinairement utile autour de l'entourage de son grand-père durant la guerre et qui nous restitue l'ensemble de façon sincère et très touchante. Elle nous apprend par exemple que Louis Maufrais a toujours voulu laisser une trace de "sa" guerre en publiant ses notes et photos. Mais, ayant trop attendu et n'y voyant quasiment plus, il décida d'enregistrer sur cassettes son témoignage (16 cassettes de 90 minutes !!)
Le témoignage de Louis Maufrais est précieux, certes, mais pas seulement. Il est sensé, toujours à hauteur d'homme et peut même faire preuve d'humour très fin, voire de cynisme.
Au moment du défilé de la victoire, loin de se réjouir avec une foule qui n'a pas connu l'enfer dont il est miraculeusement revenu, Louis pense aux copains morts ou disparus. Ses dernières phrases résument bien son état d'esprit du moment : " Tout le monde est parti fêter la victoire. Il règne un grand silence. Le moment est venu de me recueillir, pour tous mes amis. La guerre est finie. Mais, pour moi, rien ne sera jamais plus comme avant". Tout est dit...
Achetez ce livre les yeux fermés, il est à lire absolument.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Maufrais l'humaniste., 7 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : J'étais médecin dans les tranchées (Broché)
Ce livre est très bien écrit. Nous entrons dans la guerre, au coeur de la guerre et nous en découvrons toute la logistique. Les percées, les tranchées, les postes de secours, rien n'échappe aux mots de l'auteur. Et il y a surtout les souffrances des hommes, les blessures, le sang... Tout est décrit sans détour et avec réalité mais sans jugement d'ordre émotionnel. Nous le suivons au gré de ses campagnes en Argonne, en Chapagne. Ce médecin aime les hommes et il ira au bout de sa mission sans exprimer ni colère, ni plainte. Mais la guerre finie " rien ne sera plus jamais comme avant".
Chose rare l'auteur nous livre des photos prises par lui dans les tranchées.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Précieux témoignage historique, 15 juillet 2009
Par 
Latour07 (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : J'étais médecin dans les tranchées : 2 août 1914 - 14 juillet 1919 (Broché)
Louis Maufais a 24 ans le 2 août 1914 lorsque la guerre est déclarée. Médecin préparant son internat, il est mobilisé à Dol de Bretagne. Après quelques semaines de classe, il rejoint le front, au sein de la 94° division d'infanterie. Il connaîtra l'enfer des tranchées pendant toute la guerre.

Louis Maufrais n'a pas écrit cette biographie. L'une de ses petites-filles s'est chargé avec talent de cette mission, exploitant 16 casettes audio de 90 minutes chacune enregistrées par son grand-père qu'il avait léguées à chacun de ses enfants. L'auteur a également exploité la remarquable collection de photos prises par Louis Maufrais, dont certaines illustrent le propos, page à page.

L'historien Marc Ferro apporte sa caution scientifique à l'ouvrage, très bien documenté.

"Du début de la guerre au 31 décembre 1915, mon régiment, dont l'effectif était de cinq mille hommes, avait été renouvelé environ quatorze fois."

Bagatelle, le Bois Vauban, Verdun : le lecteur est plongé non seulement dans l'horreur de la guerre avec les yeux humanistes du médecin, obnubilé par les soins qu'il doit apporter aux blessés, mourrants, en première ligne. L'héroïsme de Louis Maufrais est simple, sans tambours ni fanfarre. Il est naturel. Marque des grands. Pour son courage au feu, Louis Maufrais sera cité 5 fois.

1916, Verdun, lieu dit du "Mort-Homme" :

"Vers onze heures, le bombardement prend une cadence extraordinaire. On n'arrive pas à distinguer ni compter les coups. Au moins vingt fois par minute, il tombe un projectile dans un rayon de cent mètres autour de nous. Cà martèle la tête, et tout notre système nerveux en est ébranlé. Je vois mes gars peu à peu perdre connaissance. (...) Il y a de quoi devenir complètement fou. Ce n'est pas que nous gesticulons, au contraire. Nous avons les nerfs cassés, comm des pantins. Cela fait six heures consécutives que nous sommes soumis aux chocs, au gaz de combat et aux vibrations continues. Tous, nous avons tourné de l'oeil."

En lisant ces pages, je prends la mesure de l'héroïsme du peuple français, de sa détermination au combat. Je comprends l'amertume d'un Bernanos dans Les enfants humiliés qui fustige les politiques de leur avoir volé la Victoire (dont l'idéologue pacifiste Aristide Briand). Je vénère les pages écrites par Marc Bloch dans L'Etrange Défaite et saisis toute la faiblesse du traité de Versailles dont l'effondrement sera prophétisé par Jacques Bainville dès 1919 dans Les Conséquences politiques de la paix. Cet historien n'était pas le seul à penser juste. Louis Maufrais cite un officier allemand prisonnier qui dès le 12 novembre 1918, en entendant les clauses de l'armistice, s'écriera :

"Eh bien, j'ai le regret de vous dire que nous avons gagné la guerre. Non pour le présent bien sûr, mais pour les années qui vont venir. En effet, vous avez presque supprimé l'Autriche en lui enlevant quasiment toutes ses provinces et en les distribuant à des pays secondaires à peine viables et déjà menacés. L'Autriche n'aura pas d'autres ressources que de s'allier à nous. C'est ce que nous appelons l'Anschluss."

Louis Maufrais sera démobilisé le 14 juillet 1919.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Très bon livre, 11 mars 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : J'étais médecin dans les tranchées (Broché)
Un très bon témoignage sur ce que devait être la vie quotidienne des médecins durant cette période!
A recommander à tout ceux qui aiment cette période le l'Histoire, et à ceux qui ne la connaissent pas vraiment.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Quel courage et quelle abnégation !!, 13 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : J'étais médecin dans les tranchées (Broché)
C'est tout simplement avec « LA PEUR » de Gabriel Chevalier le meilleur témoignage qu'il m'est été donné de lire. En effet, connaitre l'histoire, en savoir les dates clé, contribue à bonifier ses connaissances. Mais l'aborder au travers de ceux qui ont fait la guerre, connu les tranchées, enduré mille maux est inestimable. On sent que Maufrais s'efforce de ne pas se livrer trop émotionnellement, mais on imagine facilement ce qu'il ressent, par la description de détails qui semblent anodins ou pas, mais qui constituent le quotidien de ces hommes de la guerre de 14/18. Au final, j'ai pu grâce au récit de l'auteur, m'identifier aux soldats, des hommes comme vous et moi, tombé là un peu par hasard, et qui firent leur devoir.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Témoignage intéressant., 20 décembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : J'étais médecin dans les tranchées (Broché)
La guerre des tranchées vu de l'intérieur par un médecin, sans colère, sans haine de l’ennemi qui souffre bien tout autant . On comprend le désarroi des soldats face au pilonnage intensif, aux morts innombrables qui croupissent dans la boue, au froid, au manque de matériel et de vivres. Il faut juste suivre les ordres et compter sur la chance face aux obus... la plupart des hommes cités dans ce livre n'ont pas survécus à la guerre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 4 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

J'étais médecin dans les tranchées
J'étais médecin dans les tranchées de Louis MAUFRAIS (Broché - 21 octobre 2010)
EUR 7,30
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit