Commentaires en ligne


3 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 La France est sauvée dans sa souveraineté de grande Nation, 12 juillet 2014
Par 
Latour07 (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'unité 1942-1944 (Poche)
La France mise à terre par une élite ayant milité pour la capitulation puis la collaboration avec l'ennemi, balayée en deux mois de guerre éclair (mai-juin 1940) avait disparu du concert des grandes nations combattant l'Allemagne nazie et ses alliés. Comment un homme seul a pu prétendre en incarner l'Idée, la défendre, se trouver les alliés, négocier avec eux, affirmer la Nation envers et contre tous, agrégeant des hommes de bonne volonté (au début, des royalistes, des juifs et les pécheurs de l'Ile de Sein comme le Grand Charles aimait à se le rappeler) tous se reconnaissant dans l'amour de la France, ayant le goût de l'aventure, du don ultime de soi, me laisse étonné. Je comprends l'engagement des Français Libres sur le théâtre des opérations extérieures à la Métropole ainsi que ceux qui sous la botte de l'Allemand entendait donner raison à la Patrie, terre des Droits de l'Homme, éprise de liberté : les résistants.

"L'unité" - tome 2 des mémoires de guerre de Charles de Gaulle détaille l'affirmation de la France contre celle de Vichy accrochée en Syrie et en Afrique du Nord, avec la complicité active de Roosevelt suivi de Churchill, contre ces derniers sur les points sensibles de la souveraineté (mandat de protection de la Syrie et du Liban) et le mépris affiché devant la faiblesse des forces de la France Combattante. Pourtant la France est une grande nation. Elle avait fait le sacrifice de plus de 1,5 millions de ses jeunes hommes durant le premier conflit mondial de 1914-1918, puis lachée par les Etats-Unis dut se reconstruire sans les réparations pourtant signées lors du Traité de Versailles par l'Allemagne, puis, cette dernière, encouragée par les Etats-Unis à se réarmer, obligea la France à faire de même, tardivement (Léon Blum). Enfin le conflit de 1939-1940 voit la France esseulée, trahie par ses élites, abandonnée par les Etats-Unis.

Naissance de la compréhension chez les Américains du rôle messianique possible pour eux, grâce à leur puissance économique, dès 1942 : comment affronter cette idée avec de faibles moyens ? Uniquement suivant une volonté inflexible affirmant les principes de la souveraineté, du droit international (avant 1939) nourrie de culture historique: bâtir une paix en Europe, après guerre, sans le concours de la France serait une chimère nourricière de conflits potentiels. Encouragement à la France pour la faire évoluer de la colonie à l'association avec les pays africains : De Gaulle donne aussi la pleine citoyenneté à des milliers de musulmans en Algérie - sans toutefois le faire pour tous. Il signe une évolution de la France dans l'esprit de Lyautey.

Tout le brillant jeu politique de De Gaulle s'enrichit des épreuves imposées par nos alliés et la défiance des anciens vichystes. Affirmer l'unité nationale par l'action militaire, politique (appui du CNR - Jean Moulin, Résistance unifiée témoignant de sa totale confiance et subordination à De Gaulle, assemblée consultative à Alger).

1943 : mort de Moulin, libération de la Corse - jeu politique bien analysé et contenu ensuite par De Gaulle des communistes. Eviter que la libération de la France ne la transforme en terre de guérillas, milices faisant le lit d'un pouvoir communiste. Compter sur leur force, mais les intégrer toujours dans le projet national sera une constante de la politique de De Gaulle. Ainsi les FFI - FTP seront-ils intégrés dans la 1ère armée de De Lattre, ou et se battront sur l'Est et dans les Alpes vers l'Italie. Les deux débarquements, la libération de Paris voulue et réalisée par les Français (soulèvement populaire et 2ème DB) appuyée par nos alliés américains, l'affirmation de la Nation retrouvée, l'occupation des lieux de la République : que de symboles forts.

Les Alliés considèrent progressivement comme légitime l'action de De Gaulle; certains avec plus de rapidité et d'intelligence (d'honneur même) que d'autres. Ainsi la majorité des généraux américains et anglais qui apprécient au plus haut point l'excellence de nos armes en Italie (Général Juin, la terreur du Maréchal allemand Kesserling) et De Lattre après le débarquement victorieux en Provence de 150.000 hommes et la fulgurante libération de nos territoires. De même Roosevelt, si intelligent dans son commandement suprême, comptant sur les forces de la Résistance française, comprenant le rôle politique de De Gaulle (à la différence de Roosevelt, à l'approche idéelle de l'Europe, voulant toujours jouer une solution autre (laissant se développer la solution d'un Pierre Laval à l'approche de la libération de Paris, qui voulait reconstituer l'assemblée qui avait voté les pleins pouvoirs à Pétain, afin de marquer, faussement, une certaine continuité politique ...). Mais De Gaulle affirmera dans le troisième tome de ses mémoires de guerre que Roosevelt, s'il avait survécu à la fin de la guerre aurait finalement bien compris l'oeuvre politique française et le retour au premier plan de notre Nation. De Gaulle appréciait l'intelligence et la sensibilité de Roosevelt. Il convient de ne pas verser dans l'anti-américanisme en refusant cependant l'angélisme béat des atlantistes. Et de rappeler à Roosevelt que la France est de toute l'Histoire des États-Unis la seule nation à toujours avoir été son alliée.

Cette oeuvre est une leçon de politique française.
Magnifique ouvrage. Essentielle lecture.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 à lire en urgence, 10 juin 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'unité 1942-1944 (Poche)
moi qui ne connaissait de De Gaulle que les discours à l'ortf, petite fille,
je découvre un homme extraordinaire
droit, probe, désintéressé,
ce qui est rare,
et mon Dieu, que çà me fait du bien !!!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Mémoires de guerre, 25 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'unité 1942-1944 (Poche)
Très intéressant surtout après la lecture des mémoires de Winston Churchill .

Mais le texte est très mal imprimé. Dommage .
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

L'unité 1942-1944
L'unité 1942-1944 de Charles GAULLE (de) (Poche - 3 juin 2010)
EUR 8,10
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit