undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,4 sur 5 étoiles
30
3,4 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

J'ai retrouvé comme un ami perdu de vue, l'ex-commissaire Linley. En perdition dans ses souvenirs sur les falaises de Cornouailles. Pas loin de l'enfance. D'ailleurs, ce sont des blessures d'enfance ou d'adolescence qui provoquent les évènements. Chacun a sa manière de s'y confronter. Les blessures des parents aussi. Les impuissances des parents. Il y a comme à chaque fois dans les romans de Elisabeth George bien plus qu'une roman policier. D'ailleurs, on s'en fiche un peu de l'enquête, c'est le mobile qui est intéressant. Barbara Havers reste toujours fidèle aux côtés de son ex-commissaire, trimballant toute son amitié et ne sachant comment la donner...
Alors, j'attends la suite. Encore... Parce que maintenant, au fil des romans, c'est un peu plus que des personnages qu'on retrouve mais des humains qu'on connait bien et dont on attend des nouvelles avec impatience pour savoir comment ils vont ?
A lire, l'intégralité de la série et dans l'ordre pour accomplir la rencontre.
0Commentaire| 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 décembre 2008
On était habitué chez Elizabeth George à une certaine finesse d'analyse, une approche psychologique intéressante des personnages, si bien que les « pavés » auxquels elle nous avait habitués ne nous faisaient pas peur.
Cette dernière histoire commence plutôt bien, on retrouve notre inspecteur Thomas Linley dans un contexte inhabituel : il vient de perdre sa femme et traîne sa solitude et sa douleur comme une âme en peine sur les côtes ventées de la Cornouaille.
Bien sûr, il tombe sur le cadavre d'un jeune homme et là, commence un défilé de personnages qui s'ajoutent les uns aux autres sans vraiment compléter l'histoire ou apporter quelque chose au tableau: on part dans tous les sens, sans doute Elizabeth George a-t-elle voulu brouiller les pistes, ce en quoi elle réussit parfaitement il faut bien le dire, car ce roman particulièrement brouillon n'arrive pas à capter notre intérêt et finit par nous lasser. Au fil des pages, on sent bien que l'enquête n'est plus qu'un prétexte à présenter une palette de personnages qui se croisent et s'entrecroisent, chacun avec ses problèmes, ses secrets, ses non-dits, ses rancoeurs inavouées, ses petitesses sans grand intérêt. C'est un peu comme si on avait devant nous un mille-feuille qui n'en finit pas de s'étaler au fur et à mesure qu'on l'ingurgite, et dont le côté indigeste finit par peser.
11 commentaire| 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 décembre 2008
Même personnages, même construction (bref, tout ce qui nous a procuré du plaisir) mais il y a une recherche dans la description psy des personnages qui m'a enchanté.

Pour moi, c'est dorénavant le meilleur d'E George.

Si ce n'était qu'il faut lire les précédents pour bien connaitre la vie de notre héros, j'aurai suggéré de lire celui-ci en premier. Mais ce serait dévoiler trop des mystères passés dans les romans précédents. Alors, lisez les précédents au plus vite, pour enfin venir sur ce bijou.
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Celui qui ne connait pas l'univers d'Elisabeth George sera certainement déçu s'il commence son exploration de la série, avec ce roman.
L'intrigue filandreuse, la multiplication des personnages, la description peu convaincante du monde des surfeurs...Tout ça risque de ne guère l'intéresser a priori.

De même, l'amateur de polars peuplés de serial killers, de triples rebondissements avec double salto, ne trouvera pas son compte ici.

Mais celui qui suit fidèlement les aventures de Thomas Linley et de Barbara Havers, sera à nouveau sensible à la musique des romans d'E. George. Il retrouvera ce mélange de professionnalisme roué, de talent d'écrivain et de finesse psychologique.

"Le rouge du péché" est le premier volume de la série qui suit un de ses tournants majeurs : l'assassinat de l'épouse du commissaire de New Scotland Yard. Thomas Linley est au bord du gouffre (dans tous les sens du terme) quand un cadavre trouvé au pied d'une falaise des Cornouailles va le plonger au cœur d'une nouvelle intrigue.

Pas le meilleur Elisabeth George, mais une nouvelle démonstration d'un style moins simple qu'il n'y parait.

Sinon, accessoirement, avec près de 800 pages, vous avez de quoi caler efficacement votre parasol une fois le livre refermé. Pas si mal finalement.
33 commentaires| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juillet 2011
Agréable à lire, l'intrigue est intéressante par le fait que nous sommes conduits sur de nombreuses fausses pistes, venant à soupçonner casiment tous les protagonistes sauf le vrai coupable. Cependant, je suis légèrement restée sur ma faim avec le dénouement que j'ai trouvé trop bref, j'aurai aimé qu'il soit un peu plus approfondi et pour l'ensemble du livre un peu plus d'originalité aurait été bienvenue.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 novembre 2008
Enfin !linley et havers sont de retour.Trés déçue par l'avant dernier qui nous racontait qui et pourquoi avait tué helen (cela ne valait pas un livre entier)je suis ravie de retrouver nos personnages récurents, c'est pour eux que l'on lit Elisabeth Georges,et non pour avoir une étude sociologique de la population déhéritée de Londres.
Ses personnages sont trés originaux et on les aime.J'espère que le prochain nous les feras redécouvrir tous.
0Commentaire| 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 février 2012
Plus je lis les romans d'Élisabeth George et moins j'accroche !
Celui-ci est particulièrement indigeste ! Intrigue alambiquée, lourdeurs, regard qui se veut lucide mais qui est désespéré et désespérant sur la vie.
Un peu d'humour, que diable !
Tous les personnages sont odieux, toutes leurs motivations sont d'ordre sexuel, ça devient lassant !
Linley, après la mort de sa femme - était-il nécessaire de la faire disparaître d'une manière aussi atroce dans un précédent roman ? - nous plombe le moral et Havers n'est pas là pour donner un peu de sel à cette pâte pesante.
Dommage !
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 juillet 2013
pour 1 fois j'ai acheté le livre d'occasion, et j'en ai été satisfaite.
Livraison rapide et suivi tout au long de la commande/livraison très correcte ! 100% satisfaction

Le livre, je ne l'ai pas encore lu mais je connais l'auteur... et je serai contente de connaitre un peu ce qui se passe avec Lynley, Barbara et les autres. Au fil des livres, on s'attache à eux et l'auteur leur donne à chaque fois un peu plus de consistance, lachant quelques brides de leur vie en dehors de leur métier.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Les romans de cette grande dame de la littérature policière s'élèvent peu à peu vers les sommets, tant l'analyse psychologique y tient une place prépondérante. On peut cependant se demander si le sacro-saint "suspense" n'en souffre pas quelque peu ?
Bien entendu, je m'élève contre la tentation de certains auteurs d'accumuler les cadavres et même les horreurs non-nécessaires pour attirer des lecteurs inconscients de leur attirance par la morbidité... Mais, dans le cas présent, il m'a quand même fallu quelques 400 pages avant que je n'éprouve le besoin de me relever la nuit pour commencer de comprendre et de "savoir"... D'accord, les 400 premières pages étaient elles-mêmes passionnantes, mais dans un tout autre registre.
D'où mon appréciation : Excellent ouvrage littéraire, mais, SVP, pitié pour l'amateur de polars qui finira par s'y perdre....
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 novembre 2009
C'est dans la veine des autres romans; on retrouve les personnages avec plaisir et l'histoire se lit bien.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,80 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)