undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

101
3,9 sur 5 étoiles
La saga des anges déchus, tome 1 : Hush, hush
Format: PocheModifier
Prix:7,70 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

17 sur 17 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Une lecture de laquelle je ressors à la fois EMBALLéE (je l'ai lu d'une traite) et AGACéE... étrange sentiment...

J'ai aimé car j'ai adhéré à l'histoire, parce que l'intrigue est séduisante, l'écriture fluide et la mécanique bien huilée.

Les personnages ne sont pas les héros de l'année mais Nora est assez attachante, ainsi que sa meilleure amie, Vee. Le personnage qui fait la force du roman, c'est sans aucun doute Patch. Il est mystérieux, dangereux, ténébreux et terriblement sûr de lui. J'ai beaucoup aimé son côté « Bad boy ».

Venons-en à ce qui m'a déplu, agacée ou dérangée.

Tout d'abord, c'est que le résumé se vante de nous offrir une histoire sur les Anges Déchus. Ok, il y a bien des anges dans cette histoire, mais jusque la page 250, il n'en est pas vraiment question, ou seulement par bribes. C'est dommage... mais peut-être est-ce parce que ce premier tome sert juste à poser les bases de la trilogie ?

Ensuite, il y a un manque de crédibilité, que j'ai trouvé assez désagréable : une jeune fille de 16 ans qui se retrouve, seule la nuit, tour à tour dans une ruelle d'un quartier mal famé, dans les sous-sols d'un obscur tripot ou encore dans un motel avec un garçon de son âge. Bof.

Last, but not least. Et pourtant, j'avais été prévenue par les commentaires ici-même. En effet, j'avais lu çà et là qu'il y avait quelques ressemblances avec « Twilight » dans les débuts de l'histoire, mais qu'ils s'estompaient très rapidement pour faire place aux anges déchus et à leur propre histoire.

C'est cela oui.

Alors, oui, l'histoire est différente (et heureusement !), car non il n'y a pas de vampires ni de loups garous mais' TOUT le canevas est le même... en deux mots, il suffit de remplacer les canines acérées par les ailes arrachées... et la trame est rigoureusement identique. On peut ainsi lister de très nombreux points communs dans les mécanismes du scénario (au moins une vingtaine pour ma part).

Je pense que tout ceci explique que je sois à la fois emballée (lu d'une traite) et agacée (par ce plagiat manifeste)... sentiment bien étrange au terme de cette lecture, donc...

Puis, j'ai un peu l'impression d'avoir été victime d'une grosse machine éditoriale...

J'ai tout de même passé un agréable moment de lecture, malgré les points négatifs, et c'est peut-être ce qu'il faut en retenir. Et je vous dirais que si vous ne venez pas de lire « Twilight » dans les dernières semaines, ne vous arrêtez pas à mes critiques car vous devriez passer un bon moment de lecture.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 août 2011
J'ai bien aimé ce livre et bien qu'étant une littérature jeunesse, je l'ai lu d'une traite.
L'histoire de Nora et sa rencontre avec Patch est plaisante, le côté "Bad Boy" de ce dernier lui confère un charme évident et sa façon d'entretenir le mystère qui l'entoure est séduisante.
Pas mal de péripéties et rebondissements pour ce premier tome qui permettent au lecteur de s'évader complètement à travers ce récit sans temps mort, de s'attacher aux personnages principaux pour qu'au moment du final et de la dernière ligne...On enchaine en toute logique avec le tome 2.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Je partage l'avis de Brunissou et A. Yacine... Pas grand-chose de consistant, les personnages ne sont pas très intéressants, dommage. Le chassé-croisé entre Patch et sa belle est couru d'avance (elle succombera, il est déjà amoureux d'elle, bien que parfois menaçant). Et nous savons pertinamment, dès le départ, qu'il ne la tuera pas. Du coup, pas vraiment de suspense, hormis dans l'identité de l'assassin en puissance qui se cache derrière un masque de ski.

Je n'achèterai pas la suite, pour ma part, et comparer ce livre à "Twilight", c'est lui faire trop d'honneur (désolée pour ceux qui aime "Hush hush et ses suites).
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
500 PREMIERS RÉVISEURSle 1 novembre 2012
C'est donc un roman jeunesse / Young Adult, assez classique et typique du genre, où l'on retrouve des phrases types, des scènes classiques, et des personnages qui ne sont pas originaux.
Nora a perdu son père et sa mère se tue au travail. Bon élève mais assez solitaire, malgré une meilleure amie un peu fantasque. Patch est un garçon ténébreux, mystérieux, qui joue avec Nora et distille des informations au compte goutte.
Ce qui change du reste c'est la mythologie fantastique autour : des anges, des néphilims, des déchus : déjà vu mais encore un peu original.
Globalement le scénario se tient bien, et même si ce n'est pas de la grande littérature, ça se laisse lire avec plaisir. Peut être même que j'aimerai la suite tiens !
Question écriture rien de palpitant : c'est assez sobre, avec des termes prouvant que l'auteur est un minimum cultivée. Pour des jeunes c'est une bonne lecture. D'autant plus que le personnage masculin a un côté assez mauvais qui se transforme sans devenir d'un ennui terrible.
Bref : rien d'original mais une lecture cependant assez plaisante.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
61 sur 72 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Profond, intense, merveilleux.
Je suis littéralement tomber amoureux du livre.
Voilà les seuls mots qui me viennent à l'esprit en repensant à ce fabuleux roman ! Vraiment, c'est la première fois que j'ai la respiration coupé tout au long d'une lecture. C'est le genre de livre qui me donne ce sentiment indescriptible, celui d'avoir des papillons dans le ventre, mais aussi cette attente de connaître la suite. J'étais prêt à ne pas dormir pour savoir ce qui va se passer ensuite. C'est un livre de ces livres que vous êtes déçue d'avoir terminé parce qu'il aurait fallu qu'il continue encore et encore pour vous émerveiller toujours plus. Il n'y a rien qui cloche, rien de travers, aucun chapitre qui ne correspond pas à l'histoire, tout est excellemment bien écrit. J'emportais le roman partout avec moi, c'était une véritable obsession de l'avoir entre les mains pour le dévorer dès que j'avais une seconde.
L'intrigue est superbement bien posée, et je n'ai rien vu arriver avant la fin, alors que tous les indices de ce qui se passait étaient sous mes yeux !
On suit l'histoire dans la peau de Nora, jeune lycéenne de 16 ans, qui va vite voir sa vie transformée par Patch, le jeune mystérieux qui devient littéralement une hantise pour cette dernière.
STOP ! Je vous vois d'ici avec vos comparaisons avec Twilight. Arrêtez moi ça sur le champs, les points communs s'arrêtent ici. On quitte les vampires pour les anges, et j'adore ça. Mes amis tombés des cieux sont terriblement tentants, autant pour nous que pour Nora. D'ailleurs, une fois qu'elle comprend la situation dans laquelle elle se trouve, tout dégénère. Un suspense immense rode dans les pages, et, vraiment, j'ai par moment eu peur de ce qu'il se passait mais également de ce qu'il allait en devenir de l'héroïne.
Le couple Patch/Nora et très... Très drôle... C'est étrange de dire ça, mais leur histoire me fait penser à la phrase "Je t'aime moi non plus", ils jouent ensemble, se taquinent, se détestent... S'aiment en fait !
Vraiment, si vous n'avez pas lu ce livre, faites le impérativement, car vous passeriez à côté de quelque chose d'ensorcelant, de magnifique.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Le point fort de ce premier tome est probablement le panel de personnages que Becca Fitzpatrick nous offre, dans leurs qualités comme dans leurs défauts.

・Nora, héroïne et narratrice, n'est pas toujours appréciée des lecteurs. Très studieuse, elle est aussi ingénue et naïve, et manque pas mal de confiance en elle. Ce sont ces deux derniers points qui peuvent en faire une tête à claques.
Personnellement, j'aime beaucoup Nora. Non pas parce que ce sont de délicieux défauts, mais plutôt parce qu'à mes 16 ans, ma personnalité était un poil similaire à la sienne. C'était il y a 5 ans, je me sens vieille.
Donc évidemment, j'ai menti. Ces défauts sont délicieux, puisque je les avais aussi. JOKE.
Comme je disais, j'aime beaucoup Nora, parce que je comprends sa façon d'agir, de réfléchir, de tenter de faire au mieux avec les défauts qu'elle a.

・Patch.
JE DÉFIE À L'ÉPÉE CELLE QUI N'AIME PAS PATCH!
Si vous avez vu la couverture, lu le résumé, ou lu le prologue, vous SAVEZ ce qu'est Patch, et je n'ai pas besoin de le dire. Bien sûr que vous le savez, vous avez bien dû passer 10 minutes à le mater sur la couverture. Bande de perverses.
Patch est un garçon irrésistiblement sombre et dangereux. Avec un irrésistible et constant sourire. Et si "sourire" ne rime pas avec "dangereux", il déroge à cette règle. Patch est aussi irrésistiblement enjôleur, irrésistiblement mystérieux, et irrésistiblement insaisissable. Comme un anguille, comme dirait l'autre. Bref, vous l'aurez compris, Patch est irrésistible.

・Vee, au premier abord, est bourrée d'humour. Et si c'est rafraîchissant au début, et contraste avec le sérieux de Nora, elle devient plutôt pénible par la suite. J'adore Vee, honnêtement, mais des fois, j'aurais aimé qu'elle la boucle un peu :D

・Je n'aime PAS DU TOUT Elliot. Mais j'ai enfin trouvé pourquoi. Parce qu'il fait de l'ombre à Patch. Cette raison est complètement stupide, mais c'est Patch, alors comprenez moi.

L'intrigue

Je vais être honnête, le prologue n'est pas attirant puisqu'il se passe en 1565. Plutôt historique pas vrai? Mais les gars, dès le premier chapitre, dès le retour à notre époque, c'est cuit. IMPOSSIBLE d'en sortir. Sérieux. Un vrai trou noir, je promets. Parce que dès ce premier chapitre, un brouillard mystérieux se pose sur le roman, sur la vie banale de Nora, et sur Patch, son passé et ses intentions. Et c'est ce brouillard qui servira d'intrigue, et qui tiendra en haleine les lecteurs, jusqu'à la scène finale.

L'autre chose qui tient en haleine, c'est l'alchimie entre Nora et Patch. Je voulais mettre "irrésistible" avant alchimie, mais après vous allez dire que je suis une fille facile. Ils se cherchent beaucoup, flirtent énormément - et ce, dès le début du roman. Et en tant que grande romantique, j'ai adoré ça. *swoon*

Bien que je me sois sentie proche de Nora par sa personnalité, ce n'est pas l'unique raison. J'ai trouvé que la retranscription des émotions de Nora était plutôt pas mal, au point de les ressentir aussi. L'écriture de Becca est fluide, ça glisse tout seul. Quelques moments sont parfois un peu longs, et le rythme ralenti. Mais il faut s'accrocher, parce que ça vaut vraiment le coup.

Ce premier tome est un début pour l'auteur, et sur les tomes suivants, l'écriture augmente en qualité, et l'intrigue devient plus solide. C'est plus efficace. Je suis consciente que ce tome est un peu "cul-cul" sur certains passages. Mais les gars, le potentiel est énorme. Hush, Hush pose avant tout les bases de l'histoire de la saga entière, vous savez: Un amour interdit au coeur d'une guerre millénaire.

Pour finir

Si je mets un 9/10, Hush, Hush reste quand même un énorme coup de foudre. J'ai tenté de le noter d'une façon objective, honnête, avec ses points négatifs. Mais vous savez quoi, personne n'est parfait. Et pas même les livres. Et pourtant, on craque, on tombe amoureux, même pour des bouquins imparfaits.
Mais si ça ne tenait qu'à moi, je mettrais un bon 12 - sur 10 évidemment - parce que ce roman m'a donné envie de lire, d'écrire, de chroniquer, m'a rendue addict au YA, et m'a fait rencontrer de superbes personnes, que je nomme aujourd'hui mes meilleures amies, après avoir abattu la barrière de la langue. Je ne leur fait pas un poke, parce qu'elles ne comprendraient rien à ce que je raconte.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Nora Grey est une jeune lycéenne simple et studieuse qui est toujours avec sa meilleure amie Vee. Son monde bascule le jour ou son professeur de biologie lui demande d’être le binôme de Patch Cipriano (un petit clin d’œil à Edward et Bella !! ben oui le binôme…le cours de bio…) pour un devoir sur la reproduction humaine (hum !!). Depuis cette rencontre fortuite Nora a l’impression d’être suivie, elle se fait mystérieusement agresser et se sent en danger. Nous suivons les péripéties de Nora pour laquelle nous n’avons aucunes difficultés à nous identifier (à part quelques traits de caractères qui m’agace un peu, il faut dire aussi que je n’ai plus 16 ans…) puisque le récit est écrit à la première personne. J’ai bien aimé le style d’écriture fluide de l’auteure et je me suis volontiers laissé emporter par son histoire peuplée de créatures surnaturelles.

Mais soyons clair le personnage qui fait la force du roman est sans aucun doute Patch. Il est mystérieux, dangereux, ténébreux et terriblement sûr de lui, le bad boy par excellence ! Le genre de mec mystérieux qui vous drague ouvertement en vous proposant de faire un tour en moto, et on ne sait pas si on doit accepter car il nous inspire autant de désir que de crainte. Séducteur sans conteste on sent qu’il prend un certain plaisir à profiter de la faiblesse de Nora pour mieux l’attirer à lui. Nora quand à elle, réagit comme n’importe quelle jeune fille de son âge, elle reste sur ses gardes et s’interroge continuellement (ça devient même obsessionnel) sur les intentions réelles de Patch qui lui adresse « ses sourires de loup », qui n’a d’yeux que pour elle et qui l’appelle « Mon ange ». (C’est chou !)

Quant aux véritables motivations de Patch, Becca Fitzpatrick nous laisse dans le doute la majeure partie du roman et j’ai trouvé cet aspect de l’histoire vraiment intéressant. On sent que Patch renferme une menace latente qui nous amène à nous questionner sur lui à chaque fois qu’il apparait. D’un côté l’on souhaite que Nora se laisse aller ses bras et de l’autre on craint que les intentions de l’ange déchu soient mauvaises ! (même si l’on n’y croit pas vraiment…)

J’ai adoré Vee la meilleure amie de Nora dont la bonne humeur et les réparties sont un vrai régale, ses élucubrations sur son régime de couleur, son obsession pour le sexe en cours de bio…

En bref : Vivement la suite, je me languis déjà de Patch…
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
C'est la première fois que je lis quelque chose sur les anges, incroyable je sais, vu que tout le monde s'y est mis ! Et je n'ai pas été déçue ! Autant vous le dire de suite, ce livre est un coup de coeur.

Difficile de ne pas parler de Twilight quand on parle de ce livre, puisque même en 4ème de couverture on peut lire une citation : "le prochain hit ! pensez Twilight, en 100 fois mieux, promis!"

Et bien je suis d'accord. Pour le 100 fois mieux.

Ce roman m'a emporté dès le début. Le récit étant à la première personne (excepté pour le prologue qui d'ailleurs est excellent, et nous donne d'emblée le ton du roman) on s'identifie sans peine à cette héroïne, Nora.

Et Nora n'a rien à voir avec Bella, et OUF ! j'ai envie de dire...

Nora rencontre Patch (Ahhhhh... Patch....), brun ténébreux, le bad boy par excellence, le mec mystérieux, qui vous drague ouvertement et qui vous propose un tour en moto, et on ne sait pas si on doit accepter car il nous inspire autant d'envie que de peur.

Et Nora réagit comme tout jeune fille en bonne santé mentale, elle se méfie. Elle se pose des questions sur ce nouveau sorti de nulle part et qui n'a d'yeux que pour elle, et qui l'appelle continuellement son ange.

Mais hasard ou pas, depuis que Nora connait Patch (Ahhhhh... Patch...), des choses terrifiantes lui arrivent, des choses tellement invraisemblables que Nora se demandera si elle a encore toute sa raison.

Elle va donc mener l'enquête, avec les moyens qu'une lycéenne peut avoir et va découvrir peu à peu des éléments troublants. Certains lui indiqueront que Patch (Ahhhhh... Patch... ok, c'était la dernière fois, promis !) n'est pas digne de confiance, alors que d'autres lui prouveront le contraire.

Tout comme Nora, on ne saura pas si on doit faire confiance ou non à Patch (vous remarquerez que je n'ai rien dit :p), si c'est un gentil ou un méchant. On restera une bonne partie du récit dans le doute, et j'ai trouvé cet aspect du roman vraiment intéressant. On veut que Nora tombe dans les bras de Patch, mais on a peur pour elle, car on se dit, et s'il était finalement un méchant, et si c'était lui, tout ça ?

Mais pour le savoir, il vous faudra le lire! Mouhahaha (gros rire diabolique)

J'ai beaucoup aimé la meilleure copine de Nora, Vee, qui suit un super régime de couleurs et son obsession pour le sexe en cours de biologie m'a bien fait rire.

Comme je vous le disais, ce roman est un vrai coup de coeur, qui nous fait ressentir tout un tas d'émotions qu'une vieille comme moi n'avait pas ressenties depuis son adolescence (joke). Je me suis surprise à retenir plusieurs fois mon souffle tellement j'avais peur pour Nora, ou tellement j'avais envie qu'enfin Patch l'embrasse.

Je me suis triturée les méninges pour trouver un point négatif à ce roman (une des raisons qui fait que je me laisse deux jours avant de commencer à écrire ma chronique) mais rien ne m'est venu. J'avais envie de vous dire que peut-être ce conflit dont parle le résumé, aurait mérité un plus grand développement, mais il ne faut pas oublier que c'est un premier tome, et même si je n'ai pas encore lu la suite, je me doute que ce conflit va nous revenir en pleine figue... ouuuh j'ai hâte !!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
22 sur 26 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Comme l'a dit une autre cliente, la couverture est superbe, et fait espérer un récit à l'avenant.

Or après un démarrage de bon aloi, l'ambiance mystérieuse se dilue vite, et on suit les quelques péripéties convenues avec de moins en moins d'intérêt.
Rapidement, l'ignorance de l'auteure sur tout ce qui touche la lutte des anges et nephilims se fait cruellement ressentir, au point de nous pondre un banal slasher de qualité plutôt médiocre, mâtiné d'éléments fantastiques quasiment inexistants.

Je cherche encore en quoi l'héroïne Nora est un enjeu entre les deux créatures ennemies.
[Attention spoiler]
En effet, si elle n'avait pas été la descendante du nephilim, elle n'aurait présenté aucun intérêt aux yeux de l'ange déchu, et paradoxalement, quand on découvre la genèse du récit, on comprend que le nephilim a cherché dès le début à la tuer, avant même que l'ange n'ait eu connaissance de son existence...
[fin du spoiler]

Déception importante donc, aggravée par l'abord superficiel de la mythologie entourant la nature surnaturelle, les pouvoirs, les aspirations la hiérarchie angélique, et les relations avec Dieu de ces êtres célestes.
L'impression générale que cela m'a laissée ; l'utilisation sans talent d'un thème pour se donner un style relevant du fantastique à la mode actuellement, sans maîtriser les codes du genre et le folklore inhérent aux Cieux...

Les relation attirance/peur de l'humaine Nora et de [spoiler] son ange déchu/gardien [fin du spoiler] Patch sont soporifiques voire agaçantes à force de tourner autour du pot sans réelle motivation.
Le grand méchant est transparent, que ce soit sa personnalité ou ses intentions.
Le final est grotesque, manquant et de subtilité, et d'originalité.

En fait, c'est bien de la bit-lit pour ado, mais ça manque cruellement d'envergure et d'ambition.
J'appréhende la lecture du tome suivant, et j'espère que la nature angélique des héros y fera cette fois plus que de la figuration...
44 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Alors la pour le coup, je suis skotché...Bella s'est transformé en Nora...Edward en Patch ( de nicotine) et le loup....trop cher pour cette mini prod'

Aie, aie j'ai commencé le bouquin ce matin et voila fini....je ne dis pas je voulais connaitre la suite...même si je dois l'avouer cette gamine m'a enervé plus d'une fois a faire de sa maligne, la super intelligente qui sait tout, blabla...
Bref, cette sensation de plagiat de twilight me reste un peu en travers de la gorge... et la fin est vachement incompréhensible...pour moi ...
Sado, comme je suis...vu que j'ai commencé je me dois de terminer de la trilogie.... en tout cas l'intro du 2ème tome donne envie de connaitre la suite....
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Crescendo
Crescendo de Becca FITZPATRICK (Poche - 1 mars 2012)
EUR 7,70

Silence
Silence de Becca FITZPATRICK (Poche - 7 mars 2013)
EUR 7,70

Finale
Finale de Becca Fitzpatrick (Broché - 7 novembre 2012)
EUR 17,00