undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles25
4,0 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Je ne connaissais pas les livres d'Elisabeth Georges bien qu'amateur de thriller et de polar. Celui-ci m'a été offert, donc ce fut l'occasion pour moi de me familiariser avec cette ènième romancière anglo saxonne. La grosseur de l'ouvrage (650 pages) peut rebuter au départ.
Or très vite, on s'aperçoit que l'écriture est d'une fluidité et les personnages si consistants que l'on fait très vite fi de ce détail.
Elisabeth Georges crée un monde inquiétant dans lequel le lecteur, tel un explorateur, pénètre, se perd et se retrouve avec effroi et fascination. Gagné par l'atmosphère enveloppante qui s'en dégage, bousculé par la violence qui sourd à chaque page.
L'écrivain mêle plusieurs temporalités, plusieurs géographies. Plusieurs styles de récit aussi, de l'introspection psychologique au rapport de police et de justice - des pages d'une froide et terrifiante brutalité -, du dialogue cinématographique à la description quasi romantique de la nature anglaise, qui offre bien plus qu'un cadre bucolique au déroulement de son histoire.
Il s'agit là de la seizième enquête de l'inspecteur Linley, brisé par le récent meurtre de son épouse, et qui sera épaulé par une nouvelle recrue.
Le lecteur trouve ses marques dans les méandres de l'enquête, jusqu'à la résolution finale qui pose de manière implacable les questions taraudantes et insolubles de la grande littérature policière. Pourquoi la violence? Pourquoi l'innocence fracassée? Est-il une possible rédemption? Et à quel prix?...
55 commentaires|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 septembre 2014
Comme toujours Elizabeth Georges nous livre une intrigue palpitante, vraiment une des meilleurs de la série, avec des pistes et fausses pistes perverses, des rapports trés ambigus entre les principaux personnages, la tension de la vie londoniene et les particularités normalement paisibles du parc du New Forest et bien sur au fil du roman on s'apercoit que les vies de la victime (retrouvée égorgée dans un cimetière où quelque temps plus tôt elle avait fait des photos pour une professionnelle) et de son entourage était beaucoup plus compliquées, ombrageuses et 'malsaines' que ne le laissait supposer le début de l'histoire.
Le support abordé est d'ailleurs trés délicat et permet les interrogations sur des thémes sensibles comme la responsabilité de l'éducation et de l'environnement familial dans les actes des enfants, la rédomption, le pardon et le droit à une nouvelle vie.
Tout ceci est formidablement appréhendé par l'auteur et on lit ce nouvel opus avec passion presque jusqu'au bout.
Le petit monde habituel (le tandem Linley/Havers, pas vraiment encore réuni mais de nouveau sur une enquête commune, est vraiment toujours aussi 'jouissif') et maintenant dirigér par une commissaire intérimaire insupportable à souhait.
Et c'est là que l'immense plaisir procuré par le style littéraire de l'auteur et cette nouvelle trés bonne intrigue retombe au plus bas : Cette dernière trés belle femme agressive et pitoyable aux dents qui trainent par terre est une alcoolique incompétente (ce qui lui coute la garde de ses enfants) qui ne sait pas dirigé son équipe (elle donne par exemple bien plus d'importance à la tenue de Barbara qu'à sa grande compétence mainte fois prouvée...) et qui du fait à sur la conscience quelques accidents et morts trés evitables mais qui sauvera provisoirement son poste grace à la protection de Linley qui couchera avec!!!
L'auteur nous avait habitués à beaucoup mieux sur ce plan
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 mai 2012
un bon policier peut-être un peu long à démarrer. l'intrigue traîne aussi un peu en longueur. Le retour de Lynley est bienvenu mais son implication reste modeste. Le personnage d'Ardery est intéressant. A lire sans se presser.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 janvier 2012
A l'inverse de tous, moi ce roman me donne du mal !!!
Ce qui est plébicité dans les autres messages est ce qui justement m'enpêche d'eprouver du plaisir a cette lecture !
Trop de descriptions que ce soit sur les lieux ou sur les personnages trop "fouillées" qui a mon avis nuisent au rythme de la lecture et fait perdre de son intérêt a l'histoire ...des phrases trop longues qui demandent une concentration sans défaut pour être sur d'avoir bien tout saisi ... la syntaxe et les accords ont d'ailleurs du mal à s'y retrouver par moment.... une écriture molle, sans rythme qui n'a pas réussi a me me faire vibrer, pas assez nerveuse a mon goût ....
Accro aux thrillers, je ne renouvelerais pas l'expérience avec cet auteur, ce roman ne m'a procuré aucun plaissir.
J'aime les livres "lourds" en pages car je suis une lectrice compulsive et que je n'en ai jamais assez .... mais cette histoire, aurait pu être écrite avec moitié moins de blabla et moitié mmoins de pages !!!!
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 janvier 2012
Depuis son premier roman contant les aventures policières de Barbara Havers et Thomas Lynley, Elizabeth George avait mis en place une famille de personnage qui ont évolués dans tous les coins de la Grande-Bretagne et qui ont affronté de nombreux malheurs personnels. Dans ce dernier roman, palpitant, l'auteure casse le tableau de famille. Un personnage se comporte de façon surprenante, déroutante... ce qui laisse l'amateur de cette saga un peu coi.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 octobre 2012
C'est le deuxième volume où il n'y a plus deux couples très amoureux et une solitaire, mais un couple et deux solitaires. Et cela fonctionne bien, très bien peut-être mieux. Les personnages récurants sont plus humains, plus attachants. J'ai commencé ce livre par un après-midi pluvieux, en attendant l'heure de la séance du film que je voulais voir... Et je trouvais que je voyais mal, j'ai pris conscience qu'il faisait sombre, j'ai allumé et j'étais déjà 395 pages plus loin. On plonge dans les romans d'Elizabeth George comme dans un bain chaud après une marche de 30 à 40 Km sur un sentier GR difficile et captivant. Et on se laisse emporter par cette narratrice hors normes.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 avril 2013
Je suis fan d'Elisabeth GEORGES et me suis vraiment attachée à ces héros ou anti-héros (pour certains). Rebondissements dans l'histoire des personnages principaux, rebondissements dans l’énigme policière, on est toujours en haleine.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 octobre 2014
Chaque livre d'Elizabeth George vous entraine dans des histoires passionnantes autour de personnages que l'on retrouve avec plaisir dans ses livres. Ses livres sont très épais mais on s'en détache difficilement.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 avril 2013
Je suis resté plusieurs années sans lire Elizabeth George. Ca était une grande surprise de la lire à nouveau avec le nouveau personnage qu'elle a créé. A recommander impérativement.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 octobre 2013
Des personnages tres travaillés et tous attachants , deux histoires qui se croisent sans cesse sans que l'on sache leur lien jusqu'à la fin..du tres bon Elisabeth Georges
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,40 €
8,50 €
7,80 €