undrgrnd Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire KDPContest Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles172
4,2 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:7,40 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

500 PREMIERS RÉVISEURSle 31 juillet 2012
Le petit voleur d'ombres nous raconte sa vie: comment son papa a quitté sa mère et qu'il ne l'a plus jamais revu, comment il s'est lié au gardien de l'école et surtout, comment il a découvert que les ombres des autres lui livraient des secrets...

La première partie est d'une longueur interminable et il ne s'y passe pas grand chose. Mais comme je n'abandonne jamais un livre, je m'y suis replongée et j'ai fini par dépasser cette période plate et morne. La deuxième partie du livre est bien plus intéressante, même si on ne sait toujours pas définir quel est le sujet principal du livre et que le taux de mélancolie est quand même très élevé. Cependant, on s'est attaché à ce petit garçon devenu grand et on a envie de savoir ce qu'il va faire de sa vie...

Une lecture en demi teinte donc: une première partie difficile à dépasser et une lecture plutôt triste... Au final, j'ai également regretté que le pouvoir soit si peu exploité même si j'ai aimé le dénouement et la tendresse bien présente dans la rencontre avec certains personnages.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce dernier roman paru en "Poche" de Marc Lévy, nous emporte sur une grande vague de romantisme avec une touche de fantastique durant tout ce livre, ce fantastique n'est pas là pour nous étonner, mais plutôt pour nous apprendre, nous surprendre, afin que nous ayons le loisir de nous interroger sur nos propres personnalités.
La première partie de ce superbe roman confondant, nous emporte dans l'enfance d'un petit garçon narrateur qui nous parle qu'en "je" "moi" "me" à le pouvoir de voir les pensées de ses compagnons masculins et féminins lorsque son ombre se confond avec celle d'une autre personne. Faculté qu'il découvre vraiment avec un homme à tout faire de son école alors qu'il est en retenue. Cette rencontre avec cet homme devient de plus en plus présente dans cette histoire, jusqu'à ....
Les années sont passées avec les amourettes de ce petit homme puis les vraies amours de l'adulte devenu médecin, entrant en internat dans un hôpital jusqu'à l'arrivée de son camarade d'enfance -Luc- qui vient à la fois réjouir sa vie et parfois l'anéantir involontairement ou tout du moins sans un calcul astucieux; les amours, les relations se tendent quelquefois mais amours et amitiés se confondent pour arriver au romantisme de l'amour courtois, puis consommé ainsi que nous le dit cette quatrième de couverture : "Et si l'adulte que vous êtes devenu rencontrait l'enfant que vous étiez ?"
Encore un très bon roman de Marc Lévy, que nous quittons tristement en arrivant au dernier mot de ce livre, le refermant sur la nôtre, notre jeunesse, notre enfance que nous avons trop l'habitude d'occulter, les laissant s'échapper de notre propre mémoire à moins qu' une autre personne nous les rappelle...
Bonne lecture et bien cordialement.
Christian Aufranc.
55 commentaires|42 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 février 2013
Qui n'a jamais entendu parler de Marc Levy ? Cet illustre auteur que m'a tant de fois vanté une amie. Quand s'est présentée l'occasion de lire un de ses livres je n'ai pas hésité.

Je me suis attaquée à la lecture de cet ouvrage en m'attendant à avoir beaucoup d'émotions et à ce que ce roman me reste gravé dans la mémoire surtout avec la critique de Paris Match "son roman le plus émouvant". Mais finalement j'ai été déçue. Je n'avais jamais lu de roman de Marc Levy et je n'aurais peut être pas du commencer par celui-là. Je n'ai absolument pas ressenti de fortes émotions avec ce livre, un peu de pleurs avec Yves mais c'est tout. C'est pourquoi je suis un peu déçue.

Cependant, l'histoire était très bien menée, on a très envie de savoir ce qui arrivera à ce petit garçon à son amour d'enfance et à ses amis Luc et Sophie. Un étrange pouvoir est évoqué dans ce livre et je dois reconnaître qu'on est tout de même touché. Que faire pour résoudre les malheurs des autres alors qu'ils ne nous concernent pas ? Doit-on aider nos amis quand bien même ils ne veulent pas ? Ces quelques questions sont évoqués dans ce livre.

Je recommande tout de même de le lire, cependant il ne faut pas s'attendre à de si grandes émotions au risque d'être déçu.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 juin 2011
...C'est ce qui arrive au jeune garçon, héros malgré lui, dans cette belle histoire qui se lit comme un conte et qui est d'une grande douceur. Personnellement, j'ai été touchée par cette histoire, par l'immense tendresse et l'humanité qui s'en dégage. Ce jeune garçon qui possède un don, celui de voler les ombres et de les entendre, découvre certains secrets profondément enfouis dans le cœur des personnes qu'il croise, secrets ou douleurs qui conditionnent leurs vies et les empêchent parfois même d'avancer et de vivre pleinement. Arrivé à l'age adulte, il oublie ce don mais des événements vont le ramener à son enfance et l'obliger à toucher à sa propre part d'ombre... Une belle histoire et une écriture simple mais fluide ou l'on se laisse emporter facilement.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 juin 2012
J'ai été très étonné au fur et à mesure de ma lecture, par ce récit.

L'histoire ne m'avait pas emballé plus que ça, lors de la découverte du 4ième de couverture. Je m'étais dis, chouette, un peu de fantastique, pourquoi pas ! Le livre n'étant plus très cher, j'ai sauté sur l'occasion.

Au final, l'histoire est touchante car très terre-à-terre et sensible. Levy nous évoque des sentiments tout au long, le côté humain est très présent. On pourrait presque avoir envie de se mettre dans la peau de l'un ou l'autre. Mais en effet, comme cité dans certaines des appréciations, le côté fantastique de cette histoire n'a été que "peu utilisé" au final. Peu utilisé, mais très bien, a des moments clés, c'est sur. Et tout se base dessus, alors au final, on s'en passe et on imagine... Même si on aurait aimé que cet élément soit plus présent et marquant à la fois. Mais tout est là, comme il le fait très bien à chaque roman. Tout a été dit et à la fin du récit, on désire forcement encore en savoir davantage, savoir ce qu'ils deviennent, etc. mais encore une fois, on s'en contente, car c'est très touchant.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2014
Grande fan de Levy j'ai tous ses livres. Celui-ci est le seul que j'ai revendu. Aucun intérêt dans l'intrigue. Très déçue.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 novembre 2014
Au risque de faire échos aux commentaires précédents, j'ai trouvé l'intrigue trop légère et le don du personnage principal sous-exploité. Pourquoi mettre les ombres au premier plan au début du roman pour les sortir de l'histoire après 70 pages ? Pourquoi ne pas s'en resservir lors de son retour, adulte, à la station balnéaire ? Pourquoi ne pas les faire participer au dénouement (ça aurait été si charmant) ? D'ailleurs, le dénouement est confus et bâclé. Il aurait été intéressant d'en savoir plus.

L'échange de petite copine entre amis m'a beaucoup choqué. L'auteur, que j'apprécie par ailleurs, présente cette situation comme normale alors qu'elle est clairement malsaine.

Pour conclure, je dirais que ce roman donne l'impression d'avoir été écrit en plusieurs fois sur une longue période. Généralement, quand l'auteur introduit une idée ou une intrigue, même secondaire, il finit par revenir dessus. Dans ce roman, ce n'est pas le cas. Dommage.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 septembre 2013
Je n'aime pas les bouquins de Marc Lévy et pourtant je les ai presque tous lus. Pas par masochisme mais cet auteur a un tel succès que je me dis à chaque fois que je passe à côté de quelque chose alors je cherche. Suis- je la seule a penser que ses livres sont mal écrits, les dialogues ineptes, l'humour lourdingue et les clichés omniprésents ? J'ai toujours l'impression en lisant du Marc Lévy que l'auteur "s'écoute" écrire, pas vous ? Bref, quand je lis, je vois toujours un monsieur pontifiant qui se prend au sérieux et nous débite des platitudes.
Sauf pour celui-là. La j'ai bien aimé. L'histoire m'a vraiment emportée et je trouve même que l'écriture s'améliore. Si vous ne devez lire qu'un seul livre de Marc Lévy, prenez celui-là et abordez- le sans à priori.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 octobre 2012
Il sait lire dans les ombres et découvre ce don dès l'enfance. Cependant ce roman est finalement l'histoire assez banale d'un enfant, avec des amitiés, fortes, des amours d'enfant et de jeune adulte. De son ami Luc qui le défendra, enfant, contre le petit caïd, et qu'il aidera ensuite à faire des études de médecine comme il le souhaitait, à son amie d'enfance qu'il essaiera par tous les moyens de retrouver une fois adulte, à l'amour qu'il n'arrive à exprimer pour sa compagne d'études, jusqu'à l'amour pour sa mère. Cependant, il y a quelque chose d'envoûtant qui nous empêche de refermer le livre. Cette histoire ressemble à celle de beaucoup d'entre nous, et c'est peut-être aussi pour cela qu'elle nous plait tant.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 mai 2011
j'ai beaucoup aimé le début du roman, l'histoire était originale et intéressante ainsi que la psychologie du petit garçon. Mais la deuxième partie semble complètement bâclée comme si l'auteur s'était dit: bon ça suffit, de toute façon ça va se vendre à des millions d'exemplaires, pas la peine de me casser la tête!
Il part dans autre chose et oublie son thème principal. Il aurait fallu revenir au thème des ombres et rajouter au moins 100 pages. Dommage. Rien que pour le petit garçon du début, je le conseille quand même, c'est une jolie histoire.
Par contre, il faudrait que l'auteur réalise que les infirmières ne sont pas des femmes de ménage et qu'elles ne servent pas qu'à apporter le café au médecin!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles