undrgrnd Cliquez ici Toys Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles21
4,6 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:18,15 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

1000 PREMIERS RÉVISEURSle 23 janvier 2013
J'avais un petit peu d'appréhension avant de commencer ce roman car j'aime tellement les personnages de la série que j'avais peur de ne pas m'attacher à ces nouveaux personnages. Mais en même temps, j'étais vraiment impatiente de découvrir cet univers si particulier de La cité des ténèbres, transporté dans le Londres victorien. Et waouh quoi !

Une chose est sûre, Cassandra Clare a une plume efficace, et sait toujours aussi bien construire son intrigue et rendre ses personnages attachants. Des personnages vraiment bien travaillés, parfois complexes et qui ne se dévoilent pas immédiatement. Ils sont tellement mystérieux et leur passé semble être si sombre qu'on ne peut faire autrement que d'être intrigué et d'enchaîner les chapitres.

Nous faisons la connaissance de Tessa qui se trouve dans une bien fâcheuse position. C'est une jeune fille courageuse et qui sera prête à tout pour les gens qu'elle aime. Elle n'hésite pas à subir des tortures pour sauver son frère, à rester captive pendant des semaines, emprisonnée par deux sorcières qui lui font subir une sorte d'entraînement des plus sanglants. Pour son frère, elle sera prête à tout, enfin presque. Car quand elle apprend qu'elle va être marié de force, quelque chose explose en elle, et elle va tenter de s'échapper. Mais pour s'en sortir, il lui faudra attendre l'arrivée d'une jeune homme, Will, un chasseur d'ombres, et surtout, lui faire confiance.
Will est le plus mystérieux. Plusieurs fois, il m'a fait penser à Jace. Avec ce côté sombre qu'il porte en lui, ce passé trouble et douloureux. Il tente chaque jour de se faire passer pour ce qu'il n'est pas. Les chasseurs d'ombres sont devenus sa famille d'adoption, et même s'ils ne comprennent pas toujours ses agissements, ils l'acceptent comme il est. Mais Tessa, qui n'est pas habituée à ce genre de comportement, est bien trop souvent choquée par Will.
Et le fait qu'il soit un jour proche et le lendemain distant, n'arrange rien.
Will est vraiment un personnage attachant. C'est bien sûr le beau gosse de l'histoire, mais il semble avoir tant enduré, on n'a qu'une envie, c'est de le protéger, même quand il est odieux et qu'il mériterait une bonne paire de claques.
Il y a aussi Jem, qui tente malgré sa maladie, d'être un chasseur d'ombres. Sa douceur et sa gentillesse en font quelqu'un de bien, et on ne peut qu'être ému face à ce jeune homme et son passé.
Les autres chasseurs d'ombres sont aussi de très bons personnages. Henry, l'inventeur un peu loufoque et dont tout le monde se moque, a le coeur sur la main. Charlotte, si jeune et qui endosse déjà le rôle de mère, et Jessamine qui désire ardemment être une jeune fille comme les autres.
On retrouve également avec plaisir notre cher Magnus ! C'était tout simplement génial !

Côté histoire, on ne s'ennuie pas un seul instant. Le rythme est soutenu, alternant les actions, les découvertes, les moments plus intimes entre les personnages. Surtout, l'auteur a su se renouveler et nous offrir quelque chose de bien différent, tout en étant dans le même univers que l'on connaît déjà. Il n'y a pas de sentiment de déjà vu, au contraire.

En bref, une histoire passionnante, une intrigue soutenue, des personnages attachants qu'on regrette de quitter à la fin, un sans faute pour ce nouveau roman qui séduira les fans de la série, mais aussi ceux qui ne la connaissent pas encore !
0Commentaire|18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 décembre 2012
Oh mon dieu , Cassandra Clare est la meilleure !!!!!!!! Aime tout ses livres !! Celui-ci est tout aussi magnifique que La Cité des Ténèbres !! J'adore ! <3
Si vous aimez Jace de la cité des ténèbres alors vous allez adorez Will de l'ange mécanique .
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Voir partout des affiches/Trailer/Photo du film The Mortal Instrument m’a donné envie de me replonger dans le monde des Chasseurs d’ombres. J’en ai profité pour faire également un voyage dans le temps avec La Cité des Ténèbres – Les origines – L’ange mécanique !

Tessa Gray, jeune américaine, arrive à Londres pour rejoindre Nathaniel, son frère ainé. Mais en débarquant du bateau, elle tombe dans un horrible piège, tendu par de redoutables sorcières : les Sœurs Noires. Elle est sauvée par Will et Jem, des Chasseurs d’ombres. Elle découvre alors un monde dont elle ignorait tout et surtout , comprend enfin qui elle est vraiment !

Lire un tome de La Cité des Ténèbres sans Clary et Jace, je dois avouer que c’était un peu bizarre. Heureusement, Cassandra Clare m’a de nouveau conquise avec ses nouveaux personnages : elle a un vrai don pour imaginer ces héros (dommage qu’elle ne puisse pas créer de vrais garçons pff). J’ai adoré Will et Jem. Certes, les ressemblances avec le duo Jace/Alec sont frappantes, mais ce n’est pas grave : je suis charmée !

Will a le même caractère que Jace. Ses répliques cinglantes resteront cultes. Il a le même côté arrogant. Pourtant, on sent en Will une part d’ombre, de mystère. Je pense qu’il n’a pas fini de nous surprendre. Contrairement à Alec, Jem est beaucoup plus présent et j’ai aimé ce mélange de force et de faiblesse. Jem, c’est un peu l’homme parfait : doux, attentionné, gentil, protecteur, fort bref j’en veux un ! On retrouve également Magnus Bane et ah lalala, Magnus… On ne le voit pas très souvent mais ses quelques apparitions sont remarqués : il n’a pas vraiment changé, toujours aussi séducteur !

Pour ne pas être qu’une groupie, sachez que j’ai également beaucoup aimé les personnages féminins : Tessa, pour sa loyauté envers sa famille et sa force de caractère, et surtout Jessamine, une petite peste égoïste mais attachante !

Mais La Cité des Ténèbres - les origines, ce n’est pas que des personnages, c’est également une histoire complexe. Cassandra Clare sait exactement où elle veut en venir et rien n’est laissé au hasard. J’ai adoré plonger dans le Londres du XIXème siècle : les chevaux, les redingottes, les robes victoriennes. De plus, à l’époque, le rôle des femmes n’était pas très valorisant, or, dans le monde des Chasseurs d’ombre(s), les femmes prennent part au combat. Ce choc des cultures a été très intéressant.

Pour conclure, La Cité des Ténèbres – Les Origines confirme mon coup de cœur pour la saga. Je n’ai qu’une seule chose à dire : vivement la suite !
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 janvier 2013
Encore une réussite pour Cassandra Clare, qui a su me séduire avec sa série sur les origines de la Cité des Ténèbres. Ce n'était pas difficile non plus, puisque bon nombre d'éléments ont su me rappeler ce qui m'avait tant plu déjà. Car même si l'histoire se passe à Londres, au XIXème siècle, nous retrouvons les fondamentaux avec les chasseurs d'ombres, l'Institut, les runes, les créatures obscures, les personnages torturés, les secrets, les badinages amoureux, les liaisons impossibles... C'est follement passionnant, je l'avoue. J'ai été prise dans les filets au bout de quelques pages, pleinement séduite et avide de curiosité.

Au centre de l'histoire, nous découvrons Tessa Gray, orpheline de seize ans, qui vient de débarquer par le premier navire pour rejoindre son frère Nate, lequel aurait mystérieusement disparu, et ce sont les redoutables Sœurs Noires qui vont accueillir la jeune fille et l'initier à leur monde occulte. Tessa croisera aussi la route de William Herondale et de James Carstairs, deux chasseurs d'Ombres aussi dissemblables que le jour et la nuit. Will est impétueux, sarcastique et possédé par le démon, Jem est plus sensible, mystérieux et frappé d'un mal étrange. Ils vont être les remparts de Tessa, dont le caractère franc et frondeur risque bien de se heurter à des dangers qu'elle n'aurait jamais cru possible d'exister, elle aura de plus la tâche de sauver son frère, comprendre qui elle est vraiment et se débattre avec ses sentiments naissants pour un beau chasseur.

Peu de temps mort au programme, la mécanique est imparable : de l'action, un univers solide, des clins d'œil à perte d'horizon (Magnus Bane dans la place !), des répliques savoureuses, du suspense, des doutes et des trahisons... En somme, c'est une lecture habile et divertissante, car bichonnée avec amour et tendresse. L'effet est prenant et terriblement addictif ! Je suis tentée de lire la suite, déjà disponible en VO (Clockwork Prince).
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Londres en 1878, Will Herondale et Jem (James) Castair sont deux Chasseurs d’Ombres de 17 ans. Depuis quelques temps les deux inséparables amis enquêtent sur une série d’assassinats inexpliqués mêlant les créatures obscures aux Terrestres. Cette mission va les amener jusque chez les sœurs noires, d’abominables sorcières qui retiennent captive Theresa Gray (Tessa), une jeune américaine fraichement débarquée à Londres pour rejoindre son frère. Les sœurs noires détenaient Tessa dans le but de lui apprendre à développer son don de métamorphe et de la préparer à un mariage avec le Magistère dont la jeune fille ignore absolument tout. Enfin libérée de l’emprise des sorcières, Will et Jem ramènent Tessa jusqu’à l’institut pour la protéger, comprendre qui elle est mais aussi l’aider à retrouver la trace de son frère disparu.

Ce qui est assez agréable avec cette nouvelle saga, c’est cette plaisante et étrange impression de se plonger dans quelque chose de familier !
Et c’est assez grisant ;-) !!!
Les décors changent, l’époque aussi, les mœurs, le langage etc… et pourtant avec ce tome 1 des Origines nous retrouvons l’univers des Chasseurs d’Ombres, leur philosophie, leurs méthodes, leurs pouvoirs, leur façon de vivre… Même les noms nous sont familiers, puisqu’il s’agit ni plus ni moins des ancêtres de nos « chouchoux » de La Cité des Ténèbres d’aujourd’hui. L’ambiance Londonienne de la fin du 19e siècle est particulièrement bien dépeinte. Nous sommes en pleine époque victorienne, une période marquant l’apogée de la révolution industrielle britannique et de l’admiration des hommes pour les machines. Cassandra clare s’est largement inspiré de ce thème puisque l’intrigue principale repose sur la création d’automates/robots humanoïdes infernaux conçus dans le but d’anéantir les Chasseurs d’Ombres et de prendre le contrôle des Terrestres.

Les personnages sont aussi « croustillants » que dans La Cité des Ténèbres. Le terriblement beau, arrogant, lunatique et déroutant Will Herondale aux répliques aussi succulentes que cinglantes fait énormément penser à Jace (*soupirs*). Son insolence et effronterie bien souvent incompréhensibles sont en totale contradiction avec l’amour fraternelle qui le lie profondément à Jem. C’est comme si nous avions affaire à deux Will. Cassandra Clare a encore une fois réussi habilement à nous embrouiller l’esprit et à nous donner envie de comprendre ce personnage clé qui a ardemment titillé la lectrice et rêveuse que je suis. De quoi vous donner des insomnies, j’vous jure !! Quand au personnage de Jem, l’on ne peut s’empêcher de l’apprécier. Ses élégantes manières, son amitié, sa gentillesse, sa droiture, sa facilité à déchiffrer Will et a lui pardonner son attitude… J’ai également beaucoup aimé Tessa qui derrière son joli visage de vierge effarouchée cache une personnalité brute. L’on ne sait pas vraiment ce qu’elle est, sorcière, fée etc…une différence qu’elle ne peut pas elle-même expliquer et qui la gêne beaucoup. Elle se sent très attirée par Will malgré les comportements souvent hostiles de ce dernier, attitudes qui ne font qu’accroître son amitié avec Jem.
Quand aux personnages secondaires Jessamine, Charlotte, Henry, Sophie, Thomas, Nathanaëlle etc… Ils sont tous aussi bien travaillés et développés que les principaux, ils ne sont pas là que pour le décor, il ont personnalité qui leur est propre et chacun d’entre eux apporte quelque chose à l’histoire. Nous avons même l’immense plaisir de retrouver le beau Magnus Bane et la mystérieuse Camille Delacour…

Les personnages se vouvoient la plupart du temps suivant les us et coutumes de cette belle époque. Corsets, robes en crinoline, gants de soie, ombrelles, chapeaux melon… tout est là avec classe et beaucoup d’élégance ! Je n’ai à aucun moment ressenti de problèmes d’anachronisme ni relevé d’éléments perturbateur dans les descriptions…j’étais charmée…

En bref : Un spin-off tout ce qu’il y a de plus passionnant ! C’est un vrai coup de cœur, j’ai adoré ! Ce premier tome des Origines de la cité des ténèbres est un très bon début avec ce qu’il faut d’action et de mystères pour nous donner envie de nous plonger sans attendre dans le second opus !!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 20 février 2013
L'univers de La Cité des Ténèbres est un monde que j'aime beaucoup. Il était donc tout naturel que je me laisse tenter par Les origines.

Si l'on reste dans l'univers des Chasseurs d'Ombres, j'ai vraiment eu l'impression d'être au cœur de Londres au 19e siècle. Les personnages, leurs attitudes, les descriptions, l'action... tout rappelle l'époque du règne de la Reine Victoria. La touche de steampunk apportée par l'auteure ne gâche rien au plaisir de la lecture, au contraire. J'ai trouvé cet aspect vraiment très intéressant.

Tessa, 16 ans, arrive de New York pour rejoindre son frère Nathaniel à Londres. Elle n'est pas accueillie par celui-ci, mais par d'étranges soeurs qui prétendent venir de sa part. Très vite, Tessa déchante. Elle est emprisonnée et torturée. Ces femmes, les Soeurs Noires, l'obligent à se "transformer". Tessa découvre qu'elle est ainsi dotée de pouvoirs particuliers, et que le Magistère va venir la chercher. C'est alors que Will, un Chasseur d'Ombres, débarque dans la maison des Soeurs Noires. Il tombe sur Tessa et la ramène à l'Institut pour la protéger.

L'intrigue est menée à bon rythme, je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer, et ce même pendant la mise en place du récit. J'ai retrouvé avec plaisir la plume de Cassandra Clare. L'auteure donne un second souffle à « La Cité des Ténèbres » avec ce tout nouvel univers qui m'a complètement séduite.

Les personnages ont une certaine prestance, et une façon de s'exprimer totalement différente de nos Chasseurs d'Ombres du 21e siècle. Je les ai tous beaucoup aimés (ou j'ai adoré les détester).
Tessa est une jeune femme forte et qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Au départ un peu naïve, elle évolue au fil des pages, devient mature et plus sûre d'elle.
Je n'ai pas vraiment accroché avec le personnage de Will. Il a de la répartie et ses réflexions m'ont souvent fait sourire, mais je ne me suis pas attachée à lui. J'ai davantage apprécié Jem, pour qui j'ai eu un vrai coup de coeur. Son histoire et sa personnalité font de lui un personnage attachant.
Les autres Chasseurs d'Ombres sont tout aussi intéressants que le trio de jeunes gens cité ci-dessus. J'ai aimé Charlotte et son mari Henry, ainsi que les domestiques. En revanche, je n'ai carrément pas adhéré au caractère de Jessamine (même si je me doute que derrière cette carapace se cache une souffrance).

Pour conclure, j'ai passé un très bon moment avec « Les origines » et j'espère que le second tome sera dans le même esprit (rendez-vous fin 2013 pour le savoir). Pour tous les adeptes de « La Cité des Ténèbres », je suis sûre que vous serez conquis avec ce spin-off.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
[...] je pourrais continuer à vous décrire cette série par une multitude de qualitatifs exceptionnels. Mais, sincèrement, si vous avez aimé l’univers de The Mortal Instruments, je ne peux que vous conseiller de vous plonger à votre tour dans Les Origines. Cette série est indispensable pour comprendre tous les éléments de la série principale, et permet de lever le voile sur bien des éléments. Je reste subjuguée par cette lecture, et je n’ai pas pu m’empêcher de dévorer la trilogie sur quatre petits jours. Je n’ai qu’une seule envie maintenant : me replonger une nouvelle fois dans TMI …
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 octobre 2015
La trilogie est très bien, les personnages m'ont plu, l'écriture est fluide, donc tout est là... Et pourtant bizarrement, il a manqué ce petit truc que je ne saurais définir et qui fait que du début à la fin, je n'ai fait que survoler sans tout à fait rentrer dans l'histoire. C'est pourtant rare pour moi qui ai plutôt tendance à rentrer trop facilement dans n'importe quel livre, qu'il soit bon ou mauvais... Dans l'ensemble tout de même, à conseiller.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mars 2016
J'ai bien aimé ce livre. Il y avait de l'action et j'adore ça. Ce qui m'a un peu déçu, c'est que Tessa, au début du livre, commence à apprécier William et à la fin du livre, elle a des débuts de sentiments pour les deux et surtout pour James. C'est comme si elle n'arrivait pas à se décider. Heureusement, il a deux autres tomes de sorties.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 mai 2016
Cassandra Clare nous avait déjà introduit cet univers magique avec la série mère The Mortal Instruments. Dans les Origines, l’auteure reprend l’univers des Chasseurs d’Ombres avec de nouveaux personnages. Dans cette préquel, nous faisons la connaissance de nouveaux personnages, tous attachants je dois avouer. Chacun à son rôle à jouer, chacun à son caractère. Peut-être que l’on retrouve des traits de caractères de Clary dans Tessa, un peu de Jace dans Will, c’est vrai. J’ai l’impression que je me suis attachée un peu à tous les personnages ;-) Ce que je trouvais sympathique c’est de retrouver des personnages que nous avons déjà vus dans The Mortal Instruments. C’est intéressant de voir leur vie antérieure et comment ils ont évolué.

J’ai passé un agréable moment en lisant ce livre. Ce fut une belle découverte et un coup de cœur dès le départ. J’ai adoré le mélange de Chasseurs d’Ombres et de Créatures obscurs. Je trouvais très original le personnage de Tessa et surtout son pouvoir. Il faut que j’avoue, dès qu’un personnage à un pouvoir « noir », qui n’est pas ordinaire, j’adore !!! Et cela n’a pas raté avec Tessa. Il faut préciser que cette histoire se déroule dans l’aire victorienne et se passe au Royaume-Uni, donc le langage est soutenu. L’auteure a respecté ça dans les moindres détails. Bravo !!!

Cassandra Clare arrive à écrire et écrire des livres sans tomber dans le répétitif. Je ne me suis pas ennuyé une minute en lisant ce livre. Même s’il n’y a pas beaucoup d’action, l’auteure arrive à rendre les choses intéressantes. Et on en redemande !!! Aussitôt terminé le premier tome, je me suis littéralement jetée sur le prochain car je n’avais pas envie de quitter cet univers magique rempli de surprise.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus