undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles574
4,1 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 22 août 2011
Ce roman est parait-il un phénomène d'édition. Pourquoi ? Parce que ce premier livre d'un auteur suédois à l'imagination débordante a été vendu à 700.000 exemplaires dans son pays en 2010, qu'il a déjà été traduit en plus de 20 langues et qu'un film est en préparation...
Et on peut affirmer qu'il le mérite amplement !
C'est résolument un livre humoristique avec une histoire "policière" provoquée par la fuite d'ub centenaire de sa maison de retraite, entrecoupée de retours sur la vie totalement invraisemblable de ce centenaire facétieux, Allan Karlson.
L'intrigue est tout à fait loufoque, les personnages incertains mais sympathiques, le héros côtoie les grands du monde avec innocence (Forest Gump est enfoncé !) et on passe un très bon moment en se demandant "qu'est ce qu'il va encore inventer ?".
C'est en définitive une belle histoire de vie qui plaira à ceux qui ont envie de prendre celle-ci du bon côté.
44 commentaires|140 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 août 2011
Un centenaire qui ne veut pas souffler de bougies, un petit truand avec une valise pleine de billets de banques et des personnages haut en couleurs, voilà ce que nous sert comme charmant cocktail Jonas Jonasson. L'effet est léger, très amusant et facilement digeste. Rien n'est vraiment plausible mais cela n'a aucune importance, on rit (beaucoup), on s'émerveille assez de la capacité inhérente de notre héros à faire face aux pires figures historiques de notre siècle et on regarde avec tendresse tout ce petit monde évoluer ans un Nord pas si glacial que ça ^^.

Un bon livre si vous ne voulez pas trop vous prendre la tête qui vous fera passer un bon moment.
0Commentaire|65 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Si vous avez aimé "Les aventures d'un Indien milliardaire", et si vous appréciez l'humour nordique façon Pasilinna, VOUS NE DEVEZ PAS PASSER À COTÉ DE CE LIVRE qui met en scène un centenaire qui s'enfuit de sa maison de vieux et qui bascule dans une folle cavale à travers la Suède aux côtés de compagnons aussi improbables qu'un vendeur de hot-dog, un vendeur de drogue ou un éléphant, et le tout avec parfois un cadavre.
Mais il y a encore bien plus, car ce petit vieux nous replonge dans son passé et par la même, dans l'Histoire du XXeme siècle, puisqu'il a tour à tour rencontrer Mao, Staline, Truman, Chruchill et tant d'autres, au cours d'aventures dignes de Forrest Gump.

Ce livre est MON GROS coup de coeur à la librairie, frais, drôle, irresistible et intelligent ! Alors, si vous désirez vous changer les idées, allez-y sans la moindre hésitation !!!
0Commentaire|103 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 juin 2012
Certes ce livre n'est pas un chef d'oeuvre de la littérature mondiale, mais bien qu'ayant lu 1 ou 2 milliers de livres, il y avait longtemps que je n'avais pas pris un tel plaisir à lire.Relatant en parallèle la vie aventureuse d'un centenaire au travers de l'histoire de tout le 20 ème siècle d'une part et sa dernière aventure : un rode movie aussi invraisemblable et désopilant que l'histoire de la vie de son héros,l'auteur nous fait parcourir le monde et l'histoire, rencontrer tous les "grands" personnages du siècle aux dépends desquels il exerce un solide sens de l'humour.J'ai été (entre autres) professeur d'histoire et je peux confimer que le sous-bassement historique est très solide bien que les interventions de notre centenaire y soient totalement folles. On peut en tirer une morale : "surtout ne jamais prendre la politique et la religion trop au sérieux" !
11 commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 juillet 2012
Encore très alerte pour son âge, Allan Karlsson, ex artificier de son métier, vit dans une maison de retraite. Le jour de ses cent ans, il décide précipitamment de fuguer en sautant par la fenêtre afin d'échapper à la cérémonie organisée en son honneur. Le voilà qui se retrouve à la gare, en charentaises. Il achète un billet pour une destination incertaine et va bientôt s'apercevoir qu'il a volé, sur un coup de tête, une énorme valise convoitée par le gang des "never again". Allan a beau être très âgé et perclus de rhumatismes, il a toujours été du genre chanceux dans la vie et va rencontrer des personnages hauts en couleurs qui vont l'aider tout au long du roman...
Le côté déjanté, le rythme imposé par la cavale, les personnages et les rebondissements nombreux m'ont plu. Mais il m'a manqué un je-ne-sais-quoi pour être totalement conquise, peut-être à cause de la construction du roman: le récit est entrecoupé d'épisodes marquants de la vie d'Allan, oh combien marquants puisque, en tant qu'artificier, il a croisé tous les grands hommes politiques du XXème siècle. J'ai trouvé ces parties moins originales, trop répétitives et surtout "parachutées."
3 étoiles donc, disons 4 en incluant la couverture qui est particulièrement réussie. Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire reste un bon bouquin à lire pour se vider la tête et je suis curieuse de voir l'adaptation qui sera proposée au cinéma.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 novembre 2015
Jonas Jonasson est un jeune écrivain puisqu'il s'agit là de son premier roman. Il est suédois et journaliste.
Suédois comme son personnage, que l'on découvre à l'aube de ses cent ans, un âge respectable que la maison de retraite où il réside a décidé de fêter avec faste et nombre d'invités de marque.
Cela ne plaît pas à Allan Karlsson, qui déteste ce genre de simagrées. Inculte et apolitique, le vieillard préfèrerait de loin aller boire un petit coup.
Il ne lui faut pas longtemps pour décider de tenter de s'échapper et saute par la fenêtre de sa chambre, affublé de ses charentaises.
C'est ainsi accoutré qu'il rejoint la gare de Malmkôping, d'où il prend le bus pour Birynge, autre gare, moins fréquentée. Au passage, et songeant y trouver vêtements et chaussures, il a embarqué la valise d'un jeune homme dégingandé aux cheveux blonds longs et gras, à la barbe clairsemée et portant une veste en jean avec dans le dos l'inscription Never Again...

C'est le début d'aventures rocambolesques pour notre centenaire, tandis que derrière lui on s'inquiète en premier lieu de sa disparition et que la police le recherche, persuadée qu'il s'agit d'un enlèvement.
Mais au hasard des rencontres d'Allan avec Julius, puis les membres de Never Again, organisation criminelle qui tente de récupérer la valise, pleine de cinquante millions de couronnes...et d'autres personnages qui finiront par se partager le gâteau (la valise), en bon amis, la police elle-même devra revoir sa copie...
Rocambolesques et délicieuses, ces aventures nous sont contées avec un humour féroce que cultivent également les personnages, dont Allan lui-même...
Mais que sont ces petits tracas d'aujourd'hui au regard du premier siècle de vie du suédois, période qui nous est également rapportée en détails et chronologiquement, entre deux avancées (ou reculs) de l'enquête menée par l'inspecteur Aronsson? D'autant que c'est aussi le temps du bonheur pour Allan, voire de l'amour...
En tout cas nul ne peut, comme lui se vanter d'avoir pu "fricoter" tant avec Mao qu'avec Staline, d'avoir ou partagé un repas ou un coup à boire avec Truman ou Franco, d'avoir été le meilleur ami d'Albert Einstein ou d'une éléphante.
Encore moins d'avoir fait exploser sa maison deux fois, d'être expert en la matière et d'avoir donné la recette de la bombe atomique à la fois aux States et à la Russie...

Déjanté, fou ou simplement génial, il devient difficile de faire la part des choses dans ce livre fort divertissant et d'une liberté de ton à parfois couper le souffle.
Bien sûr, c'est un voyage imaginaire (encore heureux!), mais il fallait du culot et beaucoup d'imagination pour tenter l'aventure de ce roman aux digressions nombreuses, tant dans le style que dans l'intrigue.

Excellent, évidemment!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mai 2012
Au vu de mon goût pour les récits décalés et loufoques, je me suis jeté sur ce livre, dont la couverture et le résumé auguraient le meilleur... J'ai été sacrément déçu de ne pas accrocher du tout : les situations sont exagérées ou incohérentes pour être drôles, mais ça rend le tout artificiel. Les chapitres s'enchaînent, les personnages cocasses haut en couleurs se succèdent pour colorer le récit... finalement on s'attache à aucun. On dirait un "L'humour noir pour les nuls", alors qu'un bon Sharpe ou Lansdale n'en pas besoin d'en faire autant pour me faire sourire. Las, j'ai abandonné l'odyssée d'pépère à la 200ème page. Et pardon, mais j'ai trouvé ça assez mal écrit (ou traduit ?)
22 commentaires|32 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je ne suis pas contre un peu de littérature légère de temps en temps et celui là me paraissait intéressant. On le voyait partout et la couverture était drôle et oui parfois je cède à la mode.
Ce livre est drôle tout en évitant de tomber dans la nunucherie et la mièvrerie ambiante qui touchent malheureusement bon nombre de pseudo "auteurs" et encore plus de lecteurs de nos jours. Ok ce n'est pas du Victor Hugo mais c'est bien écrit (ou en tout cas bien traduit, bravo à la traductrice, ça ne doit pas être évident de traduire du suédois pourtant nulle lourdeur dans votre traduction, au contraire).
Les personnages ne sont pas vraiment très attachants, on les voit un peu trop "de l'extérieur" à mon gout et les tribulations d'Allan au cours de l'histoire sont juste énormissimes (sans parler des coïncidences plus improbables les unes que les autres)mais au final on se laisse emporter.
Il y a un humour décalé presque british dans ce roman et ça fait du bien!

Une lecture pas indispensable mais sympathique!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 novembre 2012
Allez, j'avoue tout. J'ai acheté ce livre uniquement pour sa couverture et son titre crétin... Et pas de regrets !

2 mai 2005, Allan, 100 ans se fait la malle de la maison de retraite pour échapper à son anniversaire. Il en profite pour piquer sur un coup de tête une malette fermée à un membre d'un gang de biker. Et c'est partit pour 500 pages allant de la suède à bali.

Le bouquin est construit à la manière d'un forest gump, alternant passage en 2005 et reconstruction du passé du vieux. Le temps moderne est un melting pot de pseudo polar et de road movie, le vieux fuyant toujours plus loin les emmerdes, la police et la marâtre de la maison de retraite. En dire plus serait cruel. Mais c'est complètement barré, on y croise un elephant, des gangsters crétins ou un vendeur de saucisse presque sur-diplômé. Le reste est donc le recit chronologique de sa vie. Vie Ô combien énorme et rocambolesque, il va grosso modo rencontrer tout les leaders du monde, participer à des projets immenses et globalement faire n'importe quoi, tant qu'on lui parle pas de politique et qu'il a de l'eau de vie et à manger. C'est bien sur complètement abusé et démesuré, mais c'est ce qui fait le charme de l'histoire.

Le bouquin est bourré d'humour, de cynisme, de second de gré, de qui proquo, c'est vraiment souvent complètement loufoque et crétin, c'est rare que je rigole d'un bouquin, mais la c'est vraiment drôle et subtil, avec du comique de paradoxe, de situation etc... J'ai trouvé l'humour très bien intégré et assez intelligent.

Très bon bouquin donc, mais 2/3 trucs m'ont chagriné.

Primo le style littéraire, j'ai bien aimé, mais ce sont de courtes phrases, très simples, parfois un peu trop. On est plus proche du petit nicolas que des misérables. ça pourrait en choquer certains. ça colle bien au bouquin, mais c'est à prendre en compte.

Secondo quelques petites lenteurs. Je dis bien lenteurs et pas longueur, j'aime faire la difference. Parfois l'auteur oublie de glisser un peu d'humour et on se retrouve à patauger pendant 8/10 pages dans une sorte de faux rythme. Rien de grave, mais il aurait pu retravailler un peu plus ces rares moments.

Globalement un livre très agréable, à l'humour fort, une histoire qui se laisse suivre, passé un bon moment quoi.
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'ai acheté ce livre après avoir vu la bande annonce de l’adaptation cinématographique. Achat que je ne regrette pas du tout.
On se laisse emporter par les aventures passées et présentes de ce vieillard sympathique, qui au cours de ses pérégrinations va rencontrer le général Franco, Mao ou encore Churchill dans des événements assez surprenants et amusant. Il se lit facilement, et plaira à toute la famille.
Mon seul regret est de l’avoir lu trop vite tant j’étais pris dans l’histoire.
J’avais à la fin de cette édition le premier chapitre d’un autre ouvrage de Jonas Jonasson : L’analphabète qui savait compter. Ce qui était une très bonne idée pour découvrir un autre roman qui a l’air tout aussi bien à lire.

Edit : J'ai aussi lu après coup "L'analphabète qui savait compter", si "Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" vous a plu, n'hésitez pas et lisez aussi celui-ci. Vous ne le regretterez pas!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,80 €