Commentaires en ligne 


4 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4.0 étoiles sur 5 Très prenant, 11 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fracture (Broché)
J4avais très envie de le lire depuis un petit moment ! Je ne savais pas de quoi il parlait, je n'avais pas lu son résumé, la seule chose dont je me souvenais, c'était que beaucoup en avait parlé et qu'il semblait bien !
J'ai commencé à le lire en ignorant tout de l'histoire, la seule indication étant cette phrase sur la couverture "beaucoup de choses peuvent se passer en onze minutes" mais j'ignorais totalement pourquoi 11 minutes et qu'est-ce qui pouvait bien se passer ?

Dès le début, je suis rentrée dans l'histoire. La plume de l'auteure est belle, elle ne s'encombre pas de détails superficiels et donne juste assez d'éléments pour que l'on puisse s'imaginer les scènes et les personnages sans difficulté. Elle va dans le vif du sujet ce que j'ai particulièrement apprécié. Nous sommes directement "plongés" dans l'histoire. Déjà bien attachée aux personnages, j'ai eu la gorge serrée au bout de quelques lignes !
Puis tout s'enchaine, il n'y pas de temps mort, l'écriture est vive et fluide. Au bout d'une cinquantaine de pages, j'ai lu le résumé et commencé à faire mes propres hypothèses sur les personnages et le déroulement du livre.

Au fil des pages, ce que je supposais s'est confirmé, et en général, cela me déçois un peu car encore une fois, j'aime être surprise, mais là, cela m'a davantage motivée pour le lire. Car, en dehors de l'intrigue principale et de ces fameuses "onze minutes", c'est surtout le relationnel entre les protagonistes qui m'a complètement conquise !
L'auteure réussit à nous faire ressentir leurs émotions avec des mots justes et simples et il est très facile de s'attacher à eux. Je me suis facilement mise à leur place, à me demander comment j'aurai réagi dans la même situation, qu'est-ce que j'aurai fais ? J'avais hâte d'avoir les réponses à mes questions et la fin m'a tout simplement mis les larmes aux yeux !

En résumé, des mots justes et simples qui permettent d'imaginer les scènes aisément et de ressentir les émotions avec intensité. Des personnages très attachants, un côté surnaturel qui pimente le tout et des questions qui vous tiennent en haleine jusqu'à la fin !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Survivre à 11 minutes sous l'eau glaçée..., 28 avril 2014
Par 
Ely Patricia - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fracture (Broché)
TRES BEAU ROMAN !
Une couverture de livre simplement splendide (à regarder et à toucher...) !

Voilà un roman difficile à classer !
Il a de multiples facettes : un côté ésotérique, un côté fantastique, un côté scientifique, tout dépend de quel côté l'on se place, tout dépend avec quels yeux on le lit/ on le regarde...

Delaney Maxwell, 17 ans, au cours d'une virée entre copains, se promène sur un lac gelé... La glace cède... Elle se retrouve sous l'eau glacée pendant onze interminables minutes...
A l'hôpital, elle se réveille de son coma, plusieurs jours plus tard...
Aucune séquelle : c'est inexplicable !

De jour en jour, elle se sent différente...
Elle a le cerveau qui la démange, les mains qui tremblent, à l'approche de certaines personnes... dont la mort est imminente...

---------------
Si le premier tiers du livre m'a passionnée, le deuxième tiers beaucoup moins car l'histoire stagne un peu.
La fin du troisième tiers du roman est superbe.

Beaucoup de pistes de réflexions pour ce livre jeunesse, facile à lire, mais tout aussi passionnant pour un lecteur adulte !
L'héroïne de 17 ans ressemble à beaucoup d'ados de son âge... En ce qui la concerne, Delaney est un peu immature et froide, elle préfère d'ailleurs le côté scientifique des choses plutôt que les discussions philosophiques...
Je n'ai pas aimé le personnage de Troy, car je le trouve assez malsain.
Je trouve le personnage de Peter attachant en ami d'enfance fidèle et toujours présent.

La fin du livre est, à mes yeux, tout simplement parfaite !

Je retiens la question fétiche de Delaney dans les derniers chapitres :
"S'il te restait un jour à vivre, qu'est-ce que tu ferais ?"

Un roman qui fait réfléchir...

A LIRE !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 un côté surnaturel inhabituel, 1 juillet 2014
Par 
Michou - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fracture (Broché)
Le résumé me donnait très envie de découvrir cette histoire, et je ne le regrette pas du tout, j'ai adoré !

Pour commencer, j'ai apprécié le style de l'auteur. C'est fluide et vivant grâce à pas mal de dialogues, il n'y a pas vraiment de temps morts. L'histoire évolue sans cesse et les questionnements nous poussent à avancer dans notre lecture.

On entre rapidement dans le vif de l'histoire, pas de début qui traîne en longueur, j'ai grandement apprécié ce point. L'auteur a su me captiver dès le début. Elle ne s’embarrasse pas d'un tas de petites choses, comme c'est souvent le cas dans les débuts de récits pour planter le décor, et malgré cela, on sait vite qui est qui, on perçoit assez rapidement les choses, on ne se perd pas.

Très vite, on s'attache aux personnages, que ce soit Delaney, pour qui on développe une forte sympathie, s'identifiant même souvent à elle, ou encore Peter, le craquant meilleur ami qu'on rêverait de voir finir avec Delaney, ou bien Troy, qui ajoute une forte touche de mystère et de danger à l'histoire.

L'un des points forts de ce roman est le don particulier que va développer Delaney. Nous le découvrons et l'apprivoisons donc en même temps qu'elle. Ce que j'ai aimé dans cette partie de l'histoire, c'est que Delaney patauge avec ça. Elle ne se réveille pas un jour avec ce fameux don et sauve la planète. Non, au contraire. Il va lui falloir du temps et pas mal de souffrance, pour comprendre, pour accepter. C'est perturbant, ça va avoir une incidence sur sa vie, sur son comportement. Sa relation avec ses parents va forcément s'en retrouver changée, pareil avec ses amis. J'ai trouvé que l'auteur abordait ce côté de l'histoire avec justesse et réalisme, malgré le côté surnaturel. La relation entre Delaney et le reste de son entourage devient conflictuel et problématique, elle est souvent traitée injustement, car il ne peuvent pas comprendre ce qu'elle vit. Tout comme Delaney ne peut pas comprendre ce que eux ils vivent.

En effet, outre le côté surnaturel avec le nouveau don de l'héroïne, il y a aussi des thèmes forts abordés dans ce récit. Comme le mal du survivant dont va souffrir Delaney, ou encore le côté surprotecteur que des parents peuvent développer quand ils ont failli perdre un enfant. Mais le plus fort est probablement celui de la mort. Faut-il abréger les souffrances quand on sait que c'est la fin ? Que feriez-vous s'il ne vous restait qu'une journée à vivre ? Voudriez-vous le savoir ? Est-il permis de continuer d'espérer en dépit de la fin qui semble inévitable ?

En bref, un récit sans longueur qui nous passionne du début à la fin, avec des personnages vrais et attachants, un côté surnaturel inhabituel qui nous amène à nous poser des questions profondes et parfois douloureuses, une réussite !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Très bonne idée, mais restée trop en surface pour privilégier le relationnel, 4 mai 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fracture (Broché)
[...]
Dès que j'ai vu la couverture, je l'ai trouvée très intrigante et je voulais découvrir ce livre. La phrase d'accroche est vraiment intéressante, et on se demande ce qui peut bien se passer dans ce livre, pour que ces onze minutes soient décisives. Maintenant en ayant lu le livre, je trouve que le résumé dévoile la fameuse intrigue de l'histoire qui n'arrive qu'aux alentours des 150 pages. Je trouve ça dommage, car bien que ça ne gêne pas lors de la lecture, car l'on sait à quoi s'attendre, pouvoir être ensuite surpris lors de la révélation, aurait vraiment été très chouette.

Delanay vient de se noyer. Morte pendant onze minutes, son meilleur ami Peter fait tout de même tout pour la sauver et lui redonner la vie. Elle se réveille à l'hôpital une semaine après l'accident, et se trouve changer, comme si quelque chose en elle s'était modifié. Elle devient très « sombre », seule et à du mal à comprendre les autres.

Au bout d'un certain temps, et une fois qu'elle est rentrée chez elle, elle se rend compte que cette anomalie n'est pas commune à tout le monde. Attirée par certaines personnes par des gestes et des sensations, elle se rend compte que ces dernières sont proches de la mort. Comment ? Pourquoi ? C'est ce qu'elle va essayer de déterminer et de comprendre tout le long du livre.

Lorsque Troy arrive dans sa ville et qu'elle apprend à le connaître elle va vite se rassurer : elle n'est pas seule, lui aussi à un certain don pour prévoir la mort. Cependant, il semble assez mystérieux, et elle se rend vite compte que ce garçon n'est pas ce qu'elle croit et qu'il n'aspire pas vraiment aux mêmes choses qu'elle.

L'histoire et l'intrigue en elles-mêmes sont vraiment intéressantes et le style de l'auteure pousse à continuer sa lecture jusqu'au dernier mot, la dernière phrase. Si au début du roman, j'avais l'impression que l'auteure essayait de se trouver un genre, et que sa plume ressemblait beaucoup trop à celle de Tahereh Mafi (mots répétés, phrases hachées), elle s'est vite imposer son propre rythme, son propre style et à partir de là, j'ai vraiment dévoré ce roman.

En commençant ce roman, je me doutais que l'ambiance allait être assez glauque, mais je ne pensais pas autant. Et c'est ce qui m'a plu. Delanay est brisée, « fracturée » depuis son accident et ne sait plus vraiment qui elle est. L'auteure a vraiment réussi à jouer sur ses sentiments-là, à tel point que j'en avais le cœur serré à certains moments. Même si Delanay est le personnage principal, Megan Miranda n'en a pas pour autant oublié les secondaires comme Peter.

Peter est donc le meilleur ami de Delanay, mais même plus que ça. Il l'apprécie énormément, et la relation entre eux est assez chaotique et à double tranchant : parfois on ne sait plus trop quoi penser. De joyeux au début du livre, plus on avance, plus Peter se renferme sur lui-même et on le sent triste et noir. Il veut aider son amie, mais il ne sait pas très bien comment s'y prendre, et fait des erreurs qui coûtent plusieurs fois au moral des deux amis. Pour son côté écorché par l'accident de son amie dont il se rend responsable, je dois bien avouer que j'ai un petit coup de cœur pour lui.

De l'autre côté, il y a Troy. Débarqué de nulle part, il semble connaître Delanay, qui elle ne sait pas d'où il vient. Lui, j'ai eu beaucoup de mal avec lui. Je ne savais pas quoi penser de lui, du coup, j'ai été méfiante du début à la fin, et n'ai pas su du tout l'apprécier. Cependant, ça n'a pas l'air de déranger Delanay, car elle lui fait très – trop – vite confiance. Elle ne se pose pas vraiment de questions, et j'ai trouvé que ça enlevait un peu la crédibilité du roman.

Comme je vous le disais, l'intrigue et l'histoire étaient vraiment très prenantes, mais j'ai ressenti un certain manque durant ma lecture. Arrivée à la fin, j'avais toujours les mêmes questions, et évidemment, pas les réponses. Je trouve que de côté-là, l'auteure est restée trop en surface et n'a pas été plus loin dans ses explications. Elle a préféré s'occuper des relations adolescentes, plutôt que de ce côté surnaturel qui débarquait dans la vie de Delanay, ce qui est dommage. J'aurais aimé avoir bien plus d'explications que cela.

Cependant, la fin a réussi à me surprendre. On échafaude pas mal de théories, et finalement, aucune de celles que j'ai faites ne s'est trouvée être la bonne. La fin que nous offre l'auteure a su me tenir en haleine et j'en ressors assez satisfaite. Toujours ce côté questions sans réponses, qui devient vite agaçant. Même si la fin m'a plu, j'ai senti que l'auteure voulait vite mettre le point final, et du coup, je ressens quelque chose de bâclé, qui pourtant aurait été important d'expliquer plus en profondeur.

En résumé, un roman qui m'a beaucoup plu, bien que l'auteure soit restée trop en surface sur l'intrigue, et qu'elle ait préféré s'occuper de l'aspect relationnel. Même si les personnages sont attachants, je n'ai pas su apprécier totalement ma lecture, bien que ce soit une très bonne découverte. J'aurais aimé que l'auteure aille plus en profondeur, qu'on comprenne pourquoi ce surnaturel a débarqué, et pourquoi Delanay et pas une autre personne.

Justine P.

Je remercie les éditions PKJ et Marie pour leur confiance !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Fracture
Fracture de Megan MIRANDA (Broché - 17 avril 2014)
EUR 17,90
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit