Commentaires en ligne


451 évaluations
5 étoiles:
 (257)
4 étoiles:
 (95)
3 étoiles:
 (57)
2 étoiles:
 (23)
1 étoiles:
 (19)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


50 internautes sur 54 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Génial, bluffant
Après avoir dévoré 'un avion sans elle', je me suis commandée ce livre et qu'elle bonne idée j'ai eu!! il est génial..il nous entraîne et nous interesse dans un art pour moi, peu connu, la peinture, et dans un suspens....et à la fin, on ne s'y attends pas...et c'est génial...je ne trouve pas d'autres mots...je l'ai...
Publié il y a 20 mois par Nadine

versus
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Bof bof
J'avais beaucoup aimé "Comme un avion sans elle" et du coup je me suis commandé "Nymphéas noirs".
Il faut dire que ça commence très bien. On est dans l'intrigue et la lecture est agréable. Mais ça part complètement en sucette à la fin ! On a l'impression que Bussi ne savait pas comment s'en sortir, ou...
Publié il y a 4 mois par Sherwood David


‹ Précédent | 1 246 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

50 internautes sur 54 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Génial, bluffant, 26 avril 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nymphéas noirs (Broché)
Après avoir dévoré 'un avion sans elle', je me suis commandée ce livre et qu'elle bonne idée j'ai eu!! il est génial..il nous entraîne et nous interesse dans un art pour moi, peu connu, la peinture, et dans un suspens....et à la fin, on ne s'y attends pas...et c'est génial...je ne trouve pas d'autres mots...je l'ai déjà prêté à une collègue, elle m'a dit exactement la même chose...les mêmes mots..
Un conseil: ne passez pas à côté..faites vous plaisir ou offrez le.
Nadine
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


97 internautes sur 108 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un vrai petit bijou, 8 avril 2012
Par 
Joachim (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nymphéas noirs (Broché)
Lorsque l'on referme la dernière page, on n'a plus qu'une pensée : remercier l'auteur de nous avoir offert ces heures de lecture extraordinaire ! Tout y est subtil, méticuleux, délicat et puissant en même temps.

On découvre Giverny, la magie de la propriété de Monet, on croise la poésie d'Aragon, l'on s'attache réellement à tous ces personnages, on ne peut que tomber amoureux de cette institutrice sublime, et surtout, surtout l'on est captivé par ce meurtre, cette enquête qui piétine, tout en étant titiller par cette vieille femme qui semble tout savoir. Et il vous sera impossible d'élucider le mystère avant que l'auteur ne vous y autorise !

Un auteur qui mérite d'être beaucoup plus connu, et un éditeur qui devrait revoir ses couvertures car lorsque le roman est paru à l'époque, il a naturellement échoué dans le coin des romans de terroir, et quel dommage ! Mais tout vient à point à qui sait attendre, un grand roman ne disparait jamais, et je compte bien faire découvrir celui-ci au plus grand nombre !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


82 internautes sur 92 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Sublime !!!, 17 avril 2013
Par 
Jean-Luc "Je ne commente que des livres!" (Switzerland) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nymphéas noirs (Broché)
Les Nymphéas noirs est un huis-clos qui se déroule dans le village de Giverny, où Claude Monet a passé de nombreuses années à peindre ses célèbres Nymphéas. Son roman remporte de très nombreux prix (prix des lecteurs du festival Polar de Cognac, prix du polar méditerranéen, prix Michel Lebrun, prix des lecteurs du festival Sang d'Encre, Grand prix Gustave Flaubert )devenant ainsi le roman policier français le plus primé en 2011. Rien que ça !
L'histoire commence par le meurtre d'un médecin volage. Dans sa poche une carte postale d'un Nymphéa avec, au verso, un vers d'Aragon, autre Givernois célèbre.

Tout d'abord les points négatifs :

Maintenant les points positifs :

Michel Bussi nous délecte d'une plume merveilleusement soignée. Une écriture en phrases courtes, précises, taillées comme des joyaux, souvent délicieusement poétiques.

L'histoire d'une flamboyante originalité, dont il est impossible d'en révéler quelque chose sans déflorer l'époustouflante intrigue, nous emmène dans des ambiances saisissantes et un récit extraordinairement palpitant.
Lire les quelques pages du prologue c'est la certitude que l'on ne lâcheras plus cette oeuvre, tant il est surprenant.
L'intrigue est construite comme une toile où l'artiste ajoute touche par touche des petits coups de pinceaux délicats et précis pour laisser apparaitre peu à peu tout le tableau et permettre au lecteur de construire des hypothèses crédibles sur l'enquête, jusqu'à la fin qui est... «je n'en dit rien, car même un seul mot pourrait gâcher l'immense plaisir de la découvrir.... »

J'aurais envie de faire un parallèle avec certains films qui m'ont terriblement impressionné par leur construction, mais ce serait déjà trop en dire.

Les Nymphéas Noirs fait partie de ces rares romans qui me laissent un souvenir gravé pour toujours, de ces romans que l'on sait que l'on va relire un jour et que l'on a envie de faire découvrir à ses meilleurs amis.

Avec une maitrise éblouissante se dégage un récit puissant, érudit, intelligent, extrêmement bien documenté (sur l'impressionnisme et le village de Giverny notamment) et restant d'accès aisé. Un véritable tour de force!

Les personnages sont très crédibles avec une profondeur psychologique et une "épaisseur" authentique.

Un énorme coup de coeur et une splendide découverte car c'est mon premier roman de cet auteur.
J'ai immédiatement acheté Un avion sans elle, Ne lache pas ma main et Sang Famille.

BRAVO et MERCI Monsieur Bussi
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


50 internautes sur 56 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Exceptionnel !, 9 août 2012
Par 
kachémax - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nymphéas noirs (Broché)
Les qualificatifs élogieux me manquent pour témoigner de mon ressenti lorsque j'ai refermé ce roman. Pendant un moment, jusqu'à la moitié environ, je me suis dit "c'est bien écrit, c'est beau mais ça ne vaut pas les commentaires si exceptionnels que j'ai lus sur amazon. Un peu long quand même...". Et finalement : waouh !
Dans la seconde moitié, j'ai commencé à jurer "grrr, il arrête de me dire qu'on saura bientôt le fin mot de l'histoire ? Tous les personnages savent et pas moi, c'est énervant en fait..." Là, je ne l'ai plus lâché pour vivre une accélération hallucinante à laquelle je ne m'attendais absolument pas.
Un roman extrêmement bien ficelé. A relire une fois qu'on sait ce qu'on sait :)
Exceptionnel !!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


19 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le meilleurs livre que j'ai lu!, 25 novembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nymphéas noirs (Poche)
Je suis une grande fan des thrillers, romans policiers etc. Je possède tous les Harlan Coben ainsi que les Peter James (série Roy Grace), j'ai lu beaucoup de livres et à force, j'arrive hélas assez souvent à deviner la fin bien avant la dénouement.

Nympheas noir est le 2ème roman de Michel Bussi que j'ai le plaisir de découvrir. J'ai commencé par "Un avion sans elle" et déjà, j'avais adoré ce livre. Mais Nympheas noir est, je pense, le 1er livre où à la fin, j'étais complètement abasourdie! Cet auteur est un génie. Après avoir fini le roman, je n'avais même plus envie d'ouvrir un autre livre car je sais que plus jamais je n'en lirai un aussi bon !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Bof bof, 25 juillet 2014
Par 
Sherwood David (Landes, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nymphéas noirs (Poche)
J'avais beaucoup aimé "Comme un avion sans elle" et du coup je me suis commandé "Nymphéas noirs".
Il faut dire que ça commence très bien. On est dans l'intrigue et la lecture est agréable. Mais ça part complètement en sucette à la fin ! On a l'impression que Bussi ne savait pas comment s'en sortir, ou du moins c'est fait de manière tellement maladroite que ça ne tient pas par rapport à tout ce qu'on a lu pour en arriver là. Sans parler des toutes dernières pages qui m'ont donné l'impression d'avoir lu un bouquin de la collection Arlequin...
Dommage, il y avait de l'idée ! Mais la construction est ratée pour que ça tienne.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


45 internautes sur 53 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Jubilatoire !, 18 mai 2012
Par 
lauraline79 (la rochelle - france) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nymphéas noirs (Broché)
Dans ma chronique précédente de cet auteur (Un avion sans elle), j''avais dit qu''il était diabolique, je le confirme !!
A nouveau j''ai été happée par l''intrigue, j''ai fouillé, cherché, enquêté avec le beau Laurenç Sérénac et son adjoint Silvio. J''ai cru dix fois avoir compris où l''auteur nous emmenait, me laissant raconter une foule d''éléments sur Monet et sa peinture, visitant Giverny, pour finalement, à 40 pages de la fin, manquer de tomber de mon fauteuil en découvrant le fin mot de l''histoire.
C''est super bien construit, limite « tordu », mais quel talent de raconteur d''histoire !!
Je ne peux en dire plus au risque de vendre la mèche, aussi je vous recommande vivement de vous précipiter chez votre libraire bien-aimé pour lui acheter ce roman et ensuite pour lui en faire l''article !!! J''attends de savoir si vous serez plus perspicaces que moi'.
En résumé, un vrai, vrai coup de cœur pour moi !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Frustré, 28 octobre 2014
Par 
hpf97 "hpf97" - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nymphéas noirs (Poche)
Je ne répèterai jamais assez : la qualité d'un bon roman policier est de donner tous les éléments, tous les indices pour résoudre l'énigme, au lecteur, en même temps qu'aux personnages du roman. Sont donc proscrites les cachoteries, les inconnues, les solutions sorties du chapeau du magicien. Dans le cas présent, Michel Bussi nous fait une compilation de tout ce qu'il ne faut pas faire pour ne pas frustrer le lecteur. En effet, à l'issue de la lecture de ce livre, le lecteur ne pourra se dire : il m'a bien eu mais avais-je un moyen de ne pas tomber dans le panneau ?

La volonté de l'auteur de tromper son lecteur est à un point que même la mise en page du livre est faite pour induire le lecteur en erreur. Donc même avec un bonne volonté, le désir profond de résoudre l'énigme, le lecteur aura toujours un doute ... jusqu'au 30 dernières pages où la supercherie est levée. Nous décernons donc un carton rouge à Michel Bussi comme auteur de roman policier.

Pour les critiques sur l'aspect "collection Harlequin maquillée", je ne peux que confirmer. Certes l'histoire n'est pas toute rose, mais certes passages relèvent bien des histoires d'amourettes impossibles, qui seraient certainement qualifiées de niaiseuses par notre ami francophone du Québec. L'avantage, c'est que ces passages sont parsemés tout au long du livre,mais bien isolés, ce qui fait que l'on peut facilement les sauter pour ne pas s'y éterniser.

Coté écriture, même si présenter Michel Bussi comme un auteur de gare est un peu méchant, on est loin des auteurs policiers confirmés, loin derrière les Franck Thilliez, Maxime Chattam ou DOA. Les yeux glissent littéralement sur les pages, et on a vite fait d'avaler les presque 500 pages. Mais l'auteur a souvent recours à une vrille littéraire qui m'insupporte : la phrase sans verbe. Et malheureusement pour moi, au plus fort de l'action, l'auteur a tendance à y recourir façon mitraillette.

S'il y a bien un point positif à ce livre est la présentation de Giverny, de l'impact de l’impressionnisme et de Claude Monet sur ce village, de l'amour ou du blasement de la population sur cette manne touristique. L'auteur nous confie anecdotes, détails et éduque de manière plaisante son lectorat sur ce domaine artistique.

Donc au final, une écriture moyenne, une énigme certes mais qui frustrera la plupart des lecteurs, des passages un peu cul-cul. Si c'est une habitude chez Michel Bussi, j'avoue que je ne sais pas si je reviendrais à ses œuvres.
(quoilire.wordpress.com/2014/10/28/michel-bussi-nympheas-noirs/)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Trop alambiqué, 28 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nymphéas noirs (Poche)
A Giverny, où Monet termina sa vie, un meurtre a été commis. Trois femmes gravitent autour de cette intrigue, sans que l'on sache exactement de quelle manière elles sont impliquées dans ce drame... Les pièces du puzzle se croisent, s'entrechoquent, mais le but de l'auteur est bien évidemment de nous empêcher de voir comment elles s'imbriquent. Il n'y réussi que partiellement. D'une part, on soupçonne assez rapidement ce qui unit ces trois femmes, même si Michel Bussi a le chic de glisser des indices qui sèment le doute. D'autre part, on a le sentiment que l'auteur s'est tellement attaché à nous embrouiller que son histoire en devient alambiquée et n'est plus crédible et que, surtout, certains personnages essentiels manquent cruellement d'épaisseur. Si les enfants du village ou la vieille dame bougonne sont crédibles, on a du mal, par contre, à croire à ce jeune inspecteur qui ressemble plus à un acteur de série américaine qu'à un véritable policier, et qui d'ailleurs mène son enquête en dépit du bon sens. On a du mal également à se sentir touché par cette belle institutrice qui nous est présentée à la fois comme une femme intelligente et sensible, mais qui a des attitudes de vamp issue des fantasmes masculins les plus communs... Ces personnages inconsistants renforcent l'impression que ce livre est plus un jeu de l'esprit qu'une véritable histoire. Dommage, car l'intrigue aurait pu être palpitante et l'histoire très attachante si elles avaient été conduites l'une et l'autre avec plus de subtilité et de sensibilité
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un Monet aux rayons X, 14 novembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nymphéas noirs (Format Kindle)
Michel Bussi est vraiment très fort pour brouiller les pistes, vous égarer dans les coins sombres, vous faire perdre la tête. Plus on avance dans ce roman légèrement diabolique, plus l'affaire s'obscurcit. On cherche éperdument la solution, et bien entendu, on ne la trouve pas. Que demander de plus à un polar? Rien! Et pourtant on obtient en prime: 1) une documentation impeccable (et jamais barbante!) sur l'impressionnisme en général et Monet en particulier, 2) une peinture subtile d'une société provinciale pervertie par le tourisme, 3) une véritable écriture, élégante et naturelle à la fois. J'aurais octroyé 5 étoiles si je n'avais pas lu depuis (je suis devenue une fan) " Un avion sans elle" que j'ai trouvé encore meilleur. Et comme il n'y a pas de 6 étoiles, j'ai coté les nymphéas à la baisse, ce qui est parfaitement injuste.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 246 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Nymphéas noirs
Nymphéas noirs de Michel BUSSI (Poche - 5 septembre 2013)
EUR 7,70
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit