Commentaires en ligne 


364 évaluations
5 étoiles:
 (171)
4 étoiles:
 (91)
3 étoiles:
 (52)
2 étoiles:
 (25)
1 étoiles:
 (25)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


102 internautes sur 109 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une Perle !!!
Mon deuxième livre de Michel Bussi, après les Nymphéas noirs.
Contrairement à de nombreux auteurs actuels, nous avons ici une histoire bien différenciée sans aucun élément qui ne "sente le réchauffé".
C'est pour moi à nouveau un énorme coup de coeur.
Michel Bussi gagne...
Publié il y a 15 mois par Jean-Luc

versus
20 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Hou la la !
N'ayant plus rien à lire, je me suis basée sur les avis des internautes pour acheter ce livre (j'ai hélas acheté aussi Les nymphéas noires). Dès les premières pages, j'ai compris mon erreur. Ce roman est bourré de clichés, les bourgeois méchants, les pauvres sympathiques, le jeune homme travaillé...
Publié il y a 4 mois par Tugayé Dominique


‹ Précédent | 1 237 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

102 internautes sur 109 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une Perle !!!, 19 avril 2013
Par 
Jean-Luc "Je ne commente que des livres!" (Switzerland) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Un avion sans elle (Poche)
Mon deuxième livre de Michel Bussi, après les Nymphéas noirs.
Contrairement à de nombreux auteurs actuels, nous avons ici une histoire bien différenciée sans aucun élément qui ne "sente le réchauffé".
C'est pour moi à nouveau un énorme coup de coeur.
Michel Bussi gagne encore à être connu du grand public.
L'édition des Nymphéas noirs chez Terres France n'a peut-être pas permis une distribution suffisamment élargie et c'est un plaisir que "un avion sans elle" soit édité également chez Pocket.

Tout d'abord les points négatifs :

Maintenant les points positifs :

Michel Bussi nous délecte d'une plume merveilleusement soignée.
Une écriture en phrases courtes, précises, taillées comme des joyaux, souvent délicieusement poétiques.

L'histoire d'une flamboyante originalité, une mise en place progressive de chaque éléments du puzzle, chacun nécessaire, pas de fausses pistes inutiles.
Tout est savamment étudié et si le milieu de l'oeuvre peut paraitre parfois un peu s'étaler ce n'est que pour mieux converger vers un dénouement exceptionnel d'ingéniosité.

Un avion sans elle fait partie (tout comme les Nymphéas noirs) de ces rares romans qui me laissent un souvenir puissant, de ces romans que l'on sait que l'on va relire un jour et que l'on a envie de faire découvrir à ses meilleurs amis.

Avec une maitrise éblouissante se dégage un récit original, érudit, intelligent et restant d'accès aisé. Un véritable tour de force!

Les personnages sont très crédibles avec une profondeur psychologique et une "épaisseur" authentique.

Bref: Michel Bussi est définitivement un auteur à découvrir qui fera, j'en suis certain, de plus en plus partie du paysage littéraire français.
BRAVO et MERCI Monsieur Bussi
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


20 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Hou la la !, 2 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Un avion sans elle (Poche)
N'ayant plus rien à lire, je me suis basée sur les avis des internautes pour acheter ce livre (j'ai hélas acheté aussi Les nymphéas noires). Dès les premières pages, j'ai compris mon erreur. Ce roman est bourré de clichés, les bourgeois méchants, les pauvres sympathiques, le jeune homme travaillé par ses hormones, les émigrés chaleureux, un peu de foot, etc. Aucune finesse psychologique. On est à des kilomètres d'Erlendur ou de l'inspecteur Chen. Toute l'intrigue repose sur l'identité d'un bébé, alors on se demande pourquoi le test ADN intervient bien après que celui-ci soit admis auprès des tribunaux ! J'ai tout détesté dans ce trop gros livre, écrit dans un style aisé mais racoleur.Désolée pour les lecteurs qui ont aimé, moi, tout au long de la lecture, je me suis sentie minable d'avaler une telle bêtise.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Clichés et poncifs, 20 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Un avion sans elle (Poche)
L'histoire en elle même, est assez bien bâtie, mais malheureusement desservie par un style catastrophique: Phrases toute faites, clichés, poncifs, figures de style qui ne servent qu'à faire des (mauvaises) figures de style...
Bref, décevant, il n'y aura pas de deuxième chance pour cet auteur...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


36 internautes sur 40 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Sur un air de Charlélie Couture, 26 septembre 2012
Par 
Jay (Paris) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Un avion sans elle (Broché)
Suite à un crash d'avion, le bilan est terrible - comme le nom du mont sur lequel le drame a eu lieu - puisqu'il n'y a qu'une seule toute petite miraculée, un bébé de 3 mois. Mais, ironie du sort, deux familles avec une fille de 3 mois avaient embarqué sur cet avion et les grands-parents des deux côtés réclament l'enfant. Un côté est du type prolétaire dieppois et l'autre du type nanti à particule. On penserait presque à « La vie est un long fleuve tranquille » mais nulle comédie ici. On pourra s'agacer de l'approche manichéenne de la lutte des classes, avec les gentils pauvres et les vilains riches mais en même temps, c'est un des ressorts pertinents d'une intrigue bien ficelée. L'auteur parvient à maintenir l'intrigue pendant 18 ans en alternant dans la narration d'une part le journal du détective privé chargé (par la famille riche, naturellement) de l'enquête jusqu'aux 18 ans du fameux bébé et d'autre part l'action présente des différents protagonistes jusqu'au surprenant dénouement. Cela paraît difficile de nous tenir aussi longtemps en haleine...on pense à l'ADN, les photos etc et l'on sent que c'est à la limite du crédible mais l'auteur arrive pourtant à conserver l'adhésion. « Comme un avion sans elle » est un polar original à l'intrigue bien menée et aux personnages bien campés : une bonne découverte en ce qui me concerne.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 décevant, 3 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Un avion sans elle (Poche)
l'histoire, le scénario est pas mal, et peut-être n'est-ce effectivement qu'un scénario attendant son réalisateur. parce que, question écriture, totalement indigeste.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


68 internautes sur 77 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 ...sauf la fin !, 26 avril 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Un avion sans elle (Broché)
Je dois être très prudente pour rédiger mon commentaire puisque le polar n'est pas mon choix de lecture habituellement. Mais précisément ce qui m'a plu c'est que pendant les 4/5 du roman nous ne trouvons pas de policiers et voyous, l'intrigue est très originale et bien menée, l'écriture m'a semblée assez agréable.
La fin ne m'a pas convaincue.J'ai été désolée par cette fin un peu facile et "rapide". Je me suis sentie comme "coupable" ou "fautive" d'avoir aimé le livre jusqu'à ce happy end !
Cependant je compte lire un autre Michel Bussi pour effacer cette vilaine sensation de facilité
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 de l'art d'embobiner le lecteur..., 10 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Un avion sans elle (Poche)
Deux familles se disputent le même bébé, seul rescapé d'un crash d'avion, et vont se livrer une bataille acharnée qui continuera de les hanter pendant les dix-huit prochaines années. Le jour de son anniversaire, Lylie prend connaissance du journal du détective privé (Crédule Grand-Duc, quel nom !), engagé par la famille Carville. Après quoi, la jeune fille le confie à son tour à Marc, lui fait une bise et disparaît de la circulation. Le garçon comprend que, pour la sauver, il doit partir sur les traces du privé, qu'on a assassiné chez lui, et remonter la piste de son enquête.

L'histoire n'est ainsi constituée que d'informations sans cesse renouvelées, sur des secrets de famille, des mensonges, des trahisons, des complots, mais qui renvoient toujours le dénouement vers une issue improbable. Qui est véritablement Lylie ? Lyse-Rose de Carville ou Émilie Vitral ? Sans mentir, c'est un livre au suspense haletant, au scénario parfaitement ficelé, qui nous fait tenir jusqu'au bout, pantelant et désespéré ! J'ai beaucoup, beaucoup aimé. Les personnages, tous accablés et brisés par cette histoire cauchemardesque, nous semblent tellement proches. On ressent une vive et sincère compassion, n'imaginant pas un seul instant notre réaction face à un tel dilemme.

Et comment grandir sans identité, avec ce flou tenace d'une éventuelle erreur judiciaire ? Le drame remontant à un soir de décembre 1980, il n'était pas envisageable d'avoir recours à des tests ADN, mais cela arrange bien les petites affaires de l'auteur qui cherche à brouiller les pistes, à brasser large et à captiver son lecteur en ne lui offrant aucun temps mort. Il joue aussi sur la corde sensible, mais sans indécence, et j'ai apprécié. Le résultat est absolument bluffant. C'est une lecture épuisante pour les nerfs, mais franchement excitante !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un suspense passionnant, 3 janvier 2013
Par 
Jean-michel Lecocq (Var) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Un avion sans elle (Broché)
Au départ, c'est un « pavé » de 533 pages et, comme à chaque fois dans ces cas-là, on se dit qu'il va falloir que l'intrigue soit à la hauteur pour réussir à en venir à bout. Toute lecture est une nouvelle aventure, un pari. Et, cette fois, le pari est gagnant. Tout commence par une catastrophe aérienne le 23 décembre 1980, quelque part dans la montagne jurassienne. Il n'y a qu'un seul rescapé : un nourrisson de quelques semaines que deux familles vont se disputer âprement : les de Carville, une famille de la haute bourgeoisie industrielle, et les Vitral qui tiennent une friterie ambulante sur la côte normande. Mathilde de Carville embauche un détective chargé d'enquêter pour établir la filiation du nourrisson, une petite fille qui, selon les cas, se nommerait Lyse-Rose ou Emilie. Crédule Grand-Duc, le détective, ancien mercenaire, va conduire ses investigations durant dix-huit longues années. De ce travail obstiné et patient résultera un cahier sur lequel il a consigné tout le déroulement de sa longue enquête et qu'il décide de remettre, le jour de ses dix-huit ans, à la jeune fille, avant de se suicider. Il semble qu'au dernier instant, au moment de mettre fin à ses jours, il ait découvert un élément qui remet en cause toute son enquête et apporte la lumière sur la véritable identité du nourrisson. A travers l'alternance entre le récit de l'enquête de Crédule Grand-Duc et celui de l'enquête menée en 1998 par Marc Vitral, le frère putatif de la jeune fille, le lecteur est entraîné dans une aventure de plus en plus palpitante, de Paris en Normandie, en passant par le Jura. Plus on avance dans la lecture et plus l'intrigue se complexifie. Le suspense s'amplifie au fil des pages, savamment distillé et dosé par Michel Bussi. Le dénouement est totalement inattendu et parfaitement amené. L'écriture est fluide, agréable, ponctuée d'évocations culturelles et sportives sur les années 80. Un polar à découvrir absolument.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


60 internautes sur 71 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 le polar que vous ne lâcherez pas !, 30 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Un avion sans elle (Broché)
Un crash d'avion en pleine montagne = 168 morts et 1 seul survivant. Enfin... une survivante, une petite fille de 3 mois environ. Mais qui est elle ? 2 nourrissons voyageaient dans cet avion, et les 2 familles se livrent bataille : une famille aisée et une autre plus modeste. A l'époque, en 1980, la science ne permet pas encore de déterminer les liens de parenté par les tests ADN. Un enquêteur est mandaté par la famille la plus riche, il doit découvrir la vérité avant les 18 ans de l'enfant. L'histoire démarre la veille du jour fatidique, l'enquêteur vient enfin de trouver la clé du mystère, mystère que le lecteur comprend à la fin du livre (bien sûr !!). J'ai trouvé le scénario et le style très accrocheurs. Un récit passionnant que j'ai eu du mal à lâcher. Bien structuré avec un suspens haletant, le polar idéal.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 j'aime, 31 décembre 2013
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Un avion sans elle (Format Kindle)
Ce roman est excellent. Il y a bien quelques longueurs pendant la première moitié du livre, puis ensuite tout s'accélère et il devient impossible de décrocher. Le dénouement est fantastique et tout se résout sur les quelques dernières pages. Le style est agréable, tonique, bien adapté à l'histoire. Les personnages sont bien travaillés psychologiquement. Franchement je recommande. Moi qui n'apprécie pas plus que ça le policier, j'ai beaucoup apprécié.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 237 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Un avion sans elle
Un avion sans elle de Michel Bussi (Poche - 7 mars 2013)
EUR 7,70
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit