undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles25
4,1 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:16,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

500 PREMIERS RÉVISEURSle 30 décembre 2014
"Eleanor et Park", c'est l'histoire de la rencontre de deux jeunes gens qui tous les jours font le trajet côte à côte dans le bus. Elle, Eleanor ne passe pas inaperçue, elle est ronde, rousse et s'habille comme l'as de pique. Nouvelle, elle devient vite la "risée" de son établissement scolaire, essuyant les remarques et les vacheries de ses camarades. Lui, Park est d'origine Coréenne plutôt à la mode et qui ne cherche pas à faire de vagues.

Leur histoire est celle de l'apprivoisement. A travers leurs présences discrètes, c'est la musique et les comics qui vont les rapprocher. Ils vont passer de plus en plus de temps ensemble, jusqu'au jour où ils ne voudront plus se quitter. Derrière cette amitié amoureuse belle, simple et sincère se cache des différences sociales mais aussi des drames familiaux. Le foyer de Park va devenir alors un refuge pour Eleanor, et sa famille un moyen de s'épanouir.

Le roman est émouvant, grave. Le style est direct. Vous serez surpris par des personnages riches et atypiques. Un récit fort et pas si anodin qui donne juste envie de chérir ce que l'on a là, tout de suite. Bonne découverte !
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 12 octobre 2014
J'ai beaucoup aimé l'histoire de ces deux adolescents, perdus chacun à leur manière, et qui vont s'accrocher l'un à l'autre pour essayer de grandir. Ce sont deux personnages vraiment touchants, et je ne m'attendais pas à ce que l'histoire soit si profonde. C'est un livre tout en pudeur, et c'est je pense ce que j'ai le plus apprécié.

L'histoire nous est contée à la fois par Eleanor et par Park, ce qui est très intéressant. Je les ai beaucoup aimé tous les deux. Eleanor n'a vraiment pas une vie facile, et j'ai ressenti beaucoup de compassion pour elle. Le sujet de sa famille est très bien abordé, nous mettant mal à l'aise par son réalisme, mais sans jamais trop en dévoiler. Park est un jeune homme attachant, qui essaye de faire de son mieux pour être lui-même malgré la pression de ses camarades et de son père.

Ce roman traite surtout du problème qu'ont la plupart des adolescents qui ne rentrent pas dans le moule qu'on attend d'eux, que ce soit par choix ou par obligation. Il et en effet bien difficile d'être soi-même à cet âge-là. J'ai trouvé qu'ils avaient tous les deux beaucoup de courage. Leur relation évolue tout en douceur et est très belle. Elle pose aussi la question de savoir si on peut réellement rencontrer l'amour de sa vie si jeune, et des difficultés qui en résultent.

C'est donc un très beau livre, que j'ai pris beaucoup de plaisir à lire, même si je suis un peu frustrée par la fin, j'aurais aimé en savoir plus !
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 septembre 2014
Tout d'abord, ce que j'ai le plus appréciée dans cette histoire, c'est le personnage d'Eleanor. Elle est si forte et en même temps si fragile. Elle est assez marrante à cause de ses maladresses. Et son histoire ne peut laisser personne insensible.

Sa rencontre avec Park est une bouée de sauvetage dans un univers bien sombre. En effet, Richie, son beau-père, est tout simplement entièrement constituée de méchanceté. Sa mère est soumise à celui-ci donc aucun espoir de ce côté-là.

Park est un jeune homme qui se méfie un peu d'Eleanor au début puis il décide de lui tendre la main et petit à petit une relation nait entre eux. C'est un personnage attachant et gentil.

L'histoire se lie assez vite. Ce n'est pas une simple histoire d'amour. Non, dans ce livre l'amour nait au fil des pages et c'est ce que j'ai le plus apprécié, qu'ils ne tombent pas amoureux en quelques pages. Cette histoire aborde aussi les thèmes des familles nombreuses et la maltraitance. On est aussi plongé au cœur des USA des années 80. Il y a quelques références de cette époque que j'ai eue du mal à comprendre notamment au sujet de la musique et des comics.

Le point faible de cette histoire est pour moi la narration. Le fait que l'histoire soit racontée à la troisième personne est bizarre à lire surtout qu'on a aussi les pensées des personnages alors pourquoi ne pas raconter cette histoire à la première personne ? Pour moi, cela permet de s'attacher encore plus aux personnages.

C'est une belle histoire mais pas un coup de cœur pour moi. Mais j'ai pris plaisir à la lire, les pages ont très vite défilé. Mais je conseille quand même cette histoire car elle mérite d'être lue.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je vous le dit immédiatement Eleanor & Park n'est pas un coup de cœur mais ça a été indubitablement une lecture satisfaisante malgré quelques petits points qui m'ont dérangé dans le caractère des personnages et dont je vous parlerai plus bas. Ce qui m'intéressais avec ce livre c'est le fait que le proverbe "les opposés s'attirent" prend ici tout son sens. En effet, Eleanor et Park partagent le même bus mais n'ont rien en commun au premier abord. Elle est rousse et bien en chair, il est d'origine coréenne, n'est pas bien grand et tout fin. Il est apprécié par ses camarades d'école, elle est la nouvelle, celle que tout le monde méprise et dont tout le monde se moque. Et pourtant...

La dynamique du roman est intéressante puisqu'il s'agit d'un récit à deux voix, celle vous vous en doutez de Park et celle d'Eleanor. L'alternance de points de vue est très rapide et rapprochée ce qui m'a donné plus d'une fois l'impression d'assister à un match de ping-pong mais même si ce n'est pas ce que je préfère, ce n'était pas désagréable à lire. Malgré cette rapide alternance de points de vue, l'auteur prend le temps de nous brosser son décor mais surtout de mettre en avant les deux familles des protagonistes qui une fois de plus sont à l'opposé l'une de l'autre. La famille de Park est simple mais respire l'amour et le bien être tandis que celle d'Eleanor est pleine de conflits, de non dits et d'injustice.

La famille d'Eleanor aurait pu me permettre de me la rendre plus attachante malgré tout j'ai eu du mal à accrocher à son personnage. En effet, je peux comprendre que l'on manque de confiance en soi quand on est la risée de plusieurs élèves mais j'ai eu l'impression qu'elle faisait de manière non intentionnelle payer à Park cette exclusion sociale en étant injuste avec lui. En effet elle se vexe pour un oui ou pour un non, elle pleure toutes les trois pages, on ne peut rien lui dire tellement elle est susceptible. Alors encore une fois, sa situation n'a rien d'enviable ni de facile mais ça ne m'a pas permis de la rendre plus sympathique à mes yeux.

Quoi qu'il en soit j'ai apprécié le contexte des années 80 dans lequel se déroule l'histoire, les références musicales de l'époque, les walkmans (paix à leurs âmes) et autres comics (qui eux ont traversé les années sous la même forme). Ce contexte a donné au livre une ambiance un petit peu vintage et old school qui ne m'a pas laissé indifférente. J'ai également aimé que la romance s'installe petit à petit en prenant son temps et en passant par différentes phases plutôt qu'assister à un quasi coup de foudre. Pour autant, moi qui pensait lire une romance légère et sans prise de tête, je me suis plutôt trompée! En effet comme je l'évoquais plus haut, le contexte familial d'Eleanor est extrêmement tendu à cause de son beau-père ce qui fait que l'atmosphère générale est parfois très pesante. Concernant la fin, j'avoue avoir été déçue comme beaucoup de monde par la tournure des évènements que j'avais prévus en cours de route à cause du caractère d'Eleanor.

En résumé, ce roman avait un fort potentiel de départ. Le début m'a énormément plu mais plus j'avançais dans ma lecture, moins j'étais convaincue par le déroulement des évènements et le caractère d'Eleanor. C'est néanmoins un 3/5 en ce qui me concerne parce que le livre conserve un côté addictif que je ne m'explique pas et je n'ai eu de cesse de tourner les pages jusqu'à l'avoir terminé.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Eleanor & Park est sans conteste LE roman dont on entend parler avant même sa sortie en version française. Recommandé par John Green ou encore Gayle Forman, la crème de la crème. Impossible donc de ne pas le lire.

On pénètre ainsi dans le monde d’Eleanor et Park, tous deux adolescents en 1986.

Eleanor n’est pas une adolescente comme les autres, elle est « bien trop » : bien trop ronde, avec des cheveux roux bien trop voyants, des tâches de rousseurs bien trop présentes, des bijoux bien trop visibles, des vêtements bien trop amples, bien trop masculins, et une famille bien trop à problèmes. D’ailleurs l’histoire commence quand elle retourne dans sa famille après un an d’absence, auprès de sa mère, ses frères et sœurs, et un beau père qui leur mène la vie rude… On sent dès le départ qu’il y a quelque chose dans cette famille qui risque d’influencer fortement l’avenir d’Eleanor.

Park est un jeune garçon dont la mère est sud-coréenne, « l’asiatique » de sa promo. Pourtant il est assez bien intégré dans son lycée, du moins on le laisse tranquillement faire sa vie. Il a des parents toujours fous amoureux l’un de l’autre, un petit frère avec lequel il s’entend bien, une famille aimante, une situation bien tranquille, normale et paisible. Et puis un matin il va partager sa banquette dans le bus avec Eleanor… Rapidement, chacun va devenir la bouée de secours de l’autre, une bouffée d’oxygène.

Le fait que l’histoire se passe en 1986 m’a rendue sceptique au départ, mais finalement tout coule tellement de source que l’on s’imagine facilement la vie à cette époque ; étant née en 1988, inutile de dire que j’avais peur que l’environnement fasse « vieillot »… Loin de là, les références font sourire, l’absence de téléphone fixe dans la maison d’Eleanor ne semble pas si bizarre que cela…

J’ai beaucoup aimé également la façon de l’auteur de passer d’un point de vue à un autre. Ses phrases courtes, hâchées retranscrivent parfaitement les sentiments des deux personnages, on est plongé au cœur de leurs vies, de leurs ressentis, c’est tout simplement magique.

Je n’en raconterai pas plus sur ce roman, c’est un petit bijou qui vaut la peine de l’ouvrir sans trop savoir à quoi s’attendre. Je reste tout de même frustrée sur la fin (typiquement le genre de final que je déteste…) mais je ressors de cette lecture touchée par tout ce que Rainbow Rowell nous a fait ressentir.

Eleanor & Park, pour moi LE roman qu’il faut avoir lu absolument cet été !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 mai 2015
C'était mal barré au départ pour cette pauvre Eleanor dans son nouveau lycée: rousse, grosse, débraillée... Elle est la risée et le souffre douleur de ses camarades.
Et si ce n'était qu'au lycée!
Chez elle c'est également un cauchemard: sa mère s'est remariée avec un homme violent et pervers; et avec ses frères et soeur, ils vivent dans une misère sordide (pas de brosses à dents, la salle de bains sans porte qui donne sur la cuisine, tous dorment par terre avec le petit frère qui pisse au lit...).
Park au contraire, a une vie de famille plutôt aisée. Il n'est pas le plus populaire, mais les autres le laissent tranquille.
D'abord réticent, Park laisse Eleanor s'asseoir à côté de lui dans le bus.
Au départ il ne lui parle pas, il a trop honte d' être vu entrain de lui parler...
Il lit dans le bus (des comics) et la laisse lire en même temps. Puis ils se mettent à parler musique, il lui fait des compils sur cassettes...
L'histoire d'amour se tisse lentement, au fil des trajets en bus matin et soir...
Tout est extrêmement bien décrit au niveau des sentiments, des sensations (la première fois qu'il lui touche la main, la première fois qu'il lui parle au téléphone...). Tout est extrêmement fort et authentique...
Préparez vous à revivre votre première histoire d'amour avec nostalgie (pour ceux qui ont eu la chance d'en vivre une comme ça...).
Bref! Ce livre est magique! Je n'ai pas honte de dire que je l'ai lu 2 fois.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 novembre 2015
Après avoir vu un nombre incalculable de commentaires positifs j'ai cédé à la tentation. Je suis extrêmement déçu. Je n'aime ni l'écriture, ni l'histoire des personnages. Pour ma part je ne me suis pas du tout attaché à Eleanor ou à Park. Une grande déception ce livre..
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
[...])

Ce livre me faisait de l’œil depuis qu'il avait été annoncé. Et les avis qui en ont découlé m'ont convaincue de me le procurer. De coup de cœur en coup de cœur, je n'ai pas hésité longtemps. Je partais donc très positive en le commençant, mais justement peut-être un peu trop car au final j'en ressors déçue...

Eleanor est une jeune fille ronde, repliée sur elle-même et qui revient chez sa mère après un an d'absence. Avec l'abandon de son père, elle vivait seul avec ses frères, sa sœur et sa mère, jusqu'à ce que cette dernière trouve un nouveau compagnon, qui depuis leur fait vivre un véritable cauchemar.

À l'opposé, il y a Park, qui vit avec ses deux parents. Une vie simple, sincère et reposant comparée à celle d'Eleanor. Deux opposés qui finalement vont se trouver au détour d'un bus, où elle choisit de s'asseoir à côté de lui. Tout d'abord renfrogné, il va vite instaurer une relation entre eux qui va vite évoluer en amitié et en plus.

J'ai très vite été déboussolée par le style d'écriture de l'auteure... Phrases hachées, enfantines, j'ai vraiment eu du mal à m'y faire et du coup, je n'ai pas réussi à accrocher comme beaucoup. J'avais l'impression de me retrouver devant un journal intime, écrit par une collégienne, c'était très troublant et dépressif. Car oui, moi qui m'attendais à une belle histoire d'amour, je me suis retrouver avec un roman glauque, angoissant et triste. Et non pas une belle histoire entre deux jeunes.

D'ailleurs, leur histoire d'amour est pour moi arrivée bien trop vite. Le premier « je t'aime » a débarqué comme ça, sans prévenir et je suis restée un peu coite devant mon livre. Il est vrai que leur relation a très vite évolué, mais pour moi, c'en était encore qu'au stade de l'amitié. Peut-être que le style de l'auteure y est pour beaucoup, je ne sais pas...

Tellement je me suis sentie oppressée et sur le qui-vive durant chaque chapitre, que je n'ai pas su profiter de ce que ce livre offrait : une belle histoire d'amour entre deux lycéens que pourtant tout oppose. Et c'est dommage. Parce que au fond, cette histoire est belle, il faut juste presque en arriver à oublier le contexte et ce que vit Eleanor chaque jour.

Cependant, malgré ces quelques points négatifs, j'en ressors aussi du bon. Les chapitres, bien que courts, sont séparés en plusieurs parties, traitant à chaque fois des pensées des deux personnages principaux. Ce qui permet (ou non) de s'attacher à eux. Et contre toute attente, on se rend compte que ces chapitres sont en soi très addictifs, car même si l'on arrive pas à être touché par l'histoire comme moi, on veut quand même avoir le fin mot de l'histoire.

En parlant de fin : je l'ai trouvée très bien et elle a rehaussé un peu ce livre que j'allais classer dans déception. Elle est prenante, haletante et on veut savoir comment tout va se terminer et si tout va s'arranger. Mais finalement, je ne me suis pas attachée aux personnages (peut-être un peu plus à Park), parce que, et j'en suis désolée, je les ai trouvés bien trop mous à mon goût.

En résumé, je crois que j'en attendais beaucoup trop de ce roman, vu les avis très positifs qui fleurissaient sur la toile. J'ai trouvé que la romance arrivait trop vite, qu'elle était plate, fade et que les personnages étaient dénués de charisme. Bien au-delà de ça, l'histoire en elle-même pourrait être belle, si le fond n'était pas aussi angoissant et oppressant. Moi qui me languissais de lire une histoire belle, douce, qui m'aurait donné des étoiles dans les yeux et des papillons dans le ventre, je me suis plutôt retrouvée avec une boule dans l'estomac durant toute ma lecture... Cependant, ne vous fiez pas que à mon avis, je vous conseille d'aller en voir d'autres, tels que ceux de Géraldine, Marvin, Anne-Charlotte et encore bien d'autres, qui eux, sont tombés sous le charme !

* Je remercie PKJ et Marie pour cette découverte et leur confiance *

Justine P.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 décembre 2014
Ce roman est juste Ma révélation de l'année!!! Je me suis sentie transporter à travers ma lecture. Eleanor and Park est un chef d'œuvre et peu plaire aux ados.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juillet 2014
Quel merveille! J'ai longtemps hésité à l'acheter parce que la quatrième de couverture ne m'emballait pas plus que ça et me faisait penser que ce livre s'adressait à un public très YA. Bref, heureusement que j'ai finis par me laisser convaincre. C'est un petit bijoux, on s'attache énormément aux personnages, j'ai trouvé aussi (au début) que leur histoire s'est construite rapidement mais les sentiments sont tellement bien décrit. Et le gros plus, ce n'est pas que le récit d'un premier amour, il y aussi un fond, une histoire derrière. J'ai été très touché par la situation familiale de Eleanor. La fin m'a aussi laissé perplexe, frustré. Pourtant je savais, c'est tellement du vu et revu ce genre de fin mais j'étais vraiment surprise. J'espère qu'il y aura une suite.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)