Commentaires en ligne


430 évaluations
5 étoiles:
 (134)
4 étoiles:
 (89)
3 étoiles:
 (96)
2 étoiles:
 (47)
1 étoiles:
 (64)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 À ne surtout pas éviter nous passons un bon moment, très bon.
Entre une tristesse morbide qui nous plonge dans cet univers de réclusion intime dès les premières lignes de ce court roman de 187 pages pour nous emporter ensuite dans un long voyage, Agnès Martin-Lugand ne nous laisse pas le choix : nous commençons la lecture, nous sommes pris au piège. Il nous faut achever l'invitation de...
Publié il y a 1 mois par Christian Aufranc

versus
10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 C'est la fin que j'ai appréciée le plus
C'est globalement un bon livre. L'histoire n'est pas commune. J'ai été un peu déçu par le récit est un peu prévisible. Par contre j'ai été surpris par la fin qui nous éloigne du roman à l'eau de rose.Je ne regrette pas sa lecture. Peut être que j'attendais plus par le fait de la présence si longue de ce...
Publié il y a 22 mois par PhC


‹ Précédent | 1 243 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 À ne surtout pas éviter nous passons un bon moment, très bon., 22 avril 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les gens heureux lisent et boivent du café (Poche)
Entre une tristesse morbide qui nous plonge dans cet univers de réclusion intime dès les premières lignes de ce court roman de 187 pages pour nous emporter ensuite dans un long voyage, Agnès Martin-Lugand ne nous laisse pas le choix : nous commençons la lecture, nous sommes pris au piège. Il nous faut achever l'invitation de l'auteur.

Entrer dans l'intimité la plus profonde d'un narrateur, c'est aussi entrer dans celle de l'auteur.

Diane a perdu sa fille Clara et son mari Colin dans un accident de voiture. Cette tragédie débute ce roman. La jeune veuve n'a vraiment qu'un ami sur lequel compter : Félix, un homosexuel d'une gentillesse à toute épreuve envers Diane. Felix est aussi son collaborateur dans le un petit café littéraire qui fonctionne cahin-caha, mais il mène une vie de débauche, change de partenaire très souvent, boit et se drogue.

Ces pages écrites en bonnes formes nous renvoient dans des effluves de fumées, d'alcools et de substances peu recommandables.

Diane entre dans un marasme profond qui semble ne jamais pouvoir prendre fin. Le deuil éternel. Ne s'habille plus, boit verre après verre, fume cigarette sur cigarette, se laisse aller vers une déchéance totale. Son appartement est un vrai capharnaüm que seul Félix entretient. Parfois. Là nous sommes pris au piège de l’auteur et nous voulons connaître la fin de ce tragique mélodrame. Mélancolie et l'abandon de son "moi" sont présents à chaque ligne lue.

Un jour, Diane décide de partir de son domicile parisien, quitter ce qu'elle nomme désormais "Les Gens heureux son ceux qui picolent et s'envoient en l'air". Elle décide d'aller boire de la "Guinness" en Irlande dans un bled perdu, au milieu de nulle part, dans une petite maison louée par des gens très sympathiques et dans laquelle le même capharnaüm va rapidement habiter.

Un jour elle rencontre Edward dont le seul aspect sympathique réside dans le caractère de son chien....

La suite à vous de la découvrir dans ce livre brutal et attachant à la fois.
L'éviter serait dommage.

Christian.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 C'est la fin que j'ai appréciée le plus, 17 juillet 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les gens heureux lisent et boivent du café (Format Kindle)
C'est globalement un bon livre. L'histoire n'est pas commune. J'ai été un peu déçu par le récit est un peu prévisible. Par contre j'ai été surpris par la fin qui nous éloigne du roman à l'eau de rose.Je ne regrette pas sa lecture. Peut être que j'attendais plus par le fait de la présence si longue de ce livre dans le top 100.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


26 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Simple, frais, pudique, 13 mars 2014
Par 
Tornade - Isa - Voir tous mes commentaires
(TOP 10 COMMENTATEURS)    (#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les gens heureux lisent et boivent du café (Broché)
Colin et Clara viennent de percuter un camion : Diane n'a que quelques minutes pour dire Adieu à son mari... pour sa fille il est déjà trop tard.
Voilà un an que Diane végète chez elle, cigarettes, boisson et son lit pour seuls compagnons. Félix est là pour la soutenir, mais c'est en Irlande que cette jeune femme meurtrie finira par se rendre pour tenter de se ressourcer et peut-être oublier...

J'ai un peu hésité à me procurer ce roman, tant les avis négatifs étaient nombreux, mais je ne regrette pas du tout d'avoir tenté cette lecture. C'est une histoire simple, celle où le commun des mortels pourrait se reconnaître. L'écriture y est sobre, pudique, vivante à la fois.

J'ai aimé ce flot de sentiments et de sensations que procure cette escapade dans l'intimité des personnages...
J'ai aimé la fragilité de Diane face à ce deuil cruel et brutal, l'investissement de Félix son ami et confident...
J'ai aimé ce contraste frappant entre Diane et Edward, Irlandais bourru et rustre, maladroit et renfrogné, au regard scrutateur et inquisiteur. Diane fait penser à un petit chat, fragile et sensible, délicat et vulnérable. Edward est robuste, imposant, l'homme fort qui a tout pour être ce protecteur qu'elle désire inconsciemment et dans les bras duquel il fait bon se blottir...
J'ai aimé que petit à petit Diane et Edward arrêtent de jouer au chat et à la souris et laissent leur amour naissant évoluer... qu'ils se surprennent, se dévoilent, osent et laissent tomber cette carapace où chacun avait élu domicile...
J'ai aimé cette fin ouverte où le lecteur se prend à imaginer à la place de l'auteur...
Alors oui, c'est un peu prévisible, à l'eau de rose par moments... mais où est le problème ?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


13 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Facile à lire, sympa...un peu "téléphoné" !, 14 novembre 2013
Par 
l'ivre libre (France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 50 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les gens heureux lisent et boivent du café (Format Kindle)
Les personnages comme Edward, les parents de Diane, Megan (la garce qui débarque et relance l'action) sont des caricatures; bien sûr, Edward est un mufle antipathique dès le début, ses parents ne comprennent rien, sont corsetés dans leurs principes, Megan (la garce) vient compliquer à point nommé une situation qui tombait dans la romance à l'eau de rose... la suite du livre est téléphonée, (ils vont forcément tomber dans les bras l'un de l'autre!), il y a des répétitions (il se passe la main sur la figure, l'embrasse sur la tempe...) mais l'ensemble du livre est sympa tout de même, si facile à lire qu'il ne faut pas bouder son plaisir; on pleure beaucoup, on s'émeut devant tant de malheurs. On fume à tire -larigot aussi (que fait le cow-boy Marlboro?)
Bref, il ne faut pas trop demander à ce bouquin qu'on dévore en sachant que ce n'est pas une oeuvre impérissable, qu'elle nous aura juste fait passer un bon moment de lecture et un trajet en train (oui, il y a encore des gens qui lisent dans le train !)
J'ajoute "in fine" que l'étude des réactions, des pensées, des attitudes liées au deuil, sont tout à fait justes et témoignent d'une compréhension humaine de la situation!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Plutôt superficiel, 1 mars 2013
Par 
kachémax - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les gens heureux lisent et boivent du café (Format Kindle)
Un roman qui se laisse lire assez facilement, mais qui reste très superficiel. Malgré un sujet sensible, la disparition tragique d'un mari et d'un enfant, j'ai ressenti très peu d'émotions fines. Trop de larmoiement au début, puis une amitié dont les relations sont assez mal exploitées : on se contente d'être spectateur sans aucun partage.

A lire juste pour s'occuper en attendant un train ou un métro.

Pour ressentir des émotions profondes et justes sur des sujets sensibles, lisez "Oscar et la dame rose" de Eric Emmanuel Schmitt.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


74 internautes sur 88 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 une vraie déception, 1 juillet 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les gens heureux lisent et boivent du café (Format Kindle)
Après touts les bonnes critiques, je croyais lire un ouvrage intéressant
Et voilà que je tombe sur un roman de gare type arlequin
Un bouquin pour adolescentes frustrées
Bref sans intérêt aucun
Dommage le début démarrait bien mais la pseudo histoire irlandaise est franchement niaise
Tant pis...
Passons vite a autre chose....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


59 internautes sur 70 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 irina, 28 juin 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les gens heureux lisent et boivent du café (Format Kindle)
Roman à l'eau de rose, description et psychologie des personnages peu logique, peu convaincante et simpliste; je n'ai pas pu le lire jusqu'à la fin
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Affligeant, 21 février 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les gens heureux lisent et boivent du café (Broché)
Le début semble prometteur, mais on sombre vite dans des clichés tous plus pathétiques. Le meilleur ami gay qui vit dans la débauche et tente de la sortir de sa déprime, leur proximité physique digne de jeunes lycéens, l'exil de la narratrice en irlande, le voisin pas sympa dont le charme finit par la faire succomber... Bref assez ridicule. Surtout quand je pense que certains auteurs qui gagneraient à être connus sont bien moins médiatisés que ce mauvais roman de gare. Une écriture infantile dessert encore davantage la trame déjà bien pauvre. L'auteure aurait annoncé avoir 16 ans que cela ne m'aurait pas choqué. La narratrice et héroïne semble d'ailleurs raisonner avec un âge mental voisin.
Somme toute, beaucoup de bruit autour de pas grand chose et un succès pour moi incompréhensible. Si vous n'appréciez pas les niaiseries prévisibles (dont ce bouquin est truffé) passez votre chemin.
Je regrette amèrement mes 15 euros.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un grand plaisir à lire !, 5 septembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les gens heureux lisent et boivent du café (Format Kindle)
Lu quasi d'une traite ! J'ai adoré ! Je conseille vivement ce livre et cet auteur. Un vrai plaisir. Histoire, description, émotion tout m'a plu !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A LIRE SANS HESITER, 9 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les gens heureux lisent et boivent du café (Poche)
A cause du bouche à oreille j'ai démarré ce roman sans conviction mais quelle erreur. Très jolie histoire pleine de fraîcheur. Un auteur plein de promesses à ne pas rater, surtout que je viens de finir son second roman et qu'il me tarde de lire le prochain. Ne passer pas à côté de cet écrivain, je suis heureuse de ne pas l'avoir fait.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 243 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Les gens heureux lisent et boivent du café
Les gens heureux lisent et boivent du café de Agnès Martin-Lugand (Poche - 5 juin 2014)
EUR 6,20
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit