Commentaires en ligne


200 évaluations
5 étoiles:
 (122)
4 étoiles:
 (39)
3 étoiles:
 (14)
2 étoiles:
 (12)
1 étoiles:
 (13)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


58 internautes sur 62 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le meilleur!!
Après "Meurtres pour rédemption" je me suis dis, voilà, ce livre sera son meilleur, impossible de faire mieux. Effectivement, "Juste une ombre" m'avait un peu déçue --meme si c'est un excellent thriller--- car, de mon avis, il n'avait pas la force de "Meurtres...".
Et puis là...... avec ce Purgatoire des Innocents je dois avouer...
Publié il y a 22 mois par Patricia

versus
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 ...jusqu'à l'overdose.
Inconditionnel de Giebel qui manipule le lecteur comme personne, qui nous séquestre comme ses héros, qui nous emmène dans des voyages sans retour, au bout de la folie (chiens de sang, meurtres pour rédemption, juste une ombre) mais cette fois l'impératrice du polar s'enfonce dans les entrailles du mal jusqu'à...l'overdose, alors...
Publié il y a 2 mois par londonboy


‹ Précédent | 1 220 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

58 internautes sur 62 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le meilleur!!, 8 mai 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Purgatoire des innocents (Broché)
Après "Meurtres pour rédemption" je me suis dis, voilà, ce livre sera son meilleur, impossible de faire mieux. Effectivement, "Juste une ombre" m'avait un peu déçue --meme si c'est un excellent thriller--- car, de mon avis, il n'avait pas la force de "Meurtres...".
Et puis là...... avec ce Purgatoire des Innocents je dois avouer que je suis restée clouée? transfixée? Bref, commencé ce matin avant d'aller travailler, et terminé dans la soirée. Encore plus prenant que mon favori de Karine Giebel, encore plus puissant, encore plus addictif..... je ne trouve pas d'adjectifs assez forts pour le décrire. Je ne peux vous dire qu'une chose : achetez le! télechargez le! piquez le à votre meilleur ami! Mais surtout lisez le vite! Il est impossible que vous le regrettiez.
Madame Giebel, vous êtes un Maitre. Un très grand Maitre. Je crois qu'il est temps que les auteurs anglo-saxons de thrillers fassent très attention.......
Je n'ai qu'un regret : l'avoir lu si vite et ne plus avoir la chance d'en découvrir les premières pages.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


51 internautes sur 55 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Noir très noir, Meurtres pour rédemption puissance 10., 16 mai 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Purgatoire des innocents (Broché)
Ce n est de toute évidence pas un roman à l eau de rose.
C est noir, très noir, dur, éprouvant, par moments à la limite du soutenable, mais dès le prologue vous êtes dedans et l auteure ne vous lâchera plus jusqu à la fin et même et surtout jusqu à la dernière ligne qui vous laissera larmoyant et ko debout.
Alors oui, très dur, très noir, très éprouvant parce que réalité oblige, violent, effroyable par moments mais hélas tellement réel.
Une écriture bouleversante, percutante, insoutenable quelques fois, mais tellement précise et à la hauteur de ce que peut être la cruauté humaine.
Aucun personnage ne vous laissera indifférent, tous vous toucheront et c est tout l art de Karine Giebel qui dans un style éblouissant vous entraînera au plus profond de l âbime humain.
Certains vont trouver ce roman trop dur et pourtant ce serait dommage de passer à côté de cet authentique chef d oeuvre, tout comme d ailleurs ces derniers romans.
Bien supérieur à certains auteurs vedettes que je ne nommerai pas, vous ne trouverez aucune fioriture ou description totalement inutiles sauf à remplir des pages.
Le style est précis dur et percutant, même si on aurait par moments besoin de quelques pauses, mais vous n en aurez pas.
N hésitez pas dévorez ce roman noir, même si comme moi il vous faudra un certain temps avant de vous remettre à lire un livre afin de digérer celui ci.
Mme Giebel je n ai qu un reproche à vous faire, c est qu il va falloir attendre un an avant de dévorer votre prochain roman.
Vous êtes de très loin mon auteure préféré avec peut être Patrick Senecal.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 ...jusqu'à l'overdose., 28 décembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Purgatoire des innocents (Poche)
Inconditionnel de Giebel qui manipule le lecteur comme personne, qui nous séquestre comme ses héros, qui nous emmène dans des voyages sans retour, au bout de la folie (chiens de sang, meurtres pour rédemption, juste une ombre) mais cette fois l'impératrice du polar s'enfonce dans les entrailles du mal jusqu'à...l'overdose, alors certes l'intrigue est à son comble mais ce huis-clos déconcerte par sa seconde partie faite de cruauté et de tortures inutiles et malsaines. Un faux-pas qui me laisse sur ma faim.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


22 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Pénible lecture..., 4 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Purgatoire des innocents (Poche)
Alléchée par les nombreuses critiques élogieuses, je me suis procuré Meurtres pour rédemption et Purgatoire des innocents. Si le premier est un pavé de mille pages à l'histoire invraisemblable, il se lit aisément... On ne croit pas une seconde à ce personnage de Marianne, fille de Fantômette et de Terminator, se relevant toujours après coups et sévices de toutes sortes, mais il y a une intrigue... peu crédible mais prenante.
Le second, ce fameux Purgatoire, est plutôt une purge... Je ne remets pas en cause le talent d'écrivain de Karine Giebel : elle a un style. Mais que cherche-t-elle en écrivant une telle succession d'horreurs ? Je m'interroge.
Ce livre est un véritable manuel à l'adresse des sadiques en panne d'inspiration. Et j'ai eu presque honte de le lire, honte d'encourager, en ayant acheté son livre, l'auteure à continuer à creuser encore plus dans la cruauté, à la détailler avec une précision quasi-chirurgicale. En lisant cela, me suis-je dit, on se fait voyeur. On devient complice de quelqu'un qui exhibe la violence, la détaille avec une rare complaisance, s'en délecte visiblement. Certes, les personnages sont de fiction, mais les faits racontés pourraient être vrais. Et ils sont insoutenables. Et l'auteure en rajoute, toujours, encore plus, jusqu'à l'écoeurement. Et les rebondissements se succèdent, c'est la surenchère, on croit avoir atteint le pire, il n'en était rien. Les êtres criblés de balles, brûlés, tailladés, battus survivent : oui, il faut les faire souffrir, encore plus ! (C'est récurrent chez Karine Giebel, ça, d'ailleurs.) Moi qui me croyais une criminelle pour avoir récemment aplati un moustique, je me découvre angélique, naïve de n'avoir jamais imaginé que l'on pouvait faire agir des personnages (de fiction, qui plus est) de façon aussi barbare. Bref... Je mets deux étoiles car je respecte le travail de l'écrivain, mais j'en retire trois car l'intention qu'il y a derrière cet acte d'écriture là me met profondément mal à l'aise. Braquer les projecteurs sur un être aussi abject que Patrick, nous faire partager ses délires sadiques, nous faire entendre ses propos ignobles... et surtout imaginer tout ça, pourquoi ? Comment ? D'autant que cela se fait au détriment d'une intrigue entraperçue au début, espérée même, et vite abandonnée au profit d'un exhibitionnisme malsain, gratuit... L'intrigue du départ n'apparaît plus très vite que comme un prétexte pour justifier la narration d'une succession de sévices... Un prétexte pour s'autoriser à mettre en scène un pervers, pour lui faire dire et faire l'innommable, pour détailler ce qu'il fait, pour insister mille fois sur la souffrance physique et morale de ses victimes...
Vous l'aurez compris, je ne conseille pas ce livre. Il n'a aucun intérêt selon moi pour les amoureux de la belle littérature, il pourrait choquer les âmes sensibles, et les pervers de toutes sortes n'ont pas besoin qu'on leur fournisse une illustration supplémentaire des différentes façons de torturer un être humain. Quant aux autres... Ils se feront leur propre avis, comme moi.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Attachez vos ceintures !!!, 21 août 2013
Par 
nikita (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Purgatoire des innocents (Broché)
Terrifiant,aliénant,ce livre ne vous laissera,comme beaucoup de livres de K GIEBEL,pas une seconde de répit.Il est difficile d'en parler sans déflorer l'histoire.Sachez seulement qu'une fois la dernière page achevée,vous serez déjà en manque,et que vous guetterez la sortie de son prochain ouvrage.Ce livre,pourtant cruel à la limite du supportable,est émaillé de scènes d'une tendresse absolue.Tous les personnages sont inouis,et l'on se laisse pour notre plus grand plaisir, prendre à ce jeu diaboliquement mené.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Jusqu'au bout de l'espoir... jusqu'au bout de l'enfer..., 13 mars 2014
Par 
TORNADE - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR N° 1)    (#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Purgatoire des innocents (Broché)
A Paris, un braquage tourne mal dans une bijouterie de la Place Vendôme : 30 millions d'euros de bijoux dérobés, des vies volées, des malfaiteurs qui ont réussi à prendre la fuite. Will est grièvement blessé, son frère Raphaël s'est juré de le sauver. Commence alors pour Raphaël, Will, leurs complices et les autres, une endurance acharnée, une lutte tenace, un combat effréné... un véritable chemin de croix...

Pour son septième roman, Karine Giébel a franchi un degré de plus dans l'horreur tout autant que dans l'art de bien écrire. Ce roman, d'une violence inouïe, sombre et lugubre, funèbre et sépulcral, travaillé à l'excès, plonge immédiatement le lecteur dans un abîme profond, un gouffre aussi noir que amer, une lecture addictive. Contradictoire me direz-vous... oui et non.
C'est la "force tranquille" de la narration, à la fois féminine, masculine, libérée et contenue, mais toujours puissante, percutante, au-delà du coup de poing. C'est un texte si riche, où figures de style se mêlent et se font écho, où métaphores et oxymores alternent et se marient, un texte riche de mots et de maux que l'auteur travaille, marie et avec lesquels elle jongle à l'infini. Des descriptions, sentiments et états d'âme qu'elle sait cuisiner et faire mijoter.

Que de souffrance et de calvaire endurés, que d'agonie. Un véritable enfer dont le lecteur n'est pas seulement le témoin. C'est une lecture qui nous retourne et durant laquelle on se dit "mais jusqu'où va-t-elle aller ?". Et elle ose y aller, jusqu'au comble de l'horreur et de la douleur, gratuites parfois il est vrai.
Il est difficile de sortir indemne d'un tel supplice et quand enfin arrivent les dernières pages, l'issue fatale, quand enfin elles livrent leur dernier cri... la pression, jusque-là accumulée, se libère et explose, les nerfs lâchent, les larmes font le reste.
Alors oui, c'est noir, très noir, mais paradoxalement j'ai envie de le recommander ce roman, tant il est poignant, tant l'auteur excelle en maître absolu du jeu... car malgré l'horreur, malgré l'enfer, malgré cette force brutale qui habite chaque personnage, c'est bien d'un "Purgatoire des Innocents" dont il s'agit-là...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2.0 étoiles sur 5 trop dérangeant, 5 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Purgatoire des innocents (Poche)
je n'ai pas trop aimé ce roman. Trop noir, trop dur. Je suis pourtant habitué aux livres un peu dur mais là, dès que ça touche les enfants,ça me gène. A la limite de la nausée. Il y a trop de détails dans les sévices et la perversion qui, au lieu de faire un style pour le roman, servirait plutôt de mode d'emploi aux prédateurs.

De plus, aucun personnage n'est "attachant". On ne peut pas se lier aux cambrioleurs, encore moins aux pédophiles, résultat les pages se succèdent et on ne continue que pour savoir ce qu'il adviendra des jeunes filles enlevées.

Coté écriture, les flashbacks pour connaitre la jeunesse des malfaiteurs n'apportent rien et font perdre du temps. C'est le 4ème livre de Giebel que je lis, mais je ne suis pas sûr d'en lire d'autres.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 aux frontières de la nausée, 3 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Purgatoire des innocents (Poche)
Extraordinairement puissant cet ouvrage de Karine Giebel est sans conteste un des plus aboutis de l'auteure ...et même du genre!!!.! Elle nous entraine toujours plus loin dans l' univers de folie et de cruauté d' un psychopate hors normes dans une ambiance malsaine et...."dérangeante" qui va bien au-delà de ses oeuvres précédentes , y compris "meurtres pour rédemption" que je considérais jusqu'à ce jour comme son chef-d'oeuvre. Certains passages (à la limite du nauséeux) ont même réussi à me mettre mal à l'aise! Bref, un ouvrage "fantastique*"
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 je l'ai dévoré...fascinant jusqu'au bout, un bémol pourtant, d'où l'étoile en moins, 15 juillet 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Purgatoire des innocents (Poche)
Il fallait que je me résonne pour fermer le livre et ne pas veiller trop tard...après au boulot...c'est dur! Le suspense est quasi constant, on se pose plein de questions, on devine bien vers où on va mais faut le temps de mettre le puzzle en place. Implacable! on en vient même à redouter un final dramatique mais je ne vous dirai pas si c'est le cas!
Mon bémol, ce sont les actes sordides trop détaillés, J'ai lu plusieurs livres de Karine Giebel et j' avais trouvé sa littérature plus subtiles et réservées, laissant au lecteur le soin de s'imaginer la scène, même cruelle, avec ses limites et sa pudeur. Ici, rien n'est épargné, les actes sont les actes et ils sont décrits sans ménagement...le sujet est peut-être plus sensible, on n'a pas vraiment envie d'en savoir trop, même si on sait ce qui arrive dans ces cas précis! Toute personne normalement équilibrée ne peut qu'être dérangée et mal à l'aise à la lecture de certains passages. Plus de discrétion et de subtilités auraient valu 5 étoiles à ce livre à mes yeux. Vous êtes prévenus, ne le rater pas!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 mais d'où vient cette violence?, 17 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Purgatoire des innocents (Format Kindle)
Ce livre à 20% de pages en trop. et 20% de violence inutile.
L'auteure aurait pu éviter les détails des tortures supplémentaires. ça n'aurait rien changé au fonds du livre qui est une bonne histoire, ce qui fait qu'on va au bout mais parfois avec un certain malaise. Je suis allé voir votre portrait sur internet et je ne suis pas sûr d'avoir envie de vous croiser sur un salon du livre.
D'où vient ce besoin de violence superfétatoire madame Giebel?
On n'aura surement jamais la réponse. Qui êtes-vous pour connaître le T61? C'est une info presque confidentielle... même si on la trouve sur le web encore faut-il savoir quoi chercher... Bref je vais quand même essayer d'en lire d'autres pour voir si c'est récurrent.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 220 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Purgatoire des innocents
Purgatoire des innocents de Karine GIEBEL (Poche - 15 mai 2014)
EUR 8,10
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit