Commentaires en ligne


19 évaluations
5 étoiles:
 (8)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:
 (3)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:
 (7)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellent !
Ce livre de Machover est incontestablement un grand livre, qui restaure non la face cachée de Che Guevara, mais la complexité du personnage, sa violence, son intransigeance, son fanatisme. A travers la lecture de l'ouvrage, le vrai Guevara prend chair, au dela du mythe savamment entretenu par l'extrême gauche pour en faire un héros. Avec brio,...
Publié le 31 janvier 2008 par Lex

versus
10 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Bilan mitigé
Je suis assez mitigé sur ce livre:

- D'un coté je pense que ce livre à le mérite de stopper l'image trop humaniste ou idéologique que certains attribue au Che.

- De l'autre je pense qu'un livre ne faisant référence qu'au mauvais coté du Che est restrictif et incomplet pour se faire vraiment une...
Publié le 11 octobre 2010 par maquisard


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

10 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Bilan mitigé, 11 octobre 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La face cachée du Che (Broché)
Je suis assez mitigé sur ce livre:

- D'un coté je pense que ce livre à le mérite de stopper l'image trop humaniste ou idéologique que certains attribue au Che.

- De l'autre je pense qu'un livre ne faisant référence qu'au mauvais coté du Che est restrictif et incomplet pour se faire vraiment une opinion du che.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellent !, 31 janvier 2008
Par 
Lex (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La face cachée du Che (Broché)
Ce livre de Machover est incontestablement un grand livre, qui restaure non la face cachée de Che Guevara, mais la complexité du personnage, sa violence, son intransigeance, son fanatisme. A travers la lecture de l'ouvrage, le vrai Guevara prend chair, au dela du mythe savamment entretenu par l'extrême gauche pour en faire un héros. Avec brio, Machover fait défiler devant nos yeux le fils de bonne famille pommé qui trouve dans la religion marxiste un sens de sa vie et va, avec la foi du converti, convertir à la pointe du fusil les cubains et soutenir une dictature sanglante.

A lire et à relire
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le "Che" : pas un mythe, mais un "PETIT BOURREAU" !!!, 26 juin 2010
Par 
Unvola - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La face cachée du Che (Broché)
Jacobo Machover, Cubain d'origine, journaliste, écrivain et maître de conférences à l'université d'Avignon, nous présente à travers ce livre, la vie et surtout la terrifiante personnalité d'Ernesto Guevara dit le "Che", CRIMINEL, dans la lignée des : Lénine, Trotski, Staline, Mao Zedong, Hô Chi Minh, Pol Pot, Kim Il-Sung... sans oublier évidemment les frères Castro.

Cette oeuvre est passionnante car composée d'une foultitude de témoignages, tous plus horribles les uns que les autres, de survivants de la période du coup d'Etat renversant Batista en 1958 ; avec en prime de nombreux aveux du "Che", lui-même, décrivant les scènes de tortures psychologiques et physiques, et exécutions sommaires, qu'il a perpétré.

La seule chose qui le faisait "vibrer" dans l'existence, était l'application stricto sensu et donc haineuse et violente, de l'idéologie Marxiste-Léniniste, avec toujours cette sacro-sainte vision classiquement manichéenne, binaire, basique, aberrante, et fanatique que les communistes ont de la société.
Car pour eux, la société est composée d'un côté des "gentils amis" : les "hommes nouveaux", et de l'autre des "méchants ennemis" innocents : les "hommes anciens", les "ennemis de classe" à exterminer ou à déporter, lors de rafles souvent nocturnes par la police révolutionnaire.
Dans le cas de Cuba, il s'agissait des camps de travail, camps de concentration du premier "Goulag tropical" nommé U.M.A.P., à partir de 1965.
Dans ces camps étaient enfermés des :
- "Déviationnistes idéologiques" ;
- Homosexuels ;
- Catholiques ;
- Témoins de Jéhovah ;
- Marginaux ;
- Etc..

Ernesto Guevara possédait l'"art" de TUER qu'il avait acquis durant la guérilla dans la Sierra Maestra entre 1956 et 1958.
Pourtant il aurait pu, après avoir suivi des études de médecine, se consacrer à soigner et guérir les gens. Mais il a préféré s'engager corps et âme dans la Révolution Communiste, dans une irréversible course en avant dans la CRIMINALITE.

En effet, le "Che" TUAIT quiconque s'opposait à lui, il TUAIT au nom de la fanatique IDEOLOGIE révolutionnaire communiste ; comme l'ont fait, avant lui, tous ses prédécesseurs depuis l'infernale troïka composée de : Lénine, Trotski et Staline, TOUS TROIS responsables du coup d'Etat bolchevique (communiste) à Petrograd en Russie, le 7 novembre 1917.

D'ailleurs, Jacobo Machover nous livre l'effroyable témoignage de la première exécution du "Che", celle d'Eutimio Guerra, page 45 :

"La situation était désagréable pour tout le monde et pour Eutimio lui-même. J'ai résolu le problème en lui tirant dans l'hémisphère droit du cerveau une balle de pistolet calibre 32, qui est ressortie par la tempe gauche. Il gémit quelques instants, puis mourut."

Puis toujours le "Che", page 46 :

"La révolution traversait des heures difficiles : en vertu des droits que me conférait ma position de chef de secteur, je fis procéder à une enquête, très sommaire, et le paysan Aristidio fut exécuté."

Tragiquement, il ne s'agit là que d'exemples faisant parties d'une longue liste d'exécutions sommaires...

Après le coup d'Etat destituant Batista en décembre 1958, Castro envoya Ernesto Guevara dans la vieille forteresse coloniale de la Cabaña à la Havane.
Là, en tant que responsable de la Cabaña, le "Che", surnommé par ses victimes le "petit boucher", exécuta et fit exécuter pendant plusieurs mois, froidement d'une balle dans la tête (à la "sauce" Soviétique) environ 180 "ennemis de classe" : toutes catégories confondues de citoyens Cubains innocents.

La vie humaine lui était indifférente. Il est également responsable (avec ou sans jugements, de toutes manières truqués et expéditifs, façon procès de Moscou sous Staline) d'avoir fait passer devant le peloton d'exécutions, des DIZAINES de personnes innocentes.

D'ailleurs, on connaît très bien la fumeuse phrase que le "Che" vociféra à la tribune de la XIXème Assemblée Générale de l'O.N.U. à New York le 11 décembre 1964, s'autorisant au nom de la révolution Cubaine à : FUSILLER, page 63 :

"Nous avons fusillé ; nous fusillons et nous continuerons de fusiller tant qu'il le faudra. Notre lutte est une lutte à mort. Nous savons quel serait le résultat d'une bataille perdue et les contre-révolutionnaires doivent savoir aussi quel est le résultat de la bataille perdue à Cuba aujourd'hui."

Comme tous ses prédécesseurs tyrans du Communisme cités plus haut, le "Che" n'avait aucun respect pour la vie humaine et n'avait a fortiori aucune considération envers les "travailleurs".
En effet, le "Che" était un adepte de Trotski et de son infâme théorie sur la "Militarisation du travail".
Guevara le dit lui-même dans un discours, page 113 :

"Les travailleurs cubains doivent petit à petit s'habituer à un régime de collectivisme. En aucune manière les travailleurs n'ont le droit de faire grève."

Il existe une étrange et inquiétante "mode" de nos jours, dans nos pays démocratiques, et notamment en France, qui consiste à acheter et/ou à porter des T-shirts et autres babioles à l'effigie du "Che".
Le fait qu'il ait été un CRIMINEL notoire toute sa vie, devrait donner à réfléchir... à tous ses "fans".

Confer également, d'autres ouvrages aussi passionnants sur le même thème :
- Pierre Rigoulot La véritable histoire d'Ernesto Guevara ;
- Jacobo Machover Raul et Fidel : La tyrannie des frères ennemis ;
- Jacobo Machover Cuba : l'aveuglement coupable: Les compagnons de la barbarie ;
- Jacobo Machover Cuba : mémoires d'un naufrage.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Peu de révélations...., 1 mai 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La face cachée du Che (Broché)
une analyse intéressante du Che , de sa vie, sa pensée, son action....L'image du Che, figée pour l'éternité par une photo...une éternelle jeunesse ....une mort qui en fait un martyr....l'utilisation du Che mort par Fidel.... Tout cela est intéressant mais pour le reste guère convaincant...Aucune révélation en vérité... On sait bien que le Che a dirigé les exécutions lorsqu'il dirigeait la prison de la Cabana...Rien de bien renversant. Il faut connaître la face obscure du Che,cela n'enlève rien au personnage....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Mauvais, 16 novembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : La face cachée du Che (Broché)
Je l'ai acheté par curiosité mais je le regrette. Il n'en valait pas la peine. Aucune preuve réelle de ce qu'affirme l'auteur. Beaucoup d'incohérences dans ce livre. Les propos du Che semblent être sortis de leur contexte de façon à discréditer le personnage.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


22 internautes sur 38 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Fleurs du mal, 8 décembre 2007
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La face cachée du Che (Broché)
Un vrai travail d'investigation, richement documenté, sans passion. Le mythe fabriqué par la propagande perd ses pétales, et laisse apparaître un personnage prêt à tout pour la Cause, sans disciples.
On reste une fois de plus stupéfait face à la complaisance de beaucoup d'intellectuels et d'artistes, pourtant capables de s'informer, qui alimentent l'hagiographie avec zèle. Ce n'est rien d'autre que du négationnisme; mais celui-là n'est jamais critiqué, bien au contraire...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


23 internautes sur 40 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Comment d'un paumé on fait un héros, 16 janvier 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : La face cachée du Che (Broché)
Ce qui ressort le plus de ce livre à charge mais sans passion, est que le Che était un de ces individus sans but, dilettante et en mal d'héroïsme, à qui le marxisme et la guerre pouvait donner un sens à leur vie, ainsi qu'un peu de piment à leur existence égarée.

Machover montre bien qu'il fut un pion entre les mains de Castro, celui-ci s'en étant débarrassé avant qu'il ne flétrisse, le transformant au passage en icône sacrifiée, propre à alimenter la propagande.

Il n'est ainsi pas étonnant que son mythe puisse servir autant aux jeunes, qui, comme lui, recherchent à se donner de l'importance dans une lutte où chacune de leurs gesticulations dérisoires participe d'une eschatologie grandiose, aux intellectuels qui peuvent toujours brandir son martyr pour faire oublier son idéologie mortifère, qu'à la publicité qui ne peut qu'encourager la pulsion capricieuse en l'enrobant d'un voile d'illusion qui pervertit le mot de liberté.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


12 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 UN PROJECTEUR SUR GUEVARA, 18 septembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : La face cachée du Che (Broché)
Guevara et les fréres Castro ont rapidement tombé le masque . Exactions, crimes et fusillades ont accompagnés leur incompétence économique. Et d'un pays qui figurait parmi les plus riches d'Amerique Latine, ils en ont fait un pays sous developpé où la misére accompagne la terreur politique. La peine de mort qui avait été abolie a été rétablie dans les premiers temps dela Révolution. Aujourd'hui , le lider maximo se meurt tel le patriarche de Garcia Marquez pendant que son cadet préserve les acquis de la misére idéologique. Les temps changent, on ne parle plus du grand bordel qu'était Cuba du temps de Batista parce qu'aujourd'hui les filles se vendent contre du savon et des tee shirt. On ne parle plus de Lansky et de la mafia yankee parce que la nouvelle - celle du Parti, tient tout le secteur lucratif (hotel,tourisme) . Merci à J Machover de nous avoir dévoilé tout cela . Je l'ai vu également de mes yeux , loin toutefois des belles plages de Varadero. Guevara ? Un vrai symbole de la revolution cubaine : tout ce qu'il a touché, il l'a détruit ou pourri. Que descansen en paz sus victimas.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


26 internautes sur 47 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Enfin !, 7 février 2008
Par 
Johan Rivalland (LEVALLOIS-PERRET France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La face cachée du Che (Broché)
Voilà des années que je suis choqué et ressens un malaise profond à la vue de ces très nombreux tee-shirts que l'on croise en pleine rue, exhibant la photo angélique et romantique de ce tyran sanguinaire, que l'on nomme avec une certaine déférence mêlée d'admiration le "Che", sans que la plupart des porteurs de ces Tee-shirts sachent réellement pour la plupart à qui ils ont affaire (même chose pour les affiches que l'on aperçoit dans de nombreux reportages sur les murs d'individus généralement tout aussi ignorants).
Ah, l'ignorance ! Tout un sujet. J'ai eu l'occasion, à travers divers commentaires, de constater à quel point elle peut occasionner des dégâts élevés et être la cause de très nombreux malheurs.
Aurait-on idée d'exhiber Hitler en pleine rue sur son Tee-shirt (pour ne prendre que le cas de celui qui révulse le plus de monde, car malheureusement, des monstres comme Mao entre autres ont toujours leurs admirateurs et ne choquent malheureusement que rarement autant) ?
C'est la réflexion qui me vient à chaque fois immédiatement à l'esprit et je vous laisse imaginer les réactions auxquelles cela donnerait lieu...

C'est donc une excellente nouvelle qu'un auteur, enfin, dresse un portrait bien plus objectif et documenté de qui était vraiment ce jeune homme au visage angélique ou de rebelle héroïque de la célèbre photo.
Cela change de toute cette démagogie et récupération qui est faite de ce personnage perpétuellement érigé avec complaisance au rang de véritable mythe, destiné à faire rêver la jeunesse, de génération en génération, ou entretenir la nostalgie de tous les ex soixante-huitards et autres militants d'extrême-gauche.
Encourageant, en constatant que de plus en plus nombreux sont ceux qui osent enfin aborder les choses de manière plus neutre et révéler certaines vérités sur ce personnage auquel on a fabriqué une image autre que celle que décrit la réalité.
Enfin peut-on espérer que le voile soit levé et que l'on sache réellement qui est ce personnage, ce qu'il pensait vraiment et ce qu'il a effectivement fait, au-delà de l'image qu'on lui a forgée par manipulation et un travail très fin de propagande.

Nombreux sont ainsi les témoignages qui révèlent que cet homme-là aimait tuer des gens, que la cruauté dont il faisait preuve était d'une rare intensité, ordonnant de multiples exécutions même sous le seul prétexte du simple doute, fidèle en cela aux préceptes révolutionnaires les plus malheureusement répandus.
Initiateur des camps de travail et des déportations, apologiste de la création d'un "homme nouveau", adepte du collectivisme et du renoncement à son individualité, violent et brutal à l'extrême, il se délectait du spectacle des exécutions en fumant son cigare de manière arrogante.
L'itinéraire fou d'un jeune fils de "bourgeois" (ceux-là même qu'il entend sans doute décrier, pour mieux camoufler ses propres origines, comme souvent), ayant lamentablement échoué dans ses études de médecine par désintérêt et négligence, pour se faire enrôler en tant que médecin, au départ, dans les troupes de Fidel Castro.
Une biographie précise, documentée montrant jusqu'à quel point un "jeune paumé", pour reprendre l'expression d'un autre commentateur, peut monter en surenchère et cruauté pour assouvir ses bas instincts et sa soif d'accomplissement, à travers le support de l'idéologie.

A lire, même si nous ne devons pour le moment pas nous faire trop d'illusion sur le négationnisme dont l'icône de la jeunesse autoproclamée (avec facilité) "rebelle" continuera encore pour un moment à profiter, tant les falsifications de l'histoire ont la vie dure.
Mais une lecture saine et très encourageante.
La vérité est sur la bonne voie. Elle finit toujours, espérons-le, par triompher, de même que la liberté (la vraie).

Gageons que ce commentaire aura son lot de détracteurs, mais c'est tant mieux. Cela ne fera que révéler combien l'ignorance et l'idéologie mènent encore la danse... ce qui ne saurait durer éternellement.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


23 internautes sur 44 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Indispensable, 11 décembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : La face cachée du Che (Broché)
Enfin quelqu'un qui dit la vérité sur cet être odieux, comparable en tout point aux dictateurs comme Hitler, Staline Pinochet et évidemment Castro. Quelle honte pour ceux qui arborent fièrement son effigie en suivant cette mode débilitante d'obscurantisme. Quelle inculture, quelle ignorance! j'espère que ce livre fera en sorte que la prochaine fois que vous verrez son visage, la honte et le dégoût vous envahirons. Bel exemple de manipulation politique et historique...Et ça marche encore.C'est sur, la remise en question et l'introspection c'est difficile...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

La face cachée du Che
La face cachée du Che de Jacobo Machover (Broché - 13 septembre 2007)
EUR 14,20
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit