undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles21
4,0 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:25,35 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Jours toxiques est d'abord le récit, bouleversant, de la famille de Jack, jeune homme toxicomane, que sa famille va tenter d'aider, de sauver. Au delà du combat contre l'héroïne, contre la drogue, c'est toute l'existence de cette famille, la famille de Julia, la mère, qui va être remise en cause, qui va changer.

Ce livre est bouleversant par la façon dont l'auteur l'a construit, en recourant au point de vue interne de chaque personnage (utilisation du "je"), on finit par devenir le père, la mère, le frère, la grand-mère. On entre dans chaque personnage de façon troublante, on ressent chaque émotion avec profondeur.

Ce livre, fort, marquera les esprits de tous. On ne ressort pas indemne de la lecture de ce roman qui touche au sujet grave de la drogue.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Malgré les longueurs du début, et les personnages qui auraient gagné à être plus complexes, certains passages du livre restent particuliairement savoureux.
Cette description de l'impact de la toxicomanie du fils, sur une famille où s'articulent 3 générations, nous amène imanquablement à nous interroger sur notre vie propre, et sur le sens qu'on lui donne ainsi que sur les rapports qu'on entretient avec nos proches.
La fin quelque peu précipitée et les quelques lenteurs, ne réussissent pas à me laisser neutre et encore moins à me faire déconseiller ce livre, c'est dire la qualité de ses "bon passages" et des interrogations qu'il suscite.
Ma note aurait été plus un 3.5, voire un 3.75, qu'un 3.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Julia est professeur d'art à l'université de New-York et évolue dans un milieu privilégié mais le jour où elle découvre que son fils cadet est héroïnomane, la vie s'écroule autour d'elle. Trois générations seront alors confrontées à l'addiction d'un des leurs et réagiront de manières différentes.
Le livre est extrêmement bien documenté et le problème de la drogue est correctement traité. On trouvera dans ce roman de l'émotion et beaucoup d'acuité. Toutefois, il faut préciser que « Jours toxiques » est un vrai pavé de 586 pages et qu'il faut parfois se fader des descriptions interminables et ennuyeuses... plus de concision aurait incontestablement été bénéfique.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Une famille normale, avec ses rancoeurs, ses jalousies, son amour pour les uns et les autres, ses mesquineries, son histoire, et arrive un moment où on ne peut plus faire semblant, on ne peut plus se cacher que Jack, le cadet a un problème, un vrai, il est accro à l'héroïne. Ses parents vont alors passer par toutes les étapes, la dénégation, le marchandage, la colère, finalement comme pour la maladie...
C'est un roman très fort, l'histoire est simple, c'est malheureusement une histoire que beaucoup de familles vivent, mais l'auteur sait dépeindre les personnages, leur psychologie; leurs relations d'une manière très rare. Ses personnages ont de l'épaisseur, on pourrait vraiment penser qu'on les as rencontrés, on connait certains de leurs souvenirs, leur passé comment ils se sont construit, et du coup pourquoi la colère ou la culpabilité. Les personnages d'Edward et Katherine sont à la base de tout, les grands parents, sont passionnants, fondateurs de ce que sont leurs enfants, puis leurs petits enfants...
Impossible de poser ce livre, une vraie rencontre avec cet auteur, je le recommande vivement. J'ai eu la même révélation que lorsque j'ai vu Kramer contre Kramer la première fois. Ce n'est pas la révolution, mais vous restez admiratif devant la capacité de ses auteurs a trouver les mots pour dépeindre des sensations des émotions...et ses descriptions des moments de vie, ou de petite mort de Jack... c'est bouleversant
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
L'histoire de ce livre est vraiment trés intéressante, mais l'auteur se pert trés souvent dans des méandres qui n'ont pas lieu d'être. La lecture est longue, trop de détails viennent approfondir l'histoire, à tel point qu'il faut attendre le deuxième chapitre pour, enfin, entendre parler de Jack et de son rapport à la drogue. Celui-ci est un junkie qui voue sa vie à l'héroïne, laissant tout le reste derrière lui. Quand Julia, sa mère, apprend par son autre fils Steven que Jack se drogue, elle entre dans un processus de déni. Wendell, le pére, entrera subitement dans une colére noire. Au fil de la narration, on apprendra tout ce qu'un junkie est capable de fait pour obtenir de la dope, comme par exemple rejetter complétement sa famille par excés de paranoïa. Tout est distillé, la médiation améne des déchirements, des réglements de compte, des rapprochements. On assiste à la lente descente aux enfer de Jack, mais surtout de sa famille et en premier lieu ses parents. A l'éclatement de la famille aussi, à l'isolement de Julia qui vit dans l'angoisse perpétuelle de perdre son fils. Pas un instant elle ne tolére de ne pas penser à lui, comme si ce fil le maintenait en vie. Et à la chute, obligatoire, pas d'autre issue possible, tragique, dérangeante. Dans les derniers chapitres où tout se joue, Roxana Robinson nous livre un portrait sans concession de l'univers de la drogue, ses méfaits sur le cerveau, le corps mais aussi la sociabilité et tous les comportements d'un drogué en manque. De quoi faire réflêchir sur la consommation de drogue et être plus vigilants...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
MEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 27 septembre 2010
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Ce très bon roman met en scène une famille face à la toxicomanie d'un de leurs enfants. Il raconte non seulement le combat d'une mère pour sauver son fils, mais aussi sa difficulté à gérer ses relations avec les autres membres de la famille, dans une situation aussi grave.
Le jeu des focalisations internes qui se succèdent plonge le lecteur dans les pensées les plus intimes de chacun des personnages. Et au bout du compte, c'est lui qui en sait le plus sur chacun d'entre eux, qui connait les secrets, les sentiments, que chacun cache. Et notre vision des personnages évolue grace à ces changements de points de vue. Ils arrivent tous à nous émouvoir lorsqu'on découvre les faiblesses sous les carapaces. Tous prennent également conscience de leur propre destruction en marche, et le lecteur ressent la souffrance générée par cette découverte.
Le calvaire de Jack, le toxicomane, est, lui aussi vécu de l'intérieur, et la force évocatrice du roman est telle que nous vivons presque ses sensations. Personne ne sortira indemne de cette catastrophe.
Autopsie d'une famille dans une période gravissime, ce roman est à la fois plein de lucidité, de tendresse et d'émotion.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 octobre 2010
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Quand la drogue entre dans une famille par l'intermédiaire du plus jeune de ses membres, le fils cadet de 22 ans, c'est chaque membre de cette famille qui sera, par ce biais, confronté à une remise en question individuelle, difficile et dérangeante.
On vibre avec chacun d'entre eux, mention spéciale pour la mère, avec laquelle l'identification est quasiment incontournable lorsqu'on a soi même des enfants. Chaque instant de sa vie est pour ce fils, dans l'inconnu et l'angoisse de son devenir, dans l'attente de l'inéluctable ou de la guérison.
On reste accroché jusqu'au dernier chapitre.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Malgré la première partie vraiment tirée en longueur, la suite nous prend.. Cette histoire souligne les méfaits de l'héroine, de l'addiction en général et de toutes ses conséquences sur une famille. Le plus jeune des fils tombe dans la drogue et c'est toute la famille qui se retrouve bouleversée et se remet en question.
Je conseille de ne pas se laisser décourager par la lenteur du début, il suffit de passer ce cap pour ensuite arriver à des pages plus passionnantes.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 septembre 2010
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
La descente aux enfers de Jack, le fils de Julia est terrifante.
Julia, professeur d'histoire de l'art à l'Université, divorcée contre son gré, reçoit ses vieux parents chez elle pour quelques jours.
Les rapports sont tendus depuis des années déjà; Julia donne le meilleur d'elle-même pour que ses parents aprécient leur séjour chez elle.
Malheureusement, elle apprend de façon soudaine par son fils aîné, Steven, que son fils cadet, Jack, se drogue à l'héroïne. Il va mal, très mal même.
Julia et son ex-mari Wendell vont se battre pour sortir Jack de ce drame.
La description de la dépendance à l'héroïne est criante de réalisme.
Le récit est dur et bouleversant.
Ce livre me marquera longtemps, je pense.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Format: Broché|Commentaire d‘un membre du Club des Testeurs( Qu'est-ce que c'est ? )
Une famille américaine heureuse. Avec des problèmes certes mais qui n'en a pas ? De vieux parents dont un perd la mémoire tandis que l'autre affirme de plus en plus son autorité, des fils qui cherchent leur voie, un divorce dont on répare les dégâts. Les vacances s'annoncent plutôt bien avec quelques tensions mais l'envie est là de faire une pause et de se retrouver. Quand le gros mot éclate : "Héroïne". Le mot qui ravage tout comme un incendie. Un mot qui détonne dans la vie ordinaire. Un mot impossible à imaginer dans sa propre famille. Comment chacun va-t-il faire avec le poids de ce mot ? Tenter de l'éviter, de l'oublier, chercher le pourquoi de son apparition ? Chercher la cause comme si ça allait aider à trouver la solution. Trouver le coupable et peu à peu en réveillant la machine à mémoire s'apercevoir que chacun a un rouage qui grince, qui s'accroche, qui coince. Chacun a une petite part de responsabilité à ses propres yeux. Comment faire avec le prix à payer d'une décision prise à un moment donné. Comment survivre et faire avec ? Et si les images du bonheur n'étaient qu'un faux semblant ?
A lire pour les personnages attachants, à lire pour regarder sa propre vie autrement, pour avoir un regard moins brouillé, plus net, plus objectif. A lire pour apprendre à se pardonner toutes les erreurs qui sont inévitables. Dans un monde parfait, le mot "Héroïne" n'existerait pas. Ni bien d'autres mots aussi destructeurs.
Chacun trouvera son compte dans cette histoire familiale car nous sommes tous soit parent, soit frère ou soeur, oncle ou tante, ami de, fils de.... Une réflexion sur la famille, le rôle de parent, ainsi que sur le vieillissement... Lecture intense en émotions.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus