undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

46
4,1 sur 5 étoiles
Le Testament des siècles
Format: PocheModifier
Prix:7,30 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

31 sur 33 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 6 janvier 2005
On retrouve dans ce livre les ingrédients du Da Vinci Code. A savoir une enquête mêlant présent et passé plus ou moins proche. Elle est aussi basée sur les fondements de la religion catholique. Le comparatif s'arrête ici. Je trouve que l'enquête est rondement bien menée et emmène le lecteur sur un rythme très soutenu. Personnellement j'ai beaucoup apprécié la fin du roman (son dénouement). En effet, dans ce livre, les personnages ne sont pas des « supers héros », ils n'ont rien d'exceptionnel et du coup les actions n'ont rien de surréaliste. La fin du livre n'est pas du style Américaine...
Je ne connais pas assez la religion pour pouvoir critiquer ce qui est avancé dans ce livre mais bon c'est une fiction. Du coup il est certainement possible de le critiquer tout comme le Da Vinci Code mais l'essentiel de ce type de livre est de nous faire passer un bon moment ce qui est le cas à travers ce roman.
Je ne connaissais pas cet auteur mais je dois avouer que ce roman m'a donné envie de le découvrir.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Henri Loevenbruck sait nous emmener dans un univers extraordinairement bien construit et d'une époustouflante intelligence.

L'histoire dans un genre thriller d'investigation occulte et d'énigmes, est souvent comparée au Da Vinci Code. J'invite toutefois ceux qui n'ont pas aimé ce dernier à découvrir le testament des siècles pour plusieurs raisons : En plus de l'excellente plume, des personnages crédibles et magnifiquement développés, ici les hypothèses (sur l'art, la religion, l'histoire, la philosophie...) sont documentées d'une manière très professionnelle et ce qui est de l'ordre de la supposition est clairement exprimé comme une hypothèse et non comme un fait démontré ; le lecteur est traité avec respect et intelligence, l'on abuse pas de sa crédulité (quand Henri Loevenbruck par exemple parle de la Joconde il s'est informé qu'il s'agit d'une peinture sur bois, ce qui n'est ni le cas du Da Vinci Code qui la roule !?! ni du Skidamarink De Guillaume Musso qui la déchire ?!?( et en fait même la couverture du livre, voyez vous-même).

Sa plume est magnifiquement soignée et précise.

Le sublime développement des personnages principaux, originaux sans être caricaturaux, d'une profondeur psychologique attachante est également un point fort de l'oeuvre.

Pour tous les autres: vous retrouverez tous les délicieux ingrédients du genre, savamment mélangés et très habilement dosés dans une oeuvre savoureuse d'ingéniosité et dont l'intelligence vous délectera jusqu'à l'excellente fin qui à elle seule résume le respect qu'a l'auteur pour ses lecteurs.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 28 février 2010
L'histoire des Templiers est palpitante !
Mais ce que j'ai préféré dans ce livre ce sont toutes les références sur Léonard de Vinci et Durer. Etant fan des peintres de cette époque, j'ai appris plein de petites choses à travers ce livre.
L'auteur apporte énormément de références historiques, que ce soit sur l'art, la religion ou l'hisoire de l'Orient & de la France.
C'est un vrai régal de lire un livre et de s'intruire en même temps.
Pour parler du roman en lui même, l'auteur raconte l'histoire de Damien Louvel, jeune français exilé à New York, qui y revient pour enterrer son père avec qui il ne s'est jamais vraiment entendu. Ce qui devait être réglé en quelques jours se prolonge lorsqu'il apprend que son père était sur le point de découvrir un grand secret sur Jésus. Au fil des pages, on est pris dans un engrenage dont on ne peut plus se défiler. Damien apprend que son père n'est peut etre pas mort d'un simple accident de la route, sa maison est peu de temps après incendiée et se voit en même temps poursuivi par de mystérieux hommes en noir.
Afin de se sortir de ce pétrin, le seul moyen est de poursuivre les recherches de son père...
Très très bon roman à lire absolument !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
21 sur 23 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 27 février 2006
Ce roman est en droite ligne du Da Vinci Code. Ou plutôt l'inverse car Le Testament des Siecles a été écrit avant le thriller de Dan Brown. Même thématique, même figures historiques, même style de personnages. Par contre, la dimension philosophique est plus présente dans le roman d'Henri Loevenbruck. Le dénouement de fin est confondant d'intelligence mais également de surprise et l'on ne peut qu'applaudir à l'issu de l'histoire.
Le style est sans fioritures, sec, nerveux. Le roman se lit donc très vite et est impossible à lâcher avant la fin. Une histoire intelligente, belle, beaucoup d'action (c'est un vrai thriller) et des personnages très attachants.
Vivement le prochain !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
34 sur 40 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 13 janvier 2006
Henri Loevenbruck est surtout connu pour ses romans de fantasy remplis de loups et de bien d’autres choses. Avec le Testament du Siècle il s’essaye à un genre radicalement différent : le thriller occulte, très à la mode depuis la parution d’un certain livre faisant référence à Léonard de Vinci…
Le récit rassemble deux personnages qui vont se rencontrer à l’occasion du meurtre du père de l’un d’eux, et qui ne vont plus se quitter jusqu’au dénouement, menant l’enquête en binôme. Damien est scénariste, d’un naturel qui le porte vers les Lettres et a un côté artiste pas dénué de charme, comme l’auteur il aime la moto, le rock et a un passé de khâgneux. Sophie est journaliste, active, provocatrice et est présentée comme un double d’Uma Thurman dans Pulp Fiction (fantasme de l’auteur ?). A eux d’eux ils vont arpenter Paris, Londres, le Sud de la France et naviguer entre complots, franc-maçonnerie, Joconde etc. Bref un concentré de tout ce qui fait la parfaite investigation occulte. Tout ça pour tenter de résoudre un mystère remontant aux origines du christianisme, mais là : chut, je ne vous en dis pas plus.
Immédiatement la comparaison avec le Da Vinci Code s’impose, parce que le récit présente bien des similarités, recycle les mêmes éléments et navigue autour des mêmes thèmes, même si le Testament des Siècles a une perspective beaucoup plus large sur la religion. Revenons au présent roman. Le style est agréable, très simple, il est d’une clarté absolue et ne s’encombre jamais de formulations ou de tournures lourdes ou faisandées, le roman peut se lire à une vitesse folle. Ensuite le Testament des Siècles est tout sauf un thriller « sec » : ici l’auteur fait beaucoup d’effort pour camper son personnage principal, exposer ses interrogations, ses désirs, bref il nous expose une vie d’homme, de manière assez fine il faut le dire. Le cheminement émotionnel de Damien se poursuit tout au long du livre, il trouve en Sophie une partenaire idéale pour se livrer à ses questionnements. Mais là où le bât blesse c’est que tous ces passages estropient violemment l’intrigue policière qui ne dépasse pas un jeu de piste du club des cinq. Certes il y a de la cryptographie, de l’histoire de l’art et de la géométrie, mais ça ne prend pas, pour un thriller, une histoire déficiente ça ne pardonne pas. L’auteur ne parvient pas à trouver le ton juste pour l’occulte, les révélations incroyables nous sont assénées comme sur le plateau du Juste Prix, il manque vraiment cette atmosphère feutrée et mystique. La faute aux dialogues nombreux peut-être, ou aux pages « culture » où l’auteur nous bombarde d’informations historiques au détour d’une conversation entre les deux personnages principaux. Enfin il est important de mentionner la place de la religion : l’auteur exprime assez clairement ses points de vue sur la religion chrétienne, l’Opus Dei ou les sectes. Je n’ai rien contre les auteurs à thèse mais à l’instar de la trilogie de la Moïra, H. Loevenbruck est assez direct dans l’expression de ses opinions. Et tomber sur des partis pris religieux, noir sur blanc, en plein milieu d’une fiction, ce n’est pas très heureux d’un point de vue narratif. En dépit de ces faiblesses, voir que des auteurs osent encore traiter le religieux, et ce de manière sincère et entière, est assez grisant en ces temps où on se voit accuser de blasphème rien qu’en rappelant certaines vérités historiques établies. Décidément, après chaque livre d’Henri Loevenbruck, j’ai de moins en moins envie de lire le prochain mais de plus en plus envie de connaître l’homme.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Un livre dans la même veine que le célébrissime "Da Vinci Code" bien qu'il semble qu'il ait été écrit avant.
Toujours les mêmes ingédients, un homme ordinaire, une femme mystérieuse et superbe, des sociétés secrètes, des morts, des tueurs, une énigme à résoudre. Et encore une fois Léonard de Vinci est dans la boucle!
L'action est omniprésente et la tension monte de page en page. Un ouvrage que l'on ne lâche plus une fois qu'on a lu les premiers chapitres.
Un bon divertissement!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 8 juillet 2009
J'avais déjà lu des ouvrages d'Henri Loevenbruck, et je voulais essayer un autre versant de son talent. Je n'ai pas été déçue. Pour ceux qui aiment le style thriller ésotérique, pas de problèmes, foncez pour le lire ! Dan Brown n'a en fait rien inventé...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 mars 2008
Je ne connaissais pas cet auteur avant de lire Le syndrome Copernic. C'est donc mon second aperçu de son oeuvre. Et je ne suis pas déçu.

Le style du thriller scientifique est archi-exploité ces dernières années, avec ses auteurs-vedettes (Werber, Dan Brown...). Mais H. Loevenbruck parvient à tirer son épingle du jeu. Déjà parce qu'il maîtrise bien les codes du genre (précision journalistique, suspens omniprésent, personnages traqués ou ambigües, informations distillées au compte-goutte...). Mais aussi parce qu'il rend les acteurs de son histoire très humains, n'hésitant pas à plonger dans leurs angoisses et leur passé torturé. Pour les amateurs de thriller, on retrouve un peu cette profondeur dans les livres de Grangé. Mais c'est bien le seul point commun entre les deux auteurs, car on ne tombe jamais ici dans la précision dérangeante, presque gore de JC Grangé. En revanche l'action continue nous tient en haleine tout au long du roman.

On sent néanmoins un certain manque d'aboutissement en général, ce qui cantonne le livre au très bon (et donc aux 4 étoiles ici), lié peut-être à une expérience à parfaire dans l'écriture de ce genre de textes. On sent déjà une amélioration de style avec Le syndrôme Copernic (son livre suivant, que je conseille également)...

En bref, ce livre n'est pas une référence en soi, mais juste un bon bouquin qui mérite d'être lu. Quant aux future sorties, je les attends avec impatience !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 27 janvier 2011
C'est par ce livre que j'ai fait connaissance avec Henri Loevenbruck et depuis, je guette chaque nouvelle parution.

J'ai littéralement a-do-ré et dévoré ce roman ! Le récit truffé de mystères et d'histoire est tout simplement captivant. Le personnage principal, Damien Louvel, n'a au départ rien d'un héros taillé pour pareille aventure, mais les événements et les épreuves qu'il traverse le façonnent irrémédiablement. L'écriture est fluide et les matériaux historiques et ésotériques sont exploités avec succès.

Bref, du plaisir à l'état pur ! Ne vous en privez surtout pas !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 octobre 2011
Un très bon cru!!!! Une histoire rythmée, on ne lache pas le livre du début jusqu'à la fin. Un final explosif, l'auteur a écrit le final à la façon d'une recueillement. Un très bon livre à recommander
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Le mystère Fulcanelli
Le mystère Fulcanelli de Henri Loevenbruck (Poche - 8 octobre 2014)
EUR 8,00

L'apothicaire
L'apothicaire de Henri Loevenbruck (Poche - 28 mars 2013)
EUR 8,90

Les cathédrales du vide
Les cathédrales du vide de Henri Loevenbruck (Poche - 2 octobre 2010)
EUR 8,10