Commentaires en ligne


19 évaluations
5 étoiles:
 (8)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:
 (6)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Comme toujours, un livre spirituel.
Comme dans tous les ouvrages de Paolo Coelho, une histoire qui nous tient en haleine tout du long, une histoire qui nous donne envie de lire toutes les pages pour connaitre le dénouement, le tout emprunt de spiritualité.
Les grandes lignes sont là : tout dans l'univers conspire à réaliser nos rêves, mais la moralité...
Publié le 12 février 2012 par Isana

versus
1.0 étoiles sur 5 Du bla-bla et des lieux communs
Si Coelho avait laissé transparaître quelques vagues et lointaines espérances dans son "manuel" du "guerrier" de la "lumière", il n'offre dans le présent ouvrage qu'un reliquat assez pitoyable de ses précédents "enseignements". Oui, il y a en effet de quoi s'asseoir et pleurer.
Après les...
Publié il y a 9 jours par Selbsterbaut


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Comme toujours, un livre spirituel., 12 février 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sur le bord de la rivière Piedra : Je me suis assise et j'ai pleuré (Broché)
Comme dans tous les ouvrages de Paolo Coelho, une histoire qui nous tient en haleine tout du long, une histoire qui nous donne envie de lire toutes les pages pour connaitre le dénouement, le tout emprunt de spiritualité.
Les grandes lignes sont là : tout dans l'univers conspire à réaliser nos rêves, mais la moralité réside dans le fait que cette société nous pousse à devenir, ce que Coelho appelle "l'autre", une personne créée de toute pièce, uniquement sur du paraitre. Paolo Coelho nous amène à nous poser des questions sur notre propre personne et nous invite à libérer nos coeurs, à redevenir une personne vraie, comme un enfant, car là seul réside le bonheur, et peu importent les risques, et ce au travers d'une belle histoire d'amour entre une étudiante et un séminariste, anciens et premiers amours.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Passé et présent, 10 juin 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sur le bord de la rivière Piedra : Je me suis assise et j'ai pleuré (Broché)
Le passé peut-il être oublié ? Une amitié/amourette d'enfance peut-elle resurgir et influencer tout une vie ? Telle est l'histoire d'un séminariste et de son amie Pilar, à la recherche de la réponse. Très beau livre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1.0 étoiles sur 5 Du bla-bla et des lieux communs, 19 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sur le bord de la rivière Piedra : Je me suis assise et j'ai pleuré (Broché)
Si Coelho avait laissé transparaître quelques vagues et lointaines espérances dans son "manuel" du "guerrier" de la "lumière", il n'offre dans le présent ouvrage qu'un reliquat assez pitoyable de ses précédents "enseignements". Oui, il y a en effet de quoi s'asseoir et pleurer.
Après les vaticinations du "guerrier de la lumière", la "quête philosophique" tombe dans une espèce de bouillon de culture où surnagent pèle-mêle des restes de sa "philosophie individuelle" et des relents de morale judéo-chrétienne.

Que cherche l'auteur à nous dire exactement ? A nous renvoyer à notre propre détresse collective, au désarroi individuel de notre pitoyable époque, à travers le spectacle de ses deux créatures, frappées par le destin et unies dans une espèce d'incompréhension mutuelle ? A monter en exergue l'incapacité de l'homo occidentalis des années 90 (et d'aujourd'hui) à "communiquer", à travers le dialogue de sourds qui domine la relation entre ses personnages ? Peut-être à nous démontrer que la recherche d'un idéal est vaine, et qu'il faut s'en rendre aux vieilles pierres des lieux saints de la chrétienté pour trouver le "salut" ? Comprenne qui voudra le sens de ce barbouillage informe de concepts surannés et d'adages recuits qui parsèment comme autant de bornes kilométriques la "philosophie" agonisante, très "fin de siècle", dont M. Coehlo semble être un des porte-parole. Pouah !
Ce que j'ai retenu pour ma part de ce bouquin, c'est un méli-mélo, confus mais insidieux, d'idées de récupération, de proverbes de seconde main qui donnent, ici comme ailleurs, une impression de déjà-vu, un côté "tendance". Il faut "rechercher le bonheur individuel", "assumer son vécu", "saisir la chance que la Vie nous offre", l'auteur nous rappelant, à ce propos, que "les moments magiques ne se présentent qu'une seule fois et seront ensuite perdus à jamais" et que, bien sûr (On remâche du discours théologique, on monte sur sa chaire), "le suicide est une faute qui n'apportera aucune délivrance". Une façon assez perverse de mettre le pauvre individu en détresse au pied du mur.
Quelle générosité, M.Coelho, quelle grandeur d'âme, vraiment !
Aucune largeur de vue, aucune originalité dans cet ouvrage. Rien qui ne donne d'horizons ou de perspectives. Beaucoup de ressassages. De quoi fuir à toute jambes.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Certitudes fortement teintées d'incertitudes, 20 janvier 2014
Par 
DéLecteur "Se ressourcer sous sa source" (Sion, Suisse) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sur le bord de la rivière Piedra : Je me suis assise et j'ai pleuré (Broché)
Fortement teinté de catholicisme, ce roman relate l’ascension amoureuse d’une jeune femme, en même temps que son « assomption » catholique. Ces deux conversions sont le fruit de son ancien ami d’enfance, qu’elle revoit après une longue période passée loin de lui. Alors que son ami termine sa formation de prêtre, elle bachote en vue de l’obtention d’un poste dans la fonction publique. Leur rencontre intervient donc au moment où leurs deux vies semblent toutes tracées.
Cependant, ce moment de certitudes initiales va déboucher sur d’autres convictions. Si au moment de leurs retrouvailles, Pilar est fermée à l’amour que lui déclare cet ancien ami, et qu’elle n’imagine à aucun moment suivre cet homme dont la foi lui est étrangère, il en ira autrement lorsqu’elle se laissera gagner progressivement par la face féminine de Dieu.
Cette croyance que Dieu a aussi un visage féminin, elle y adhère en écoutant les brillantes conférences que donne son ami, ainsi que lors d’une soirée de prière à Lourdes, où l’extase mystique atteint son comble.
Pénétrée par le culte à la Vierge Marie, et par son ami dans la foulée, Pilar est désormais prête à le suivre corps et âme.
Cette nouvelle phase de convictions n’est cependant pas dénuée d’incertitudes. Cet ami dont le nom n’est jamais mentionné, va-t-il quitter le séminaire et sa vocation de prêtre ? Va-t-il servir Dieu d’une autre manière, aux côtés de Pilar ? Et lorsque les miracles de l’amour et de la foi n’opéreront plus, cette fulgurante transformation sentimentale et spirituelle de Pilar ne risque-t-elle pas de subir un violent contrecoup ?
Ce court récit très riche et bien rythmé est très agréable à lire grâce également à son style efficace et dépouillé. Les phases de certitudes et d’incertitudes s’entremêlent fébrilement, mises en exergue par l’amour, la foi, la souffrance et l’abandon.
La fin ouverte souligne d’autant plus l’invitation à se questionner sur son rapport à la religion et à Dieu. Nos certitudes le sont-elles réellement ?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 Je me suis assise et suis resté sur ma faim, 3 février 2015
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sur le bord de la rivière Piedra : Je me suis assise et j'ai pleuré (Broché)
Le temps d'un après midi, je me suis penchée sur ce livre et j'ai voyagé puis médité. De Paulo Coelho, j'avais lu "L'achimiste" et c'est le genre de livre qui vous conduit vers un cheminement intérieur, en silence avec soi même. On aime, ou on aime pas, mais j'aime m'offrir ce genre de parenthèse... Je l'ai lu d'une traite, et j'ai été portée par la spiritualité et l'amour qui constituent les piliers de ce roman.

Une vision religieuse proche de ses origines celtes est abordée, et cela me semble être assez rare pour le souligner. Ce roman n'a pas la prétention de détenir ou dénoncer la Vérité, mais plutôt de nous plonger en nous même et de nous faire réfléchir. Cela peut remuer bien des émotions, et cela peut s'avérer parfois bien salutaire. Il fait partie de ces livres que l'on peut lire et relire, et y retrouver quelque chose de différent, tant il est vivant et intemporel.

Si vous aimez Jostein Gaarder, je vous recommande de lire et de découvrir cet auteur. Vous ne devriez pas êtres déçu. Un voyage universel qui devrait en émerveiller plus d'un. En revanche les cartésiens devraient s'abstenir, vous n'aimeriez probablement pas rester avec des questions sans réponses...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 J'ai adoré!!, 13 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sur le bord de la rivière Piedra : Je me suis assise et j'ai pleuré (Broché)
En effet ce livre, remet les choses à leurs place comme le fait si bien l'auteur dans chacun de ses livres.
Le thème de l'amour est bien choisi car c'est un sujet qui nous travaille tous.
Un livre destiné à tous! Amoureux ou non.
Bonne lecture!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 de l amour !, 23 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sur le bord de la rivière Piedra : Je me suis assise et j'ai pleuré (Broché)
C est un hymne a l amour ! C est tres beau et ça fait du bien au moral !
Je l ai offert à l homme de ma vie qui ne sait pas qu il l est en esperant qu il comprenne le message ! Lol !
A la grâce de dieu donc ... j attends qu il le lise à son tour :)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 le thème, 17 février 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sur le bord de la rivière Piedra : Je me suis assise et j'ai pleuré (Broché)
Par un pur hasard, je venais de lire "L'homme qui devint Jésus" de MESSADIE(1988) et l'ouvrage de COELHO (1994) me l'a étrangement rappelé .Le personnage principal de ce dernier, déchiré entre sa foi et l'amour d'une femme, a bien des traits du Jésus de Messadié. Mais il n'en a pas la grandeur.Quant au dénouement, il est bien médiocre et décevant.La fiction ne dépassera jamais la réalité!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 l amour, 6 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sur le bord de la rivière Piedra : Je me suis assise et j'ai pleuré (Broché)
ah l amour !!!!!!!
que ne ferions nous pas par amour
mais surtout ouvrir les yeux et son coeur
s ecouter et ne pas se laisser dicter par la normalite des choses et ne pas rentrer dans les cases
laisser et ecouter son coeur et ses sentiments
à decouvrir
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 Ca va, 10 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sur le bord de la rivière Piedra : Je me suis assise et j'ai pleuré (Broché)
Bof bof en fait. C'est pas un livre exceptionnel. Paulo Coelho c'est un de mes auteurs favoris. Comme toujours il nous fait réflechir, nous fait nous poser des questions, nous interroger profondément sur nous même, mais ce livre est pas top, j'avoue.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Sur le bord de la rivière Piedra : Je me suis assise et j'ai pleuré
EUR 5,70
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit