undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles30
4,0 sur 5 étoiles
Format: PocheModifier
Prix:7,80 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Je ne connaissais Douglas Preston que grâce à ses romans (les aventures d'Aloysius Pendergast) écrits avec son complice Lincoln Child.
Je n'avais jamais lu un livre de lui en solo et ce "Codex" a été une excellente surprise même si l'histoire semble assez invraisemblable.
Maxwell Broadbent disparaît en emmenant avec lui tous ses trésors dont le fameux "codex", livre de pharmacie Mayas. Il va se faire enterrer dans un lieu inconnu et par vidéo informe ses trois fils que s'ils retrouvent sa sépulture la fortune est à eux.
Bien évidemment, ils ne seront pas les seuls à convoiter le magot (tableaux de maîtres et surtout le fameux Codex).
Philippe, l'ainé contacte un détective ancien ami/ennemi de son père et vétéran du Vietnam. Ce dernier lui apprend que Max est au Honduras.
Vernon le deuxième fils contacte le gourou de sa secte et s'embarque dans l'aventure.
Tom, le troisième fils (vétérinaire) rencontre une pharmacologue du nom de Sally et va avec elle au Honduras.
L'aventure de sally et des trois frères commencent dans une jungle hostile et infestée de serpents, fourmis, piranhas et autres jaguards.
Ce roman est palpitant dès le début de l'aventure au Honduras et fera sans doute un excellent film.
On passe un très bon moment de lecture même si quelque fois les retournements de situation sont assez étonnants. C'est de toute façon le cas des Indiana Jones et consorts.
A lire, on ne s'ennuie vraiment pas.
0Commentaire11 sur 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 avril 2008
Si vous avez aimez Indiana jones, vous adorerez cette aventure palpitante ! Un grand voyage dans la jungle à la découverte d'un trésor Maya inestimable. Les descriptions et les dialogues nous donnent l'impression d'avoir voyagé avec Tom et ses frères... le sénario est tellement réel qu'on pourrait en faire un film !
0Commentaire12 sur 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 février 2009
J'ai d'abord lu T-Rex du même auteur que j'ai découvert complètement par hasard.J'ai adoré. Alors, j'ai voulu lire autre chose de Douglas Preston et j'ai acheté Le Codex. Une nouvelle fois, je ne suis pas déçu. Sur fond d'aventure à la Indiana Jones, les personnages sont attachants et lorsqu'un chapitre se termine on ne peut pas attendre pour passer au suivant.
De chapitres en chapitres on entre dans la jungle en plein milieu de l'Amérique Centrale où les rebondissements se s'arrêtent jamais, à la recherche du fameux codex...
Sincèrement j'ai une nouvelle fois été scotché par cet auteeur. Je suis en ce moment sur La Chambre des curiosités (qu'il a coécrit avec Child) et après 200 pages je pense que je ne vais pas être déçu...
N'hésitez pas, lisez-le !
0Commentaire5 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mai 2008
oui, c'est bien l'entrée en matière qui est longue. Il faut vraiment passer 150 pages avant de se trouver dans l'aventure. Pour le reste, on se trouve dans la jungle hondurassienne et c'est assez plaisant à lire bien qu'aucune vraie surprise ne vienne relancer l'histoire. On se plaît en compagnie des deux personnages principaux, Tom et Sally, mais c'est vraiment un livre fait cette fois-ci pour le grand écran. Ordinairement, je peste lorsque l'on dit que tel ou tel livre, on l'imagine déjà pour le cinéma parce que la littérature ne doit rien avoir à attendre de celui-ci. Un livre doit vivre sa vie sans cela ! Mais là, c'est plutôt une sorte de scénario élaboré et c'est vrai que certaines scènes font furieusement penser à Indiana Jones, notamment une scène finale sur un pont suspendu ! Bref, ça se laisse lire, mais pas essentiel !
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le Codex

J’ai pris une grosse claque en 2000 lors de la sortie du Piège de l’Architecte. Pas parce que c’était la première fois que je lisais un roman de Lincoln Child et de Douglas Preston. Non, puisque depuis la découverte de leur premier roman, Relic, j’étais un fan inconditionnel de leurs romans.

La claque est venue de l’histoire qui m’a vraiment transporté sur cette île mystérieuse et aux abords de ce puit censé protéger un grand trésor. Les histoires de trésors cachés et d’aventures à l’autre bout du monde, qui peut résister a cela ?

Tom Broadbent et ses deux frères, Vernon et Philip se retrouvent dans la propriété de leur très fortuné père avec le même message :

"Cher …, Je veux que tu viennes chez moi, à Santa Fe, le 15 Avril à 13 heures précises, à propos d’une question cruciale qui touche votre avenir. J’ai demandé la même chose à Philip et à Vernon. Voici de quoi payer ton voyage. S’il te plait, sois ponctuel : 13 heures pile. Accorde cette dernière attention à ton vieux Père"

Maxwell Broadbent, leur père, a passé une partie de sa vie à collectionner des objets des quatre coins du monde, qu’il a pillé à l’occasion de diverses explorations. Haïssant les musées, il a une des collections les plus rares et les plus prisés.

Mais lorsque les trois frères se retrouvent dans la propriété de leur père, ils découvrent que la maison a été vidée du moindre de ses objets. Ils comprendront que ceci n’est pas l’œuvre d’un cambrioleur quand ils verront le message que leur père a laissé sur une K7 vidéo, les invitant à venir retrouver la tombe dans laquelle il s’est enterré avec son fabuleux trésor… Outre le fabuleux trésor qui attend les aventuriers, c’est surtout un mystérieux codex maya, véritable encyclopédie pharmaceutique, qui attire les convoitises, ce dernier pourrait rapporter des millions de dollars à celui qui parviendrait à le décrypter et ainsi créer les molécules des futurs médicaments qui mettrait un terme aux maladies qui ravagent l’humanité …

Et là, c’est le départ d’une aventure incroyable et palpitante. Chaque frangin va partir de son côté, faisant équipe avec la personne qu’il pense être adéquate pour la situation : une anthropologue, un ancien militaire et un gourou…

J’ai trouvé ce roman tout simplement génial. Très rafraîchissant, dans la marée de romans noirs que nous lisons régulièrement. Côté ambiance, ça renvoi forcément à Indiana Jones et Tomb Raider. L’homme face à la nature. La nature hostile et ses habitants.

Du suspense, de l’aventure, du mystère et surtout de l’humour ! Oui via, Don Alfonso et Borabé, deux indiens qui vont prêter mains fortes aux héros du livre et ce dernier nous révèlera une des plus belles surprises du roman.

Je ne peux que vous inviter à découvrir l’univers de Douglas Preston, qui pour l’occasion œuvre seul, sans son compère habituel, Lincoln Child.

Fredo ;)
0Commentaire16 sur 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Livre d'aventures sans prétention qui se laisse dévorer comme un bon divertissement.
L'histoire est bien moins dense que les aventures de Pendergast, les personnages moins détaillés, le suspense moins bien maîtrisé.
Comme l'écriture est simple et efficace, à lire pendant les vacances pour se changer les idées...
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
VINE VOICEle 28 mars 2007
Sentant sa mort très proche, Maxwell Broadbent, richissime collectionneur et pilleur de tombes repenti, décide de partir pour l'Amérique Centrale avec sa collection inégalée d'oeuvres d'art pour y vivre ses derniers jours, enterré avec elles dans un tombeau. Avant de quitter sa demeure, il laisse en guise de testament une bande vidéo dans laquelle il s'adresse à ses trois fils, leur léguant tous ses trésors s'ils parviennent à les retrouver... Bien sûr, la nouvelle se répand vite, et les trois fils ne sont bientôt plus les seuls sur la piste de cette collection, parmi laquelle se trouve un ancien manuscrit maya, le Codex, particulièrement convoité...

Le roman d'aventures de Douglas Preston part donc d'une idée amusante, mais son histoire a malheureusement tendance à faire méchamment du sur place dans la première moitié du livre. La remontée de la piste du trésor, en pleine jungle du Honduras, est vraiment très légère en péripéties. Les frangins ont beau lutter contre les moustiques, la pluie, les serpents et un vieux bérêt vert reconverti en détective privé, on reste toujours plus proche des Castors Juniors que d'Indiana Jones. Sans compter que les personnages sont souvent caricaturaux et rarement attachants (j'exagère : le petit singe remonte un peu le niveau...)

On passera sur les invraisemblances (le Honduras doit décidément être plus petit que le parc derrière chez moi pour que tous les protagonistes tombent les uns sur les autres comme ça...) et sur certaines scènes d'un ridicule à crouler de rire (en particulier la mort de plusieurs personnages : la jungle est hostile, je vous avais prévenus). Douglas Preston tente bien de pimenter son roman avec quelques maigres rebondissements et des personnages dont le lecteur se contrefiche, mais le tout manque quand même nettement de dynamisme.

Reste quand même le côté fun de l'ensemble, une seconde partie plus entrainante et un dépaysement certain, qui empêchent le roman de sombrer dans l'ennui total. Divertissement grand public souvent caricatural, ce Codex se lit vite, amuse parfois et constitue au final une lecture à réserver aux inconditionnels du roman d'aventures.
0Commentaire5 sur 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 novembre 2015
Comme beaucoup je connais Douglas Preston pour ses livres avec Lincoln Child ,ici il est seul et montre son savoir faire en matière de roman d'aventure et c'est réussi !
Nous partons à la recherche d'un héritage qu'un excentrique milliardaire à caché dans la jungle ,quelque part au Honduras
et voila les héritiers sur le sentier de la guerre pour retrouver ce trésor
mais il y a un outsider : un Codex ancien intéresse aussi l'industrie pharmaceutique qui se lance dans la course
bien sûr des militaires veulent aussi leur part du gâteau......
et tout ce beau monde va converger vers un temple perdu
le rythme de l'action mets un peu de temps à débuter ,il y a une foule de personnage en piste mais assez vite on va être avec nos héros dans la jungle à lutter contre les moustiques, les piranhas, les animaux, la nature et les autres candidats à cette chasse au trésor
On image en filigramme Indiana Jones , car il y a tout les ingrédients de ses films
En résumé après une mise en train un peu longue c'est du pur roman d'aventure
avec des rebondissements inattendus (voir surprenant ) on ne s'ennuie pas avec ce livre
A conseiller pour amateur de romans d'aventures type chasse au trésor en milieu hostile.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
VINE VOICEle 13 octobre 2010
Douglas PRESTON fait cavalier seul et propose un roman élaboré sans son comparse Lincold CHILD.

«Le Codex» propose un récit d'aventure au fin fond de la jungle du Honduras, s'articulant sur la quête de trois frères pour retrouver le tombeau de leur père excentrique qui s'est enterré avec ses oeuvres d'art et ses découvertes/pillages archéologiques.

L'écriture est fluide et rythmée, à base de chapitres courts, alternant les différents personnages.
Toutefois, au-delà du suspense (somme toute classique), le récit fonctionne surtout grâce à une parfaite connaissance du sujet et donc de la faune, de la flore et des indiens du Honduras (pour mémoire, l'auteur a collaboré au National Géographic).
PRESTON parvient, de par son expérience, à parfaitement retranscrire l'univers particulier de la jungle et des indiens. Il emporte ainsi avec lui le lecteur dès les premiers chapitres.
Le dépaysement est assuré...

Même si certains personnages peuvent apparaître un rien caricaturaux (cf. le privé/mercenaire qui renvoie au Colonel KURTZ de «Apocalypse Now»...), le récit fonctionne parfaitement et se révèle plus profond qu'il n'y paraît.
En effet, en parallèle à sa réflexion sur les notions de famille et d'héritage, l'auteur distille au fil du récit une touche d'humour bienvenue qui, loin d'être un simple effet de style, pointe habilement certains préjugés (cf. l'histoire sur le poisson cure-dent, la vision de la femme par le vieux guide, sa philosophie de vie...).

En résumé : «Le Codex» est un véritable roman d'aventure, dans le sens noble du terme, qui permet aux lecteurs de s'évader intelligemment pendant quelques heures...

Signé Cédric « DvdMan »
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 août 2007
J AI LU CE LIVRE AVEC BEAUCOUP DE PLAISIR ,L 'INTRIGUE VA CROISSANTE ET IL EST TRES BIEN ECRIT .IL POURRAIT D AILLEURS FAIRE UN TRES BON FILM .
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,60 €
8,00 €