undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

10
4,0 sur 5 étoiles
Neverwhere
Format: PocheModifier
Prix:7,80 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Neil Gaiman m'a complètement fasciné avec ce roman de Fantasy Urbaine.
Ce livre nous conte l'épopée d'un Londonien moyen, Richard Mayhew dont la vie est d'une extrème monotonie et qui à la suite de la rencontre avec une étrange jeune fille bléssée et qu'il sauve va se retrouver dans un monde parallèle peuplé de monstres, de gens qui parlent aux rats, d'anges etc...
Ce Londres d'en dessous est situé dans un métro invisible aux Londoniens d'en haut. Il rencontre un être savoureux (Le Marquis de Carabas - hommage à Charles Perrault et au chat botté). Gaiman nous offre une galerie de personnages attachants et extravagants.
Le style est classique et très maîtrisé et l'histoire haletante. Ce roman est impossible à lâcher.
L'humour est très présent ce qui n'enpêche pas "Neverwhere" de nous fournir de l'aventure, du suspens et de la poésie.
Une fois le livre terminé on voudrait continuer à vivre dans cet univers absolument magique.
Neil Gaiman est je pense l'un des écrivains de Fantastique les plus novateurs aujourd'hui.
Bravo Monsieur Gaiman.
Adanson Marco.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 février 2013
Un roman d'urban fantasy original, mais décevant. Aucune tension dramatique réelle ne s'installe. Les protagonistes passent de rencontre en péripétie à toute vitesse, et rien n'a assez de profondeur. Et l'auteur lasse par ses tentatives d'humour qui finissent par donner l'impression qu'il tape sur l'épaule du lecteur comme s'ils avaient gardé les cochons ensemble - alors que non. Gaiman a une excellente réputation, et je m'attendais à beaucoup mieux.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Neverwhere est un conte, mais un conte urbain, poétique, sombre et parfois violent. Cette histoire est à la fois un hommage aux récits du genre et une aventure tout à fait moderne.
Car c'est dans une véritable aventure que nous plonge Gaiman, palpitante, remplie d'une foultitude de rebondissements et de situations rocambolesques.
Les personnages sont hauts en couleur, improbables et pourtant on s'y attache rapidement grâce à la plume pleine de verve de l'auteur.
Oui, parce que c'est fichtrement bien écrit, une écriture "à l'ancienne" qui pourtant sonne avec modernité, sacré exploit.
Et la cerise sur le gâteau, c'est cet humour typiquement british, subtile et absurde, qui rend l'Aventure (avec un grand A) encore plus ludique.
Une superbe réussite, basée sur une idée de départ géniale.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 septembre 2013
Comme un Alice au pays des merveilles moderne, Neverwhere nous fait tomber "de l'autre côté du miroir" pour y découvrir une Londres parallèle, divisée en fiefs et baronnies et peuplée d'êtres aussi étranges que fantastiques comme les Parle-aux-rats et les Lamias. Nous découvrirons avec Richard cette facette de Londres que nous ne connaissions pas, apprenant qu'il y a bien des Bergers à Shepherd's Bush (pas très fréquentables d'ailleurs), un Comte à Earl's Court et de moines noirs à la station Black Friars. Nous aurons même le privilège de savoir pourquoi l'Atlantide a été engloutie sous les eaux... Désormais, je ne verrai plus Londres de la même manière, surtout lors de trajets en métro !

A partir des codes classiques de la quête initiatique, Neil Gaiman revisite le genre et nous plonge dans un univers sans pareil : tout aussi bien sombre, effrayant et cruel qu'il peut se révéler magique et fascinant. L'histoire est palpitante, les rebondissements sont bien menés et les personnages sont fouillés et attachants (pour la plupart) mais ce que je retiendrai avant tout, la grande force du roman, c'est la richesse de l'univers créé. Les bonnes idées sont légions et les descriptions sont très visuelles, ce qui nous permet d'avancer pas à pas aux côtés de Richard comme si l'on y était.

Neverwhere est un roman passionnant sortant des sentiers battus. Mélangeant fantastique, humour et quête initiatique, ce livre est à mettre entre toutes les mains, jeunes ou moins jeunes. Une très belle découverte !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 10 juin 2013
Ce livre dépeint le récit initiatique de Richard Mayhew, catapulté de sa vie tranquille dans un univers délirant. Et de Porte, une jeune fille de la Londres d'En-Bas, cherchant qui a tué sa famille. Cette recherche de l'assassin donne un côté polar au récit, que l'auteur maîtrise admirablement. Une foule de thèmes de l'univers fantastique/fantasy sont ici réunis, et mon seul regret est de n'en avoir pas vu certains approfondis ! On repère avec plaisir les clins d’œil à certains grands auteurs. Enfin, les personnages sont très attachants et drôles !

Ce livre est donc extrêmement imaginatif, à la fois par l'alliance des genres et son univers foisonnant. Je le recommande à tout ceux qui n'ont pas peur de découvrir qu'un autre monde existe peut-être sous leurs pieds...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 10 mars 2014
Le monde créé par Gaiman, tel qu'il le décrit, est absolument fascinant : il prouve là que son imagination est débordante, fertile, et que ce qui déborde n'est pas n'importe quoi. Il y a de la substance, un petit quelque chose qui fait écarquiller les yeux et dire "wahouu je voudrai voir un tel monde de mes propres yeux". Le problème, c'est que l'histoire, elle, parait terriblement plate, fade et presque ennuyeuse en comparaison avec un univers merveilleux : le décalage est tel qu'en fermant le livre, on a un goût d'inachevé, on reste sur sa fin, et c'est bien dommage. J'aurais voulu une action qui mette plus en valeur ce monde formidable, des personnages qui lui correspondent un peu plus, et des aventures qui en explorent un peu plus les mystères.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Richard Mayhem est un homme sans histoire qui se laisse vivre sans plus. Un jour, lors d’une sortie avec sa fiancée, une jeune fille surgit de nulle part, les vêtements ensanglanté… Commence alors la découverte d’un univers qu’il ne soupçonnait pas, caché dans les profondeurs de Londres.

Neverwhere vous montrera Londres comme vous ne l’avez jamais vue, vous emmenant dans ses profondeurs, à la découverte d’un autre monde mystérieux et fantastique qui prends ses racines sous terre, et plonge son histoire dans les ténèbres. Vous découvrirez ainsi l’histoire se cachant derrière chacun des noms des stations de métro londoniennes, même celles oubliées, enfin… l’histoire de Neverwhere.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
tout en poésie et en fantastique. Urban fantasy très très très agréable, un bon moment de lecture. Certes, certains passages ou concepts auraient pu être plus approfondis, plus "adulte" mais au final, un excellent roman cousin de Alice au pays des merveilles ou encore "ombre" de Chiena Mieville. Je le conseille vivement
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
VINE VOICEle 20 octobre 2013
Après De bons présages avec Terry Pratchett, et avant de me mettre enfin à Sandman, j'ai opté pour Neverwhere, le premier roman de Neil Gaiman. Il est le produit dérivé d'une série télé anglaise et répète un peu le même principe que Coraline : un monde parallèle où l'on se perd. Ca se lit tout seul, l'identification avec le personnage principal fonctionne bien, mais surtout, on a très envie de connaître encore plus ce monde de la Londres d'En bas.

C'est la part du lion de Neverwhere : ce monde parallèle est original et plein de promesses, une sorte de "Pays de fait ce qu'il te plaît" réaliste et impitoyable, une réponse à la réalité d'En haut, un refuge. Avec une description poétique et une délicatesse joyeuse, ce monde possède de nombreux attraits, à commencer par sa dangerosité. C'est pour ça que Neverwhere se lit avec plaisir. Certains touches d'humour sont même réussies ; parfois, ça tombe à plat. Mais finalement peu de choses transpirent de cet univers merveilleux, il n'est pas assez pensé, conçu : quelles sont les règles ? Quelles sont les baronnies ? Comment tout cela tient-il ? Pourquoi existe-t-il ? Comment se font les passages du temps, les diverses magies ?

Car toute la structure du livre, le style et son passé de série télé en font un scénario très prévisible avec des personnages classiques : le héros, la belle, le magicien, le gros bras, les méchants très méchants. Du coup, on traverse la Londres d'En Bas comme des touristes qui bouclent quatre grandes villes en bus, à fond la caisse et avec une vue très superficielle des endroits visités : la quête n'attend pas. Au final, Neverwhere m'a fait l'effet d'un bon divertissement un peu original, ce qui n'est déjà pas si mal.
44 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 21 avril 2014
Je ne suis pourtant pas fan de se "genre" mais j'ai adoré ce livre. il est extrêmement bien écrit et on plonge dans l'univers tête la première et avec joie
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Stardust : Le mystère de l'étoile
Stardust : Le mystère de l'étoile de Neil Gaiman (Poche - 15 novembre 2007)
EUR 5,80

L'étrange vie de Nobody Owens
L'étrange vie de Nobody Owens de Neil Gaiman (Poche - 4 mai 2012)
EUR 6,90

Neverwhere
Neverwhere de Neil Gaiman (Poche - 2 novembre 2000)
EUR 11,61