Commentaires en ligne 


32 évaluations
5 étoiles:
 (8)
4 étoiles:
 (10)
3 étoiles:
 (6)
2 étoiles:
 (5)
1 étoiles:
 (3)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


13 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une merveille
Grace est une jeune femme intelligente, belle, timide et très gentille mais qui suite a une expérience passé qui l'a traumatisé n'a aucune vie amoureuse depuis très très longtemps. Son amie Selena pour lui venir en aide lui offre un livre magique qui permet d'invoquer Julien de Macedoine, un esclave sexuel qui sera a son service...
Publié le 3 octobre 2010 par Chacha

versus
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Pour celles qui aiment la romance ! Ce n'est pas de la bit-lit
Pourquoi me suis-je lancée dans la série ?? Parce que j'ai les premiers à la maison, que des copines sont dingues du tome 12 (ou 13 je sais plus) et que bon ça m'énerve d'avoir des livres non lus sur les étagères !
Mais cela reste de la romance donc je reproche toujours à l'ensemble le côté extrêmement niais de...
Publié il y a 19 mois par Poison


‹ Précédent | 1 2 3 4 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

13 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une merveille, 3 octobre 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le cercle des immortels, Tome 1 : L'homme maudit (Poche)
Grace est une jeune femme intelligente, belle, timide et très gentille mais qui suite a une expérience passé qui l'a traumatisé n'a aucune vie amoureuse depuis très très longtemps. Son amie Selena pour lui venir en aide lui offre un livre magique qui permet d'invoquer Julien de Macedoine, un esclave sexuel qui sera a son service pendant 3 merveilleuse semaine. Même si elle n'y crois pas une seconde, Grace se pliera à la volonté de son amie pour lui faire plaisir et prononcera l'incantation. Contre toute attende Julien apparait nu dans toute sa splendeur et c'est peu de la dire au milieu du salon. Sous le choque Grace est paralysé mais elle se reprend bien vite en le fuyant quand il s'approche d'elle pour la toucher. Si Grace est sous le choc, Julien lui ne l'ai pas moins car en 2 millenaires d'esclavage c'est la 1ere fois qu'une femme ne lui saute pas dessus, ce qui le laisse très perplexe. Mais qui est cette femme si différente des autres, plein de question que elle même se pose de son côté. Une histoire merveilleuse et touchante ou l'on connaitra le passé de souffrance de Julien demi dieu qui n'était aimé de personne et rejeté de tous, puis la trahison qui l'a amené à devenir esclave sexuel pour l'éternité des femmes qui l'invoqueront. Une situation qui pour lui est horrible et qui l'a rendu insensible au fil des siècle en tout cas jusqu'a ce jour... Vous allez adoré ce roman qui nous transporte du début à la fin dans une histoire émotionnel et divine.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Ne vous fiez pas au résumé !, 14 avril 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le cercle des immortels, Tome 1 : L'homme maudit (Poche)
M-A-G-N-I-F-I-Q-U-E !!! J'ai trop adorer !! Julien est l'homme le plus maudit qui est jamais existé ! Oh Julien si beau,si fort, si viril mais si gentil ! Ca fait du bien de voir des mecs gentil et moins ours mal lécher !Grace je l'ai aussi beaucoup apprécié ! Elle lit quand même les mêmes livres que nous : de la romance historique !Puis c'est beaucoup basé sur la lecture car Julien adore la voix de Grace et il aime l'entendre lire ! Roh c'est trop mignon !
Il forme un couple si beau si fort ! La fin est vraiment trop bien ! On voit qu'ils ont vraiment tissé des liens fort et on leurs petites habitudes et puis avec cette fin ils vont être encore plus heureux .

J'ai aussi beaucoup aimé le genre avec les diexu grecs et les déesse grecque c'et un réelle passion pour moi et lire un livre avec leur milieu malgré que là on ne soit pas réellement dedans ben c'est super ! Je vais modifier mon challenge et je vais lire les autres tomes ! Les autres livres attendront Janvier !

Je mets donc : 5/5 et je dois dire que j'ai ressenti craiment de plaisir à le lire comme si je lisais l'Education de Jane ou l'ombre de minuit en moins hot malgrè les scènes sensuelles et en un peu moins puissant puisque je suis quand même pas une loque humain mais c'est presque à la même hauteiur donc merci à Sandrine de m'avoir fait découvrir cette série !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Pour celles qui aiment la romance ! Ce n'est pas de la bit-lit, 16 janvier 2013
Par 
Poison (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le cercle des immortels, Tome 1 : L'homme maudit (Poche)
Pourquoi me suis-je lancée dans la série ?? Parce que j'ai les premiers à la maison, que des copines sont dingues du tome 12 (ou 13 je sais plus) et que bon ça m'énerve d'avoir des livres non lus sur les étagères !
Mais cela reste de la romance donc je reproche toujours à l'ensemble le côté extrêmement niais de l'héroïne et de la romance.
Outre la surabondance d'adjectifs et de superlatifs pour qualifier la beauté de l'une et la sexitude de l'autre, la manière dont ils tombent amoureux, la vitesse de la chose etc. Tout cela baisse ma note. Néanmoins j'ai aimé ma lecture.
Je m'explique : l'auteur intègre à sa romance une intrigue - légère - qui se déroule dans l'antiquité et fait jouer les dieux grecs. Bref, des éléments que j'apprécie particulièrement. Et c'est cela qui m'a accroché, toutes ces petites histoires satellites qui arrivent à rendre l'ensemble plus supportable pour celles qui comme moi, le lisent sans aimer la romance (oui je sais, je n'ai qu'à pas en lire, mais je fais ce que je veux !).

Je continuerai à lire pour cette partie en lien avec l'antiquité plus que pour les romances qui sont très niaises, mais tout de même. Je comprends pourquoi cette série plait.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 roman mythologique ???, 21 juin 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le cercle des immortels, Tome 1 : L'homme maudit (Poche)
j'avais lu pas mal de commentaires peu enthousiastes... et j'aurais mieux fait de m'y fier... mais j'ai trouvé le premier chapitre rigolo (lu en VO sur amazon.co.uk, où on trouve des extraits à feuilleter)et je me suis laissée tenter.
Ce n'est pas archi-mauvais (dans le genre, on n'est bien d'accord, c'est de la romance paranormale, pas Apologie pour Clytemnestre de Simone Bertière - que je recommande au passage pour celles qui s'intéressent à la mythologie grecque), c'est juste pas très drôle par la suite et surtout, pas crédible du tout, tant par la coloration pseudo-mythologique, que par les réactions de personnages.

Premier exemple : le héros est un général du IIème siècle av JC nommé Julien de Macédoine, qui ne cesse de répéter qu'il n'est pas grec : oui, effectivement dans l'Antiquité, la Macédoine - tout en étant dans la sphère culturelle grecque - ne faisait pas partie de la Grèce... jusqu'à ce que la Macédoine étende son empire sur la Grèce (d'ailleurs, le fameux Alexandre était lui aussi un général macédonien : or, tout le monde le considère d'abord comme un empereur grec...) - D'autre part, la mère de ce malheureux Julien est une déesse... grecque - Aphrodite, évidemment - et son père ... un général sparte... - Oui oui, j'ai découvert grâce à l'auteur que le Péloponnèse avait curieusement migré au nord et donc sans doute que Olympie doit se trouver grâce à cette nouvelle géographie quelque part en Albanie désormais !!! Sparte ne fait donc pas partie de la Grèce, c'est officiel, c'est une ville macédonienne... J'ai la désagréable impression que l'auteur a confondu Lacédémone (l'autre nom de Sparte, pour les non-initiées) avec Macédoine. Du coup, pour la férue de mythologie et d'histoire que je suis, tout le côté antique prend un vilain air de toc pas approfondi. Or je déteste quand l'arrière-plan est foireux, même si le but d'une romance fantasy n'est pas d'être exacte, j'attends un minimum de cohérence et de recherche pour crédibiliser le récit.

Deuxième exemple : reprenons notre héros : il est kré kré malheureux, parce que sa maman ne l'aime pas - si en fait, elle l'adore, c'est un affreux malentendu, essentiel évidemment à l'intrigue et à la psychologie torturée de notre malheureux héros, j'y reviendrai... Il est quand même rempli de qualités extraordinaires - des dons de sa môman qui ne l'aime pas, rappelons-le : beauté parfaite et pure, intelligence, générosité, courage, fidélité, force, ben oui, c'est un demi-dieu, un vrai héros antique.
Son papa non plus ne l'aime pas : il lui fait subir la fameuse éducation spartiate même si on nous épargne la chasse à l'hilote - mais bon pour moi, c'est plutôt signe qu'il perpétue la tradition...- et surtout il méprise son fils parce que, je vous le donne en mille, c'est un bâtard ! Sur le coup, j'ai cru que c'était parce qu'il ignorait quelle femme il avait honorée, et qu'il n'appréciait pas qu'elle lui ait refilé le bébé, surtout avec sa légitime et ses autres fils ! Mais pas du tout, c’eût été trop peu torturant : tout le monde sait qu'il est le fils d'Aphrodite, son père le premier !
J'avoue que j'en suis restée très bête. Normalement, les demi-dieux font l'objet d'un culte - cf Héraklès, Dionysos, Castor et Pollux (Princes de Sparte, d'ailleurs !)- alors j'aurais plutôt parié pour de l'envie, surtout qu'il en accomplit des exploits, même tout minot, et puis papa est général (pas noble certes, mais à Sparte, c'est la valeur guerrière qui prime, non ?) et puis maman est une déesse (sacré CV, non ?) et qu'est-ce qu'il est beau, hein mais c'est bizarre, toutes les femmes ont l'air de le mépriser elles aussi et il en est réduit, le pauvre, à quémander l'aide de son frère Eros pour que la fiancée de son meilleur ami - qui le méprise lui aussi, sinon, c'est pas juste ! - tombe dans ses bras, l'épouse et lui fasse deux beaux enfants (autrement c'est sûr, elle ne l'aurait même pas remarqué, folle qu'elle était de son fiancé.)

Du coup, on se demande comment il a pu devenir ce sexe symbole tant vanté... Pire, au début je n'ai pas compris pourquoi la petite Alexandrie se laissait finalement séduire (elle est sensée être une vierge au service d'un dieu de la ... fertilité, cherchez la logique...) Ben oui, il est trop noble pour l'avoir violée, elle était consentante... mais alors, tout le monde ne le méprisait donc pas ??? Que nenni ! La pauvre est allée au charbon sur ordre du méchant kré kré méchant Priape (le fameux dieu de la fertilité qui déteste le pauvre julien - son propre frère -, le seul par jalousie, parce que lui, il SAIT qu'en fait Julien est le fils préféré de sa mère), comme ça : 1)ça lui faisait une bonne excuse pour maudire Julien - "Honte à toi, tu as souillé mon temple, etc." - et 2)ça empêchait le pauvre héros d'aller enfin prier sa môman de venir à son secours, en mode Caliméro - "Ouin, c'est trop injuste, je suis trop beau, trop gentil, trop fort, trop intelligent, trop chippendale : reprends tes cadeaux empoisonnés, personne ne m'aime, même pas ma femme" - Dans son auto-apitoiement, il en oublierait presque le seul autre meilleur ami, effectivement plus fiable que le premier, et la protection d'Athéna, encore qu'on ne voit pas trop ses interventions pour lui sauver la mise, à part à l'époque moderne... sans doute lui préférait-elle Ulysse !

Troisième exemple : L'épouse chérie adorée s'appelle Pénélope (rien à voir avec Ulysse, ouf, sauf ironiquement pour l'image de la fidélité, j'imagine - ou je surinterprète, déformation professionnelle oblige ...) mais quand elle découvre le pot aux roses, elle se transforme en Médée - la magicienne qui tue ses propres enfants, qu'elle a eus avec un certain Jason, pour se venger de son infidélité !!! hihihi ! Là je pense que l'auteur a vraiment voulu faire de l'ironie sinon la coïncidence serait vraiment trop énorme : oui, le fameux meilleur ami floué s'appelle Jason. On va dire que c'est la passion qui rend fou... sauf que j'aurai plutôt cru que ce serait Julien qui traînerait tous les cœurs après soi, rapport à son héritage - la belle déesse de l'amour ! - et surtout à toutes ses qualités déjà mentionnées ci-dessus. Une belle grosse infidélité, imaginaire bien sûr puisque le héros est bizarrement doté de la fidélité, lui. Mais non, c'eût été trop banal (déjà pris par Héraklès, selon certaines versions) il faut du sensationnel. Or donc, Pénélope redécouvre son amour pour Jason et lui pour elle (suite à un caftage de... Priape bien sûr) Argh, trahison infâme, tuons le serpent qui nous a trompés - ie Julien, qui m'a forcée à faire des choses affreuses avec mon corps, ajoute Pénélope pour enfoncer le clou (oui, Julien est sensé être un dieu du sexe et de l'amour : visiblement les femmes de l'antiquité ne partageaient pas cette opinion...) et tous deux de se jeter sus sur le pauvre Julien, qui se voit obligé de tuer son ex 1er meilleur ami et d'assister au suicide de sa femme, après qu'elle eut proprement tranché la gorge de ses chers petits. Là je pense qu'effectivement Julien est mûr pour une bonne psychothérapie. Après un tel traumatisme, et sans oublier ses 2000 ans d'emprisonnement dans un livre, à servir de godemichet de temps à autre, heureusement qu'il tombe enfin sur la perle rare qui va le délivrer !

Il y aurait bcp à dire sur cette chère héroïne, mais - je ne résiste pas à la tentation !- je vous en ferai Grace. Je conclurai simplement en disant : ok pour le destin implacable, ok pour la haine tenace d'un dieu, ok pour Aphrodite en mère orgueilleuse et boudeuse, ok pour le topos du héros plein de qualités et malheureux mais quelle idée de se servir du mépris ? Totalement incompatible avec la punition et sa réputation de sexe symbole.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Superbe et Emouvant !, 28 février 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le cercle des immortels, Tome 1 : L'homme maudit (Poche)
J'ai commencé a lire que le deuxième tome de la série Dark Hunter car je me suis fié aux commentaires peu élogieux d'amazone concernant le premier volet de la saga! Quel bétise!!!! J'avoue etre fan de cette serie que j'ai jusqu'au dixieme tome! Du coup en manque de lecture et ne trouvant pas de livre qui m'intéresse, je me suis dit allez je vais acheter le premier tome ne serais ce que pour compléter la série dans ma bibliothèque.
Qu'elle a été ma surprise!!!! Je l'ai trouvé émouvant et enivrant! Certe il ne faut pas s'attendre a un livre historique sur la grece antique (d'ailleurs ce n'es pas ce qu'on attend quand on lis les livres de SK)!
Je ne raconterai pas l'histoire mais je vous direz juste de vous laissez tenter afin de vous faire votre propre opinion!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Guimauve en barre, 23 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le cercle des immortels, Tome 1 : L'homme maudit (Poche)
Ce roman est un OVNI pour moi. Je ne connaissais pas ce genre et j'ai essayé étant à la recherche permanente de nouvelle lecture.
Je ne sais vraiment pas quoi en penser , c'est gentil , mignon de la vraie guimauve. La mythologie grec est là pour donner un peu de corps on livre , mais tout compte fait cela aurait été mieux de laisser ces pauvres dieux grecs à leur place au lieu de faire appel à eux...
Et à propos de corps parlons -en , car c'est le font de ce roman. L'auteur de 50 nuances de gris , n'a rien inventé car dans ce roman les passage "sexe" sont aussi torride que 50 nuances de gris ( oui je l'ai lui ,enfin en 3 passages tellement c'est pas un roman pour moi).
Honnêtement , vous chercher à vous vider la tête , vous est en manque de télé novella, vous croyez encore au prince charmant et votre chéri vous manque, ce livre est pour vous. Les autres passez vote chemin et c'est ce que je vais faire. Je m'arrête au tome 1.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Prequelle d'une bonne série, 8 octobre 2011
Par 
Blodeuwedd - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 50 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le cercle des immortels, Tome 1 : L'homme maudit (Poche)
Premier tome de la saga des Dark hunter, l'homme maudit n'annonce pourtant pas le shéma des tomes suivants. il semblerait que l'auteur n'est pas eu une forte inspiration, voulant écrire sur le thème de la mythologie grecque sans savoir ce que ça allait donner par la suite...

Les dark hunter sont des êtres immortels, qui, lorsqu'ils étaient humains, au moment de mourir dans des circonstances atroces, leur âme a crié vengeance, et la déesse Artémis a choisi parmi eux, les plus magnifiques, pour en faire ses joujoux, ses petits soldats, sa monnaie d'échange, son moyen de pression sur la seule personne qu'elle n'ait jamais aimée...
Julien de macédoine est un demi-dieu, fils d'Aphrodite, qui a été emprisonné dans un livre par son demi-frère Priape, et à chaque fois qu'il est invoqué par une femme, il lui sert d'esclave sexuel pendant une lunaison. Alors bien sûr, l'auteure est maligne puisque par la suite nous retrouverons souvent Julien puisqu'il était dans l'antiquité l'ami de Kylian de Thrace, un dark hunter, héros du second tome de la série.Le cercle des immortels, Tome 2 : Les démons de Kyrian

Ici, nous faisons la connaissance de Grace, une charmante sexologue, qui dans les tomes suivants apparaitra plus comme psychologue (allez savoir pourquoi, problème de traduction?), et de sa meilleure amie Selena Devereaux, que l'on retrouvera souvent, elle et ses soeurs, ainsi que son mari Bill, qui est l'avocat attitré des garous.Le cercle des immortels, Tome 9 : L'homme-tigre. Séléna est la 7° fille d'une 7° fille de sorcière et tient un stand de voyance sur la place, ses soeurs jumelles Amanda et Tabitha seront les compagnes de deux Dark hunters Le cercle des immortels, Tome 2 : Les démons de Kyrianet Le cercle des immortels 7 : Prédatrice de la nuit, leurs amies Sunshine et Bride seront les héroines de (Le cercle des immortels, Tome 3 : La fille du Shamanet Le cercle des immortels, Tome 6 : Jeux nocturnes...

Un premier tome néanmoins très sympathique même si l'histoire ne tourne qu'autour de nos deux jeunes tourtereaux...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Le début d'une excellente Saga!!...., 1 septembre 2010
Par 
Samsam "samsam" (france) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le cercle des immortels, Tome 1 : L'homme maudit (Poche)
J'attendais avec impatience la réédition de cette saga qui est une des meilleure.

Dans ce livre Grace qui a vécu une relation traumatisante avec un homme cruel et égoïste ne jure plus que par le célibat... Mais voila son amie Séléna décide que cette situation a assez duré et va lui donner un livre magique.
Celui ci renfermerait un esclave prêt à assouvir le désir de n'importe quelle femme durant un mois. Pour ce faire il suffit de l'appeler...
Julien de Macédoine est lui mi homme mi Dieu d'une beauté irréelle et qui fut maudit pour avoir corrompu une des Vestales de Priape.
Cette malédiction consiste à répondre à tous les désirs des femmes qui l'appelleront pendant un mois sans que lui même n'y prenne aucun plaisir!...

Ce livre qui est le 1er de cette excellente saga n'est certes pas aussi abouti que les suivants et l'histoire est un peu tirée par les cheveux néanmoins il m'a fait passé un bon moment.Il nous permet de commencer à connaitre le monde que Sherrilyn Kenyon a crée: Un monde fantastique saupoudré de Mythologie Grecque.Et moi je suis fan!!....

Alors merci encore aux édition "J'ai Lu" pour la réédition de cette excellente saga dont certains tomes avaient atteints des prix indécents....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Déception d'une fan de bit-lit, 26 octobre 2010
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le cercle des immortels, Tome 1 : L'homme maudit (Poche)
Faisant confiance aux commentaires alléchants des lectrices, j'ai commandé les tomes 1 à 4 d'un seul coup....je suis déçue !!!!
Trop romanesque et répétitif, manquant tant de rythme que de scénario ! Où sont les détails historiques et mythologiques vantés par les précédents commentaires???
En un mot cette série m'a laissé sur ma faim.
A conseiller uniquement pour se vider la tête en vacances ou dans les transports en commun.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


13 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 une romance sans aspérités, 13 janvier 2010
Par 
Lady Lama (Paris) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le cercle des immortels, Tome 1 : L'homme maudit (Poche)
Comme une autre lectrice, j'ai été très déçue par ce livre que j'ai dû me forcer à lire (en diagonale) après une bonne centaine de pages.

L'histoire est tirée par les cheveux. L'héroïne, traumatisée par son unique expérience sexuelle précédente, fuit les hommes comme la peste. Ce qui ne l'empêche pas d'être sexologue (allez savoir pourquoi). Une de ses amies lui propose un mystérieux livre avec une image d'un homme d'une beauté et d'un sex appeal hors du commun. Elle y pense et paf... l'homme, qui s'avère être un demi dieu (au sens littéral du terme) arrive nu et excité dans son salon, prêt à la ravager. Il est prisonnier d'un sort faisant de lui une sorte d'esclave sexuel, disponible un mois à partir du moment où il a été invoqué.

Bien sûr, ce qui devait arriver arriva, l'héroïne lutte pour ne pas tomber dans ses bras et lui lutte pour la conquérir. Les dieux Eros, Priape, Athéna etc. vont aussi avoir leur part à jour dans l'histoire.

A un moment l'héroïne se fait la réflexion suivante « j'ai l'impression d'être dans un épisode de Xena la guerrière ». Et bien je me suis faite la même réflexion. Je n'ai absolument pas « accroché » à l'histoire complètement abracadabrante et la personnalité des héros m'a laissée de marbre. En plus, il y avait du potentiel pour plusieurs scènes érotiques mais si celles-ci existent, elles sont finalement assez fadasses.

L'auteur a écrit à ce jour 28 tomes de sa saga. Je vais personnellement m'arrêter à cet unique volume.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 4 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Le cercle des immortels, Tome 1 : L'homme maudit
Le cercle des immortels, Tome 1 : L'homme maudit de Sherrilyn Kenyon (Poche - 22 novembre 2010)
EUR 6,50
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit