undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles1
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: PocheModifier
Prix:2,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Balzac brosse avec une délectation souffrante un tableau de la vie sociale parisienne qui est des plus éternels car, à quelques variantes près, actuel.

Des êtres, appartenant à la bourgeoisie, que nous rencontrons dans la capitale : " A toute heure, l'homme d'argent pèse les vivants, l'homme des contrats pèse les morts, l'homme de loi pèse la conscience. Obligés de parler sans cesse, tous remplacent l'idée par la parole, le sentiment par la phrase, et leur âme devient un larynx. Il s'usent et se démoralisent" (p.17) L'auteur poursuit 'Ils savent leur métier, mais ils ignorent toute ce qui n'en est pas. Alors, pour sauver leur amour-propre, ils mettent tout en question, critiquent à tort à travers; paraissent douteurs et sont gobe-mouches en réalité, noient leur esprit dans leurs interminables discussions. Presque tous adoptent commodément les préjugés sociaux, littéraires ou politiques pour se dispenser d'avoir une opinion (...) Partis de bonne heure pour être des hommes remarquables, ils deviennent médiocres, et rampent sur les sommités du monde. (...)" "Quelle puissance les détruit ? La passion. Toute passion à Paris se résout par deux termes : or et plaisir". (p.19)

"Des saillies sans profondeur, beaucoup d'indiscrétions, des commérages, par-dessus tout des lieux communs; tel est le fond de leur langage (...) (p. 20) Balzac annonce Léon Bloy ! -lire et relire "L'exégèse des lieux communs"

L'histoire est celle de la séduction d'un homme qui sait faire tomber rapidement les femmes qu'il courtise, à s'en lasser. Un obstacle surgit aux yeux d'or. La passion commence à faire son oeuvre puis, par des mystères bien incompréhensibles (j'ai relu le passage et celui présentant, au début de l'histoire, la biographie des personnages), se termine de fâcheuse manière.

Le lecteur reste sur sa faim.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

3,00 €