undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles7
4,3 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 16 novembre 2014
Coureur cycliste brillant mais fragile, directeur sportif à 28 ans, en 1975 jusqu'au début des années 2000, Gumard a connu les plus grands champions du cyclisme à partir des années 60 Comme coureur il a côtoyé Anquetil, grand seigneur du peloton et Merckx, le cannibale. Comme directeur sportif, il fit de Van Impe, le vainqueur du tour 1976, et fit éclore des champions comme Bernard Hinault et Laurent Fignon, deux caractères de cochon au grand coeur. Il nous narre aussi l'enfer de la période du dopage scientifique, où ce sont les médecins qui avaient pris le pouvoir dans le peloton, période difficile pour celui qui avait connu les seigneurs du pelotons des années 68-70. Et puis le livre ne manque pas d'émotions, notamment lorsqu'il évoque le destin tragique des deux amis, Pascal Jules et Laurent Fignon. Un livre incontournable pour ceux qui veulent plonger dans la grande histoire du tour de France !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 décembre 2013
Ce n'est pas pour rien si Guimard est surnommé "Le Druide" !
Il a passé tant d'année dans le cyclisme... D'abord en tant que coureur, puis en tant que directeur sportif et aujourd'hui consultant à la TV et à la radio.
Ce livre n'est pas destiné qu'aux passionnés de cyclisme. Guimard a fait preuve dans ce livre d'une bonne approche économique, expliquant aux lecteurs comment, avec le regretté Fignon, ils ont modernisé la structure des équipes, faisant de ces dernières de formidables supports de communication pour les marques intéressées par ces espaces publicitaires ambulants.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 janvier 2016
Cyrille Guimard fait passer en revue les dernières décennies du cyclisme, où la primordialité est accordé au Tour de France. Déjà passionné du cyclisme dès son jeune âge, Cyrille n’a qu’en tête de devenir coureur professionnel, pour pouvoir participer un jour au Tour de France. Grâce à sa volonté obsessive il réussit son pari, devient professionnel et cotoye les grands qu’il a admiré auparavant. On apprend ainsi des anecdotes intéressantes, comme une victoire dans une course grâce à l’aide de Monsieur Jacques (Anquetil). Due à des ennuis physiques (un genou qui ne supporte pas les efforts durcis) il doit renoncer tôt à sa carrière, malgré des débuts très prometteurs, où notamment il pointait à la seconde place du Tour de France en 1972 avant son abondon (derrière le grand Merckx). En tant que cycliste Guimard a déjà prouvé ses qualités de leader naturel, qui prend ses risques et responsabilités.

Il n’est alors que normal qu’il entame une carrière de directeur sportif malgré son jeune âge à 28 ans. Commence alors une époque fantastique, lors de laquelle il réussit de faie gagner à ses protégés 7 Tours de France. Tout en réorganisant, voire révolutionnant la manière de travailler, il réussit à créer un groupe soudé, qui est beaucoup plus professionnel que la concurrence et qui servira de modèle à copier au futur. Les résultats suivent, d’abord avec la victoire de Van Impe (qu’il fallait pousser à la victoire), puis des 4 succès de Bernard Hinault (le plus doué de sa génération, coureur orgueilleux pétri de talent), puis le jeune Fignon, qui pris la relève d’un Hinault blessé. Bien sûr il y a égalemnt eu des bas, outre les blessures d’Hinault et de Fignon, leur empêchant d’engranger un palmarès plus important, il y a surtout la défaite de Fignon face à Lemond dans le Tour 1989, perdant à 8 secondes.

Outre la présentation de coureurs de légende, comme Anquetil, Poulidor, Merckx, Hinault, Fignon, Lemond ou encore Lance Armstrong (qui était coureur dans l’équipe de Guimard juste avant son diagnostic de cancer), on apprend l’évolution du cyclisme professionnel, qui est devenu plus médiatisé et de moins en moins humain. Guimard nous raconte également les pratiques du dopage durant les décennies, l’évolution des médias et des écoles de cyclisme.

On reçoit ainsi un très bon aperçu du cyclisme professionnel. Le seul regret est celui que le livre ne soit pas plus volumineux. On aurait bien aimé lire d’autres récits et anecdotes, et sûrement Guimard aurait assez de thèmes pour remplir plusieurs livres. Un bouquin à conseiller chaudement à tout amateur du cyclisme et du Tour de France.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 octobre 2012
Les "secrets" évoqués dans le titre ne sont finalement pas des révélations fracassantes... Ce livre est plaisant à lire, lorsqu'on est amateur de vélo et du Tour mais ce ne sont finalement que des anecdotes, parfois croustillantes. Cyrille Guimard démontre une nouvelle fois son indépendance et nous livre une vraie réflexion sur le cyclisme actuel, ses codes, ses travers,...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 août 2012
Cyrille Guimard est un passionné. Il aime, il souffre, il déteste, il ne mache pas ses mots, mais son témoignage a de sincères accents de vérité. Une bonne description de la psychologie des pelotons qui représente un remarquable modèle de coopération - compétition. Intéressant, même si on n'est pas un fou du vélo.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 février 2013
je m'attendais à lire un livre d'une personne intelligente et bien, je n'ai pas été déçu.

super.
croustillant et généreux.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 août 2013
Il a marqué son époque, son livre raconte sa version des faits, c'est agréable à lire, il a provoqué le réaction négative du grand Eddy.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)