undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
22
4,6 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 11 septembre 2013
A priori ce roman n'était pas pour moi. Je ne pratique pas de sport et j'ai toujours un petit sourire ironique lorsque sur le bord de la route, au petit matin, je croise des joggeurs. Et pourtant j'ai commandé ce livre qui, dès les premières lignes m'a emballée et j'ai lu d'une traite les 600 et quelques pages sans lassitude. Des personnages attachants pour la plupart arrivés dans cette course infernale à cause de la misère des années 30. Des rebondissements qui font craindre que la course puisse s'arrêter brusquement et qui maintiennent le suspens. De belles amitiés qui se créent dans l'effort quotidien des athlètes et les conseils avisés et malins de Doc Cole qui dévoile tous les secret pour endurer et survivre à une telle course, que ce soit dans la chaleur du désert ou le froid glacial et le manque d'oxygène en altitude. J'ai refermé ce livre avec, au fond de moi, une légère envie de bouger un peu, un tout petit peu.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 août 2013
Dans les années 1930 aux Etats Unis, Flanagan un ancien sportif organise une course de fond avec des étapes de 80 Kms par jour entre Los Angeles et New York. A cette époque de grande dépression , de chômage et de misère sociale les prix proposés sont une véritable manne pour les 2000 participants venus du monde entier. J'ai lu ce livre à un rythme marathonien. Il se crée jour après jour entre certains des participants des liens que seule une situation extrême peut provoquer. Je l'ai refermé avec regret, un grand livre que je conseille sportifs ou pas.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 août 2012
En commençant ce livre, je ne m'attendais pas à une histoire aussi prenante.
Avec ce livre, les romans policiers n'ont plus qu'à aller se ra-habillé question suspense.
J'ai trouvé l'histoire originale et les personnages sont vraiment prenant.
D'autres thèmes comme la pauvreté ou l'argent dans le sport sont abordés, mais parfaitement intégré à l'histoire. Livre à faire connaitre donc !
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 avril 2013
Étonnant livre qui nous parvient en France 30 ans après sa sortie aux USA. Entre temps, il est devenu un best seller mondial et a été traduit en seize langues… Disons-le tout de suite, ce succès est amplement mérité.

L'histoire est simple : en mars 1931 en pleine dépression, 2000 athlètes dont 121 femmes s'élancent depuis Los Angeles pour traverser à la course à pied les Etats-Unis jusqu'à New-York, soit plus de 5000 km à parcourir à raison de 80km par jour. Cette plus grande course de fond de l'histoire est organisée par un type extraordinaire au riche passé : Charles C. Flanagan. Celui-ci, outre des talents d'organisateur hors pair, va par sa pugnacité réussir à conduire ses athlètes à New-York malgré les innombrables embûches surgissant au fil des jours. Belles leçons de courage et d'adaptabilité…

Quant aux coureurs, la dizaine de leaders (Doc Dole, McPhail, Mike Morgan, Kate Sheridan, Thurleigh…) ne déçoivent pas; on suit leur périple et l'histoire de leur vie avec intérêt.

Ce livre aux multiples rebondissements se lit avec plaisir.

A noter : ce livre s'inspire d'une histoire vraie. En 1928, une course appelée Bunion Derby a aligné 275 coureurs au départ de Los Angeles pour en conduire 55 à New York, où un dénommé Andy Payne a triomphé. C. C. Pyle était l'organisateur et l'objectif était de faire la promotion de la toute nouvelle "Route 66" de Los Angeles à Chicago.
11 commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 novembre 2012
Ce livre de plus de 600 pages retrace la résistance des coureurs partis de Los Angeles à destination de New York. On partage leur vie durant les trois mois de leur périple, et on admire leur philosophie, leur ténacité, leur capacité à surmonter la souffrance, les difficultés pour tenir jusqu'au bout.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 juin 2014
Etats-Unis, années 30. Charles C. Flanagan organise une course à pied démesurée qui traverse le pays, au rythme d’un marathon voire 70 à 80 km par jour. De plusieurs milliers au départ, seuls une centaine de coureurs atteindront l’arrivée. Roman passionnant, épique. Fin convenue (presque décevante), à l’image de ce sport addictif qu’est la course à pied, où le plus beau est pendant, au cœur de l’effort, plutôt qu’après.
Par le scénariste des Chariots de Feu (si si avec la musique de Vangelis !)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 février 2013
Dès les premières lignes du livre on est emmené dans cette course folle. La vie des concurrents et des organisateurs de cette idée gigantesque tient tout le long du roman sans nous essouffler. De nombreuses références historiques permettent également de plonger dans les différentes racines qui poussent des hommes et des femmes à pousser le rythme de la course dans des défis toujours plus fous.
Ce livre s'adresse à tous ceux qui s’intéresse à l'époque folle dans laquelle la grande course de Flanagan se passe: celle d'Al Capone, à tous ceux qui croient en la folie humaine qui dépasse les limites grâce à l'amitié, à tous ceux qui aiment courir.... enfin, à tous ceux qui veulent plonger dans la grande humanité de Tom McNab.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 février 2014
Un entrepreneur audacieux décide d'organiser une course gigantesque traversant les Etats-Unis plongés dans la récession des années 30. Appâtés par les gains promis aux vainqueurs, une multitude de candidats tentent leur chance. "La Grande Course de Flanagan" se démarque par l'originalité de son sujet et un certain talent de l'auteur à communiquer sa passion du sport. Les écueils ne manquent pas, le plus gênant étant sans doute la mièvrerie qui caractérise l'ensemble (pour une version plus sombre et plus dramatique, préférez "Marche ou crève" de Stephen King). Les participants à qui l'on s'attache ont tous un bon fond, une vie difficile et une excellente raison de courir. De même, les obstacles (toujours du même genre) qui parsèment leur itinéraire sont surmontés (toujours de la même façon) avec courage. Si on reconnaît volontiers les vertus du sport, McNab a tendance à célébrer le culte du corps, de préférence hâblé par le soleil et musclé par l'effort.
Malgré ces défauts évidents, la mayonnaise prend grâce à une connaissance approfondie du sujet, une maîtrise de l'intrigue et une écriture vivante qui fait transpirer le lecteur aux côtés des coureurs.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mai 2014
Il m'a fallu du temps pour m'imprégner du style de l'auteur et entrer enfin dans son histoire pour accompagner les personnages tout au long de ce gigantesque marathon. Pourtant, une fois saisie par l'intrigue, je me suis laissée emporter et j'ai vraiment beaucoup apprécié ce roman. Le sujet est réellement original et l'auteur sait s'arrêter sur ses personnages, donner un caractère et une histoire singulière à chacun afin que le lecteur s'attache, soutienne et défende les coureurs suivis !
Les valeurs humanistes prônées par l'auteur (l'entraide et la saine compétition) m'ont permis de vibrer au rythme des kilomètres parcourus par les protagonistes.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 décembre 2012
Pour celle ou celui qui traîne des pieds pour faire sa sortie longue au cœur de l hiver, la "grande course" EST l épopée la plus aboutie de la course à pied aux États Unis. Un roman d aventure, une réflexion sur les rapports humains en situation extrême, et surtout, une tranche d histoire et d humanité. À conseiller aux non-coureurs, et à tous les amoureux des belles fresques. Bravo à l éditeur car on attendait la réédition depuis au moins 15 ans !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

13,80 €
5,90 €