undrgrnd Cliquez ici Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles42
4,5 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:6,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 27 janvier 2013
c'est une belle histoire d'amour entre un homme drogué par le travail et une jeune femme, pleine d'espoir et de rêves, mais qui n'y croit plus...
Tout les sépare:
- Daniel est riche, beau, trentenaire, dominant et il a perdu de vue ce qui est le plus important dans la vie: le plaisir, l'amour, la sincérité... Il va retrouver la joie de vivre au contact de Cali.
- Cali est issue d'un milieu modeste, elle est gouvernante dans un hôtel, elle a la vingtaine, ne se sent pas particulièrement belle, doute beaucoup d'elle... Auprès de Daniel, elle va découvrir l'amour avec un grand A, mais elle va le nier, le repousser et devenir un jouet dans ses bras...
C'est un conte de fée, façon Pretty Woman, pour adultes exclusivement.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juillet 2013
Ça y est j ai lu les 4 épisodes de la société et j ai été enchantée de mes lectures. Lequel ai-je préfère ? Certainement qui de nous 2 mais les autres le suivent de très près bref j ai passe un agréable moment en leur compagnie mais dommage c fini :-( en tout cas si vous aimez les fins heureuses, l'érotisme l'intrigue..., comme moi alors n'hésitez pas foncez :-)
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 janvier 2015
on peut aimer les romans d'amour, et leurs scènes chaudes brulantes....

mais là, on ne remarque que les scènes cochonnes, et vulgaires .... et on en oublie l'histoire....

parait que ce sont, les nouvelles histoires à la mode ! "au secours, la cochonnaille"

je ne recommande pas et viserai plus haut ...
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 novembre 2013
J'ai eu le plus grand mal à le finir...

Malgré tous les commentaires qui précèdent, je m'aventurerai à déclarer que c'est une écriture et un style que je qualifierai de (pré) adolescents : la mise en scène fanfaronne de fantasmes concernant une pseudo-soumission ou liberté sexuelle... à la mode, à travers une Organisation Secrète dont on a du mal à percevoir le caractère menaçant, professionnel, pur et dur, en somme un texte qu'on a du mal à prendre vraiment au sérieux, tellement l'histoire manque de drames et finalement se la joue bon-enfant... malgré plusieurs tentatives méritantes de décrire de façon convaincante des comportements sexuels désinhibés.

Il y a heureusement plus dramatiquement adulte et plus passionnément érotique comme littérature dans ce genre mi-libertinage, mi-sm... à mon avis.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Angela Behelle m'avait déroutée dans le Tome 1, étonnée dans le tome 2 alors ce tome 3...comment dire..au fil de la lecture, j'ai ressenti des palpitations au creux du ventre...

Pascaline Viliers dit Cali, gouvernante de métier très qualifiée, vivote et se gâche dans un minable petit hôtel...Avec la complicité de son amie, Daphné- son sex toy accessoirement - elle décide de la remplacer lors de parties fines dans le cercle très fermé du club la "Société"...A l'insu du propriétaire des lieux (Alexis Duviel) et de mélanger l'utile à l'agréable en jouant les soubrettes très coquines...

Manque de chance, le perspicace Alexis la démasque en deux temps trois mouvements...Pour avoir oser franchir les portes de son club sans y être membre, Cali se voit infliger un marché : devenir un majordome très spécial au service des appétits sexuels d’un américain blindé pour quelques mois en contrepartie duquel elle obtiendra un poste dans un hôtel select.

Cali accepte (la miss est plutôt demandeuse de ce côté là) et endosse le rôle de majordome pour le très work-addict et très sensuel Daniel...Cali, fait preuve d’une totale abnégation envers ce Daniel qui se révélera certes dominant mais pétri de bonnes volontés et surtout très doué..

J'aime l'idée que la vie est belle de surprises et que le prince charmant est au bout du chemin...Encore une fois, je suis raccord avec ce joli conte moderne qui m’a fait passé un délicieux moment de lecture...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
A votre service est l'un de mes tomes préférés de La société. J'ai profité de la parution en poche pour acheter les 4 premiers volumes en format papier après les avoir lus plusieurs fois en format ebook.

A votre service est une sorte de mix entre Pretty woman et Cendrillon. Cali est une jeune femme moderne qui ne croit plus au prince charmant depuis longtemps. Bossant dans l'ombre, elle fait un soir un petit tour du côté de la lumière dans une soirée privée de la fameuse société. Prise sur le fait, elle va se voir proposer un bien étrange marché qui va la conduire vers des plaisirs insoupçonnés et vers un destin particulier.

J'ai énormément apprécié Cali dont la caractère et la spontanéité sont rafraichissants au possible. Face à elle, Daniel est fascinant au possible. Mystérieux, inaccessible, sensuel, sauvage...
Ce que j'adore avec la série de la société, c'est l'érotisme poussé à l'extrême sans tomber dans le vulgaire, c'est l'irruption des émotions et des sentiments au cœur de la passion et des pulsions. Angela réconcilie nos âmes de midinettes avec nos corps de femmes...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Dans le tome 3 on va retrouver cette fois une héroïne qui est moins naïve que les deux premières. Plutôt libertine, du moins très ouverte sur les questions du sexe, Cali n'hésite pas à prendre la place de sa copine dans une soirée libertine où son rôle avoué est de jouer les serveuse mais également les poupées de luxe (pas vraiment prostituées, il y a vraiment une nuance très nette). Mais, surprise par les dirigeants de la Société elle va se retrouver dans une drôle de situation (d'ailleurs je dois avouer que la scène avec Lorenzo, même si elle sert nettement à introduire ce jeune homme pour le tome 4, m'a profondément dérangée, bien plus que les scènes prof/élève du tome 1 !). Alexis va alors lui proposer un marché : pas de suite à l'affaire si elle accepte de remplir une mission pour la Société. En échange elle aura une place de gouvernante dans un palace, ce que sa formation lui permet. Cali va accepter et se retrouver avec un mâle qui sombre un peu plus dans les stéréotypes de ce type de littérature que les précédents (patron qui s'est élevé à la force du poignet (pas de sous-entendu), outrageusement beau et sexy, bien pourvu, un dieu au lit, etc.). Mais si l'univers de la Société est toujours présent, les deux personnages n'en font pas partit ! Cette relation est plus dominante que celle du tome 2 et le côté malléable de Cali peut surement un peu dérangé.

Le point commun de toutes ces histoires, outre les trames classiques des romances érotiques, c'est bien le style de l'auteur. Le vocabulaire est toujours le même, les tournures de phrases et les expressions se retrouvent toutes les 20 pages en moyenne ce qui fait qu'après 4 tomes je n'en pouvais juste plus. Outre le fait que ce soit d'un niveau familier et cru, j'ai eu beaucoup de mal avec le fait que l'auteur insiste lourdement sur certains points. Parler de relations sexuelles, orales ou non, ce n'est pas évident parce qu'il faut éviter de faire toujours la même chose et de sombrer dans la routine. Mais ce qui est valable dans le couple l'est aussi dans une série. Du coup les héroïne qui "s'ouvrent" à la sodomie, avec les mêmes mots/expressions, les descriptions de fellations qui se ressemblent toutes etc. (le pire ? toutes les héroïnes sont des femmes fontaines et trop d'insistance sur ce fait m'ont fait remarqué que d'un point de vue technique, ça mouille et que si l'auteur essaye de s'occuper de ce détail parfois, c'est souvent qu'elle l'oublie !). J'avoue que ça fait beaucoup. Il n'y a pas de variété et cette insistance lourde a plus eu tendance à m'agacer qu'autre chose. Le style est assez simple et directe mais je pense que le but principal de ce genre de littérature ce n'est pas ça non plus, mais plutôt les scènes sensuelles, qui, en elles-mêmes, tiennent leurs promesses.

Pourtant en soi ce sont des histoires qui ne sont pas "mal" et qui ont des bons points (j'avoue avoir préférée l'histoire n°3 pour son héroïne plus assumée et prête à faire ce qu'il faut, quitte à souffrir, en restant réaliste et lucide sur le monde et sa place dans ce monde).
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 janvier 2013
Une histoire, c'est un début, un milieu et une fin. Angela Behelle semble avoir tout compris de nos attentes. Il paraît que La Société comptera 10 tomes et maintenant je sais que ce seront dix histoires magnifiques et complètes à savourer. Quand on ne se fait pas pigeonner, le bonheur est décuplé !

Alors, voilà, on retrouve avec gourmandise les personnages des tomes 1 et 2 pour une histoire inédite et bouleversante, au service d'un conte de fée moderne. Pourtant tout démarre très mal pour la jeune Cali qui accepte, pour arrondir ses fins de mois, de remplacer sa sex-friend comme hôtesse de soirée lors d'une partie fine de La Société.

La punition sera terrible, la fin inattendue....mais cela aussi c'est la marque de fabrique d'Angela Behelle.

Les scènes de sexe sont intenses et nous emmènent crescendo vers le plaisir. L'écriture est fluide et addictive, on veut savoir tout, tout de suite !

En attendant le tome 4, j'ai relu dans la foulée les tomes 1 et 2 et je persiste et signe : c'est une très bonne série et ce tome 3 est mon préféré ( après le 1 et le 2 ;)

Découverte par hasard alors que je cherchais les anglo saxonnes, Angela Behelle s'impose tranquillement mais à pas de géant comme une référence de taille dans ce genre littéraire si difficile à manier et si fourre tout qui évolue trop souvent hélas! entre vulgarité gratuite et méandres " psycho-cul cul".

Chapeau l'équilibriste !!!!
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 janvier 2013
Le troisième volet de la Société est une belle histoire d'amour entre un homme d'affaires franco-américain et une jeune femme qui se retrouve gouvernante au sein de la Société pour avoir transgressé les règles de ladite Société. Daniel est beau (bien évidemment), riche et consomme sans restriction les belles blondes. pendant un séjour à Paris, il va demander qu'une gouvernante soumise à tous ses désirs soit mise à sa disposition. Le troisème volet est beaucoup plus soft que le second volet et encore plus que le premier. c'est une belle histoire d'amour avec quelques scènes de sexe sans aucune mesure aux livres précédents.

J'ai aimé sans restriction ce troisième volet et espère que l'auteur nous offrira d'autres tomes sur la Société.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 mai 2013
Vraiment soumise...exquis à lire... c'était merveilleux, chaque page était merveilleuse, une fois commencé, il fallait aller jusqu'au bout du livre
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)