undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

3,4 sur 5 étoiles40
3,4 sur 5 étoiles
Format: BrochéModifier
Prix:14,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

J'ai été très déçue par cette histoire pour deux raisons.
Tout d'abord, je ne m'attendais pas à une histoire qui se déroule dans le passé. Rien ne l'indiquait dans le résumé du roman. De ce fait je m'attendais à un roman contemporain.
Le premier moment d'étonnement passé, je m'adapte.

La déception revient vite. Je me suis en fait retrouvée dans un simple roman aventures et passions qui n'a rien d'étonnant, ni d'original, ni de vraiment épicé. Le moment censé transformer la vie de la jeune lady (ok il y avait la notion de Lady mais on a aussi des nobles dans les romans contemporains) est vraiment sans intérêt. Rien de choquant ou de spécial. Surprendre un couple dans les bois, ce n'est pas nouveau.

Que ce soit au niveau de l'histoire principale ou de l'histoire secondaire, nous sommes dans un canevas super classique et très convenu où je n'ai pas été une seule fois étonnée. La fin est cousue de fils blancs.

Ce roman ressemble à des tas de roman Aventures et passions et n'apporte rien de nouveau.
Bizarre pour une auteure comme Sylvia Day.
Je suis donc très déçue. Même si c'est bien écrit, je mets deux étoiles et demi car je pense qu'il y a un malentendu au niveau du contenu suite au résumé posté. De plus, le roman n'a rien d'original.
0Commentaire15 sur 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 10 février 2014
Attention, risque de spoilers !

Jessica Sheffield est une sublime blonde aux yeux gris. Elle va épouser Benedict Sinclair, qui est un beau jeune homme mais également un beau parti. La veille de ses noces, elle surprend par hasard le troublant Alistair Caulfield, en fâcheuse posture. Point déstabilisé, le séducteur lui lance un regard brulant tout en continuant à besogner sa partenaire. Jessica n’en revient pas d’un tel aplomb ! Pire, cette scène obscène ne l’a pas répudié, bien au contraire…

Sept ans de désir est un roman de littérature érotique mais un roman historique aussi. Il n’y a pas de précision sur la date exacte de l’histoire, mais je pense que nous sommes fin 19ème, début du 20ème siècle… Les femmes sont vêtues de corsets et robes à froufrous, les hommes dirigent de grosses exploitations avec esclaves, les voitures avec chevaux sont le seul moyen transport…

J’ai fait connaissance avec la plume de Sylvia Day en lisant la trilogie Crossfire, qui est également de la littérature érotique, mais moderne. J’avoue avoir préférée cette précédente saga à ce titre-ci. Non pour le côté contemporain de l’histoire, car j’ai trouvé l’idée de mêler érotisme et temps anciens très agréable, mais plus pour les personnages. Jessica et Alistair ont de la prestance et du caractère, mais leur histoire est un peu plate… Je m’attendais à plus de «relief», à plus de passion… Certes, ils restent sept ans à se désirer sans quasiment se voir, mais au bout du compte je n’ai pas trouvé Jessica très farouche. Céder au bellâtre de service au bout d’une semaine, alors qu’elle est veuve est peu probable à mon avis… Tout va ensuite trop vite ! Il n’y a pas de conquête, tout est acquis tout de suite (le corps, le cœur, le mariage…), ce qui est dommage en ce qui me concerne. Cela aurai rajouté du piquant à l’histoire…

Ensuite j’ai trouvé les scènes érotiques plutôt tièdes. Attention, ça reste agréable et nous sommes bien dans le domaine de l’érotisme mais il n’y a rien de révolutionnaire non plus… Pas de quoi nous mettre le feu aux joues donc…

Enfin, point positif, j’ai bien aimé suivre en parallèle la vie de Hester la sœur cadette de Jessica, et ses amours. C’est un petit plus, mais qui malheureusement n’aura pas suffi pour moi, pour faire de ce roman un coup de cœur…
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 7 novembre 2013
Si vous avez adoré Crossfire, c'est sûre passé votre chemin. Cette histoire est une romance historique dans le style des Editions j'ai lu "Aventures et passions". Rien à voir donc avec une romance moderne. Ceci dit l'histoire n'est pas trop mal, je me suis laissé emporté quand même. Ce livre aurait mérité d'être plus approfondie, en effet Jessica part en Jamaïque et revient aussitôt, il manque quelque chose, le livre se déroule trop vite en fait. Aurait mérité plus de 300 pages.
22 commentaires13 sur 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mars 2014
Pour tout vous avouer, c'est la première fois que je m'attaque à ce genre de roman historique et érotique. J'ai apprécié cette découverte même si tout n'est pas parfait !

On découvre Jessica veuve éplorée mais un peu trop vite consolée à mon goût, par Alisatair, le deuxième protagoniste de l'intrigue ! Je crois que c'est surtout la façon dont cela se passe qui m'a chagriné car honnêtement, être ivre et passer à l'acte ne favorise pas forcément la romance à mes yeux !

J'ai été beaucoup plus touchée par sa sœur, Hester qui n'est pourtant qu'un des personnages secondaires ! En effet, malgré elle, elle s'est retrouvée mariée à un homme violent (Lord Regmont) comme l'était son propre père, envers elle et sa soeur, Jessica (devenue sourde d'une oreille à cause des coups) !

Nous avons également Michael, le beau frère de Jessica, qui nourrit de tendres sentiments envers Hester depuis des années et qui du coup, ne s'est jamais marié. On remarque que c'est un grand coeur car il est prêt à tout par amour que ce soit pour Hester ou pour Jessica qu'il considère comme une sœur.

J'ai été surprise par le personnage principal masculin, Alistair qui était touchant à cause de son passé sombre. On s'aperçoit qu'à cause de ça, il a du mal à faire confiance et surtout à se confier. De plus, malgré son manque de fortune, il n'a pas hésité à user de son physique pour devenir riche.

Pour moi le couple Alistair/Jessica manquait un peu de piquant, j'ai eu l'impression de tourner en rond, par moment !

A contrario, j'ai bien aimé que l'auteure aborde des thèmes comme la violence ou la prostitution ! Cela fait réfléchir. De plus, on s'aperçoit qu'à l'époque, un homme pouvait faire ce qu'il voulait de sa femme, sans que celle-ci ne puisse réagir ou se plaindre à autrui ! Elles étaient encore plus isolées qu'aujourd'hui ! On le constate notamment à partir du moment où Michael et sa mère sont au courant de ce qui arrive à Hester, et qu'ils ne peuvent rien faire pour elle !

Pour conclure, j'ai trouvé la plume de Sylvia Day agréable et fluide, même si j'ai préféré le couple secondaire composé d'Hester et Michael que celui de Jessica/Alistair.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce livre est présenté comme étant celui qui a inspiré Crossfire, trilogie récompensée par le prix Amazon dans la catégorie "meilleure romance de l'année" et je précise d'emblée ne pas l'avoir lue. C'est une romance dite historique puisque l'Angleterre d'un siècle passé sert de cadre à cette noblesse soucieuse du respect des convenances, avec des femmes souvent mariées dans l'intérêt des familles. Hormis ce détail allié aux tenues vestimentaires d'un autre temps, on se demande bien à quelle époque nous sommes, le soucis du détail ou le minimum de recherches historiques n'étant sans doute pas l'objectif de Sylvia Day. J'ai été surprise par l'écriture tant elle compte de maladresses de style, de légères défaillances au niveau du développement de l'intrigue comme si l'inspiration de l'auteur s'arrêtait net pour passer à autre chose. On dénote aussi certaines faiblesses dans l'étude des personnages qui pourtant semble bien travaillée ainsi que dans la profondeur de certains dialogues qui parfois frisent la mièvrerie ... Pourtant l'ensemble a un petit côté romanesque qui charme et je pense que le héros imparfait mais si craquant en est principalement la cause.

La veille de son mariage avec Benedict Tardley comte de Pennington, Jessica Sheffield surprend les ébats nocturnes et champêtres du fougueux Alistair Caulfield avec un lady mariée. Le jeune homme capte son regard tout en poursuivant sa besogne, liant leurs âmes malgré l'inconvenance de la situation, conditionnant également la future vie de couple de la belle pour laquelle il soupire depuis longtemps. 7ans plus tard, Jessica veuve décide d'entreprendre un voyage afin de s'occuper du domaine que lui a légué son époux à la Jamaïque et embarque sur l'Acheron dont Alistair est l'armateur. Ce dernier y voit un signe du destin et décide de séduire la seule femme qu'il n'ait jamais désirée, d'autant que cette dernière a bien du mal à cacher l'attirance qu'il exerce sur ses sens. Cette longue traversée propice à leurs torrides ébats mettra à nu les vieux démons de leur enfance dont il devront faire le deuil pour pouvoir envisager une vie nouvelle à deux. Parallèlement, nous suivons l'histoire d'Hester, comtesse de Regmont et jeune soeur de Jessica, coqueluche de la société londonienne mais dont la vie de couple est loin d'être aussi idyllique qu'il y parait...

Malheureusement cette histoire n'évite aucun des écueils du genre tant en romance qu'en érotisme, puisque Allistair est un riche Apollon, débauché notoire si beau que les femmes feraient des folies pour lui, c'est un prédateur pugnace qui ne lâche pas sa proie, Jess en l'occurrence. Et bien évidemment un étalon hors pair, c'est une redoutable arme automatique qu'il a dans le caleçon, à peine la cartouche expulsée qu'une autre est déjà engagée dans la chambre et une suivante approvisionnée, une mitraillette c'est mieux pour les galipettes!!! Elle c'est la noble lady parfaite, la Reine des Glaces qui brûle dans un lit, et qui pense ne pas être à la hauteur d'un tel homme. Sylvia Day aime l'érotisme et son histoire n'en manque pas, les scènes sensuelles sont longues et chaudes avec pourtant quelques couacs dont le pire fut lorsque la dame terrassée par de multiples orgasmes, d'une voix rauque d'avoir tant crié dit à son amant : "déversez votre foutre en moi"... Rires (jaunes) assurés...on rajoute un retournement de situation bien trop facile et pratique avec une fin quelque peu précipitée, que reste t-il? Une histoire sympathique qui aurait pu être plus originale et aboutie si l'expédition à la Jamaïque n'était pas juste le mobile d'un rapprochement sexuel puis sentimental du couple, en bref une romance légère facile à lire sans excitation des méninges.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 18 novembre 2013
J'ai envie de dire : Why? Por qué ? Mais que s'est-il passé ??

Même si ce livre est un pré-Crossfire..J'ai eu beaucoup de mal à retouver la prose du 1er tome des Crossfire...non, pas un indice probant sur le style de S.Day..hormis, quelques scènes d'amour..un peu tièdes d'ailleurs... Et, j'en rajoute, en me demandant et m'interrogeant sur la finalité de cet ouvrage...

Pourtant, j'étais super motivée...

Je pensais me plonger dans une romance du début 20ème siècle...avec les crinolines et les mouchoirs brodés, les teints délicats et les bons mots ampoulés.....Sympa, une romance au siècle dernier pour commencer une petite désintox de tous ces opus contemporains.....oui mais voilà, il n'y a que le décorum avec le voilier et la description des tenues de l'époque qui tiennent la route....

Mrs Day essaie bien d'y mettre du "Diantre" et du "Crénom" mais ni le vocabulaire ni les tournures de phrases ne collent au style précieux de l'époque...(quelle année ?? aucune précision datée rien...)...Il y a bien quelques essais mais rapidement, les dialogues pourraient être transposés dans notre décade.

Je déplore le manque de détails, le travail de recherche et d'investigation sur le fond, la psycho des personnages et leur épaisseur à peine exploitées...Comme si on avait choisi des personnages et que tout le reste serait en carton pâte...je suis certes sévère mais je pense que l'édition a été motivée par les succès de Crossfire...bon mais ça, ça n'engage que moi...

Je mets quand même 3 étoiles parce que malgré tout,il se laisse lire...
0Commentaire10 sur 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 novembre 2013
Le fait est que quand on pense Sylvia day, on pense crossfire et on est très loin de gideon cross et Eva tramell!!!
L histoire de 2 personnes qui se retrouvent après avoir refoulés leurs sentiments et être parti dans des directions opposées se retrouvent et c est intense
Malgre cela il n y a pas d histoire dans l histoire on vit juste leur romance et l évolution de leur relation mais ça s arrête là
Il y a bien une petite histoire en parallèle avec 2 autres protagonistes mais rien de bien passionnant
On sait des le début comment ça va se finir pour les 2 couples
Bref ça passe le temps mais je ne le relirais pas , contrairement à délivre moi!
0Commentaire5 sur 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 décembre 2013
Si vous avez déjà lu d'autres commentaires, vous savez donc que ce roman ne se déroule pas dans l'époque contemporaine ! Une fois passée la surprise, on croit rajeunir en lisant du Barbara Cartland... en avançant dans le livre, on se rapproche plus de Nora Roberts, sauf que les termes plutôt crus employés par les héros semblent un peu en décalage même s'ils les utilisent sous couvert du vouvoiement (un peu curieux parfois). En fait, l'intérêt du livre se situe plutôt dans l'anticonformisme des personnages qui semblent avoir décidé de leur mode de vie en faisant fi de l'opinion de leurs pairs et qui s' y tiennent quoi qu'il leur en coûte. Enfin, j'espère juste que Sylvia Day ne va pas nous sortir des tonnes de bouquins comme celui-ci plutôt que de s'atteler à la fin de la série "Crossfire" en nous baladant avec une trilogie transformée en série en raison de son succès ! Ça frôle l'arnaque...et j'espère que ses lecteurs ne se privent pas de lui faire savoir. On a beau apprécier ses romans erotiques, il ne faut pas nous prendre pour des pigeons !!!
11 commentaire4 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 17 juin 2014
Je ne suis pas une grande fan des romances historiques, c'est même le dernier genre de livres que je lirais. Mais ma curiosité pour l'auteure, m'a fait ouvrir ce roman, et je n'ai pas pu le reposer avant la dernière page.
Un personnage masculin torturé, riche et beau gosse. Une jeune femme veuve, respectée dans son milieu et avec un passé douloureux. Un duo riche en couleur. L'intrigue n'est pas des plus originales mais reste néanmoins captivante pour le lecteur. L'évolution du désir et des sentiments des personnages est progressive et agréable dans son ensemble. Les dialogues entre nos personnages sont plaisants.
Pour tout dire, j'ai passé un moment sympathique et l'auteure a réussi à me faire lire un roman historique. L'auteure a fait référence à ce livre pour écrire Crossfire, et on découvre des similitudes dans les personnages.
Hâte de découvrir d'autre roman de Sylvia Day.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 août 2014
J'ai acheté ce livre en pensant qu'il se passait à notre époque, du coup j'ai été très déçue de l'époque à laquelle se déroule l'histoire.

Sans compter qu'à la place du chapitre 5 et 6 j'ai le chapitre 20 et 21! Donc je me suis arrêtée à la fin du chapitre 4!
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus