Commentaires en ligne


13 évaluations
5 étoiles:
 (6)
4 étoiles:
 (5)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 D'une foudroyante modernité...réflexions sur l'homme et la réalité
Un des meilleurs livres de Dick, qui a reçu le prix Hugo en 1962, et le moins que l'on puisse dire est qu'aujourd'hui encore il a gardé toute son éloquence. En partant du point de vue que l'Allemagne, l'Italie et le Japon gagne la guerre, Dick n'imagine pas seulement une autre réalité ; mais au fil des descriptions, la question, terrible et...
Publié il y a 2 mois par Cocassin

versus
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Chateau de lotissement
Ils ont une sale mine les amerloques de ces années 60 en version « alternatives ». Dans ce monde parallèle les forces de l’axe ont défait les alliés reléguant les cow-boys au rayon boutique à souvenir pour collectionneurs nippon. Jésus lui-même s’est fait bouffer ses parts de marché WASP par...
Publié il y a 15 mois par Arribat


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Chateau de lotissement, 21 janvier 2014
Par 
Arribat - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le maître du haut château (Broché)
Ils ont une sale mine les amerloques de ces années 60 en version « alternatives ». Dans ce monde parallèle les forces de l’axe ont défait les alliés reléguant les cow-boys au rayon boutique à souvenir pour collectionneurs nippon. Jésus lui-même s’est fait bouffer ses parts de marché WASP par l’Oracle oriental, sorte de « Huggy les bons tuyaux » branché direct sur le téléphone rouge du Grand Manitou. Les teutons quant à eux jouent les conquistadores entre Mars et la Lune ou aux chaises musicales à Berlin, s’accordant ainsi une petite pause avant la reprise de festivité qui mettront définitivement au pas les ruscofs et apprendrons aux japs qui c’est les bosses question bagnoles.

Le décor est en place et il n’y a plus qu’à lâcher la bride à l’imaginaire avec d’autant plus de liberté et d’inventivité que l’histoire se chargera toujours de thésauriser du destin là où le hasard se contentait de bricoler. Mais voilà pourtant qu’à l’encontre même des trompettes de la renommée, voilà donc que mon Haut Château perd ses majuscules. Pas de Berchtesgaden aux envolées wagnériennes ni de mystique thuléenne. L’imaginaire se fourvoie dans le prosaïque, un fast-food fictionnel qui nous mène vers une fin en issue de secours. Il semble bien en effet que ce soit dans le projet de suite donné à cet ouvrage que l’auteur comptait nous livrer une véritable chute. Mais trop tard! Il ne restera de ces promesses d’une aube différente que des personnages figés par l’observation d’une étiquette sociale contraignante et anachronique et une anxiété d’arrière-plan qui de dépasse pas la simple peur de ne pas appliquer l’étiquette sociale orientale.

Au crédit de l’auteur nous devons encore reconnaître qu’il est un des rares à tenter une véritable prospective historique imaginant un devenir aux grands cadors du nazisme qui ne seraient donc pas morts dans un bunker berlinois, exécutés à Spandau, mais pour certains et non des moindres; simplement rongés par la chtouille. Au total l’attrait de ce récit réside dans son atmosphère décalée conservatrice et anxiogène ainsi que dans un certain travail de prospective historique. En revanche il n’utilise pas de l’environnement mystique du nazisme nous inventant de la sorte un Haut Château de lotissement.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 D'une foudroyante modernité...réflexions sur l'homme et la réalité, 3 mars 2015
Par 
Cocassin (Avignon) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le maître du haut château (Broché)
Un des meilleurs livres de Dick, qui a reçu le prix Hugo en 1962, et le moins que l'on puisse dire est qu'aujourd'hui encore il a gardé toute son éloquence. En partant du point de vue que l'Allemagne, l'Italie et le Japon gagne la guerre, Dick n'imagine pas seulement une autre réalité ; mais au fil des descriptions, la question, terrible et lancinante, se profile, lorsqu'on apprend que dans ce monde, un écrivain a écrit un livre-interdit-décrivant la victoire des alliés...et le questionnement des personnages ira de pair avec celui des lecteurs ; l'empire nazi et japonais est-il si différend de ce qu'aurait pu être un empire américain ou anglais ?
Tout en subtilité, avec en fil rouge un magasin d'antiquité décrit avec minutie, nous plonge dans un glissement temporel, métaphysique et politique.
L'utilisation du Yi-King chinois et des étranges pierres donnent une dimension spirituelle inédite, pour un livre à la fois poétique et sulfureux, sans concession.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Toujours aussi pertinent..., 22 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le maître du haut château (Broché)
Dick, personnage tourmenté et passionnant, s'interroge sans arrêt, erre dans des délires mystiques ou paranoïaques, selon les périodes de sa vie. Ici, il imagine une "Uchronie", une situation qui aurait pu se produire, mais.. Mais au fait, qu'est-ce qui est réel, et qu'est-ce qui est illusoire ? Aussitôt le roman commencé, on en vient à se demander où finit le fantasme et où commence la pesanteur de ce qui est tangible, incontestable, certain ? Comme dans tous ses romans, Dick nous fait douter, nous entraîne dans des univers qui se croisent, se recoupent, se ressemblent, finissant parfois en forme d'impasses... Les Américains ont-ils perdu la guerre, ainsi qu'on le croit ? Ou bien une résistance s'organise-t-elle pour peu à peu sortir de l'étreinte brutale des nazis et des Japonais ? Dick, toujours aussi pertinent, multiplie les fausses pistes et on assiste à une mise en abyme : un roman dans le roman, qui serait la clé du mystère. Guidé par le Yi-king, le livre des transformations, Dick jette les pièces de monnaie à mesure qu'il écrit, et se laisse ainsi inspirer par les choix de l'oracle. Mais ce choix apparemment hasardeux ne l'empêche pas de construire un roman passionnant, structuré et rigoureux, agrémenté comme toujours de toutes sortes de petits fragments de Vie, si sentis, si intimement vécus...
En fait, ce qui caractérise cet auteur, c'est la façon qu'il a de nous toucher, toujours si sensible, si tourmenté, et excellant dans l'art difficile de transmettre la moindre vibration de son âme. Dick sait s'adresser à la partie la plus profonde de son lecteur, l'affectivité, et il le fait grâce à cette faculté d'empathie dont il parle tant dans son autre roman, "Blade Runner". L'empathie étant la clé pour aborder cet écrivain fascinant, qui toujours sait faire palpiter notre coeur, nous toucher, nous émouvoir, à travers ses personnages, si tourmentés eux aussi.
A ne rater sous aucun prétexte.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un incontournable de la Science-Fiction Uchronique !!!, 29 décembre 2014
Par 
Adanson "Marco" (Poitou.) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le maître du haut château (Broché)
Ce roman de Philip K. Dick a reçu le prix Hugo en 1963.
"Le Maître du haut château" est considéré comme l'un des meilleurs romans Uchronique se déroulant durant la seconde guerre mondiale avec "La Séparation" de Christopher Priest et "Fatherland" de Robert Harris.
L'excellent "Le Son du cor" du britannique Sarban décrit plutôt un monde parallèle qu'une histoire revisitée.
Par contre la bande dessiné de Richard D. Nolane, "Wunderwaffen" rentre complètement dans ce schéma.
Revenons-en au roman de Philip K. Dick.
L'histoire se déroule dans une réalité divergente où les Alliés ont capitulé en 1947.
Les Etas Unis sont séparés en deux: A l'Est, les Nazis, à l'Ouest, les Japonais.
Le récit se déroule sur la côte Ouest ou les Nippons sont un peu moins tyranniques que les Nazis qui occupent l'Est du pays.
Un écrivain Hawthorne Abendsen, habitant dans une grande demeure retirée viens de changer la donne.
Il vient d'écrire un livre, "La Sauterelle" où il raconte qu'en réalité les Alliés ont gagné la guerre en 1945.
Tout au long du livre nous suivons un antiquaire Robert Childan, un fonctionnaire Nippon Tagomi et Juliana, une femme qui après avoir lu "La Sauterelle" veut rencontrer Hawthorne Abendsen.
Ce roman qui est d'abord une Uchronie est en réalité une étude sur la perception de la réalité.
Le livre est assez complexe et la fin m'a tout de même laissé un peu perplexe car elle est réellement énigmatique.
A vous de juger.
En résumé, "Le Maître du haut château" est un excellent ouvrage mais qui demande au lecteur une certaine réflexion car la fin du livre est assez ardue.
Je vous le conseille tout comme "UBIK" bien évidemment.
Adanson Marco.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 K Dick je t'aime !, 5 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le maître du haut château (Broché)
Très très bon livre. Peut être un des plus réussis de l'auteur. Pourtant l'exercice de l'uchronie n'est pas aisé !
Je ne dirai rien de l'intrigue. À part le contexte "historique", je ne la connaissais pas du tout et ce n'en était que mieux. Du k Dick tout craché: une galerie de personnages complexes, subtils, une psychologie fouillée sans assommer... J'ai rarement autant profité d'un roman ou il y avait autant de personnages et d'histoires croisées, le tout au service de la compréhension d'un monde imaginaire, un vrai bijou scénaristique !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un chef d'oeuvre, 12 novembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le maître du haut château (Broché)
Le maître de l'uchronie nous présente une histoire vraiment bien ficelée. Imaginer que la seconde guerre mondiale n'ait pas été gagnée par les alliés mais par les forces de l'axe et rester cohérent était une tâche difficile que K.DICK a maîtrisé à la perfection. A recommander!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Prenant, 15 avril 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le maître du haut château (Broché)
Bien écrit, interressant. Pour ceux qui souhaitent un avant gout, ou ne souhaitent pas lire, le livre est adapté en serie, dont le pilote est disponible sur la plateforme VOD d'amazon. Ne vous attendez pas à une copie conforme, cependant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 The man in the High Castle, 29 mai 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le maître du haut château (Broché)
Je l'ai lu en anglais, commandé sur Amazon. Intéressant de tomber sur la version française du roman et je ne voulais pas laisser le commentaire précédent ternir l'image de cette oeuvre. Très beau roman sur un monde parallèle dans lequel le monde est totalement différent de celui dans lequel on vit aujourd'hui. Je recommanderais ce livre à tout le monde. Et contrairement à ses autres oeuvres l'écriture et la prose de ce roman sont des qualités intrinsèques. Je dirais que c'est mon 3e roman préféré de Philip K Dick après Ubik et Confessions of a crap artist (Confessions d'un barjo)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Tres bon, 31 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le maître du haut château (Broché)
Une histoire qui fait froid dans le dos. Pour moi plus le "méchant" est bon plus l'histoire est bonne. Qui de plus "méchant" que les nazis.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Surprenant, 16 avril 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le maître du haut château (Broché)
Je ne connaissais pas ce roman et je me régale à chaque page. Très intéressant de voir une la vision futuriste de l'auteur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Le maître du haut château
Le maître du haut château de Philip K. Dick (Broché - 12 novembre 2013)
EUR 7,60
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit