undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles74
4,7 sur 5 étoiles
Format: PocheModifier
Prix:5,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 7 février 2002
Il est difficile de penser que l'on puisse faire autant de mal à un enfant. Ce livre m'a bouleversé au plus profond de moi.
Monsieur Guénard est un homme merveilleux.
A lire et à relire
0Commentaire25 sur 25 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 novembre 2003
Au-dessus de la haine, il y a quoi ? L’amour. L’amour qui lui a appris à pardonner et ne pas tuer son père, comme il le souhaitait enfant. Il passe son enfance entre les coups reçus d’un père ivre et les méchancetés d’une belle-mère qui ne l’accepte pas. Ensuite, la descente aux enfers. De maisons de correction aux fugues à répétitions, aux rackets de prostitués, aux nuits passées dans les garages à vélos, Tim en voit de toutes les couleurs.
Mais sa rencontre avec Dieu, Son Pote, lui permet de guérir ses blessures intimes, ses blessures profondes. Une belle leçon de vie...
0Commentaire19 sur 19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
VINE VOICEle 16 mars 2008
Tim nous raconte son histoire, celle d'un enfant cassé dans tous les sens du terme..Il grandit dans un monde hostile où règne la misère, la violence, l'incompréhension, l'intolérance...Et pourtant, il survit et, peu à peu, il reprend confiance en lui et aux autres...Sur son chemin, il rencontre des gens extraordinaires qui l'aideront à avoir une vision positive de la vie et qui seront une bouée de sauvetage...L'amour deviendra alors plus fort que la haine.
Il ne faut jamais perdre l'espoir même devant l'adversité.
Livre à lire absolument
0Commentaire13 sur 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mars 2003
Extraordinaire témoignage de vie, où le mal cotoie le bien pour que ce dernier l'emporte. Même si tout semble voué à l'échec, il reste toujours de l'espoir pour contrecarrer le sort. Leçon à retenir. Bravo à Tim pour sa lutte et félicitations pour le résultat.
0Commentaire10 sur 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 mars 2008
C'est lors d'une conférence donnée dans une école professionnelle que j'ai connu l'incroyable destin de Tim Guénard. Sa prestation devant un public conquis et son livre autobiographique forcent le respect. Après avoir vécu l'enfer depuis son plus jeune âge, Tim réussira à ne pas reproduire la haine qu'il a reçue. Cela n'a pas été tout seul, puisqu'il a quand même sévi dans le banditisme avant de trouver Celui qui donnera un sens à sa vie : Jésus Christ. C'est grâce à Son amour et à Sa paix que Tim pourra pardonner à ses parents de lui avoir brisé tous les os du corps et de l'avoir lâchement abandonné en l'attachant à un poteau au bord d'une départementale.
« Il faut casser la chaîne de la haine ». Tim est conscient que ses parents n'ont fait que reproduire ce qu'eux-mêmes avaient reçu de leurs propres parents : des coups et de la haine. Son message insiste sur le fait que sans notre Sauveur, il ne serait pas parvenu à tel exploit: fonder une famille et vivre en paix avec lui-même et son prochain.
0Commentaire7 sur 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 janvier 2002
"Plus fort que la haine" est l'autobiographie de Tim Guénard, un enfant martyr. Abandonné par sa mère à 3 ans -maltraité par son père et battu au point de sombrer dans le coma et de se retrouver à l'hôpital durant 2 ans 1/2 -Tim accumulera de graves manques d'amour durant toute son enfance : il subira des menaces, des humiliations, de terribles déceptions, des injustices cruelles au sein des pensions, de l'assistance publique, des maisons de correction et même dans les familles d'accueil. Sa vie ne sera que souffrance et peur.
Le récit est poignant et nous montre combien son enfance fut un véritable calvaire ! Il goûtera à de petits actes d'amour précieux mais qui lui seront trop vite arrachés. De cruautés en désillusions, Tim n'a plus confiance en rien et en personne. Il ferme son cœur pour ne plus pleurer. Il va se durcir pour ne pas devenir fou et tentera même à plusieurs reprises de mettre fin à ses jours... Enfant martyrisé, la haine va envahir son cœur et l'idée de vengeance deviendra sa raison de vivre.
A travers son témoignage, Tim nous fait réaliser combien il est facile pour un enfant qui manque totalement d'amour et d'attention de sombrer dans la violence : « Je compense par les coups l'affection qui ne m'est pas donnée... ça me délivre de ma solitude. Au moins, on me regarde, on m'insulte, on me court après, on s'intéresse à moi. »
Devenu boxeur, l'affection, il la rencontrera sur le ring mais aussi auprès de personnes tel un clochard ou le Père Thomas Philippe et surtout auprès des handicapés. Cet amour va faire son bout de chemin et refermer petit à petit les déchirures de son cœur et de son âme. Puis sa vie va basculer grâce à la rencontre d'un jeune homme handicapé : ainsi, à 20 ans, il décide de changer sa vie et d'aimer les autres comme il aurait aimé être aimé.
L'amour qu'il donnera va le nourrir et grandir en lui. Tim se transforme et n'a qu'une peur à présent : celle de ne pas assez aimer. Il ira même jusqu'à pardonner à celui qui lui a fait le plus souffrir : son père. A la fin du livre, il nous donne ses bases solides sur le pardon mais il ne s'étend pas sur le sujet car certainement qu'il le vit d'abord intérieurement, en silence, et que, comme il le dit, le pardon exige beaucoup de temps. « Je témoigne que le pardon est l'acte le plus difficile à poser. Le plus digne de l'homme. Mon plus beau combat. »
Aujourd'hui, Tim se rend là où on l'appelle, dans les églises, dans les écoles, aux assises, dans les prisons etc. pour témoigner devant les jeunes en difficulté, les écouter et les aider.
Oui, l'amour deTim a été plus fort que la haine qu'il avait accumulée en lui et cela parce qu'il s'est occupé des autres et qu'il leur a ouvert grand son cœur. Bel espoir pour tous ces jeunes qui souffrent au sein de leur famille ou dans leur vie et pour celles et ceux qui n'arrivent pas à pardonner. Souhaitons qu'ils puissent rencontrer Tim ou lire absolument ce livre !
0Commentaire16 sur 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 décembre 2006
Histoire d'une vie qui paraît incroyable autant par toutes les épreuves que subira ce petit garçon que par des concours de circonstances qui feront que peu a peu le tournant s'amorce dans sa vie de cet homme.

Le livre relate a chaque chapitre une nouvelle étape ou année de vie, de ce petit garçon au un peu plus grand et encore un peu plus grand. Les épreuves l'attendent chaque nouvelle année. D'abord sa mère, puis son père, puis sa belle-famille, puis l'administration sociale et certains de ses représentants qui fait que le petit déjà éprouvé (le mot est faible) se retrouve dans un asile, puis une nouvelle nourrice indigne de ce nom, les maisons de corrections, la vie dans la rue de Paris, le monde de braqueurs de prostituées, les séparations vécues avec des personnages clés sur sa route, le monde de la boxe, mais il y a aussi la rencontre avec des personnages « grandioses » dans ces mondes la et autres. On est ahuri de la brutalité de certains comme de la capacité a aimer d'autres. Si je vous dit que ce petit garçon a la destinée peu commune a sur sa route des personnages tels que Jeanne Moreau, Mère Theresa comme cela de manière inattendue, furtive, toute simple alors que lui-même ne connaît pas « leur celebrite », cela vous surprendra peut-être aussi.

Mais ce qui surprend le plus, c'est ce petit garçon qui des le début, est un peu hors du commun, qui recèle en lui des vannes que la vie, « Dieu » ou appelez cela comme vous voulez, cherche a ouvrir de plus en plus malgré les adversités, qui a il me semble un certain discernement intérieur, assez étonnant vu ce qu'il a subi comme violence, entre le bien et le mal et qui va s'en sortir de manière incroyable et assez rapidement puisque l'avant dernier chapitre concerne sa vingt-quatrieme année ! ! ! Le dernier chapitre est un peu la conclusion d'un homme mur qui a attendu d'écrire ce livre pour ne blesser aucune mémoire.

Vous refermerez probablement ce livre avec beaucoup beaucoup d'émotions ... avec des pensées pour ce petit Tim, lorsqu'il etait tout petit ou adolescent ou encore plus grand... pour ce monsieur Léon, le clochard a la grande culture et au grand caeur... pour cette juge qui sait voir au delà des apparences et se bat pour ses proteges, pour ce prêtre qui monte sur une moto et qui parle du pardon de Jésus et j'en passe...

Ce livre nous permet aussi de vivre aussi l'autre cote du miroir de ces enfants surnommes de « mauvaises graines » et ce qu'ils subissent ...

Ce livre parle de la vie, de l'horreur, du pardon, de la résurrection et de l'amour, avant tout de l'amour...

Quel combat bouleversant de cet homme pour toucher cet amour en lui et le laisser le transcender, le laisser le sauver...

La dédicace est également un témoignage de l'homme qu'est Tim... « Ce livre, pour ceux dont la mémoire est blessée, ceux qui ne peuvent pardonner, ceux qui souffrent et crient a l'espérance »

Un livre rare que vous aurez envie de faire passer a l'infini a de tres differentes personnes dans votre vie et sur votre route.
0Commentaire15 sur 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 octobre 2004
L'histoire vraie de Tim Guénard, un temps plus jeune déliquant de France, complètement démoli par la vie, et qui se relève pour entrer dans une existence d'amour et de don de soi... On ne sort pas indemne de cette histoire qui prend aux tripes du début à la fin. En fait on en sort grandi intérieurement.
0Commentaire9 sur 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 avril 2010
Livre saisissant très utile pour tous les jeunes désespérés, qui , pourtant sont loin d'avoir vécu tant de misère et d'abandon que ce jeune galoupiau . Livre à recommander dans toutes les classes de troisième , avant de partir dans la vie
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mai 2013
Tim Guénard nous livre un document saisissant d'intensité, c'est son histoire. Enfant abandonné par sa mère, maltraité par son père, il est pris en charge par l'Assistance. D'établissements en établissements il se forge une carapace de dur. A part un court passage dans une famille d'accueil où il découvre l'amour "paternel", le petit caïd devient le roi de la fugue. Il survit à Paris au milieu des voyous et des prostituées.
Il commence à remonter la pente avec les Compagnons du devoir où il obtient un CAP de sculpteur. Il découvre l'amitié sur les chantiers et dans le milieu de la boxe. Puis c'est sa rencontre avec la communauté de l'Arche et peu à peu avec Dieu.
Il s'épanouit au milieu des handicapés dont s'occupe l'Arche, et finalement fonde une famille.
Le parcours de Tim est impressionnant, cet être qui rejette la société va finalement après bien des étapes s'intégrer d'une façon inespérée. Quelques uns l'ont beaucoup aidé, des prêtres, une juge, il a fait des rencontres dans sa vie d'errance, et grâce à des amitiés liées un peu partout acquis une ouverture d'esprit, une culture qui lui avaient été refusées au départ.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus