Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes undrgrnd Cliquez ici Baby NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles41
4,4 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

VINE VOICEle 27 décembre 2008
Indisponible jusqu'à très récemment, j'ai dû attendre longtemps avant d'avoir ce livre entre les mains, mais le jeu en valais la chandelle. Au final j'ai découvert un petit bijou qui se doit de figurer au Panthéon de la science-fiction.

Haldeman nous livre ici un brillant réquisitoire contre la guerre, manière d'exorciser ses propres démons. L'histoire poignante de jeunes et brillant étudiants, promis à un bel avenir et qui se retrouvent plongé dans un conflit absurde.

En plus de ce plaidoyer profondément pacifiste, l'autre intérêt de ce roman est qu'il est écrit par un vétéran doublé d'un physicien, ce qui n'apporte que plus de crédit à cette aeuvre.

Pour le coté scientifique, si il y a certes quelques erreurs et passages sous silence (attention Charon du roman (1974) n'est pas la lune de Pluton (découverte en 1978) mais une planète hypothétique), Haldeman essaye, tant que faire ce peut, de coller à une certaine réalité physique, comme par exemple les caissons permettant la survie aux accélérations de plusieurs dizaines de g.

L'exemple le plus frappant de cette réalité scientifique et qui fait toute la force du roman est sans doute la dilatation temporelle prévue par la relativité restreinte, qui en outre permet de présenter d'une manière imagée, le décalage entre les soldats de retour du Vietnam et leur compatriotes resté au pays.

Quoi qu'il en soit, même si « la guerre éternelle » n'est pas dénuée de quelques défauts, il s'agit tout simplement une aeuvre majeure, intelligente, sombre et réfléchie de la littérature contemporaine et pas seulement de la science-fiction.
0Commentaire10 sur 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 avril 2001
Un livre que j'ai lu plusieurs fois afin de me souvenir de chaque détail. Les descriptions sont suffisament détaillées pour exciter l'intérêt, mais pas trop pour ne pas être ennuyeuses. Le rythme de l'histoire est soutenu et sans failles. Les aspects scientifiques, sociologiques et militaires sont très réalistes, bien que l'histoire soit basée sur un phénomène que le monde scientifique croyait correct et qui s'est avéré faux plusieurs années après la parution de ce livre. J'ai prêté ce livre à plusieurs personnes et toutes l'on trouvé au moins "bien", y compris les "anti-SF". A l'heure actuelle, cet ouvrage fait partie des 2-3 meilleurs livre qu'il m'ait été donné de lire.
0Commentaire8 sur 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 janvier 2010
Comment décrire un chef-d'œuvre ?
Tout d'abord, c'est une œuvre qui possède différents niveaux de lecture :
l'histoire d'une guerre absurde entre 2 civilisations qui ne se connaissent pas ;
l'évolution technique et sociologique du genre humain ;
les paradoxes de l'espace-temps ;
une histoire d'amour à priori impossible entre 2 êtres.

Haldeman a écrit une fresque cohérente, sensible et intelligente, se déroulant sur des millénaires et il l'a associé à deux êtres humains qui au milieu de l'évolution et de l'affrontement de 2 civilisations vont essayer de rester ensemble.

Magnifique.

A noter qu'il existe une superbe BD tirée du livre et réalisée par Marvano La Guerre éternelle, tome 1 : Lieutenant Mandella, 2010-2020 et qu'Haldeman a écrit un autre roman "la paix éternelle" que je vous conseille de lire également La Paix éternelle.
0Commentaire7 sur 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'aime beaucoup ce livre ... Dans ce roman l'auteur se livre à une création de sf clairement assumé ...
Il parle de son vécu personnel (et de celui de toute une génération ) sans pour autant se lancer dans de la sf prétexte ...
Il est une passerelle vers la sf comme il est un mémorial dédié au coût humain des guerres de tous les temps ...
Le cadre du roman est savoureux ...
L'auteur utilise superbement les effets relativistes du voyage spatial ...et le lecteur en prend plein la vue au faire et à mesure que le personnage principal s'éloigne de chez lui , de son époque et de lui même ..
Le cadre est très crédible vaisseaux spatiaux .. fantassins du futur .. il n'a pas pris une ride ...
Sur son parcourt ce jeune homme croise des camarades qui deviennent son seul lien à la réalité ..
Il tente de se défendre de l'instrumentalisation dont il est l'objet ..
Il tente de survivre aux ordres et à la discipline .. aux combats ..et aux fabuleux environnement que l'auteur matérialise pour notre plus grand plaisir ..
Le personnage résiste à toute ces pressions grâce à une certaine innocence .. grâce à l'affection à la tendresse et à une relation amoureuse sobrement dessiné et consistante .. mais aussi en devenant un soldat compétent et solidaire .. et surtout il conserve sa capacité d'adaptation .. et son bon sens .
Tous ces personnages sont sympathiques .. L'AUTEUR MANIE UN HUMOUR ACERBE que je trouve irrésistible et qui fait une grande partie de l'attractivité du roman ...
Les soldats sont des deux sexes et ont des rapports sexuels entre eux .. c'est un de leur seul espace personnel avec le sommeil ...
Haldeman s'engouffre dans ce theme pour plaider l'égalité des sexes ... les droits des minorité sexuelles ...
et donner des coup de boutoir sur un theme qui est toujours l'objet d'un débat d'actualité aux états unis .. : la sexualité à et autour de l'armée ..
Le génie d'haldeman est de s'y engouffrer pour y centrer le lieu où commence la liberté , le maintient soi même ..
et la base de tout futur constructif ..
D'ailleurs la suite Liberté éternelle partira de là ...
Le personnage principal sera démobilisé d'office .. ce que lui même n'aura pas été capable de faire avant de lui même ...
Haldeman brise les tabous et les clichés du militaire conditionné , patriote brutal , et servile , animal de meute ..
La sexualité militaire et tout ce qui en découle n'est toujours pas un sujet anodin aux usa c'est toujours le noeud gordien de la liberté du soldat du rang .. objet de toute les polémiques et de tout les clivages ..
Un livre court et dense qui ne sombre pas dans l'antimilitarisme primaire .. et qui de surcroît est un bijoux de sf car l'univers construit par l'auteur est ciselé , profondément cohérent et il irrigue chaque personnage de ce somptueux roman .. ...
La guerre éternelle reste aujourd'hui un brûlot ..

De haldeman et en rapport En mémoire de mes péchés et Pontesprit
88 commentaires13 sur 14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 août 2002
Dans ce livre de science-fiction, l'auteur règle ses comptes avec la guerre du Vietnam, et les traumatismes qu'elle a engendré chez ses vétérans.
A travers l'histoire d'une guerre intergalactique déclenchée sans raison, Haldeman nous parle de la stupidité de la guerre et de la difficulté pour le soldat de revenir dans la société civile.
Le vétéran n'est plus apte à la vie civile, il est en décalage constant à cause de ce qu'il a vécu.
Un très bon livre de science-fiction.
0Commentaire30 sur 33 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 juin 2009
Une histoire dont les bases semblent prometteuses : les humains entrent en guerre contre la première intelligence extra-terrestre qu'ils rencontrent. Ils envoient des commandos d'élite, sélectionnés tant pour leurs capacités physiques que pour leur intelligence, pour s'emparer de sortes de trous noirs qui permettent de voyager au-delà de la vitesse de la lumière (« le saut collapsar »), et les protéger en y montant des bases de défense.

Là où cela devient intriguant, c'est qu'à chacune des campagnes, les soldats envoyés sur place vont vivre « moins vite » que le reste du monde, voyant passer un an quand les autres vieillissent de 100. A chaque campagne, ce sont aussi des ennemis qui ont progressé technologiquement de 100 ans. Comment les survivants vont-ils s'y adapter ?

Le livre se lit bien, c'est maîtrisé, mais on peut être un peu déçu du manque de développement du concept de décalage temporel. Limite liée au choix de faire de cette œuvre une allégorie de la guerre du Vietnam (allégorie finalement très évidente avec le recul - on pense notamment au choc que recevaient les vétérans à leur retour dans une société qui avait évolué sans eux) ?
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 février 2012
C'est mon premier commentaire sur amazon, j'ai toujours été frileux à ce sujet même si j'aime bien consulter les autres mais pour ce livre je me lance.
Je suis fan de science-fiction depuis mon plus jeune age, j'ai beaucoup lu dans le genre mais dois avouer être souvent déçu par les classiques ou références.
Je ne connaissais pas ce livre et m'y suis intéressé grâce aux avis positifs laissés ici.
Après plusieurs livres lus sans entrain j'ai été ici très satisfait, la narration est simple, intelligente et passionnante.
Du début à la fin j'ai été conquis, la morale, l'histoire, les personnages, la vision de l'auteur, tout est à la hauteur.
Je n'en dirai pas plus car le lecteur se doit de découvrir cette histoire par lui même et la seule chose qui me gène est d'influencer le futur acheteur, on est souvent déçu d'une œuvre pour laquelle on a entendu trop de bien.
Donc si je dois résumer mon commentaire en une phrase : Lisez ce livre, et faites vous votre propre avis, car vous êtes devant une œuvre qui le mérite amplement.
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 octobre 2014
« Guerre Eternelle » raconte l’histoire de William Mandala, pacifiste dans l’âme, qui est enrôlé de force dans une guerre millénaire contre des extra-terrestres aux faux-semblants hostiles, les Taurans ; Williams vivra cette guerre de A-Z grâce à un procédé de « saut » dans l’espace qui dilate le temps sans pour autant le faire vieillir de la même période (on parle de 1970 à 3100-et-quelques). Changement de mœurs, de société, de pensée, d’orientation sexuelle (on deviendra tous homos !!!).William ,lui ,ne changera pas mais sera témoin de ces évolutions.

Au-delà de l’histoire qui nous fait suivre le personnage principal au cours du temps, le livre est « coupé » en 4 chapitres. Le premier racontant sous moultes explications militaro-scientifique ses débuts dans l’armée (chapitre indigeste au possible, grrr), puis dans les chapitres suivants comment il va subir son ascension dans les échelons hiérarchiques grâce à une structure militaire des plus obtue et une propagande des plus futiles (Réengagez-vous !). Au-delà de l’apostolat de cette guerre fratricide, c’est avant tout un réquisitoire sur la guerre du Vietnam vu que le bouquin a été écrit durant cette période. Seul morceau qui sauvera un peu la chose et humanisera ce livre est la fine trame amoureuse qui se tisse en arrière-plan entre William et une « soldate » (c’est pour mon côté fleur bleue).

Le problème du livre n’est pas tant le fond mais c’est surtout l’écriture du récit qui patine et raconte sans « âme » une histoire sans jamais réussir à ce que l’on accroche à ce dernier ni au personnage. La découpe est mauvaise et on a vraiment l’impression de lire un rapport d’évenement. Et ce n’est pas la partie « ironie » et « humour » qui sauvera le bouquin même si parfois vous soulevez vos muscles zygomatiques.

Pour conclure, de la SF militaire pour un livre classé dans le top 10 du genre, sauf que voilà moi je n’ai pas accroché du tout.
Garde à vous ? Repos!.

Conclusion : Dans le Top 10 ? Vous êtes vraiment sûr?

[...]
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 octobre 2013
Bon livre .

l'auteur nous livre :

- une vision de l'évolution possible de l'humanité . Pour résumer , gouvernement mondial militarisé, l'homosexualité devient la norme pour lutter contre la surpopulation, les hétéro sont marginalisés et finalement le clonage. Je trouve qu'elle n'est pas dénuée de justesse par rapport a ce qui se passe avec l'Union Européenne, la militarisation de la société américaine embarquée dans une course à la sécurité depuis 2001, au mariage homosexuel

- une critique de l'armée qui y est présentée comme servant des intérêts corporatiste/individuel plus que nationaux. Avec utilisation des hommes comme chair a canon.

- de la guerre : inutile , sans cause réelle, brisant les hommes et les familles

Quand a l'histoire, j'ai bien aimé l'aspect "relativité générale" de la guerre. Entre un départ et un retour pour une opération , les vaisseaux se déplaçant a la vitesse de la lumière, quand ils reviennent quelques dizaines ou centaines d'années se sont écoulées sur terre. La technologie a évoluée et même la guerre a pu prendre une tournure différente d'avant leur départ. De même entre le départ en mission et l'arrivée sur la planète cible, la technologie Taurane aura peut etre eu le temps d'avancer. Une des craintes du héros est finalement de se retrouver a combattre les adversaires avec des flèches contre des lance-flammes

Comme le souligne un commentaire, ce livre m'a fait pensé a "Etoiles, garde à vous!" que j'ai également apprécié.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 septembre 2008
Un monument de la SF, un univers complet en quelques centaines de pages.
Toujours un plaisir à relire après plusieurs années.
0Commentaire5 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus