undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles15
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
10
4 étoiles
5
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Poche|Modifier
Prix:8,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 16 juillet 2006
Un roman qui m'a passionné. La seule petite faiblesse peut-être la trame principale que l'on devine assez rapidement mais tout le reste est passionnant, que ce soit l'univers extrêmement original, qui représente un futur qui pourrait être le notre, ou les personnages tour à tour cruels et attachants, le tout servi par une écriture très bien maitrisée. Indispensable pour les fans de SF.
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Livre indispensable de SF! Écriture très belle, parfois crue, qui permet de se plonger totalement dans l'univers crée par Pierre Bordage. Personnages attachant, que tout sépare entre l'orient et l'occident... Nous sommes ici sur terre, et l'humanité est divisée en deux par un grand mur électromagnétique depuis plus de 2 siècles. Pourquoi? L'auteur explique très bien les mécaniques qui ont conduit à cela en s'appuyant sur de nombreux rappels historiques des guerres précédentes. Certaines qui ont vraiment existé (1ere guerre mondiale, 2eme...) puis celles qui amènent jusqu'à la situation du livre. Une partie du monde ou tout le monde vit sans problème jusqu'à plus de 100 ans tandis que l'autre vit dans la misère la plus totale... A lire! Et vite!
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 octobre 2011
Le meilleur livre de Bordage, à mon avis.

Un wang extrèmement attachant.
Son parcours, son passage en occident, son "utilisation" comme soldat pour les jeux uchroniques qui sont de gigantesques combats entre "soldats" (hommes ayant passés le REM, en quête d'une vie meilleure) enrolés de forces et recréant des combats issus de l'histoire guerrière de l'humanité.

Un style très linéaire qui fait qu'on dévore l'histoire, sans temps morts.
Une critique acerbe de ce que la société de consommation actuelle pourrait devenir.

Et surtout : Des combats à foisons, des descriptions, des stratégies, une montée en puissance de Wang, jusqu'au bang final.
Un roman d'aventure sur fond guerrier à tomber par terre.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
C'est une lecture qui m'avait passionné en première lecture , parce que j'étais atteint du syndrome de la forteresse ( sourires ) .

L'auteur dont le talent en matière de style n'est pas à démontrer , s'est plu à imaginer une Europe fermée , repliée sur elle-même , assiégée par la pauvreté et par des périls géopolitiques sino-russes et autres délices tel que les intégrismes religieux .
Au sein de cet univers , l'Europe est prospère , assez vide et clivée comme le découvrira le lecteur .
C'est vrai que Wang est « un roman « de transition du point de vue de l'histoire francophone du genre , car il est encore dans la veine post apocalyptique des années 70 , et il a tous les charmes des thématiques de ces années-là , alors qu'il est parfaitement contemporain .
Enfin c'est un texte écrit dans la langue de Molière et de ce fait nous sommes loin de traductions bonnes ou mauvaises . Dans la mesure où le style de l'auteur est excellent , c'est un plaisir assez rare finalement de profiter de textes de science-fiction de qualités rédigés en français . On donc loin des « trahisons et des faux amis « , de plus l'auteur est un européen qui pense l'Europe .

Bordage a brodé son univers Wang sur un canevas antique ( antiquité tardive et gestation du moyen-âge ) .
L'Europe est une société Hight Tech , environnée de barbares qui sont régulièrement admis en faibles effectifs au « paradis « .
Le monde « parfait « et hédoniste est cerné par le fondamentalisme religieux , par la misère ou par le népotisme et les comportement mafieux .
Un « barbare « admis au sein de « l'empire « pour les « jeux « changera la face du monde ( dans le deuxième tome ) , comme dans l'antiquité tardive le court de l'histoire de l'extrême occident fut changé par des populations exogènes acculturées .
Ce premier tome met en place tout cet univers et toutes ces problématiques externes ou bien internes à la forteresse Europe ..

La caractérisation est parfaite , l'univers possède du sens , il est animé au sens où il possède une âme , et les thèses de l'auteur n'ont rien d'idéologiquement véhément , enfin les mots sont bien choisis sans être dans une dynamique surfaite ou encore ampoulée .
Les idées et les constats qui sont portées par le roman , ne sont pas sans une certaine pertinence si on en reste aux niveau des constats et des dynamiques potentielles .
L'auteur est un peu pessimiste à mon humble avis , quand il pose l'univers de Wang ( c'est un euphémisme ) . Un univers qui est donc le résultat des extrapolations faites par l'auteur , qui se pose pourtant et néanmoins de très bonnes questions en livrant à notre pâture ces deux excellents romans , clairement solidaires entre eux .

Un excellent texte de science-fiction francophone donc : 1) Bravo et 2) cocorico ....
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 septembre 2011
Un univers post-apocalyptique très crédible dans ses moindres détails, sans pitié, sans fard. Un personnage principal attachant, qui pallie ses faiblesses grâce à une philosophie de vie et une force intérieure que l'on retrouve souvent dans les oeuvres de Bordage.
Le miracle réussit à chaque fois : je suis emportée très loin chaque fois que j'ouvre un de ses romans. Et Wang ne fait pas exception.
11 commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 septembre 2008
Cette formidable histoire se déroule au début du XXIIIe siècle ; le REM, rideau magnétique, divise le monde en deux parties, un Occident avec sa logique extrême et le reste de la planète tombée dans des remous infernaux après une guerre russo-chinoise et un partage entre triades.
La vision pousse les travers de l'Occident aux extrêmes: racisme étatisé, repli sur soi, individualisme primaire, JO sanguinaires, idéologie ; le naturel est proscrit, les sentiments et les relations sexuelles sont devenus aseptisés; les immigrés sont transformés en esclaves, chairs à canon ou donneurs d'organes non volontaires.
La narration est bien maîtrisée, les rebondissements bien dosés tiennent le lecteur dans les secousses du suspens. Bordage parvient à composer des personnages émouvants et hauts en couleur sans tomber dans la caricature.
.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je m'en veux énormément d'avoir attendu septembre 2015 pour découvrir Pierre Bordage : de toute évidence, l'homme est le digne successeur de Jules Verne et de René Barjavel, et un grand nom de la science-fiction à la française.

J'ai commis l'erreur d'acheter "Hunger games", croyant que le livre serait plus politique que le film, mais ce n'est en fait qu'une histoire d'amour neuneue gnangnan à l'américaine, alors que là, on a tout un univers créé, expliqué, cohérent : dans cette sordide dystopie dans laquelle un Occident s'est isolé du reste du monde puis sclérosé dans la jouissance absolue, pendant que le reste du monde, quinze milliards d'habitants, survivent à peine dans des déserts nucléaires, Wang, le héros éponyme, va connaître un destin exceptionnel et changer le monde.

De la poésie, une histoire d'amour sobre, pas de scène hollywoodienne, un scénario qui tient la route, une intrigue palpitante, un zeste de sagesse chinoise, une critique de la télévision et quelques considérations géopolitiques qui ne sont pas sans rappeler la situation actuelle composent ce merveilleux roman dont je conseille la lecture à tous !

Si tous les livres de cet auteur sont du même calibre, je ne comprends pas qu'il ne soit pas plus célèbre que cela, mais il est vrai que l'élite culturelle a toujours méprisé ce genre qu'est la science-fiction (Jules Verne n'est toujours pas à la Pléiade), préférant les Houellebecq et autres Marc Lévy...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 juillet 2014
J'adore Bordage. A mon sens ce n'est pas de la SF, ni même de l'anticipation.
En imagerie il y a ce qu'on appelle la réalité augmentée, quand on met une caméra à un endroit et lorsqu'on regarde à l'écran, on voit des choses en plus. Bordage, c'est exactement ça.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 août 2014
... doublé d'un grand architecte d'univers !

En effet, Pierre Bordage allie un sens inné du conte (récits riches de détails et d'actions avec des personnages complexes et crédibles évoluant dans des environnements prenants) à une imagination débridée qu'il met au service de la conception d'univers et d'intrigues riches et cohérents.

Le tout au service d'un humanisme qui n'est ni naïf ni manichéen.

Le premier tome de cette série démarre en douceur puis crescendo cette histoire et nous prépare à l'apothéose du second épisode.

A lire.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 août 2014
L'auteur met en scène un futur qui pourrait bien devenir une réalité, tant ses bases sont celles que l'on retrouve dans les journaux actuels. Encore une fois on s'y croirait !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,20 €