undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles7
4,1 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:6,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 23 mars 2011
deux cents très bonnes premières pages (c'est déjà pas mal, certes) mais une fin complètement bâclée.....l'auteur devait vraiment avoir autre chose à faire
selon moi le moins bon roman - et de très loin - d'edith wharton.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mars 2010
En lisant ce livre, on découvre que Sophie Kinsella et ses conseurs n'ont rien inventé !
La vie trépidante de ces riches new-yorkaises des années 30, qui essaient de donner un sens au vide de leur vie en soutenant les grandes causes (et les moins grandes) et en s'étourdissant de réceptions et autres galas, est tout simplement hilarante.
C'est drôle, le style est magnifique et les personnages criants de vérité. J'ai vraiment envie de découvrir au plus vite les autres livres de cet auteur !
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 janvier 2013
Le vernis craquelle toujours chez les grands bourgeois de Wharton. Avec son style éblouissant de finesse et d'élégance elle nous invite à observer le lent affaissement des conventions et la tombée des masques...
Ce livre est identique aux trottoirs de la ville dans lequel il se déroule : légères fissures puis un peu de fumée crachote... On attend l'explosion finale dévastatrice ...
Mais sachez-le Wharton n'est pas une révolutionnaire, elle est lucide, (un peu) méchante, avec un merveilleux humour qui nous permet d'aimer ses personnages, tout vénaux, hypocrites, ou complètement allumés qu'ils soient...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 janvier 2015
Wharton est étonnamment aussi efficace que dans "Chez les heureux du monde" qui reste mon favori. Elle décrit avec brio la transmission de la frustration d'un cercle de personnes interdépendantes les unes sur les autres, destiné à suivre les règles de la société, quel que soit le coût. Chaque personnage est désespérément embrayé dans ses normes sociales, le mode d'adaptation de chacun les éloigne plus ou moins de la réalité. Nona, la belle et bien élevée New Yorkaise lutte avec une belle-sœur Lita, dont les valeurs (et leurs conséquences) menacent l'ensemble de l'ordre social de la famille.

Les hommes échappent au travail, tandis que les femmes se perdent dans le fléau de l'excès de vanité. L'arrivée du Jazz abaisse finalement le rideau sur le théâtre du vieux New York et de ses valeurs. Ce roman psychologique est vraiment fascinant, comme tous les romans d'Edith Wharton que j'ai pu lire pour le moment. Ce roman est terriblement moderne et parmi les plus beaux de Mme Wharton. Elle écrit avec une grâce personnelle et rusé les événements qui se déroulent derriére les magnifiques facades de ce vieux New-York. Elle nous révéle l'envers du décor. Il s'agit également d'une étude de caractéres en contradiction avec leur destin déja établi par leur position social comme l'inoubliable Lilly Bart sirotant du laudanum dans Chez les heureux du monde ou le dîner d'adieu pour la comtesse Olenska dans l'Age de l'innocence.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 janvier 2016
La bonne société new-yorkaise, au début du XXe siècle, n’a guère le temps de s’ennuyer : entre les réunions associatives, les dîners mondains et les séances de spiritualité, le temps passe trop vite pour Pauline, débordée par la vie effrénée qu’elle mène. Qu’il est épuisant d’être moderne dans le respect des convenances !
Sous la plume de Wharton, tout n’est qu’ironie, critique feutrée mais non moins acerbe des faux-semblants, analyse perspicace des complexités de chacun. Rejetant tout manichéisme, l’auteur se moque avec raffinement du mal des gens riches, celui qui les pousse à tromper l’ennui d’une vie insignifiante ou à se persuader que tout va pour le mieux, au détriment de vérités dérangeantes que tous feignent adroitement d’ignorer.
L’écriture est superbe et les portraits ciselés (celui de Pauline particulièrement). Peut-être, s’il fallait chercher la petite bête, pourrait-on regretter la tendance systématique de l’auteur à tout analyser (comportements et situations), ôtant parfois à la lecture sa fluidité. Mais le jeu en vaut la chandelle : ce roman-là prend le temps de se déguster, chaque phrase ou presque révélant ses exquises subtilités.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce roman ne me disait rien... je l'ai... c'est "Twilight Sleep" une critique assez conventionnelle de la nouvelle bonne sociéte de New York vs la vieille aristocratie bien dépassée par les événements. Du côté féminin, un peu comme ces feuilletons de commères "branchées" si à la mode. "Desperate Houswives"... "Sex and the City", etc... Twilight Sleep serait le nom d'un anesthésique employé à l'époque. Ils sont tous anesthésiés et dépassés et HS. Voici le mode d'emploi de lecture. Petit roman commercial certes mais avec une satire whartonienne un peu usée mais qui tente de se renouveler. Intéressant à lire, ne pas y voir "The Age of Innocence" mais pas si mal quand même... Ecoutez bien cette vieille chipie de Wharton ! Pourrait faire un film ou autre remis au goût du jour...
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mai 2013
Argent et morale, sont les mamelles d'une Amérique du début de XXe siècle, tenue par l'obligation d'éduquer le monde. Un regard acide sur les riches femmes oisives.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

10,70 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)