undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

8
4,1 sur 5 étoiles
Comment cuisiner son mari à l'africaine
Format: PocheModifier
Prix:4,50 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

8 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 avril 2006
Suivant à la ligne les canons occidentaux de la beauté, Aïssatou se prive de nourriture qui ait de goût pour ressembler à un mannequin ou plus (ou moins, ça dépend du point de vue). Elle a perdu ses formes africaines, n'a plus de seins, plus de fesses, elle n'est que peau sur os. Ce que, marabout a bien fait de lui rappeler, les hommes africains n'aiment pas pour autant.
Mais un beau jour, elle croise son voisin, Souleymane Bolobolo, et c'est le coup de foudre. Suivant les dires du fantôme de sa mère, émérite cuisinière, elle préparera des plats plus exotiques les uns que les autres, pour conquérir son voisin.
C'est sans compter, que monsieur son voisin vit avec sa mère, légèrement cinglée qui a une poule comme d'autres ont un chien ou un chat.
Mais Aïssatou fera de tout car Bolobolo est "le" mari qu'elle veut pour elle. Et sans les recettes africaines de sa mère, comment ferait-elle?
Petit à petit, elle va l'apprivoiser, devenir l'huile de ses frites, le piment rouge de son coeur, et reconquérir ses formes... ses seins, ses joues, ses cuisses, ses fesses...
Original. 18 chapitres séparés par des recettes que je dirais "ouest-africaines" (?) ou de l'Afrique francophone, car je suis perdue dans les noms tels attieké, bomba de macabo, pépé-soupe, saka-saka et autres termes.
Les 25 recettes ont l'air intéressantes, succulentes même, ne serait-ce le temps qu'on met à préparer la quantité décrite. Je ne dirai pas non à de l'antilope fumée aux pistaches car j'adore l'antilope ou poulet aux arachides qu'on a aussi en Angola sous le nom de muamba/moamba. Par contre, le crocodile à la sauce tchobi ou le boa en feuilles de bananier me laissent ... Peut-être un jour, qui sait?
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
outre le fait que calixthe Beyala est pour moi un auteur passionant l'idée toute simple de méler histoire et recette et fantastique. L'histoire est magnifique et tellement réaliste que c'est devenu presque une morale à mes yeux, Ma mère me disait bien comment garder un homme avec le temps j'ai compris qu'elle avait raison.
et la recette du Mafé, aujourd'hui un de mes classique régale toujours autant mon mari sénégalais...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 avril 2013
réaliste sur la difficulté de trouver un équilibre entre les traditions africaines et l'influence occidentale
drôle!
Plein de sensualité et de volupté...
sans parler des recettes plus qu'originales même quand on est africaine(porc epic, crocodile...)
Le seul livre de Calixthe Beyala que j'ai appréciée
A avoir!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 14 novembre 2011
Le petit bouquin à posséder quand on a un mari qui apprécie la cuisine africaine ! Un style alerte et léger, des conseils avisés, cette joie de vivre, ce rythme enjoué, que demander de plus ?
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 19 mars 2009
très bon livre, drôle et raffraîchissant. Un style percutant et une héroîne amoureuse et des recettes surprenantes. Très facile à lire et à comprendre. Bref, un bon moment de détente et d'évasion...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 octobre 2003
Calyxte Beyale ne mâche pas ses mots et c'est un vrai régal ! Un livre qui se lit rapidement entre humour et recettes et sans perdre de vue un message fort "nos racines et la société d'aujourd'hui".
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 10 avril 2010
J'ai été déçue par ce livre. Le titre laissait présager un livre plein d'humour , et je n'ai pas trouver ce roman très drôle , l'histoire ne m'a pas emballée .

C'est le premier livre que je lis de cette femme écrivain, je ne vais pas en rester sur une impression négative, et je vais lire d'autres romans de Calixte

Beyala
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 avril 2010
Je me suis régalée avec ce livre. Calixte Beyela réveille tous les sens et, avec comme toile de fond une histoire d'amour banale, fait voyager dans un Paris qui ne mâche pas ses mots!
Les recettes paraissent aussi intéressantes, il va me falloir aller en Afrique je crois, ici en Norvège on ne trouve pas de viande de crocodile...
L'envoi c'est aussi très bien passé, merci au libraire.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Le ventre de l'Atlantique
Le ventre de l'Atlantique de Fatou Diome (Poche - 5 janvier 2005)
EUR 6,10

Celles qui attendent
Celles qui attendent de Fatou Diome (Broché - 12 avril 2013)
EUR 6,70

Une si longue lettre
Une si longue lettre de Mariama Bâ (Broché - 12 octobre 2001)
EUR 7,10