Commentaires en ligne 


62 évaluations
5 étoiles:
 (19)
4 étoiles:
 (11)
3 étoiles:
 (17)
2 étoiles:
 (8)
1 étoiles:
 (7)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


16 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Cortex Connection
Hillarant, incisif, subtil et surtout très réaliste, le livre de Martin Page est une bouffée d'oxygène. Il est vrai que l'intelligence est une tare. Elle conditionne, emprisonne et affecte la vie. La vision de Martin Page est absolument géniale. Qui n'aimerait pas être un Golden Boy stupide, plein aux as, et affublé d'une...
Publié le 30 avril 2001 par raphmed

versus
33 internautes sur 37 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Intelligemment décalé...
Comment mener une réflexion sur l’intelligence et sur la société sans tomber dans le récit soporifique et amer ? La recette semble connue de Martin Page, comme il le prouve dans ce roman drôle et profond, moqueur et désespéré. Première preuve d’intelligence que ce mélange des genres a priori...
Publié le 22 octobre 2002 par Nathalie


‹ Précédent | 1 27 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

16 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Cortex Connection, 30 avril 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comment je suis devenu stupide (Broché)
Hillarant, incisif, subtil et surtout très réaliste, le livre de Martin Page est une bouffée d'oxygène. Il est vrai que l'intelligence est une tare. Elle conditionne, emprisonne et affecte la vie. La vision de Martin Page est absolument géniale. Qui n'aimerait pas être un Golden Boy stupide, plein aux as, et affublé d'une superficialité grandiose? Le passage sur le pourquoi du suicide est parfait. La diatribe de l'initiatrice est très fine et si douloureuse. L'histoire agrémentée de passages tout aussi loufoques que cruels, est un hymne à la société d'aujourd'hui et à la condition des gens... intelligents. Merci.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Stupidement intelligent..., 8 novembre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comment je suis devenu stupide (Poche)
Comment je suis devenu stupide ? Ou comment devenir un parfait travailleur capitaliste. « Pamphlet sur les dérives actuelles de la société de consommation », aurait pu être le sous-titre de ce brillant roman.
On le lit comme on regarde un film. C’est un film écrit. Un film à la Audiard, aux dialogues mordants, aux situations touchantes et drolatiques. La première ligne met en marche le projecteur et le film est lancé dans notre esprit.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


33 internautes sur 37 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Intelligemment décalé..., 22 octobre 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comment je suis devenu stupide (Poche)
Comment mener une réflexion sur l’intelligence et sur la société sans tomber dans le récit soporifique et amer ? La recette semble connue de Martin Page, comme il le prouve dans ce roman drôle et profond, moqueur et désespéré. Première preuve d’intelligence que ce mélange des genres a priori périlleux.
Antoine est brillant, et ce depuis l’enfance, mais ce statut l’empêche de passer inaperçu, de se sentir réellement intégré dans une société qu’il analyse et décortique sans arrêt. Malgré ses nombreux diplômes et la multiplicité de disciplines qu’il maîtrise, il ne comprend rien, mais rien, aux aspirations de ses contemporains. Plusieurs tentatives avortées d’auto-mise en marges de la société lui font parvenir à la conclusion que son bonheur réside dans sa potentielle stupidité. Une qualité qu’il va lui falloir travailler très durement, à l’aide de quelques médicaments et de fréquentations stupides, comme de bien entendu.
Tout le monde est quelque peu égratigné au passage dans ce roman, qui montre que l’intelligence s’efface derrière la consommation, l’uniformisation des idées, le lissage opéré par une société supportant très mal les différences. Il est bon de le savoir, et il est encore meilleur de le lire, sous la plume talentueuse de Martin Page.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Tellement discutable, 14 juillet 2003
Par Un client
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comment je suis devenu stupide (Broché)
J'avais bien entendu été attirée par le titre, et la présentation. Et je trouve beaucoup de côtés positifs dans ce petit livre : beaucoup d'humour, un style (souvent pas toujours) léger, et un détachement qui en font une lecture amusante Quelques critiques plus profondes, malheureusement : les idées philosophiques de base et autres concepts sont présentés à la va-vite, de façon un peu arbitraire. Et la vision du réel un peu schématisée. Chez moi, on appelle ça "pseudo" : il ne suffit pas de vouloir jeter certains stéréotypes, il faut encore prendre garde à ne pas tomber dans ceux qui leur font face. Et c'est un peu le problème avec ce livre de M. Page. Cela reste une bonne lecture, cependant. Et avant de critiquer, il faut le lire...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Oui, mais..., 19 juillet 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comment je suis devenu stupide (Poche)
L'idée de départ est très bonne : un étudiant possédant une myriade de diplômes inutiles décide de devenir stupide car il estime que son intelligence l'empêche de vivre heureux et de « profiter » de la vie. Il y a beaucoup d'humour, de dérision et de remarques pertinentes dans la première moitié du livre. Certains passages sont très drôles. Néanmoins, au fil du roman, l'auteur s'épuise. Son écriture devient de plus en plus superficielle et l'intrigue, très légère, n'arrive pas à captiver. En un mot, comme son personnage, l'auteur se laisse aller à la facilité. La fin est plus que prévisible et sert de prétexte à une leçon de morale sur les « vraies valeurs ».
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


16 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Drôle et décalé., 2 février 2004
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comment je suis devenu stupide (Poche)
Antoine est un français un peu atypique, enfant d'un père Birman et d'une mère Bretonne. Brillant, il a suivi des cours de tout et n'importe quoi, accumulant les unités de valeur, mais peu de diplômes, et encore moins de diplômes débouchant sur un travail. Car Antoine choisit ses matières, comme ses amis, ses livres, ses vêtements, etc… : en fonction de ses goûts, de ses envies, avec honnêteté, sans considération d’intérêt.
Antoine est malheureux, il pense toujours, il pense trop, à l’injustice, aux malheurs du monde… Sa première tentative pour résoudre ce problème sera l’alcoolisme. Il se trouve un professeur d’alcoolisme, mais hélas ! il n’a pas le don, et se sera un échec. Deuxième tentative : le suicide, qu’il abandonne très vite.
Il ne lui reste donc plus qu’à devenir stupide, afin de devenir un imbécile heureux.
Attention ! ce livre n’est pas une fable, il n’y a pas de morale ou de jugement, même si par moment on ne peut pas s’empêcher de se dire : « il a raison !! ». C’est un livre drôle et décalé, bien écrit, court et au rythme enlevé : impeccable pour passer une bonne soirée.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


22 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Simple mais efficace!, 19 février 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comment je suis devenu stupide (Poche)
D'après Antoine, titulaire de multiples diplômes tout aussi farfelus les uns que les autres, l'intelligence est une maladie. Une maladie grave. Et comme chez lui, elle est à un stade très avancé, il a décidé de se soigner, c'est-à-dire de devenir stupide.
Devenir stupide n'est pas une fin en soi ; il s'agit juste de la seule méthode qu'Antoine ait pu trouver pour se fondre dans la masse aveugle et ignorante : car bienheureux est l'ignorant, celui qui, par son absence d'esprit d'analyse et de curiosité, prend le monde et les gens comme ils viennent.
Pour Antoine, devenir stupide n'est pas une mince affaire (il a quand même trois diplômes !!). Heureusement, la médecine est là pour lui venir en aide : avec deux ou trois comprimés d'Heurozac par jour, même le plus grand génie de tous les temps pourrait apprécier McDonald, Lorie ou la Star Académie !
Antoine a donc parfaitement organisé et planifié son entrée dans le monde de la bêtise et de la stupidité. Mais ses amis, à qui il a confié ses malheurs et ses projets, s'inquiètent : ne risque-t-il pas, en plus de devenir stupide, de devenir « un sale con » ??
Avec cynisme et humour, Martin Page décrit une société où stupidité rime avec consommation : consommation d'émissions télévisées, de produits manufacturés et tout enveloppés, d'idées toutes faites et préconçues, sans la moindre trace d'originalité. Et l'on prend plaisir à suivre cette étrange plongée, cet autre regard qu'Antoine désespérait de ne jamais posséder.
Un roman qui, loin d'être transcendant, n'en demeure pas moins agréable et simple à lire.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


21 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Attention, danger!, 31 juillet 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comment je suis devenu stupide (Poche)
De prime abord, vous accorderez à Martin Page la justesse du propos. Nous vivons, bonnes gens, dans ce nous appelons communément, un monde de fous! La norme est la norme: la créativité, l'intelligence, le droit à l'originalité sont bafoués chaque jour, en tout lieu et tout temps! Quoi de plus naturel que de dénoncer cet état, et qui plus est, d'y proposer une solution: devenir stupide (!?) et rentrer dans le rang! Merci, monsieur Page de nous asséner ce réveil brutal, mais salutaire. Le succès de votre roman est notre manière à nous de vous en remercier, et d'ajouter de l'eau à, ce qu'il faut bien admettre, est notre moulin aussi! Mais voilà! La mise en forme hésite entre roman et essai, humour débridé et classicisme romanesque. Il en résulte un sentiment d'éparpillement qui vous accompagne tout le long du livre. Mais peut-être cela est-il voulu pour étayer votre, pardon notre, thèse, et exemplifier les efforts surréalistes d'Antoine de se fondre dans le moule de la banalité. En seconde analyse, "Comment je suis devenu stupide" vous fera passer un agréable moment, et un meilleur encore à méditer! Notre société est bien fragile!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


22 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Tout commençait bien..., 25 octobre 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comment je suis devenu stupide (Poche)
... l'idée était originale, le personnage attachant, prometteur. Ses idées saugrenues pour aboutir dans sa quête du bien-être ne manquent pas d'humour (surtout quand on vit à Paris). Mais pourquoi cette fin ? C'est puéril, légèrement niais, et bien loin de l'intelligence de notre héros. A mon avis il a trop abusé de l'heurozac ! En attendant, j'ai été déçue.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


20 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Un bilan très mitigé, 8 mars 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Comment je suis devenu stupide (Poche)
A la lecture du résumé de ce livre, on se dit que le style sera franchement drôle, décalé, intelligent et plaisant.
Dès le début de la lecture du livre, peu d'action et on a la sensation qu'Antoine, le jeune homme qui souhaite devenir stupide, tourne un peu en rond. Des descriptions un peu longues parfois, bref on a un peu de mal à se mettre dans le bain.
Toutefois, on trouve dans ce livre de nombreuses réfléxions intéressantes sur l'intégration dans la société de personnes un peu décalées, que ce soit du fait de leur intelligence ou de tout autre "handicap" comme le définit ce livre.
Bref, un livre qui peut être sympathique mais qui ne plaira certainement pas à tout le monde !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 27 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Comment je suis devenu stupide
Comment je suis devenu stupide de Martin Page (Poche - 17 juillet 2003)
EUR 4,50
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit