undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles40
4,6 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:9,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 21 janvier 2013
Je connaissais comme tout le monde (?)le livre sorti après guerre sans l'avoir lu. Cette réédition (modifiée) vient à propos. Le bouquin est un journal de marche et pourrait passer pour ennuyeux avec sa succession d'opérations militaires vues par un des acteurs. Tel n'est pas le cas. Nous entrons dans la vie de ces hommes immensément courageux (je crois que le taux de perte était supérieur à 75 %).
J'aurais parfois aimé un peu plus d'explications techniques.

En tant qu'amateur d'histoire contemporaine ce livre est quand même une surprise et une mine d'informations. On a tous lu et vu Le Jour le plus longnotamment la scène ou un unique aviateur allemand survole le théâtre d'opérations le 6 juin. J'en avais déduit que la victoire des alliés était évidente voire lente au vu d'une supériorité aérienne massive; pourtant à en lire Clostermann la Luftwaffe est restée un adversaire redoutable jusqu'au dernier jour de la guerre. Elle disposait donc de pilotes, d'appareils , de carburant, de munitions et de personnels jusqu'au dernier jour. C'est assez troublant.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 août 2012
Un très bon livre, sans fioritures ni ornements littéraires inutiles, qui mêle l'anecdote, le rapport militaire et le journal intime du pilote de chasse, illustré de-ci de-là de quelques photos inédites (de petit format). Suivent quelques descriptions des performances des avions, mais sans jamais verser dans le chapitre technique restreint aux connaisseurs.

Au passage, Clostermann ne mâche pas ses mots concernant la libération de Paris, sur les relations de Saint Exupéry avec le gouvernement de Vichy, ou sur les attitudes extravagantes et parfois irresponsables des pilotes américains. Il remet en question la propagande d'outre atlantique mais explique au passage les possibles raisons du nombre caricatural de victoires aériennes revendiquées par les équipages de bombardiers.

Un livre qui narre l'histoire, règle ses comptes avec quelques détails dont nos émissions historiques parmi les meilleures évitent encore trop souvent d'évoquer.

Chaudement recommandé.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 janvier 2013
Je l'ai lu quand j'avais 12 ans (li y a 50 ans) dans son édition originale; j'ai voulu retrouver ces moments magiques où je conduisais un spitfire en courant les bras écartés.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 février 2010
Une référence mondiale en matière de récit de guerre. Livre bien écrit et captivant. Cette édition demanderait une relecture avant réimpression. Nombreuses coquilles...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Pierre Clostermann est un des grands héros au beau panache de la France Libre. Engagé dans la RAF, à l'origine du Groupe Alsace, il fut l'un des as de l'aviation de guerre française. Les récits sont magnifiques. Quel soldat. Quel courage !

Pierre Clostermann a totalisé trente trois victoires homologuées et cinq probables, ce qui en fait le « premier chasseur de France » de la seconde guerre mondiale. Le titre du livre fait référence au jargon des pilotes de la RAF qui appelaient « circus », ou « show », une mission d'escorte de bombardiers avec pour but de faire sortir la chasse adverse pour l'affronter.

J'ai eu l'honneur dans ma famille qu'un grand cousin soit du Groupe Alsace. Ses souvenirs de plongeons en piqué sur un aérodrome alors que la flak lui tirait dessus me font encore froid dans le dos. Il suivait le patron, Clostermann qui avait cette mission à réussir. Remarquable.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 octobre 2015
Ah, le Grand Cirque... Quel plaisir de le relire après de nombreuses années !
Et Pierre Clostermann, quel Grand Homme, tout comme le Grand Charles dont il donna le nom à son Tempest !!!
Pilote d'exception, écrivain, homme d'Honneur et de Caractère, mais aussi homme d'Humour et d'Humilité... Un vrai Héros comme il nous en faudrait davantage de nos jours !
Reposez en Paix, Monsieur Clostermann.
Merci à vous et à tous ceux, pilotes ou non, qui ont lutté pour l'Honneur de la France.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mars 2016
Un livre que j'avais lu adolescent et passionné d'aviation de la période 39/45!

J'ai racheté ce livre pour me replonger dans cette période difficile où l'abnégation et le courage de quelques aviateurs alliés a pesé dans la balance du conflit le plus lourd et horrible de notre histoire et montré la qualité de l'humain lorsqu'il est face à l'horreur de l'extrémisme... hier le nazisme... aujourd'hui l'islamisme extrémiste, salafistes, djihadistes!

Triste humanité!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 janvier 2014
Ayant lu ,gamin, "le grand cirque" , j'ai , à la retraite voulu le relire , mais impossible de remettre la main dessus .
Par contre j'ai trouvé sur le net ," le grand cirque 2000" qui est en fait l'ancien livre complété d'autres notes d'époque de l'auteur .
Et bien , on retrouve le même livre avec beaucoup d'informations supplémentaires .C'est super .

Ce livre est donc à conseiller sans restriction , bonne lecture.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 décembre 2013
Pour toutes personnes intéressées par les récits de la 2nd Guerre Mondiale et plus particulièrement passionnées d'aviation, ce livre est celui qu'il vous faut. Pierre Clostermann emploie sa propre poésie pour décrire des scènes de combat intenses et effroyables, mais fait également part de ses ressentis, de ses sentiments et de la façon dont il a vécu cette époque de la 2nd guerre mondiale.

Ce livre est un must have!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 juillet 2012
J'ai quasiment appris à lire dans la version de 1949 et l'exemplaire de mon père trône toujours dans ma bibliothèque (avec 2 ou 3 autres)
Les 2 versions ont leurs qualité. La plus ancienne me parait mieux équilibrée au point de vue récit et mise en forme.
La version 2000 est plus complète avec des compléments récents venant compléter des infos de l'époque.

Moralité : il faut avoir les deux !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus