Commentaires en ligne 


22 évaluations
5 étoiles:
 (10)
4 étoiles:
 (5)
3 étoiles:
 (4)
2 étoiles:
 (3)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


28 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Les cauchemars lovecraftien.
Recueil de nouvelles qui comprend :
Le cauchemar d'Innsmouth ;
- La maison de la sorcière
- Celui qui hantait les Ténèbres
- Air froid
- L'indicible
- Le monstre sur le seuil.
Un très bon recueil du conteur de Providence où chaque texte recelle tout l'univers Lovecraftien dans toute son horreur et...
Publié le 20 mars 2006 par GoreGirl

versus
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Une référence
* Le Cauchemar d'Innsmouth
* La Maison de la sorcière
* Celui qui hantait les ténèbres
* Air froid
* L'Indicible
* Le Monstre sur le seuil

A travers ces nouvelles fantastiques, dont beaucoup sont considérées comme de grands classique du monde de Lovecraft, l'auteur nous met en présence des...
Publié le 8 juillet 2011 par Fraf


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

28 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Les cauchemars lovecraftien., 20 mars 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le cauchemar d'Innsmouth (Poche)
Recueil de nouvelles qui comprend :
Le cauchemar d'Innsmouth ;
- La maison de la sorcière
- Celui qui hantait les Ténèbres
- Air froid
- L'indicible
- Le monstre sur le seuil.
Un très bon recueil du conteur de Providence où chaque texte recelle tout l'univers Lovecraftien dans toute son horreur et son ignominie. L'anormal s'insinue progressivement dans chaque nouvelle, et le malaise nous envahit progressivement.
Le cauchemar d'Innsmouth narre les aventures d'un jeune homme qui en visitant la ténébreuse Innsmouth se rend compte que la ville possède un térrible secret qu'il va tenter de percer à ses risques et périls.
Cette nouvelle rend compte à merveille de l'atmophère oppressante de la ville, l'horreur est tapis partout même là où ne s'y attend pas. De beaux moments de frayeurs en perspective.
Dans la maison de la sorcière, Lovecraft revisite le mythe de la mauvaise fée dans un huis clos étouffant ou le protagoniste qui habite dans l'ancienne demeure de la sorcière (Keziah Mason) qui se matérialise dans sa chambre chaque soir, pour l'entraîner physiquement dans un monde onirique.
Celui qui hantait les ténèbres -Robert Blake est retrouvé mort chez lui avec une expression de terreur sur son visage- et Air froid – un jeune homme frileux récemment installé dans un appartement new-yorkais fait la connaissance d'un vieil homme qui apprécie particulièrement le froid- sont deux nouvelles aussi courtes qu'efficaces. La première débute par la fin pour remonter jusqu'à l'indicible vérité tandis que la seconde instaure un climat lourd angoissant au fil des pages.
L'indicible est la nouvelle qui m'a laissé sur ma faim. Elle ne contient pas de moments de pure panique ne de véritable intrigue. La déception fut de courte durée, Le monstre sur le seuil vint vite effacer mon mécontentement.
Cette nouvelle clot admirablement ce receuil. Lentement Lovecraft distille l'horreur qui fait basculer le lecteur dans un monde fait d'abomination.
Comme tous les écrits de Lovecraft celui-ci se laisse dévorer des yeux, à moins que ce ne soient les créatures qui parcourent le livre qui vous dévoreront avant que vous n'ayez le temps de tourner la page.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un sommet dans l'oeuvre de Lovecraft, 17 janvier 2012
Par 
Araud Thierry "thierry66" - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 1000 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Cauchemar d'Innsmouth (Format Kindle)
Cette longue nouvelle, ou court roman, comme on voudra, est une des plus aboutie de l'auteur de Providence. Répulsion pour tout ce qui provient de l'océan, secret antédiluvien et cultes maléfiques... Tout ce qui constitue les fondements du Mythe de Cthulhu se retrouve ici. Au niveau narration, Lovecraft a le grand talent de nous faire voir les faits comme si nous y étions et la technique du narrateur qui découvre peu à peu les secrets enfouis d'Innsmouth nous assure de nous retrouver intimement baigné dans le déroulement du récit. L'identification est totale et on ressent vraiment la peur palpable de l'indicible horreur qui se dessine peu à peu. Il y a peu de textes faibles dans l'oeuvre de Lovecraft (hormis quelques collaborations) mais certains sont fondateurs. C'est le cas ici.
Bravo à l'éditeur pour son choix. Dommage comme toujours que le texte soit encombré de coquilles diverses mais, une fois encore, rappellons que le scannage est fait par des passionés dont les moyens ne sont pas toujours à la hauteur de leur investissement. Et, petite suggestion en passant : pourquoi ne pas envisager une édition des oeuvres complêtes, même s'il faut payer une somme symbolique, édition qui comprendrait les autres grands textes lovecratiens, hélas indisponibles en français sur kindle à ce jour ? (Herbert West réanimateur, La couleur tombée du ciel...)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Réellement cauchemardesque, 10 janvier 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le cauchemar d'Innsmouth (Poche)
Du début à la fin. Atmosphère angoissante et glauque plus une fin surprenante qui n'a rien d'optimiste. Plus le style Lovecraft d'une grande qualité littéraire : bref, tout ce qu'il faut pour ceux qui aiment le fantastique bien écrit et qui a de l'épaisseur. Un des meilleurs Lovecraft que j'ai relu à une vingtaine d'années d'intervalle. Il n'est pas dit que je ne le relirai pas une troisième fois.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un conte maléfique, 4 juin 2012
Par 
D. Cohen - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le cauchemar d'Innsmouth (Poche)
Le héros veut découvrir la Nouvelle Angleterre et atterrit dans la ville maléfique de Innsmouth où la population a conclu un pacte avec un peuple batracien. En mettant à jour, ce pacte diabolique, il signe son arrêt de mort et une chasse à l'homme nocturne s'organise entre les monstres et le narrateur. Du très grand Lovecraft, si vous aimez le fantastique, n'hésitez pas à découvrir cet auteur.
L'épilogue que je tairai est un régal.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Plongée dans l'horreur, 6 avril 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le cauchemar d'Innsmouth (Poche)
Depuis un bon moment j'avais envie de m'initier à Lovecraft après avoir lu une de ses nouvelles dans un recueil regroupant plusieurs auteurs. J'ai acheté 3 livres de Lovecraft et c'est par celui-là que j'ai commencé.
J'étais en mal de frissons, et bien j'ai été servie avec ces nouvelles, angoissantes à souhait. Dans "la maison de la sorcière", j'ai eu un peu de mal avec tous les passages ayant trop trait aux hypothèses mathématiques, mais dans l'ensemble j'ai beaucoup aimé ce livre.
Petit bémol : des fautes... je ne me prétends pas spécialiste de la langue française, mais par endroit elles sont flagrantes ; l'éditeur pourrait être plus minutieux. Mais ça n'enlève évidement rien à la qualité des récits.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un album que l'on ne risque pas d'oublier, 17 mai 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le cauchemar d'Innsmouth (Poche)
"Le cauchemar d'Innsmouth" dans les éditions "J'ai lu" semble bien à une exploitation commerciale dans la mesure où elle mélange les récits du "mythe de Cthulhu" à des récits moins ambitieux. Mais en réalité, tout est à prendre chez Lovecraft, de par son style, de son sens de la narration, de son état d'esprit psychologique à l'égard du monde des humains et des horreurs qui se dissimulent derrière le voile des apparences triviales. Les "petits" récits comme les "grands".

Tout commence avec la nouvelle-titre "Le cauchemar d'Innsmouth", l'une des nouvelles les plus connues du mythe de Cthulhu. La manière dont Lovecraft multiplie les indices pour partir d'une situation banale pour accéder aux bornes du cauchemar est un chef d'oeuvre. Pour une fois, cela n'arrive pas souvent chez lui, le héros est actif, interroge le poivrot Zadok Allen, enquète sur la ville, se trouve enfermé dans sa chambre d'hôtel par des créatures malveillantes. Et il parvient à fuir la ville avant de réaliser que l'horreur finira par le rattraper tout de même en définitive. Certains considèrent "Le cauchemar d'Innsmouth" comme la peur de Lovecraft du métissage entre Américains blancs anglo-saxons et immigrés à la peau sombre. Cela reste discutable. Mais il est vrai que ces unions contre nature entre habitants d'Innsmouth et créatures venues du Pacifique permettent à l'auteur des descriptions (ou plutôt des suggestions) qui font froid dans le dos.

"La maison de la sorcière", mélange science-fiction et fantastique, dans la mesure où Keziah Mason s'inspire de la 4° dimension pour s'échapper de sa cellule et hanter le héros. Lovecraft estimait que chacun des ses récits (à la Cthulhu, sous entendu) étaient une expérience de sa part dans une direction différente. Et il est vrai que Brown Jenkins et Keziah Mason n'ont rien à voir avec les hommes poissons d'Innsmouth. La sorcellerie y est présente avec la nuit d'Hallowheen et un étrange homme noir, avec sacrifices de nouveaus nés à la clé. A l'inverse, le héros est un mathématicien, et occupe une mansarde aux angles obtus et irréguliers.

"Celui qui hantait les ténèbres" paru tardivement (en 1935) est le moins long des récits du mythe de Cthulhu. Mais on en retrouve les éléments consitutifs : la ville de Providence, une église abandonnée, une secte meurtrière, un archéologue sorcier ayant fait revenir une étrange entité d'Egypte. Et finalement, le trapézoïde étincelant et Yog-Sotthoth prennent tous les aspects du cauchemar final. A remarquer que le récit est un jeu entre HPL et le jeune Robert Bloch (plus tard connu surtout pour son roman "Psychose"). Ajoutons aussi que c'est l'un des rares récits donnant la vedette à des étrangers (ici, les Italiens, comme les Polonais dans "La maison de la sorcière") Alberto Breccia en bd en a tiré d'excellentes images.

"Le monstre sur le seuil" peut se rattacher au mythe dans la mesure où il y question de la famille Marsh d'Innsmouth et que l'on y fait référence aux shoggoths. Mais on aurait pu en faire l'économie, car sans cela, le texte reste une excellente interprétation de l'interversion d'esprit. Au final, on pense à "La vérité sur Mr Waldemar" d'Edgar Poe.

"Air froid" est un texte réputé "mineur" par rapport au mythe, mais il a été adapté au moins deux fois en bandes dessinées. C'est l'un des textes purement SF à l'heure où ce dernier était encore immature avec ses martiens anthropomorphes trop près de notre humanité. Lovecraft prouve par là qu'il est capable de conter un récit contemporain sans sorcières ni chaudrons bouillonants.

"L'indicible" est injustement apprécié comme un récit de seconde zone, mais il permet à expliquer pour Lovecraft sa conception personnelle du fantastique. Et il constitue un récit de facture gothique s'inspirant des légendes de Nouvelle-Angleterre.

Ce que l'on peut retenir de ce recueil, c'est l'habilité d'HPL de savoir mêler fantastique et science-fiction pour en faire un produit détonnant qui n'a pas essuyé une ride, et qui permet de juger de l'habileté de cet auteur exceptionnel.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 L'un des meilleurs récits du pays de Lovecraft, 24 décembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Cauchemar d'Innsmouth (Format Kindle)
Cette longue nouvelle est -avec l'affaire Charles Dexter Ward, l'abomination de Dunwich et la couleur tombée du ciel- l'un des joyaux de Lovecraft.
Je l'ai relue récemment grâce à cette version numérique: elle garde toujours sa puissance évocatrice.

Pour le reste, les autres commentaires sont suffisamment éloquents: immergez-vous dans le monde de Lovecraft...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 un grand classique du genre horrifique, 21 novembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Cauchemar d'Innsmouth (Format Kindle)
Qui ne connait pas le grand mal tant immense qu'irracontable. Pour les amateurs de frissons du lovecraft sans vraiment de surprise mais éternel (ne pas oublié qu'il est un des père fondateur du genre).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 L'élite du genre, 1 septembre 2011
Par 
Stephane (Nouméa, New Caledonia) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le cauchemar d'Innsmouth (Poche)
Ayant déjà tout dit dans mon commentaire du "Mythe de Cthulhu", je ne peux que réitérer mon profond attachement aux histoires fantastiques de cet auteur qui a tout inventé des histoires fantastiques que nous lisons ou regardons aujourd'hui. Les auteurs et réalisateurs actuels s'inspirent dans une proportion énorme des concepts inventés par Lovecraft sans jamais le dépasser.
Seul le cinéma et ses moyens permettent parfois de mieux caractériser, rendre plus pragmatique, les noirceurs et contextes inquiétants qui peuplaient l'esprit de Lovecraft, mais jamais ils ne surpassent le maître.

A lire absolument pour toucher des yeux l'oeuvre d'un style centenaire jamais pris en défaut.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Une référence, 8 juillet 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le cauchemar d'Innsmouth (Poche)
* Le Cauchemar d'Innsmouth
* La Maison de la sorcière
* Celui qui hantait les ténèbres
* Air froid
* L'Indicible
* Le Monstre sur le seuil

A travers ces nouvelles fantastiques, dont beaucoup sont considérées comme de grands classique du monde de Lovecraft, l'auteur nous met en présence des formidables entités qui peuplent son univers de fiction : les étranges habitants d'une ville en bord de mer, qui semblent cacher un lourd secret ; une pièce étrange à la géométrie bizarre, dans une vieille maison, nous entraîne dans des perspectives inconnues ; un intrigant cristal qui instille chez son découvreur une peur obsessionnelle du noir...

A travers ces nouvelles, Lovecraft lève un peu le voile sur Dagon, Yog-Sottoth, Nyarlathotep et bien d'autres...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Le cauchemar d'Innsmouth
Le cauchemar d'Innsmouth de H. P. Lovecraft (Poche - 23 septembre 2002)
EUR 4,00
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit