undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 30 octobre 2006
Le crime de Lord Arthur Saville : Une nouvelle qui débute comme un conte gothique classique. Un jeune homme, forcément beau et élégant, au cours d'une soirée mondaine organisée par Lady Wintermere, forcément belle et superficielle, se fait lire les lignes de la main par un chiromancien, qui, blêmissant, tremblant et troublé ainsi qu'il est d'usage, refuse tout d'abord de lui faire part de sa vision, avant de céder, moyennant finance, à ses instantes supplications et de lui révéler, sans plus d'informations, son avenir criminel.

C'est à ce point de l'intrigue que Wilde introduit les éléments qui vont pervertir la nature du récit, en prenant systématiquement, avec le goût de l'ironie et du sarcasme qu'on lui connaît, le contrepied des histoires fantastiques traditionnelles. Le jeune Lord Saville devrait en effet dès lors sombrer dans la coutumière mélancolie et l'usuel abandon à une morbide fatalité ; au lieu de cela, soucieux de ne pas entacher la réputation de sa fiancée après leur prochaine union, il décide de surseoir à celle-ci, et de se délivrer de la menace que fait peser sur lui la fatale prédiction en commettant un meurtre avant son mariage.

Lord Saville tentera donc, avec application, ténacité et une malchance persistante, d'empoisonner tantine puis de dynamiter tonton avant un dénouement inattendu. Positivement hilarant, bien écrit, c'est un pastiche de grande classe.

Mêmes réflexions pour « Le fantôme de Canterville », qui, outre sa volonté de tourner en dérision les histoires de fantôme, porte un jugement sarcastique sur les américains, leur absence d'histoire, leur rationalisme étriqué et dépourvu d'imagination de marchands, et leur définitive incompréhension des valeurs et de la culture européennes.

Du grand Wilde !
0Commentaire15 sur 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 septembre 2001
Une excellente histoire de fantôme! Le sujet pourrait paraître morbide mais la plume et l'humour d'Oscar Wilde transforme cette histoire en conte caustique, plein d'esprit à la hauteur de la réputation de l'auteur.
0Commentaire9 sur 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
«Lorsque Mr Hiram B. Otis, le ministre américain, acheta Canterville Chase, tout le monde lui dit qu’il commettait une folie car on ne pouvait mettre en doute que le manoir était hanté.» Alors, quand l’Amérique, rationnelle et efficace, affirme à la vieille Angleterre que «les fantômes n’existent pas, monsieur et j’imagine que les lois de la nature ne vont pas se trouver suspendus pour l’aristocratie britannique», un certain Sir Simon ne l’entend pas de cette oreille.
Les dessins de l’illustrateur argentin Oski (1914-1979) sont désopilants, la mise en page, la typographie, le cartonnage, tout est à la hauteur de ce texte fantastique, la plus drôle histoire de fantôme. Dès 11 ans
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mars 2012
C'est un fait certain.
Les contes sont remarquables et plus particulièrement Le fantôme de Canterville qui est une merveille de pureté. On en pleurerait tellement cette histoire est belle.
Mon commentaire va certainement paraître ridicule à côté de certains mais la différence au nombre de mots n'a que très peu d'importance. Les sentiments avec lesquels ils sont écrits sont une autre chose.
0Commentaire3 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce conte est très intéressant et mériterait d'être plus connu. Le génie et l'humour de l'auteur du portrait de Dorian Gray sont toujours présents mais cette fois pour un conte qui peut être lu à des enfants qui apprendront ainsi à ne pas se laisser impressionner et aussi à faire preuve de compassion
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 mai 2015
J'ai été amené à me passionner pour ce texte car mon petit-fils avait besoin de le résumer. C'est un délice de découvrir l'histoire, pleine de rebondissements, de cultures différentes, de mondes imaginaires et très présents.
Quel talent!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 avril 2015
Ce livre est exellent, je ne trouve pas de meilleure œuvre d'Oscar Wilde!!!!!! J'ai était stupéfait par ce livre et il m'a transporté dans plusieurs sentiments: de joie, de colère, de tristesse…
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 février 2013
Amusant, bien écrit, les Aristocrates anglais versus les Américains pragmatiques.
Un beau conte, les commentaires (pas tous lus) aussi pas mal.
J'ai beaucoup aimé.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 janvier 2013
Oscar Wilde ne faillit pas à sa réputation. J'ai dévoré ce livre, conte après conte. Ces textes sont très beaux, tour à tour drôles, poétiques et poignants.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 juillet 2015
je savais que ce livre était d'occasion, mais avec la première page recouverte d'écriture au crayon à papier ... c'est assez décevant
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus