undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_ss16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles11
4,0 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:2,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 8 mars 2009
Les vers de Michel Houellebecq racontent une souffrance, une incompréhension.

Rêves de feu, liberté de génies, mais corps empaqueté, formes concassées et écrasée.

Nos corps sont nos poids. Nos âmes sont pleines d'émois mais de toute façon il y a la réalité, le supermarché, les cris des enfants.

Il y a le poids de la vie.
Il y a tout ce que nous sommes.

Horrible existence !

Entre Pascal et Lovecraft, ses maîtres, Houellebecq raconte la souffrance de vivre avec une mélancolie touchante, une crudité choquante, un lyrisme bouleversant, une rareté dans l'émotion.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
La poursuite du bonheur/Michel Houellebecq
On retrouve dans ses poésies la désillusion et le désenchantement de la prose de Michel Houellebecq. Que ce soit la nature, la famille ou l’humanité, rien ne trouve grâce à ses yeux.
« Mon père était un con solitaire et barbare.
Il ne supportait pas qu’un jour je le dépasse
Juste en restant vivant alors qu’il crèverait. »
Le ton est donné !

M.H. nous offre une poésie urbaine et contemporaine, parlant de ce que nous voyons tous les jours. Il ressent la morosité du quotidien, sa vanité et son illusion.
« Il y aura des journées et des temps difficiles
Et des nuits de souffrances qui semblent insurmontables
Où l’on pleure bêtement les deux bras sur la table
Où la vie suspendue ne tient plus qu’à un fil. »

Quelques rares éclairs d’amour viennent émailler cette déréliction :
« Je me tourne vers toi qui as osé m’aimer
Viens avec moi partons, je voudrais retrouver
Les traces de la nuit. »
« Il y aura la mort tu le sais mon amour
Il y aura le malheur et les tout derniers jours
On n’oublie jamais rien les mots et les visages
Flottent joyeusement jusqu’au dernier rivage
Il y aura le regret puis un sommeil très lourd. »

Et puis quelques alexandrins insolites :
« Et si je m’achetais un tee-shirt « Jésus » ?

Une observation poétique en prose :
« Il est des moments dans la vie où l’on a presque l’impression d’entendre l’ironique froufrou du temps qui se dévide. »

Une strophe que personnellement j’ai bien aimée :
« Aux confins du désert Mojave
Vit un cactus bimillénaire
Il a poussé sur de la lave
Serein comme un dieu tutélaire. »

La poursuite du bonheur: voyage en Utopie ? Chacun a sa réponse !

Un petit recueil poétique très Houellebecq . J’ai bien aimé.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 février 2007
Quelle noirceur dans ce recueil de courts poèmes, mais heureusement le talent de Monsieur Houellebecq est là pour nous rendre supportable même la pire désespérance. Mais à déconseiller fortement les soirs de cafard !
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mars 2012
Lisez Houellebecq!

C'est fort, c'est intelligent, ça fait du bien.

On connaît surtout ses romans. Mais quand il écrit des vers c'est du pur Houellebecq.
On entend mieux cette voix qui est si différente de toute cette purée que nous proposent les grandes maisons d'édition à la rentrée.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mai 2013
Une poésie simple mais très quotidienne, du Rimbaut actuel.
J'aime lire la poésie comme celle là.
A lire et à relire.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 octobre 2010
"Incapable de nostalgie
J'envie le calme des vieillards
La petite mort dans leur regards,
Leur air en deçà de la vie.

Incapable de m'imposer
J'envie la soif des conquérants
La simplicité des enfants,
La façon qu'ils ont de pleurer.

Mon corps tendu jusqu'au délire
Attend comme un embrassement
Un devenir, un claquement ;
La nuit je m'exerce à mourir."

Extrait.
review image
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 septembre 2013
Grand poète malgré tout. M. Houellebecq est un écorché vif, en conflit avec notre société, il sait que la mort est partout et il y pense dans tous ses poèmes. J'ai aimé ses alexandrins !
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 juin 2014
Je mets un 4 parce que c'est vraiment bien écrit et pour quelqu'un comme moi qui n'ait jamais aimé le style poétique, je trouve l'écriture très intéressante moderne .. mais malgré tout je n'ai pas pu le finir ... c'est vraiment trop sombre à la fin de chaque poème on en ressort plus déprimé , c'est dur !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 mai 2014
Forcément, les détracteurs de Michel Houellebecq détesteront, comme le reste de son oeuvre, mais cet ouvrage est un petit bijou qui colle des textes décapants sur des alexandrins. La poésie est partout, même au supermarché.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 août 2013
trop épars pour moi, cela ne m'a pas émue ou attirée mais c'est très bien écrit
s'adresse à des esprits plus cérébraux
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,10 €
21,00 €
3,00 €