undrgrnd Cliquez ici Baby Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles22
3,8 sur 5 étoiles
Format: PocheModifier
Prix:9,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

On n'achète généralement pas un livre de SF pour apprendre la vie au moyen-âge dans nos contrées européennes. Et bien, là je comprends tout à fait pourquoi l'auteur a reçu le prix Hugo pour ce livre. Au-delà de l'histoire intéressante du voyage dans le temps de l'héroïne dans l'Angleterre de la peste noire, je me suis surpris à être ému par la condition humaine de cette époque. J'ai été touché par ce pauvre prêtre illettré mais suppliant dans une église glaciale que ses ouailles soient épargnées par le fléau de la maladie. Un grand libre, une belle leçon d'histoire et d'humanisme
33 commentaires16 sur 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 mars 2007
J'ai choisi ce roman parce qu'il a obtenu le prix Hugo. Ici le point de départ de la SF est alléchant : le voyage dans le temps. J'imagine alors une trame sur les paradoxes temporels, sur les anachronismes ... Mais que nenni, non que je sois déçu mais pour le moins surpris : c'est un roman historique nous dévoilant les ravages d'une pandémie au Moyen-Age. Mais là encore je suis partagé, autant je suis très ému par la partie " Moyen-Age", tant les personnages sont attachants tellement innocents et pourtant destinés à mourir, autant la partie contemporaine ne suscite (presque) aucune émotion. Pourtant la mort y est présente mais elle passe en 2nd plan, l'auteur ayant préféré porter l'attention sur le destin de Krivin qu'on doit absolument refaire venir dans le futur. Je suis sorti de ce roman avec la désagréable impression que Willis a porté le lecteur à plus d'intérêt aux décès du "Moyen Age" qu'à ceux du futur où Willis insiste sur la vie d'une personne. Peut-être est-ce fait exprès pour montrer l'individualisme du futur peut-être ai-je été plus réceptif à l'histoire des ces pauvres gens du Moyen-âge. A vous de vous faire une idée : ce livre est à lire bien évidemment.
0Commentaire10 sur 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 16 mars 2013
Alors oui, ce n'est pas le livre que je pensais lire, genre fantasy, voyage temporel car dans ce livre qui pour moi est un chef d'oeuvre, l'accent n'est pas mis sur ce phénomène de voyage temporel mais bien sur l'histoire, les ravages de la peste et comment l'ont vécu les habitants à cette époque 1348ss....par une contemporaine venue du futur...
Pourtant, je n'étais pas passionnée de cet épidode de l'histoire (XIVème s.) car je trouvais cela trop fort, trop dramatique et en plus, je n'y connaissais pas plus que ça et je n'étais pas certaine de vouloir en savoir plus.
Connie Willis que j'ai connue (enfin on se comprend) via Black-Out m'a séduite...
Ces romans passionnants se dégustent et on en redemande, j'en redemande...
Quasi 700 pages et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, investie, impliquée et immergée dand le XIVème siècle malgré moi. J'en suis encore un peu remuée en fait... on est drolement content qu'il ne s'agisse que d'un livre et pas de la réalité car c'est................... terrible... et en meme temps, je comprends mieux, je me suis attachée aux personnages et je trouve ce roman délicieux dans le sens o``u il est énorme, profond, grand, émouvant, fort, très fort....
Si vosu voulez lire du voyage temporel du comment et pourquoi, ce ne sera pas trop le truc.. mais si vous passionnés par le moyen-age et du reste, vosu n'avez pas besoin d'etre passionnée du moyen-age, je ne le suis pas.
Mais c'est fort comme histoire, amour, tendresse, solidarité, et on vit cette épisode tragique avec les auteurs.. c'est très fort, je me répète mais je l'ai vécu au fond de mes tripes grace à l'excellence de l'écriture de Connie Willis.
Se cultiver avec passion, il aurait fallu ce genre de bouquin à l'école pour rendre l'histoire, le passé passionnant....
0Commentaire7 sur 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L'idée de ce roman repose sur le voyage dans le temp un peu à la Orwell
et sur une exploration du moyen âge incroyablement fouillée et incroyablement réussie !
Si on à le goût du médiéval il faut foncer ...
Le pitch repose sur l'archéologie médiévale et c'est une archéologue qui se jette à l'eau ..
Donc il vaut mieux aprecier l'histoire avec un grand H ...
Les visteurs arrivent juste avant les grandes pestes du 14e siècle ..
Du point de vue historique c'est un véritable bijoux au style très soigné du suspense ...
des personnages vivants et un monde poignant de crédibilité et de justesse ..
Une bonne aventure médiévale et un très sympathique exemple de SF sur la thématique
du voyage dans le temps ...
Le choc culturel est exploité de facon délicieuse et c'est clairement un bon roman de
SF et un bon roman historique ..
............................................................................................
Un exellent roman de qualité !
La culture médiévale de l'auteur s'avère remarquable et ces connaissances sont exploitées
de façons subtiles et tellement pertinentes ..
Les aspects historiques soignés resident dans les structures sociales ... politiques ...
les habitats ... les détails du quotidien ...
....................................................................................................................
0Commentaire5 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 août 2003
Kivrin Engle, jeune historienne passionnée, a décidé de partir pour l’an 1320 afin d’étudier de plus près les us et coutumes de l’époque. Car au XXIème siècle, le voyage dans le temps est possible, et surtout autorisé, dans la mesure où le Temps lui-même œuvre pour empêcher tout paradoxe.
Avant de partir, la jeune Kivrin a donc pris soin d’apprendre à broder, à tisser, à parler la langue locale afin de façonner un personnage aussi vraisemblable que possible.
Mais quelque chose ne tourne pas rond lors de l’expérience : à son arrivée, Kivrin, fiévreuse, perd tout sens de la réalité et seul le secours d’un mystérieux inconnu et les soins prodigués par une famille noble lui permettront de guérir. Mais alors que son état s’améliore, celui des villageois, au contraire, se détériore et Kivrin ne peut que constater l’évidence : la Peste – qui ne devait apparaître qu’en 1348 – est en train de frapper ! Et malgré ses connaissances, la jeune historienne est incapable de soigner les malades de plus en plus nombreux.
Le Grand Livre résonne comme le témoignage poignant d’une jeune rescapée face à la Mort. La Mort qui frappe aveuglément, terrassant les enfants comme les adultes, les riches comme les pauvres, et les bons comme les méchants.
Fourmillant de détails, le Grand Livre (prix Hugo 1993) décrit la découverte par Kivrin de la vie moyen-âgeuse, avec ses injustices, ses croyances, mais aussi sa ressemblance frappante avec la vie de tous les jours. Par son parallèle avec le XXIème siècle – Dunworthy, le professeur de Kivrin, lutte de son côté face à une autre épidémie – Connie Willis parvient à brosser un tableau édifiant où le courage de certains hommes et de certaines femmes semble transcender le temps.
0Commentaire13 sur 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 22 janvier 2007
J'ai vraiment adoré ce livre.

L'histoire oscille entre deux drames, l'un se jouant dans le futur et l'autre dans le passé. Le lien entre les deux : l'épidemie.

Dans le futur, les voyages dans le temps sont devenus possibles, mais les limitations imposées par la physique en font un outils réservé aux historiens qui deviennent de véritables explorateurs du temps.

Une jeune étudiante se retrouve envoyée par erreur au coeur de la grande peste du moyen age qui ravagea la moitié de la population européenne.

Dans son présent, une autre épidemie, une grippe particulièrement virulente, sème le chaos et empêche son professeur de la récuperer.

Dans les deux cas ce sont des drames humains qui se jouent. Face à la maladie, il y a la peur, mais aussi le courage et l'abnégation. Et surtout ce talent de Connis Willis à créer des personnages inoubliables, drôles malgré les drames, attachants, terriblement humains.

Le grand livre reste l'une de mes plus belles lectures.
0Commentaire5 sur 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 décembre 2012
Le "Grand Livre" est un chef d'oeuvre.
Il s'agit de SF sur le thème des entrecroisements du Temps et du voyage InterTemporaire
Des historiens partent étudier les époques du passé, or l'une de leurs envoyés n'arrivent pas à la bonne époque et va être confronter à une grande épidémie de peste.
On part ainsi dans notre passé, dans notre futur. On apprend beaucoup. On réfléchit sur ce thème du paradoxe temporaire. Le tout avec une écriture facile, agréable et entraînante.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 août 2012
Je ne suis pas spécialement attirée par le Moyen-Âge, mais j'ai lu le livre presque d'une traite, tant l'écriture de Connie Willis est attachante.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le meilleur moyen pour faire des recherches en histoire, c'est le voyage dans le temps. Mais il est vrai qu'en ce XXI e siècle, la technique est encore balbutiante et on peut avoir des décalages non pas horaires mais autrement plus graves de conséquences. Sans compter le danger qu'il y a à transporter ou importer des virus de part et d'autre de l'espace-temps.
Jeune professeur Kivrin Engle est prête à tout et s'embarque pour l'an 1320 avec une bonne grippe. Mais comment discerner les effets d'une grippe de la peste?
Humour, amour et beaucoup de charme dans une écriture très parlante.
0Commentaire9 sur 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 octobre 2015
Une histoire de science-fiction qui tend au réalisme, qu'on appelle aussi hard science-fiction. Le voyage dans le temps a été mis au point et nécessite des procédures précises. Rien à voir avec une machine sur laquelle on programmes la date et l'heure et hop, le tour est joué! On est touché par le courage et la détermination de cette jeune scientifique qui désire plus que tout, se rendre à l'époque du moyen-âge. Une époque que la communauté scientifique ne voit que comme une ère de barbarie, d'obscurantisme et de croyances farfelues et irrationnelles. Les objets, les costumes, la prise des repas, les moeurs, les croyances et les superstitions y sont si admirablement décrits, que j'ai fini ce livre en ayant réellement l'impression d'avoir été la-bas! Une leçon d'histoire dans un récit d'aventure plein d'émotion et sans temps mort! Deux époques complètement différentes reliées par une héroine vraiment attachante, avec qui on va faire ce voyage extraordinaire. J'ai adoré!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,90 €
10,90 €