undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,6 sur 5 étoiles11
3,6 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:7,80 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 8 juillet 2013
Je lis depuis très longtemps de la sf et de la fantasy.
En anglais car je me suis rendu compte que les traductions, en règle générale, laissaient à désirer.
Pour cette fois, j'ai dérogé à mes habitudes et je me suis dit "pourquoi pas, essayons en français".
Je suis angliciste de formation et je remarque très vite si un texte a été mal traduit.
En ce qui concerne "Le royaume de Tobin", c'est une catastrophe. A la page 87, j'ai craqué, je n'en pouvais plus.
La traduction de "my first seven years", c'est "mes sept premières années" et non "mes premiers sept ans". On apprend ça au lycée.
Autre exemple l'anglais "balance" traduit littéralement par "balance" au lieu d' "équilibre". Le texte fourmille de ce genre d'approximations.
C'est vraiment dommage car l'histoire, sans être follement originale, était prometteuse.
Il serait temps que les maisons d'éditions françaises respectent les auteurs et les lecteurs et que les textes soient traduits correctement.
C'est le moins que l'on puisse exiger.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Les 70 premières pages ne sont pas vraiment passionnantes, l'histoire se met en place tout doucement, mais une fois qu'on apprend à mieux connaitre Tobin, on s'attache vite à lui et on a envie d'en savoir plus.

L'histoire est compliqué, il y a plein de personnages différents, plus ou moins gentil, mais elle est passionnante.

Une saga donc à suivre de près, je vais donc me précipiter sur le deuxième tome.

Par contre, une mauvaise note pour les éditeurs français, car en Amérique la triologie fait 3 tomes mais en France l'éditeur a coupé les tomes en 2, ce qui nous fait 6 tomes en tout et donc deux fois plus de temps à attendre!! Et pour se faire encore plus de fric!!!(comme l'assassin royal, pourquoi coupent t'ils les livres ainsi???)
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 septembre 2012
Histoire forte et originale.

Le début du tome nous allèche, on espère en savoir plus tant l'histoire nous semble palpitante. Le décor est bien planté, les personnages également. Néanmoins on arrive vite à des chapitres ennuyeux parfois flous et souvent trop longs. Tout le début sur la vie de Tobin est longue, bien trop longue et ennuyeuse, même si la qualité de plume de l'auteur est très agréable et sublime les moments longs.

L'arrivée d'un nouveau personnage à la toute fin, donne envie de continuer, d'en savoir plus, et il supprime tout l'ennuie des chapitres précédents.
Tout se centre sur le personnage principal et on espère qu'une seule chose : qu'il lui arrive enfin quelque chose!

Mais rassurez vous, la suite en vaut tellement la peine, qu'on oublie vite ce tome 1 qui sert à planter l'histoire et à présenter les personnages principaux. Et effectivement il va arriver des choses à Tobin, tant de choses!

C'est un cycle merveilleux, aussi bon que du Hobb et qui grattouille la cheville de Martin (Dans mon coeur en tout cas)!

Une petite merveille qui vous fera passer par tous les sentiments pouvant exister avec une histoire hallucinante et une écriture irréprochable.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
J'ai lu avec beaucoup de plaisir la trilogie de Tamir (trois tomes en anglais, découpés en six tomes en français, grr).

Derrière une histoire ultra-classique de fantasy (une prophétie, un roi félon, un fils faible, des magiciens, un héros qui va devoir conquérir son trône) se cache un beau récit sur la quête d'identité, sexuelle en particulier.

A la naissance, des jumeaux, une fille et un garçon, ont été séparés. Le garçon est mort et la fille a pris son identité grâce à un sort. Le but était de la protéger d'un roi qui tue toutes les filles de la lignée royale, afin de combattre la prophétie demandant une reine sur le trône du royaume, et non un roi.

Pendant des années le jeune Tobin vit sans savoir qu'il est en fait une fille. Il reçoit une éducation classique de jeune noble, et à part un épisode où il veut une poupée pour son anniversaire, demande qui suscite un tollé auprès de son père, il se comporte en garçon très mâle, attiré par les combats et les amitiés viriles. A l'adolescence cependant les ennuis commencent vraiment, avec un désintérêt certain pour les filles et un trouble envers les garçons.

La prise de conscience de sa vraie identité, avec les phases de refus et l'acceptation progressive, doublée d'une histoire d'amour difficile à mener, constitue la vraie originalité de ce récit progressiste où une femme peut être général dans l'armée et où les relations homosexuelles sont courantes (bien que non affichées en public).

Autre jolie trouvaille: le parallèle entre la chasse aux sorciers, qui doivent s'enregistrer et circuler avec une plaque sur leurs tuniques, et la persécution des juifs durant la seconde guerre mondiale.

Cependant, j'ai trouvé que l'histoire était longue, souvent trop longue. Et autant les moments d'intimité sont réussis (notamment quand Tobin est jeune on a parfois l'impression de se trouver au milieu d'un film tel Les Autres d'Amenabar), autant les scènes de combat semblent être des passages obligés qui m'ont assoupis. La série parlant plus au final de l'intime que du politique (même si le but ultime est bien d'établir une nouvelle ère), j'ai aussi eu du mal à compatir à la population souffrant de la peste, des famines etc... alors que j'ai eu beaucoup d'empathie envers les affres de Tobbin, de ses amis et des magiciens qui l'ont aidé.
22 commentaires|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mars 2006
La série de Lynn Flewelling nous plonge dans une histoire passionante, aux personnages attachants. Malheureusement, tout cela est mal écrit... et surtout la traduction est vraiment torchée! Un bon moyen de patienter en attendant la parution des oeuvres de Robin Hobb, par exemple :-)
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 février 2010
Une très belle histoire, originale, bien qu'au début on s'y perde dans la multitude de noms et des lieux;les personnages deviennent attachants au fil de la lecture. Je mets trois étoiles car je déplore la qualité de la traduction, elle laisse vraiment à désirer. C'est à se demander si l'éditeur lit le livre avant de le publier!!!
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 mars 2009
Un début un peu confus où se mélangent les noms de lieux, de magiciens, de reines, de traîtres et de nobles. Le mystère qui va être tissé autour de Tobin et de la mort de son jumeau semble toucher notre esprit qui se perd pendant le premier quart du livre. En effet, en plus de la profusion de nom, il y a des prophéties, des retours en arrières, des allers dans le futur...bref tout cela plonge le lecteur que nous sommes dans la perplexité. Lynn Flewelling est sans aucun doute un auteur très doué pourtant ce premier tome est loin d'être vraiment captivant. Beaucoup de longueurs où nous sont décrits les comportements étranges de Tobin, la folie d'Ariani et la distance de plus en plus importante que prend Rhius. Le vrai point positif est l'arrivée d'un certain Ki qui va changer la face de ce livre. Dès son entrée en jeu, un nouveau rythme est pris et nous sentons enfin le voyage commençait.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 mars 2004
"Le royaume de skala ne peut prospérer que s'il est dirigé par des reines guerrieres"c'est l'inscription gravée sur les obelisques de la plupart des villes du pays de Skala.Mais un homme avide de pouvoir tue toute les femmes de sa propre famille et monte sur le tröne.Sa soeur accouche bientôt de deux enfants.Pour sauver le trône, deux magiciens tuent le garcon et transforment la petite fille en garcon, Tobin.Dans le pays, des famines se déclarent et tout va mal. Meme nos deux magiciens semblent étre en danger à cause d'un nouvel ordre de magiciens qui tuent ceux de leur espece.Tobin va vivre loin d' Ero la capitale dans le chateau de son pere et apprendre les armes,la chasse.. mais l'esprit de son frere mort a survécu et le persecute
Ce premier tome raconte avec brio l'efance d'une petite fille qui s'ignore et pense être un garcon. c'est avec fragilité que l'auteur decrit les joies et les pleurs de Tobin dans son apprentissage de la vie et son lien avec le démon-son-frere qui s'applique à le faire souffrir.Un beau roman salué par Robin Hobb à ne pas rater pour les adeptes de l'Assassin royal par exemple.
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 septembre 2006
Ce 1er volume est plutôt séduisant, je me suis laissé prendre par cette histoire plus orginale que bien d'autres et des personnages attachants.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juin 2009
N'hésitez pas, cette série est tout simplement fantastique, l'histoire est originale, les personnages attachants. j'ai littéralement dévoré les six tomes. On peut déplorer quelques longueurs ou quelques phrases "étranges" dû à la traduction.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus