undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles62
4,6 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:5,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Ce premier roman du chanteur de Dionysos est à la fois intime et pudique. Voici une occasion de découvrir une partie riche de l'univers décalé de Mathias Malzieu, fortement emprunt d'expériences autobiographiques.

Ainsi, à travers le récit, nous suivons Mathias, jeune homme profondément touché par la récente mort de sa mère et complètement déboussolé. Son esprit en détresse fait la rencontre de *Giant Jack*, un géant de plus de 4m aux étranges pouvoirs qui va aider d'une manière tout à fait spéciale Mathias à faire le deuil et à surmonter son immense douleur.

Derrière un langage très imagé et poétique, les ombres se cachent parées de tristesse et de joie. A la fois sombre et drôle, ce récit hautement évocateur se joue des clichés du récit pour emprunter un style voisin des contes de Tim Burton aux images douces amères et grinçantes d'une triste réalité pourtant si tendrement poétique.

Onirique, fantastique, naïf et transcendant... Et pour peu que l'on aime Dionysos, on pénètre facilement dans cet univers riche et si intéressant. Je ne suis pourtant pas fan de Dionysos mais j'ai beaucoup aimé ce livre assez court et me suis surpris à hoqueter de rire à haute voix plusieurs fois. Ce livre donne le sourire.
0Commentaire|32 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 août 2008
Malzieu nous propose un voyage étrange au pays du deuil, de l'absence, du manque de l'être aimé. C'est sa rencontre avec le fameux Giant Jack qui l'aidera peut-être à surmonter le décès de sa mère.

Avec toutes les ambigüités et la poésie de l'univers que Malzieu a forgé, avec tout le talent littéraire qu'on lui connaît, il donne une dimension particulièrement émouvante à cette douleur annoncée. Tellement d'émotions que je ne suis pas parvenue à achever l'ouvrage ! Trop, c'est trop. Trop beau, mais beaucoup trop triste pour que je puisse soutenir mon regards sur ses mots... Au delà, c'aurait été du masochisme !

La situation déjà difficile est amplifiée par la justesse et la dureté de l'écriture, par la richesse poétique du style.

Caeurs trop tendres, abstenez-vous ou endurcissez-vous avant !
22 commentaires|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 mars 2005
Un livre qui nous oblige à faire des pauses régulières tant l'émotion monte ne nous au fil de sa lecture.
L'écrivain-chanteur nous emmène avec lui du jour où il apprend le décès de sa mère jusque les jours qui suivent, accompagné par un géant imaginaire dans lequel il a mis toutes les références qu'il aime. Ce géant Burtonien l'aide à traverser cette épreuve et retrouver petit à petit les petits bonheurs de la vie. Des mots simples mais touchant au plus profond.
0Commentaire|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 novembre 2007
J'ai eu l'idée d'acheter ce livre en regardant une émission musicale, où le chanteur de Dionysos faisait la double promotion de cet article et de l'album "Monsters in love". Je précise que je n'étais absolument pas fan de ce groupe (à l'époque), ni de l'univers fantastique. Pourtant, il aura suffi de quelques secondes pour que le titre et le thème du livre (la mort de sa mère et le travail de deuil) me donnent envie de m'y plonger...et je ne le regrette pas ! Mathias Malzieu a énormément de talent ! Il décrit les sentiments avec beaucoup de sensibilité et de poésie tout en réservant une large place à l'imaginaire. Ce roman est un chef-d'oeuvre, alors, que vous soyez "dionysosmaniaques" ou non, ne passez pas à côté !
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 décembre 2006
Tres proche de l univers de Tim Burton,le roman de Mathias Malzieu est un pur bonheur.On se laisse tres facilement emporter par ce recit onirique aux phrases tres courtes,mais efficaces.Le lecteur suivra d'une seule traite les aventures de Mathias et de son "drole" d'ami Giant Jack dans une therapie quelque peu original du deuil...
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juillet 2005
Ce livre est un de mes coups de coeur depuis que j'ai appris à lire, indéniablement! Peut-être certains seront freinés par le côté fantastique de "Maintenant qu'il fait tout le temps Nuit sur toi", mais il me semble qu'ici c'est beaucoup plus profond que cela... Mathias Malzieu s'imagine tout un monde, tournant autour d'un géant nommé Jack (en quelque sorte son psychologue, mais peut-être plus simplement son ami), qui devient pour lui une sorte de thérapie, qui va lui permettre de faire son deuil, d'accepter la mort de sa mère. Il en résulte quelque chose de très émouvant et de merveilleusement bien écrit (largement comparable à Tim Burton, oui oui, rien que ça!), j'ai été vraiment impressionnée! Aussi, on découvre agréablement quelques clins d'oeil à l'univers de Dionysos, qui m'a déjà envoûtée il y a un bon moment... Bref, à lire, absolument!
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 juin 2011
Tiré de son histoire personnelle, Mathias Malzieu, chanteur du groupe Dionysos aborde dans ce roman un sujet difficile: le deuil. Mathias perd sa mère. Sur le parking de l'hôpital où sa mère vient de passer les derniers instants de sa vie, il fait connaissance avec un être très particulier: un géant qui se dit docteur en ombrologie, c'est-à-dire qu'il panse les coeurs de ceux qui sont atteints de deuil afin qu'il réapprenne à vivre.

Un roman empreint de poésie, d'humour et de fantaisie sur un sujet aussi sombre et personnel c'est vraiment un tour de force. Un récit où les jeux de mots et les images nous enchantent.

Une histoire sous forme de conte un peu sombre à la manière de Tim Burton.
Avec son écriture particulière Mathias Malzieu arrive à mettre des mots sur les sentiments douloureux, à verbaliser les émotions et le talent, pour moi, réside en cela. En effet, qui n'a jamais eu de difficultés à dire avec des mots ce qu'il ressent, à communiquer à autrui la force de de ses sentiments? Grâce à son style imagé l'auteur y est parvenu...chapeau!
Tout y est: le vide que l'on ressent après la perte d'un être cher, la solitude, le désarroi, les souvenirs qui se bousculent, de souvenirs heureux qui avec l'absence deviennent douloureux et puis le retour à la vie peu à peu...
Un beau roman à la plume originale, à l'atmosphère particulière, un roman enchanteur malgré le sujet.

J'ai également lu "La mécanique du coeur" du même auteur mais j'ai préféré celui-ci.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 février 2011
Déjà conquise par la magie de La mécanique du coeur, je dois avouer avoir de nouveau sombré avec délectation dans l'univers obscurément tendre de cet autre conte de Mathias Malzieu.
Des larmes aux rires
Les premières pages du livre si émouvantes, si intimes et si fragiles face au brutal glissement de la vie à la mort, rappellent de vieux souvenirs que chacun cachent en soi, ainsi les larmes arrivent en se faisant toutes petites mais ne s'attardent pas.
L'inenvisageable travail de deuil prend vie en la personne de Giant Jack, créature aussi ombragée que loufoque, une touche burlesque vient alléger le poids du drame, le poids du sujet traité, et ramène ainsi le sourire à la vie.
Giant Jack, subconscient salvateur, ou sauve conduit de la tristesse, représente ce retour à "la vie qui continue de tourner", le chemin à parcourir pour réapprendre à vivre seul, pour se souvenir sans douleur des êtres partis toujours trop tôt. Giant Jack une puissance vitale qui s'élève face à la fragilité d'un Mathias dépossédé.
Moins passionnel et sucré que La mécanique du coeur, Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi se veut plus personnel et plus sincère.
J'ai été particulièrement émue par ce bel hommage pour une maman qui a été aimée et admirée par un fils qui ne voulait pas accepter d'apprendre à vivre sans elle.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 mai 2012
Malzieu, c'est juste un génie. J'ai découvert par La Mécanique du coeur avant de dévorer tout le reste de ses ouvrages.

Ce livre n'est pas triste, contrairement à ce que j'ai lu. Il est difficile, il parle du deuil, mais c'est un appel au positivisme, à la vie qui continue.

Les mots sont percutants, ils nous mettent K.O et pourtant, c'est magique.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 février 2013
Ceux qui aiment l'univers de Dionysos, celui de Tim Burton, ou encore de Boris Vian (oui oui) seront ravis par les lectures de Mathias Malzieu. Ça se lit vite, parce qu'on ne décroche pas, le sourire aux lèvres, lecture au rythme des chansons du groupe, de quoi donner aux prochaines écoutes des albums une toute autre dimension. Un ravissement de chaque seconde...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

19,00 €