Commentaires en ligne 


7 évaluations
5 étoiles:
 (4)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Bien++
Un livre passionnant, foisonnant de détails sans morbidité, avec un bon aperçu de la psychologie des acteurs ; toujours dans le respect de la fresque historique. Du cœur et des tripes
Publié le 27 juillet 2009 par Detchen

versus
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Les romains III de Max Gallo
Mieux que le tome I et II, moins répétitif, sans doute parce qu'il n'est pas aussi long (100 pages de moins). Par contre Néron ne semble curieusement pas suffire au tome II, il déborde allègrement sur celui-ci d'un tiers, ce qui nous fait dans les 700 pages de Néron! Sinon, on commence à s'habituer, on avance dans le temps,...
Publié le 28 mai 2007 par Pusztay


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Les romains III de Max Gallo, 28 mai 2007
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Romains, Tome 3 : Titus : Le Martyre des Juifs (Broché)
Mieux que le tome I et II, moins répétitif, sans doute parce qu'il n'est pas aussi long (100 pages de moins). Par contre Néron ne semble curieusement pas suffire au tome II, il déborde allègrement sur celui-ci d'un tiers, ce qui nous fait dans les 700 pages de Néron! Sinon, on commence à s'habituer, on avance dans le temps, hélas avec plein de trous historiques...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Bien++, 27 juillet 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Romains, Tome 3 : Titus : Le Martyre des Juifs (Poche)
Un livre passionnant, foisonnant de détails sans morbidité, avec un bon aperçu de la psychologie des acteurs ; toujours dans le respect de la fresque historique. Du cœur et des tripes
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Déception, 19 mai 2009
Par 
Savin "Parisien" (Paris) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Romains, Tome 3 : Titus : Le Martyre des Juifs (Poche)
Je me suis plongé dans cette saga avec une joie immense mais au fil des tomes, on s'apercoit qu'il ne se passe rien, que c'ets mal écrit, que ca n'a aucun intérêt! Dommage
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Atrocités sans fin., 20 juillet 2008
Par 
Johan Rivalland (LEVALLOIS-PERRET France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Romains, Tome 3 : Titus : Le Martyre des Juifs (Broché)
Jusque-là, de Titus je ne connaissais que l'univers douceâtre du petit lion de Georges Chaulet (« Le petit lion inventeur », « Le petit lion et les sept pingouins », etc.), dans la collection bibliothèque rose, qui avait bercé mon enfance et assuré mes premiers pas en lecture.
Quelle ne fut pas ma surprise lorsque je découvris que Titus avait été un empereur romain et, qui plus est, amoureux de la reine Bérénice, qui jusque-là n'était pour moi qu'une petite souris futile amoureuse du petit lion et souffrant des caprices du tyran le Grand Yaka. Une redistribution complète des rôles, pour une série de romans que j'ai eu le plaisir de relire avec mes enfants, qui les ont grandement appréciés à leur tour. Je rends hommage ici à Georges Chaulet pour la qualité de son humour et son inventivité (et conseille à tous les jeunes parents cette lecture très saine, au-delà des modes du moment).

L'authentique Titus, donc, est ici paradoxalement décrit par Max Gallo comme un gouverneur puis empereur romain humain et s'efforçant d'être juste, malgré toutes les atrocités commises sous ses ordres, évoluant progressivement de la plus grande débauche et brutalité vers une attitude plus saine et mesurée.
Difficile à admettre au premier abord, mais on le comprend mieux lorsqu'on reprend le Tome 3 dans l'atmosphère diabolique et apocalyptique qui est celle du règne de Néron (voir mon commentaire du Tome 2). Ici, toujours un flux continu de violence, de mort, de massacres plus abominables les uns que les autres et une montée en puissance de l'horreur, dont je vous passerai les détails. Mais Max Gallo fait la part des choses et tente de relativiser le rôle de Titus, contraint par ses fonctions de gouverneur et sa mission de conquête de la Judée, qui ne l'empêcheront pas de « tenter » à de multiples reprises d'éviter les massacres qu'il se verra finalement contraint d'ordonner. L'indulgence de l'écrivain réside plus dans les intentions de Titus et dans sa philosophie de la vie que dans ses actes qui, malheureusement aboutissent aux mêmes résultats. Et, lorsqu'il deviendra empereur, on perçoit bien la différence profonde de style avec ses prédécesseurs comme de ses successeurs, puisque le règne de Domitien s'annonce apparemment au moins aussi diabolique et pervers que celui de Néron.
Titus paraît avoir conscience plus que les autres de son caractère purement humain et non d'inspiration divine et surtout, qu'il n'est qu'un empereur parmi d'autres, pas le premier ni le dernier, ce qui ne lui offre aucun motif de se croire supérieur et pouvoir disposer à sa guise du genre humain, en s'enfonçant dans les plus profonds délires, tel un Néron dont il est désespérant de voir que, plusieurs années après, le peuple puisse encore le regretter ou s'en réclamer, ce qui paraît parfaitement réaliste lorsqu'on observe les attitudes contemporaines face à un Staline, un Lénine ou d'autres monstres de la même espèce.

La lecture de cette succession de tomes donne vraiment une impression d'enfer sur la Terre, dont on ne se sort jamais. L'homme ne paraît être que cruauté, vice, bestialité, dans une vision de cauchemar permanent.
Difficile de s'accrocher à cette lecture pénible et déprimante. Mais c'est la force de l'auteur que de réussir à nous captiver, nous amener des petites touches d'espoir et contribuer à nous faire connaître l'histoire, au sujet de laquelle on ne peut se voiler la face.
Et tant pis pour le côté, il est vrai, un peu répétitif. Mais c'est là le lot du quotidien des batailles qui se succèdent en permanence et la répétition des actes, dans son enchaînement d'horreurs, ne fait que refléter la réalité du quotidien de cet esprit de conquête et de supériorité romaine.
Que dire de l'attitude et la posture des Juifs au cours de ces batailles sanglantes et face à la mort ? Là encore, Max Gallo présente les choses sous l'angle de la religion et des croyances des uns et des autres quant aux motivations divines. Avec le mérite de nous plonger dans l'esprit présumé de l'époque plus que de notre vision d'aujourd'hui. Pas inintéressant, même si ce peut être parfois choquant en soi.

Un seul regret : j'aurais aimé que l'auteur ajoute une petite postface permettant de s'y retrouver, lorsqu'on n'est pas vraiment connaisseur en histoire, de manière à mieux distinguer ce qui est authentique de ce qui relève de la part du romanesque ; plus précisément, quels sont les vrais personnages et ceux qui n'existent pas, quelles ont été leur véritable attitude, etc. (juste en une ou deux pages).
Mais la qualité de l'écriture et de l'ambiance dans laquelle on est plongé en font un roman de très bonne facture, certainement difficile à composer même si l'on peut ensuite être tenté de « faire la fine bouche » et regretter qu'il ne soit pas assez factuel ou insuffisamment instructif, trop concentré sur une période réduite et ne permettant pas de couvrir réellement l'intégralité du règne romain. Je crois que l'objectif n'est clairement pas celui-là ici, mais bien plus comme je l'évoquais de « ressentir », en tentant de se plonger dans l'atmosphère de l'époque et de raisonner avec les mentalités de l'époque.
Il me reste à vous souhaiter bonne lecture, armé de courage car il en faut pour surmonter le dégoût de ce que nous décrit Max Gallo sans fioriture et faux semblant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 On parle enfin de Flavius Joseph, 4 décembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Très peu a été écrit sur cette période de la nation d'Israêl.
Flavius Joseph était un des seuls historiens de l'époque dans cette région.
Un peu plus de profondeur historique (politico-religieuse) aurait été souhaitable.
On reste un peu sur notre faim, de comprendre...plus.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 De mieux en mieux !, 19 juillet 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Romains, Tome 3 : Titus : Le Martyre des Juifs (Poche)
Un troisième volet à mon avis plus aboutit que les deux premiers. Max Gallo à trouvé le bon rythme et nous retrouvons le meme personnage que dans le précedent tome.
Cela malgrès quelques redondances et un personnage principal dont la psychologie semble bien fragile dans cette époque.
Néanmoins, pour découvrir avec facilité l'histoire des romains durant l'antiquité on ne peut que conseiller la lecture des romans de Max Gallo.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 bien, 6 mars 2012
Par 
Desailly Florent "dess" (albert, france) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Romains, Tome 3 : Titus : Le Martyre des Juifs (Poche)
livre correct j'ai beaucoup aimer l'histoire , livre correct j'ai beaucoup aimer l'histoire , livre correct j'ai beaucoup aimer l'histoire
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Les Romains, Tome 3 : Titus : Le Martyre des Juifs
Les Romains, Tome 3 : Titus : Le Martyre des Juifs de Max Gallo (Poche - 26 mars 2008)
EUR 7,10
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit